Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au petit pois

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Cérat réparateur de fin d'été pour le visage

Roscoff sous un soleil plus que voilé. Les très belles églantines du macérat cueillies dans la vallée de la Vésubie
Roscoff sous un soleil plus que voilé. Les très belles églantines du macérat cueillies dans la vallée de la Vésubie

Roscoff sous un soleil plus que voilé. Les très belles églantines du macérat cueillies dans la vallée de la Vésubie

 

Ayant pratiqué le plus grand minimalisme depuis des mois (mélange d'huiles pour le visage, démaquillage sans rien avec un gant microfibre qui nettoie très bien mais décape aussi), j'ai fini par peler du nez … sous le soleil breton, faute d'hydratation suffisante de la peau. Avec même apparition d'une petite croûte brune très moche sur l'arête dudit nez.

Je me suis donc résolue à fabriquer un cérat qui a tout restauré à la vitesse de l'éclair. J'ai commencé par l'utiliser quelques jours matin et soir. Puis suis passée à une fois par jour, le matin, parfois sur mon mélange d'huiles passé, lui, sur peau humide.

Voici donc la formule, dont on peut garder la structure.

 

Cérat réparateur de fin d'été

 

Phase huileuse

20 huile de jojoba bio

14 huile de dattier du désert

2 macérat consoude-églantine dans huile d'olive bio

9g cire d'abeille en feuilles

1 gelule toco 500 (vitamine E)

 

Phase aqueuse

7,5 g hydrolat de fleurs de sureau

7,5 eau mont Roucous

2 gtes EPP

4 gtes elixir star of bethleem

 

Ajouts

2 gouttes HE géranium rosat

2 gtes  HE périlla

4 gtes extrait CO2 argousier

 

Pourquoi ces choix?

Phase huileuse

-une bonne cire d'abeille en feuilles (un cadeau de Gingembre), l'élément indispensable du cérat

-Une  huile à tout faire: le jojoba, qui ne s'oxyde pas

-une huile très réparatrice: ici, le dattier du désert qui fait partie de mes huiles préférées (on peut remplacer par de l'argan par exemple)

-un soupçon de macérat cicatrisant: ici consoude-églantine (feuilles de consoude offertes par Catherine, plus des pétales d'églantine légèrement séchés pour le plaisir). On peut remplacer par d'autres macérats réparateurs bien sûr (calendula, camomille matricaire, etc. ). Je mets peu de macérats dans les produit visage pour limiter les risques d'oxydation qui m'encrassent aussitôt la peau.

-de la vitamine E anti oxydante

 

Phase aqueuse

-de l'hydrolat de fleurs de sureau (un beau cadeau de Gingembre), utile dans les affections cutanées (tout autre hydrolat doux convient)

-de l'eau minérale

-de l'extrait de pépins de pamplemousse comme seul conservateur. (Je conditionne en petits pots)

-de l'elixir floral de star of bethleem, (contre les traumatismes)

 

Ajouts

-de l'huile essentielle de géranium, bien tolérée sur le visage et cicatrisante

-de l'huile essentielle de périlla (antiradicaux-libres)

-de l'extrait CO2 d'argousier, cicatrisant et colorant un peu le cérat.

On peut aussi varier le choix, j'ai sélectionné ce que j'utilise régulièrement avec profit.

 

Pour les proportions, je ne change pas une formule qui marche, celle de Michèle (qui élimine  le borax de la préparation traditionnelle du cérat de Galien)
 

Mon premier pot, bien entamé

 

Préparer séparément dans des récipients stérilisés la phase aqueuse et la phase huileuse. Poser les deux récipients dans un même bain marie. Quand la cire a fondu, sortir les récipients et les poser sur un torchon propre (simplement pour bien les stabiliser!) et attendre un tout petit peu la baisse (légère) de la température.. Verse la phase aqueuse sur la phase huileuse en fouettant au fouet à cappuccino et en raclant régulièrement les bords avec une  spatule en silicone souple. Quand le mélange commence - à peine- à prendre, arrêter, verser les ajouts, redonner un coup de fouet -le CO2 d'argousier doit colorer uniformément-, et verser aussitôt dans des petits pots stérilisés.

Laisser refroidir avant de fermer; garder au frais sauf le pot en usage.

C'est ma crème de jour en ce moment.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

michele 18/10/2019 12:35

Mlk... Le truc avec pullulan? On l'attend!

michele 18/10/2019 12:17

Je ne déroge plus non plus à cette formule de base qui est vraiment efficace et agréable sur la peau.
On pourrait certainement remplacer toute la phase aqueuse par l'acide hyaluronique du coup non?

