Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

2021 et quelques recettes

Bonne année 2021, vue de l'île de Batz. Bonne année 2021, vue depuis Paris…
Bonne année 2021, vue de l'île de Batz. Bonne année 2021, vue depuis Paris…

Bonne année 2021, vue de l'île de Batz. Bonne année 2021, vue depuis Paris…

Pour célébrer la nouvelle année, voici quelques recettes non publiées sur le blog mais réalisées l'an dernier. Certaines l'ont été pour le hors série de 60 millions de Consommateurs paru en décembre 2020 (intitulé La crème des cosmétiques) dont j'ai rédigé toute la partie DIY. 

J'avais pas mal planché pendant l'été pour mettre au point des recettes avec des ingrédients faciles à trouver (pas seulement chez Aroma Zone), de réalisation facile et bien sûr qui fonctionnent.

Voici trois de ces recettes:

1. Démaquillant solide

Pour 50g :

20g d’olivem 1000 (soit 40%)

5g de decyl glucoside (10%)

9g d’huile de noyau d’abricot (18%)

6g de cire d’abeille (12%)

7g de beurre de karité (14%)

3g d’argile blanche (6%)

Peser les ingrédients et les mettre à fondre dans un bol au bain marie. Remuer à la spatule. Quand tout est fondu, couler dans des petits moules en silicone en remuant pour bien amalgamer. Laisser refroidir, placer au congélateur un quart d’heure pour démouler plus facilement.

Utilisation: faire mousser le palet entre des mains humides et appliquer les doigts sur le visage humidifié en faisant des petits cercles pour émulsionner. Rincer. Pour les peaux fragiles, deux fois par semaine suffisent.

 

 2. Fondants poudrés nourrissants après la douche

Pour 2 à 3 fondants

25g de beurre de cacao

5g de beurre de karité

15g d’argile rose (ou blanche)

22g de poudre de riz micronisée (ou à défaut d’amidon de maïs)  

3g de bicarbonate de soude officinal (la granulométrie la plus fine)

Placer tous les ingrédients pesés dans un bol désinfecté, faire fondre au bain marie en remuant avec une maryse pour obtenir une texture de crème épaisse. Pour parfumer, on peut ajouter 1 à 2% d’huiles essentielles (géranium, lavande par exemple) ou une fragrance cosmétique, si possible sans allergènes. Couler dans des petits moules en silicone et mettre au congélateur. Démouler puis laisser sécher quelques jours (selon la température extérieure).

Utilisation: le fondant se passe sur la peau mouillée après la douche et laisse un film protecteur.

J'ai beaucoup apprécié la poudre de riz micronisée d'AZ qui donne un toucher très agréable.

(Ne pas se fier à la photo, le pot est tout petit)

3. Baume déodorant

Sur 50g

10g d’arrow root (amidon de marantha) ou d’amidon de maïs

10g de poudre de riz micronisée

10g bicarbonate de soude officinal (ou, pour les peau très sensibles de hydroxyde de magnésium, Chlorumagène en pharmacie)

10g de beurre de karité

10g d’huile de coco macérée avec de la sauge (à supprimer si on est enceinte, allaitante ou avec problèmes hormonaux dépendants), lavande, laurier, origan, etc.  

Placer les poudres pesées dans un bol désinfecté. Bien les mélanger, poser dessus le karité coupé en morceaux.

-Chauffer légèrement l’huile au bain marie et la verser sur le mélange. Remuer à la spatule. 

-Ajouter en remuant bien: 13 gtes d’HE de palmarosa et 10 gtes d’HE de patchouli.

Couler en pots et laisser refroidir avant de les refermer. On peut hâter la prise au froid.

On peut remplacer le palmarosa et le patchouli (à éviter pour les femmes enceintes, allaitantes ou si problèmes hormono-dépendants), par le mélange HE de lavande (15gtes )+ (8 gtes) HE de tea tree, mais pas pendant les 3 premiers mois de grossesse.

Ce déodorant s’utilise à toutes petites doses. On passe une trace sur les doigts et on applique sous chaque aisselle.

