Macérât huileux tomate-curcuma et poudres de tomate

Publié le 12 Décembre 2016

Les tomates préparées, le jus et les pépins séchés, la poudre non tamisée, tartine pain de seigle, beurre, poudre de tomates (les plus gros fragments restés dans le tamis)
Les tomates préparées, le jus et les pépins séchés, la poudre non tamisée, tartine pain de seigle, beurre, poudre de tomates (les plus gros fragments restés dans le tamis)
Les tomates préparées, le jus et les pépins séchés, la poudre non tamisée, tartine pain de seigle, beurre, poudre de tomates (les plus gros fragments restés dans le tamis)
Les tomates préparées, le jus et les pépins séchés, la poudre non tamisée, tartine pain de seigle, beurre, poudre de tomates (les plus gros fragments restés dans le tamis)

Les tomates préparées, le jus et les pépins séchés, la poudre non tamisée, tartine pain de seigle, beurre, poudre de tomates (les plus gros fragments restés dans le tamis)

Avec des tomates cerise bio Noire de Crimée 

 

Pour une copine qui vit au loin, j'ai en charge de mettre au point quelques formules cosméto  simples, à partir des ingrédients qu'elle a facilement sous la main. 

Je commence avec les tomates car ici, nous sommes vraiment en plus que fin de saison. J'ai réussi à trouver de magnifiques petites tomates cerise Noire de Crimée dans une boutique parisienne bio bien achalandée et très agréable, Pimlico. Il y avait aussi des rhizomes de curcuma frais particulièrement séduisants (c'est à dire assez gros pour être facilement râpés et très frais), ce qui m'a permis de fignoler les tests. 

J'avais déjà fabriqué un macérât huileux tomates séchées-urucum que j'ai souvent utilisé pour donner de la couleur à mes baumes ou mes savons. ici par exemple. 

Macérât huileux de tomates

Pour cette  version, j'ai partagé les tomates en deux, les ai épépinées et vidées de leur eau avant de les disposer sur un plateau du déshydrateur et de râper dessus le curcuma. Et Zou, au chaud. J'ai tâté de temps en temps pour vérifier la texture. J'ai arrêté quand elle m'a semblé très ferme mais pas encore cassante.

J'ai ensuite placé les tomates dans un bocal, recouvert le tout d'huile d'olive et d'un peu d'huile de son de riz+ Vitamine E, et c'est parti pour un long bain marie. 

Le jaune laissé par le curcuma après séchage, c'st celui e l'huile obtenu

C'est surtout le curcuma qui a teinté l'huile, -en jaune plutôt qu'en rouge…  Comme la couleur qu'il a laissée dans l'assiette (après séchage sur la photo ci-contre). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poudre de tomates 

Ayant lu je ne sais plus où que les pépins, c'était pas mal  non plus (grande richesse en anti oxydants), pour la fournée destinée à la poudre, j'ai procédé de la même manière pour la préparation des tomates (sans curcuma) mais j'ai gardé le mélange graines+ eau que j'ai  rapidement réduit à feu vif avant de le verser sur un morceau de papier sulfurisé. Tout est allé ensuite au déshydrateur. 

J'ai mixé séparément les tomates et le mélange pépins+ eau du fruit. 

Résultat: la poudre de tomates et excellente au goût. Théoriquement, c'est pour mettre dans des savons, mais comme j'en saupoudre souvent sur mes plats ou mes tartines, le stock baisse!!

Quant à la poudre de pépins, -il y en a peu bien sûr -c'est exquis, avec une délicieuse note acidulée supplémentaire. Donc elle finira dans mon assiette. 

