Cérat au P3R et à l'huile d'avoine

Publié le 23 Octobre 2016

Le cérat bien entamé

Le cérat bien entamé

 Pour bien commencer l'automne

Michèle m'a offert de l'huile d'avoine (dont elle parle très bien  ici), très réparatrice.  Je voulais en faire bon usage. Comme par ailleurs,  il y a longtemps que je n'avais rien préparé avec du P3R, émulsifiant qui a la particularité d'être très hydratant, j'ai eu l'idée de combiner les deux dans un cérat.  

Pourquoi un cérat? Parce que j'ai trouvé aux cérats un usage très précieux. L'eau de Paris est très calcaire, or quand je prends ma douche, je n'oublie ni le visage, ni même les yeux. Résultat, peau qui tire après, et encore bien plus si je fais un shampoing … sauf si juste avant, j'enduis le visage d'un bon cérat. J'en utilise aussi au besoin le soir, même si je préfère laisser respirer la peau. 

Michèle (encore elle, ses oreilles doivent lui siffler… ), a constaté que mixer un cérat au Bamix, c'est à dire avec un mixer qui tourne très vite, donnait lune texture  très fine. J'ai testé, banco! 

 Cérat avec P3R et huile d'avoine sur 100g (et en %)

Huiles 57 ( avoine 19,4+ jojoba 12,4+6,9 lys+23,5 avocat)

2 P3R

1 monoi de Tahiti (merci Michèle)

1 vit E

0,6 cosgard

15 cire d’abeille fine en feuilles

2 aloes concentré X10

20 eau de source

1,5  hyalomuco (j'ai eu la main lourde! je pensais mettre 1g!)

1g  elixir (inside outside cactus)

En gouttes: 

2 gtes HEde  géranium macérée avec de la résine d'encens

1 gte huile essentielle de  rose

2 gtes extrait CO2 argousier

Je dépasse légèrement 100g. ajuster la quantité d'eau. 

Stériliser les récipients et les instruments à l'eau bouillante vinaigrée, désinfecter le plan de travail. Vérifier que le récipient contenant la phase huileuse est assez grand pour introduire le pied du Bamix! 

Préparer la phase aqueuse: eau+ aloes concentré+ élixir

Préparer la phase huileuse: huiles+P3R+monoi+ vitamine E+ cire d'abeille

Faire chauffer les deux récipients dans un même bain-marie jusqu'à liquéfaction de la cire (63° environ). 

Sortir le récipient avec la phase huileuse en premier, car il refroidit moins vite que celui avec la phase aqueuse. 

Verser lentement la phase aqueuse sur la phase huileuse et mixer au Bamix. Dès que le mélange a pris, ajouter le cosgard, le hyalomuco, les HE et le CO2, donner un bon coup de mixer touiller avec une spatule en silicone et verser aussitôt dans des pots stériilisés. Refermer les pots quand ils ont bien refroidi. 

On obtient une très belle texture.

Choix des ingrédients 

*L'aloes concentré est très pratique pour avoir plein d'aloes avec un petit ajout.

*Les huiles : avoine pour nourrir (et bonne pour les peaux sensibles), jojoba pour affiner la texture finale, avocat, excellente pour les peaux sèches, macérât de lys dans sésame (une préparation que j'achète à Christine depuis que je ne trouve plus de pétales de lys séchés en herboristerie. Je lui ai suggéré d'en faire macérer sur du sésame), que ma peau hypersensible adore. C'est mon arme secrète pour calmer le jeu depuis l'époque où je ne pouvais rien mettre sans avoir de réactions intempestives (rougeurs, plaques, etc).

*Monoi: j'en ajoute dans à peu près tous les produits visage (et souvent corps) pour l'émollience supplémentaire qu'il apporte.

*J'avais découvert le hyalomuco sur le site allemand skincareonline Zinette en propose et c'est tant mieux car ce cocktail à base d'acide hyaluronique, de chitosan, d'allantoine, etc  est bien pratique.

*Elixirs: j'en ajoute toujours. Celui-ci, de son petit nom latin pilosocereus pachycladus rebaptisé inside outside cactus est censé protéger et régénérer l'énergie de la peau. On y croit! 

*Pour les huiles essentielles, je reste fidèle à l'huile essentielle de rose que j'utilise avec grande parcimonie et au mélange encens-géranium, dans une macération inventée un jour de génie par Kayacaramel et que je refais sans me lasser. 

*Quant à l'extrait CO2 d'argousier, il donne une jolie couleur jaune aux mélanges et possède de bonnes propriétés réparatrices. 

Comme j'ai un peu forcé sur le hyalomuco (ma main a fourché si je puis dire) le cérat est puissant, presque trop! 

Le P3R dans la formule me semble interessant.Je recommencerai car dans un cérat, il ne donne pas cette sensation ripolinée sur la peau qu'il a tendance à produire dans les crèmes classiques.  

Rédigé par venezia

Publié dans #Cérats

Repost 0
Commenter cet article

marie-paule 30/11/2016 09:01

Bjr,
Où peut-on se procurer vos produits? Svp merci

venezia 04/12/2016 10:38

En France, la législation sur les produits cosmétiques commercialisés est très stricte, je la respecte et ne vends rien.
Un cérat n'est pas difficile à faire, on peut simplifier cette recette, je peux vous aider si vous le désirez.
Les pharmaciens qui font des préparations vendent encore le cérat de Galien dont la formule est inscrite au Codex, je pense que vous pouvez donc acheter un cérat classique.

marie-paule 03/12/2016 16:31

Non, je cherche des produits finis, à acheter
cordialement

venezia 30/11/2016 11:54

Bonjour Marie Paule,

Je suppose que vous voulez parler des ingrédients? ( je ne vends pas mes produits)
L'huile d'avoine et le P3R se trouvent aux "Utiles de Zinette", une boutique sur internet, j'ai dû mettre un lien;
On trouve aussi de l'huile d'avoine chez Aroma zone.