Et deux recettes que j'aime bien, également réalisées cette année:

1. Une crème visage fine et légère pour une jeune fille de 13 ans

Sur 100g ou en %

12,2 huile de jojoba

3 Olivem

1,3 alcool cétéarylique

2 huile de coco fractionnée

6,1 huile d'avoine

1,4 huile de macadamia

5 gel d'aloe vera

65 eau d'Evian

4 pansamiel (ballot-Flurin)

10 gtes d'huiles essentielles : 4 lavande, 3 géranium, 3 matricaire

3 gtes huile d'argousier

17 gtes cosgard.

C'est une recette que j'ai réalisée en one pot, et à la cuillère magique.

Faire fondre au bain-marie l'émulsifiant Olivem avec l'alcool cétéarylique et les huiles (sauf celle d'argousier) en vérifiant bien la fonte totale de l'Olivem et de l'alcool cétéarylique. Ajouter l'eau d'Evian et l'aloe vera. Remuer énergiquement et longuement à la cuillère magique. Puis ajouter le reste des ingrédients, continuer de remuer après avoir posé le récipient dans de l'eau froide pour accélérer la prise de l'émulsion. On peut conditionner en tube ou en flacon pompe.

Les quantités pour les huiles d'avoine, de jojoba et de macadamia peuvent sembler bizarres avec des chiffres après la virgule, il s'agissait de fonds de bouteille. On peut bien sûr choisir d'autres huiles.

Et enfin, bien sûr, un baume, au toucher très fin et au parfum exquis avec les roses de Roscoff (de ce vieux rosier, et d'un autre, blanc encore plus parfumé)

2. Baume à la rose

en % ou sur 100g

41,7 macérat de roses de Roscoff ( dans huile de  coco bio)

12 cire d'abeille bio

2 cétyl esters

34 huile de jojoba

10,3 dicaprylyl carbonate

5 gtes HE de rose bulgare.

Tout faire fondre ensemble (sauf l'huile essentielle) au bain-marie. Ajouter l'HE de rose dès que le mélange à un peu tiédi, bien remuer et mettre en pots. 

Je m'en sers par plaisir au creux des poignets, mais aussi à Roscoff, sur le nez quand il a pris trop de vent et qu'il pèle…

Macérat de roses

J'ai réalisé trois macérations successives de pétales de roses dans de l'huile de coco bio mais non désodorisée. Comment faire? Liquéfier l'huile de coco au bain-marie et la verser sur des pétales de rose très odorants bien tassés dans un petit bocal. L'huile doit recouvrir les pétales. Laisser macérer un jour ou deux. Re-liquéfier pour pouvoir filtrer les pétales et recommencer deux fois de plus de la même manière avec d'autres pétales. Pour filtrer, j'utilise de la gaze (achetée en pharmacie) que je presse bien avec des doigts très propres. Le parfum obtenu est vraiment très présent. J'avais commencé à utiliser ce beurre de rose tout seul mais à Roscoff le fond de l'air est frais et ce beurre devient très dur, il est difficile d'en prélever juste un peu. J'ai donc fabriqué un baume en ajoutant des ingrédients qui apportent de la finesse et en corsant le parfum avec un peu d'huile essentielle. Un vrai bonheur…

 

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

Sylvie 27/01/2021 21:26

Je viens de réaliser que je parle du baume regenerant qui se trouve ds le magazine , et toi de celui que tu m as offert !!! J aurais du preciser !!!

venezia 30/01/2021 15:09

pas de souci, Sylvie, avec tous ces baumes, on s'y perd…

Sylvie 27/01/2021 21:00

Ha merci beaucoup pour ton offre !
Du coup je vai faire ton baume pour l utiliser comme tu l indiques dans ton article , apres le gel !il doit sentir tres bon avec la lavande et le petit grain ! Je pense également quil faut qq chose qui penetre bien et reste plus longtemps pour assouplir les cicatrices !
J ai fabriqué le deo que tu proposes dans le magazine, je teste demain !
Bises et encore merci !

venezia 30/01/2021 15:09

fabriquer, ca occupe bien en ces temps hivernaux semi-confinés!

Sylvie 27/01/2021 08:24

Coucou Venezia, j ai relu tes recettes ,toutes super ,car je veux fabriquer un soin pour ma main ,j ai été opérée de la main droite, rien de grave ,maintenant que les points sont enlevés je veux nourrir les cicatrices et je pense faire ton baume régénérant,la peau est très seche à ce niveau. En y incorporant de l huile d argousier. Qu en penses tu ? Bises

venezia 27/01/2021 08:51

Bonjour Sylvie,
J’ai réalisé ce baume pour des applications fréquentes, et après gel notamment, donc avec pénétration rapide car on peut le mettre dans la rue. Ce qui justifie également mon choix d’huiles essentielles plutôt à tropisme désinfectant pour soutenir l’action du gel qu’on passe souvent très rapidement.