 

Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0
Commenter cet article

tchat 04/01/2017 23:43

super bon !!

venezia 31/01/2017 15:48

A manger ou pour la cosméto?? :)

Loulou 20/12/2016 20:44

Passionnantes toutes tes expérimentations!!!
Il faut le faire : de la poudre de pépins de tomates ^-^
Merci pour ton partage, c'est toujours un véritable bonheur de faire des découvertes chez toi! Bises.

mlk 15/12/2016 08:28

Quel voyage gustatif et coloré! J'adore toutes tes expérimentations et surtout deviner, imaginer le plaisir et les sourires qui doivent t'imprégner à concocter ces potions.
La tomate n'est plus de saison, mais tu nous l'offre bien réchauffant.

venezia 15/12/2016 15:38

Oui, Mlk, tu as raison, je jubile en gambergeant à de nouveaux essais :)

michele 13/12/2016 12:50

Tu as une patience extraordinaire.
Et évidemment ,c'est intéressant de voir ce que donnent les pépins qui ne doivent pas être délaissés en cuisine.

J'avais fait un macérat de peaux de poivrons rouges qui m'a servi dans un baume dont je trouvais la couleur stable dans le temps. Chaque année je me dis que je devrais faire avec de la tomate...Annabulles m'a montré dernièrement un baume fait avec du macérat de tomates de cet été et c'est une splendeur aussi.

C'est presque dommage de mélanger tomates et curcuma pour la couleur du macérat. Je trouve que la couleur des fruits et légumes rouges est plus nuancée, plus riche que celle jaune des curcumas et roucou.
As-tu mis les deux pour une raison particulière? Je trouve que de les séparer permet aussi de faire deux lignes distinctes mettant en avant les principes actifs de chaque type de végétal.

Quant à manger les ingrédients originellement destinés à la cosmétique, comme je te comprends ^_^

venezia 13/12/2016 15:23

Moi non pus dans mes réponses dont je ne peux meme pas corriger les fautes de frappe, ce qui était possible dans les précédentes versions d'over-blog

venezia 13/12/2016 15:21

J'ai mélangé tomates et curcuma car ce sont deux ingrédients que la destinataire de ces essais peut trouver facilement. Ceci dit, je pense qu'avec la tomate seule, je n'aurais pas eu un rouge très rouge.
Oui, je me souviens parfaitement de ton "yes to poivrons" qui m'avait enchantée, c'est d'ailleurs à la suite de ton baume que j'avais testé d'autres ingrédients rouges. Le baume d'Annales est magnifique.

michele 13/12/2016 12:51

Je n'arrive pas faire des paragraphes dans les commentaires, c'est un peu touffu. Désolée...

Anne 13/12/2016 10:47

1- c'est superbe!
2- dans mon magasin bio de Px, il y a toujours du curcuma frais; ça n'a rien à voir avec la poudre et j'adore ce goût frais, particulier;
3-ton blog franchement est toujours unique, un peu dépaysant, ensorcelant, ......on voyage sur tes photos, tes textes.......

venezia 13/12/2016 15:18

Anne, c'est la transformation de la matière qui me fascine…

nathalielaos 13/12/2016 07:51

Que c'est joli ! c'est vrai que ca met l'eau a la bouche...difficile de les garder pour les preparations !
Le macerat huileux a l'air super. La poudre aurait des principes actifs plus puissants et serait super en masque...C'est le lycopene contenu dans les tomates qui est particulierement interessant pour les soins anti-ages.
Secher au soleil .... c'est bien aussi ? merci mille fois Venezia !

venezia 11/04/2017 15:04

je suis ravie qu'il te plaise!
Tu pourras même l'utiliser pour assaisonner ta salade! ^_^

nathalielaos 31/03/2017 03:34

Le macérat huileux de tomates, réalisé ici a une odeur exquise ; surprenante et sucree.
extrement facile a realiser.....merci Venezia !

venezia 13/12/2016 15:17

Oui, oui, Nathalie, sécher au soleil, c'est parfait… ensuite, il faut un mixer pour réduire en poudre, c'est tout, et éventuellement un tamis si on cherche un grain plus ou moins fin.
le mélange tomate+curcuma peut aussi s'imaginer en mélange de poudres.