J'utilise le gant microfibres uniquement pour éliminer à l'eau pure le maquillage des cils sur lesquels je désire le moins possible de détergent.
Sur la peau chaque jour, c'est vraiment décapant même chez moi qui ai une peau costaud. Je comprends que ça t'ait élimé la peau.

Excellente idée l'EPP que je n'achète plus guère. J'avais toujours pris celui de Bilby plus costaud et concentré que celui du commerce à utiliser par voie orale mais hélas il est indisponible:
http://www.bilby-co.com/s/25850_133426_epp-extrait-pepins-pamplemousse

venezia 22/10/2019 18:56

Michèle,

je suis un peu triste pour le gant que je trouvais très pratique! j'ai donc largement espacé son usage.
Quand j'ai la formule de ton yalubalm (voir ici:
http://www.potions-et-chaudron.com/archives/2019/09/23/37656734.html
que j'ai d'ailleurs refait,
j'ai pensé effectivement que je pourrais faire ce cérat avec!

Mlk 31/08/2019 13:51

Je suis dans le pur minimalisme depuis quelques mois
Aloe, hydrolat infusé au mélange de gélifiant en gélules de AZ et de belles huiles végétales. ..formidable
Mais je ne suis pas une princesse au petit pois
Cérat à ta patte holistique

venezia 01/09/2019 15:27

Coucou Mlk, tu devrais poster sur Potion ton incroyable truc avec les gelules d'AZ, je suis certaine que ça intéresserait plein de monde

Elisabeth 30/08/2019 17:06

J'aime bien les cérats selon Michèle, je les utilise plutôt en hiver d'habitude, mais l'eczéma sur mon pied est revenu, du coup ta recette tombe à point nommé, et ça m'inspire quant aux ingrédients à utiliser (en temps normal, je fais abricot et son de riz, assez polyvalents). Merci <3

venezia 30/08/2019 22:18

Bonsoir Elisabeth,
Je trouve les cérats très polyvalents et particulièrement utiles quand leur utilisation est thérapeutique. Pour l'eczema, je trouve que l'HE de patchouli fait des merveilles (en tout cas sur moi, c'est mon huile de prédilection)

Anne 30/08/2019 12:31

J'imagine sa texture, son parfum. Et visiblement, les résultats.
Je suis contente de te lire, je suis à 15 jours du départ, mais j'ai eu un été PLEIN, avec l'invasion de ma famille; tout est en suspens, en retard. Un monde fou inscrit à mes ateliers indiens; ce n'est pas là bas que je vais souffler.
Bons baisers!

venezia 30/08/2019 22:19

Ma chère Anne,

Je te souhaite un excellent voyage en Inde. Ce devrait être passionnant.

Sylvie 30/08/2019 08:11

Ccou Venezia, merci pour ce soin , aores un ete ou ma peau a souffert un peu ce soin tombe à pic !

Par contee je ne connais l huile essentielle de perilla ?
Bonne journée à toi.

venezia 30/08/2019 22:21

J'ai beaucoup utilisé l'huile de périlla, mais je la trouve très fragile. A une époque, j'avais déniché un mélange huile +HE de périlla; J'ai trouvé cette HE seule chez huiles et sens. Je pense que l'argousier devrait faire parfaitement le job à lui tout seul, je lui trouve une efficacité formidable.

nathalielaos 30/08/2019 05:43

Coucou Venezia, une composition tout nature, jusqu'aux conservateurs ; j'adore !
L'huile de perilla, est dit-on une des plus chargees en omega 3, bonne alternative pour les vegetariens, et sur la peau, anti-age, anti-inflamatoires, ... je ne connais pas l'HE de perilla, mais l'huile est deja superbe. bises

venezia 30/08/2019 22:26

Ma chère Nathalie,

quel plaisir de te lire. La formule originelle du cérat de Galien inscrite à la pharmacopée ne possède pas de conservateur. Par prudence, je conditionne en petits pots de 20 à 30g environ, ce qui fait un mois d'utilisation environ, j'ajoute de l'extrait de pépins de pamplemousse et je stérilise soigneusement tout avant de fabriquer;
Pour la périlla, en Asie (au Vietnam par exemple), les feuilles de shiso (un autre nom pour la périlla) sont utilisées très fréquemment dans la cuisine, peut être au Laos aussi. Je trouve l'He très réparatrice, l'huile végétale est très riche en Omega 3 comme tu le rappelles.