Pour accélérer la cicatrisation Il me semble qu’il faut plutôt qq chose qui reste plus longtemps en contact et qu’on peut masser, avec légèreté bien sur. Si tu cherches à hâter la cicatrisation, j’ajouterais de la rose musquée et effectivement de l’argousier. Sinon, la teinture de ciste( plus que l’HE, trop puissante) est vraiment aussi très efficace . Tu peux en ajouter. Si tu n’en as pas sous la main, je peux te refaire en vitesse tant que je suis à Paris du baume au ciste. Dis le moi vite car théoriquement, je repars bientôt . Bises

ANNE G 17/01/2021 15:30

Toute la présentation du blog changée, des recettes, on est gâtées, dépaysées, sous le charme et si contente de te retrouver, de te lire!
Je lis tout ça comme des recettes de cuisine, gourmande, l'eau à la bouiche..
Si tu ne l'as, je te recommande un très beau livre que je lis peu à peu, dont j'ai fait beaucoup de recettes Bazaar recettes fabuleuses de Sabrina Ghayour. Heureusement, j'ai un marché avec un comptoir d'épices rares...Si je ne te le t'ai dit, je fais tous les jours ta recette de tisane au cumin, coriandre....que de choses à échanger. Tu es rare et précieuse (rare donc précieuse?)
Bonne, très bonne année à toi, Vénézia!

venezia 17/01/2021 18:42

Ma chère Anne, Non, je ne connaissais pas cette auteure de cuisine. je me suis donc précipitée pour découvrir quelques reczttes sur internet. elle m'évoque celles d' Ottolenghi mais peut être que je me trompe, en tout cas, c'est appétissant!
je suis étonnée que tu parles du changement de la présentation. Je pense surtout qu'elle change selon les supports (ordinateur ou appareil mobile) car je n'ai pas modifié le visuel général.
Bises et bonnes associations d'épices…

michele 15/01/2021 21:52

Meilleurs voeux pour toi aussi!
Le retour des baumes et des roses me font plaisir tu ne peux pas savoir!
La palette de recettes est tentantes et je trouve le choix de publier celles ci fort judicieuses, elles te ressemblent beaucoup.

Je reviendrai les lire attentivement mais j'ajoute juste que pour appliquer le déodorant, je malaxe la toute petite quantité entre les 3 doigts du milieu de chaque main (index, majeur et annulaire) jusqu'à fonte des beurres.
Puis je pose ensuite délicatement chaque main dans l'aisselle opposée en tapotant pour déposer la matière sans frotter, ça marche très bien et on arrive ainsi à ne pas en mettre trop. J'élimien l'excédent en lavant les mains ensuite.

Je t'embrasse et je reviens...

venezia 16/01/2021 16:38

Bonjour Michèle,

Merci pour tes conseils judicieux avec le déodorant. C'est vrai que la façon de l'appliquer est particulièrement importante pour qu'il soit très efficace. Bises

Sylvie 15/01/2021 17:28

Merci chère Venezia pour tes voeux ! Je te souhaite également une très bonne année 2021!

Merci aussi pour ces formules très tentantes , j ai acheté le magazine, mais je n avais pas compris que tu avais publié celles ci ; je pensais que c etaient celles qui etauent plus loin...

Le baume à la rose est très agréable sur la peau , doyx et réparateur ! Son odeur est formidable et j adore en passer sur le visage car il nourrit bien .

Je suis tentée par le déodorant et par le demaquillant solide ..je te dirai ça.

Les photos sont magnifiques!

A bientot
Bises

venezia 15/01/2021 18:01

Bonjour ma chère Sylvie,

Merci beaucoup pour tes voeux.
Oui, j’avais fait toutes les 26 recettes ainsi que les textes de cette dernière partie du hors série. Pour le baume à la rose, comme sa texture me plait beaucoup, je vais faire d’autres baumes avec cette formule( et d’autres macérâts ). Bises