Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au petit pois

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Confinée à Roscoff... j’herborise (2):: la ronce et le géranium herbe à robert

Chemin bordé de ronciers, herbe à Robert et ronces en boutons emmêlés
Chemin bordé de ronciers, herbe à Robert et ronces en boutons emmêlés

Chemin bordé de ronciers, herbe à Robert et ronces en boutons emmêlés

Dans mes promenades, j’ai beaucoup côtoyé les ronces. Il y en a partout, on les voit sans les regarder tant elles sont banales. A force de les croiser, je m’y suis arrêtée. Leurs petites pousses printanières roussissent au soleil, le bout des tiges se teinte de rouge avec des épines en formation très souples.

J’en ai récolté au fil des jours - au sécateur- et les ai mises à sécher ( elles le font vite)  avant de les ranger dans une poche en papier. J’ai déjà eu l’occasion de tester leur force astringente, efficace contre les maux de gorge. Une infusion concentrée de feuilles , 15 mn de petite ébullition, une cuillère à café de miel dans lequel j’ai dilué une goutte d’huile essentielle de tea tree. J’en ai fait un gargarisme et le mal de gorge a été enrayé en deux gargarismes. 
 
 

Ronce en boutons et les fleurs bleu intense de la consoude du Caucase. La nouvelle tige épineuse et rouge de la ronce est bien visible. 


 

Boitons floraux de ronce au séchage

Maintenant, les ronces ont démarré leur floraison. Les boutons ont l’apparence de petites boules facettées d’une exquise géométrie, avec un minuscule toupet à leur sommet. De la même famille botanique que la rose, la fleur de ronce en est une version rustique, allégée par la finesse froissée des pétales. Je commence à en récolter pour préparer une teinture que je compte incorporer à des baumes.
 

Une fleur discrète de l’herbe à Robert 

Un parterre de géraniums herbe à Robert découvert hier


Je n’ai repéré les géraniums herbe à Robert qu’au moment où ils ont commencé à fleurir. Je n’avais localisé qu’un buisson à la floraison précoce, près de ma haie favorite de ronciers. En fait, il y en a partout. J’avais lu que leur odeur pouvait repousser.  Je la trouve délicieuse,  une note végétale-animale tres addictive. Je m’en sers méme pour sélectionner les plantes que je choisis de récolter. Les plus odorantes ont la tige bien  rouge, les plus jeunes sont moins parfumées et leur tige reste pâle. A contre jour, on observe de minuscules poils sur les tiges, plus présents chez les adultes. 
 

Séchage de l’herbe à Robert, on voit bien les tiges rouges. 

Dans la théorie « des signatures » utilisée avant l’apparition de la botanique scientifique   pour déterminer les propriétés des végétaux, la tige rouge du géranium herbe à Robert la reliait au sang. C’est un bon hémostatique, que je suis en train de tester avec une teinture en cours de fabrication, m’étant bien entaillé le pouce avec un couteau céramique. Ça a l’air de marcher pas trop mal, une vieille teinture de  ciste trainant dans un placard n’ayant pas suffi. 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

michele 20/05/2020 19:48

Fleurs et jeunes feuilles de ronce mises en macération. Je les utilise fraîches pour voir.
Merci pour les idées!

venezia 21/05/2020 11:01

Super! Tu me diras pour tes tests

Sylvie 12/05/2020 13:38

Je refais mon message qui c est perdu !
Je disais donc que ton article me plait beaucoup !
Je pense avoir de la consoude du caucase vers chez moi ; a t elle les memes propriétés que la consoude classique ?

Quand au géranium robert , on en trouve pas mal ici , mon pere en faisait des tisanes en preventif pour des calculs rénaux....

A bientot pour d autres découvertes j espère !

venezia 12/05/2020 14:48

Non, mais je dois valider pour que ca s’affiche pour éviter des dizaines de commentaires Risses, anglais ou autres qui avaient commencé à envahir le blog

Sylvie 12/05/2020 13:30

Merci pour cet article bien complet !
Je vai regarfer de plus près, mais je pense avoir de la consoude du caucase vers chez moi , a t elle les mêmes vertus que la consoude classique ?

Ici aussi il y du geranium robert , mon pere en faisait des tisanes pour soulager et prévenir les calculs rénaux....

A bientot pour de nouvelles cueillettes j espere !

venezia 12/05/2020 14:46

Coucou Sylvie,

La consoude du Caucase a les mêmes propriétés que l’ officinale, mais elle renferme plus de composants hepato-toxiques. Donc en externe, oui ( par prudence pas sur les plaies ouvertes). En interne, je dirais non, pour les deux d'ailleurs. Mais je la trouve très jolie

michele 09/05/2020 19:23

Sûr je vais aller voir ces ronces, j'en ai des tonnes qui ne m'intéressent que pour les mûres en août ou septembre quand je suis là.

Florame vendait une HE de géranium à robert que j'ai beaucoup achetée avant qu'ils ne stérilisent leur catalogue.

J'avais eu des discussions avec Bluetansy qui soutenait que cette fleur sentait mauvais or il n'en est rien à mon nez et j'adorais l'HE. Leurs fleurs sont sur le déclin à présent chez moi je n'en ai jamais rien fait jusqu'ici.
Tu m'ouvres des horizons....

venezia 09/05/2020 20:38

Je trouve le parfum de ce géranium totalement addictif! Et savoir qu’on le distille m’enchante, merci Michèle, je vais chercher. Quant aux ronces, glisse un secateur dans ta poche et vas y, c’est une plante précieuse et les petites pousses sont irrésistibles tant elles sont jolies.

Anne 08/05/2020 14:10

Tu me fais rire et m'époustoufle; le rire pour l'entaille soignée de façon naturelle (et je souhaite que cela marche!) et m'époustoufle pour ton savoir que tu sais rendre si accessible! La disparition des herboristeries est bien triste……...

venezia 08/05/2020 20:23

Les emojis se transforment en points d’interrogation, vrai mystère

venezia 08/05/2020 20:22

Je suis contente car ne faisant pas attention, va a re-saigné et j’ai refait une sorte de pansement imbibé de ma teinture qui fonctionne bien. C’est une entaille superficielle, mais le bout du pouce est très irrigué. Il y a heureusement encore des gens très calés en phytothérapie( je ne parle pas de moi????) et en plantes, donc ne pas s'inquiéter. Il faut juste que les bonnes informations diffusent.. et surtout observer, tester et relater ses expériences, fussent-elles empiriques

mlk 07/05/2020 20:15

Ma chère princesse, ne m'en veux pas mais ton confinement à Roscoff me tire des larmes de contentement...Voila, je suis sur une île nommée Paris, pas de jardin à admirer encore moins à herboriser, alors, je mets ma main dans tes cueillettes, mes pas dans tes pas, mon nez au vent et mon coeur empli de bonheur.

venezia 07/05/2020 20:31

Je suis heureuse de pouvoir t’apporter un peu de nature à Paris, ma chère Mlk. J’ai mis pas mal de photos en pensant à toi. Ce sont des plantes modestes, sans esbroufe exotique ( même si j’aime l’exotisme????) mais elles suffisent à enchanter mes promenades