Sylvie 28/10/2016 13:01

J ai oublie de dire que je suis ravie

Sylvie 28/10/2016 07:50

Voila fait ce matin tot :)
J ai change quelques actifs ,mais pas la structure evidemmment, j ai d ailleurs mis un peu de teinture de fleurs de pecher :)
Texture souple et tres penetretante

venezia 28/10/2016 13:12

Super, excellente idée, la teinture de felurs de pécher, très anti allergique.

S4br1n4k 27/10/2016 16:09

Je retiens l'idée de l'huile de sésame pour les peaux sensibles et réactives, mes rougeurs sur les joues sont revenues, je suis découragée. Je ne connais pas le P3R, ça semble intéressant :) Je n'ai pas fait de cérat avec le Bamix, mais règle générale, le cérat, c'est un peu "too much" pour ma peau. J'évite la cire d'abeille, sauf dans les grands froids pour son effet couvrant. Comme d'habitude, je lis ta formule et suis admirative de l'harmonie que j'y trouve. Qu'est-ce que le hyalomuco, qu'est-ce que ça apporte?

venezia 28/10/2016 13:11

Sabrina,

J'apprécie beaucoup l'huile de sésame, présente dans à peu près tous mes produits pour le visage. Voici au moins deux endroits où elle est en honneur sur le blog: http://www.princesseaupetitpois.fr/article-7202622.html
et ici: http://www.princesseaupetitpois.fr/article-32907293.html
Le P3R est un émulsifiant incroyable, en ce sens qu'il booster l'hydratation. Revers de la médaille: il donne très souvent aux crèmes une texture qui fait un effet "ripolin" sur la peau (glissant pas agréable).
Je ne sais si tu es plutôt douche ou bain, mais si tu es douche, tu peux appliquer le cérat sur le visage avant la douche (y compris celle du visage bien sûr). c'est très pratique et efficace.
Le hyalomuco contient de l'acide hyaluronique et d'autres facteurs "anti décrépitude" comme dit Michèle. L'avantage, il se présente en gouttes et évite d'avoir plein d'ingrédients à ajouter dans une formule. C'est l'un des rares actifs que j'utilise quasiment sans discontinuer depuis que je l'ai découvert.

michele 26/10/2016 18:49

J'en suis très fan comme je te disais car la texture est réussie, moelleuse, pas du tout ce que l'on attend d'une E/H au P3R.

Quand tu dis "verser lentement la phase aqueuse", l'as -tu fait en plusieurs fois comme l'imposent ces émulsions ou l'as tu versée en filet continu?

Qu'as-tu modifié dans la formule par rapport à tes précédentes E/H? Je n'arrive pas à le retrouver sur le site. En fait, je me demande si c'est aussi la formule qui change la donne ou seulement le fait d'utiliser le bamix.

Très belle réussite, à ré-interpréter quand les températures seront plus rigoureuses parce que sans cire de ricin, sans autre émulsifiant, sans adjuvant du type sulfate de magnésium, sans coco frac etc.. et surtout sans effet ripolin, c'est génial, je prends!

Bravo!

venezia 28/10/2016 13:03

Je n'ai pas publié tous les cérats que je fais! donc rien qui ne ressemble à celui ci, si ce n'est les proportions traditionnelles d'un cérat phase aqueuse/phase huileuse.
Je verse en continu mais c'est vite fait car la phase aqueuse est peu importante. Le plus délicat dans la confection d'un cérat me semble de trouver le meilleur moment pour incorporer la 3° phase avant la prise totale, en se gardant une marge pour pouvoir touiller correctement et avoir une bonne homogénéisation.

bulles 25/10/2016 15:04

Que de bonnes recettes pour cet automne... ce cérat me tente beaucoup, vu les commentaires élogieux, il faut l'essayer! merci de nous en faire profiter.

venezia 25/10/2016 16:44

Je trouve les cérats très réconfortants, à faire comme à appliquer sur la peau

Sylvie 24/10/2016 20:59

Je ne sais pourquoi ,mais mon message precedent n est pas complet

mlk 24/10/2016 08:55

Le parfum géranium sur encens est superbe. L'encens donne une note poudrée très rassurante, voire coquet giron de maman.
Je l'ai utilisé après démaquillage au savon en guise de masque de nuit...peau douce, pas.marquée au petit matin. Effectivement le ripoliné n'y est pas. Je trouve que la texture est très proche d'un Gattefossé.
Ce cérat est aussi très enveloppant sur le corps et nutritif...sur le corps , le parfum s'exprime délicieusement...J'aime

venezia 24/10/2016 12:41

Tu as raison Mlk, la texture ressemble un peu à celle du Remède de Gattefossé, que j'avais copié il y a longtemps déjà. Vive le Bamix pour les cérats!

Sylvie 24/10/2016 07:59

Tres bonne idee ce cerat :)
Cette huile d avoine est superbe ,meme pure sur la peau ,j ai celle d AZ, merci Gingembre

venezia 24/10/2016 12:40

J'ai eu celle de Zinette, très fine.