Baume dopant choco café

Publié le 15 Octobre 2015

Pour accompagner le savon "sapin neigeux chocolat noir", réalisé pour un défi lancé par Sabrina (cliquer sur son nom pour découvrir son blog) sur Potions et Chaudron. 

 

Voir sur le blog collectif Potions et Chaudron pour ma participation: ici 

Fascinée par le beau marron obtenu lors du défi, j'ai incorporé pas mal de chocolat noir dans un baume dopant au café, refait à plusieurs reprises et dont j'ai un peu modifié la formule pour le rendre plus parfumé. Car je voulais introduire dans sa composition les huiles essentielles utilisées dans ma première série du savon du défi, peu présentes au nez malgré les 3% intégrés dans la pâte. 

Baume dopant choco-café en % (et sur 100g) 

4g chocolat noir à pâtisser à 70% cacao (Lindt)

2g cire florale de rose

26,5g macérât de vanille dans coco fractionnée (brillante création d'Irène)

32,5g macérat de rooïbos, écorces d'oranges, argousier dans son de riz (création également brillante de Mlk, parfum très orangé)

1g glycéryl stéarate

2g cetyl palmitate

7g beurre de chanvre maison

8g cire d'abeille bio en feuilles

10g teintures: mélange de teintures de cédrat, de poivre, de baies roses et de résines (je n'ai pas compté chacune)

0,5g elixir double expresso

0,5 vitamine E+ qqs gouttes d'EPP (etrait pépins de pamplemousse)

6% HE soit environ 180 gouttes

-pruche 2% (60gtes)

+sapin baumier 1% (30gtes) un cadeau délicieusement canadien de Sabrina

orange douce (plutôt que 5 fold,  trop monolithique pour un baume) 0,5%

cannelle (3 gtes)

girofle (3 gtes)

muscade (6 gtes) 

extrait C02 café 1%

extrait CO2 cacao 1%

 

Procédé 

 *Désinfecter tous les ustensiles, le plan de travail et les récipients. Pour les baumes avec phase huileuse ultra-majoritaire, j'avoue ne pas tout stériliser, je nettoie soigneusement à l'alcool et laisse sécher.  

*Préparer dans un mini bol les teintures + l'élixir floral. 

*Dans un petit saladier, placer tous les autres ingrédients sauf les HE , faire fondre au bain marie en touillant régulièrement. 

*Quand tout est fondu, verser les teintures et l'élixir en fouettant au fouet à capuccino. Puis bien remuer avec une spatule souple en silicone, car le mélange mousse souvent un peu. 

*Laisser tiédir puis incorporer les HE. Je le fais à main levée quand les flacons ont un compte-goutte et j'utilise une pipette pour prélever quand les flacons n'en n'ont pas. Si on n'est pas sûr de sa main, préparer le mélange  à part dans un autre récipient, mais je trouve qu'on en perd toujours un peu en versant le mélange sur les huiles. Bien remuer. 

*Verser dans des petits pots et bien laisser refroidir avant de refermer pour éviter la condensation. 

Baume dopant choco-café

Le mixage a été très soigneux mais il reste de minuscules particules de chocolat.

 

Malgré la couleur sombre, ce baume ne tache pas. Je trouve l'élixir double expressoefficace pour booster l'énergie, comme les HE de résineux, par ailleurs utiles à l'orée de l'hiver ainsi que les HE d'épices. Je ne souhaitais pas que l'HE d'orange domine, j'ai donc mis peu d'HE et modelé la note agrumes avec la teinture de cédrat et le macérât d'écorces d'orange. 

 

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0
Commenter cet article