Publié le 26 Août 2006


L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/fantastique/fees/fee036.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Ayant essayé (de Spiezia) une merveilleuse huile de rose et de vanille macérées dans du jojoba , j'ai décidé d'en faire à mon tour. La vanille, j'en ai déjà, rapportée de Madagascar. Mais je viens de terminer les pétales de rose ,rouges, très odorants que j'avais commandés à Londres chez Baldwin. Ils macèrent pour d'autres usages dans de l'huile de l'olive ou de tournesol.

      Je me suis donc baladée dans Paris à la recherche de roses séchées, si possible bio (c'est la raison pour laquelle je ne suis pas allée à l'herboristerie du Palais Royal dont j'apprécie néanmoins beaucoup les plantes). Dans les pharmacies -s'affichant herboristeries ou pas-, la rose est aux abonnés absents. Dans un certain nombre de boutiques bio aussi. En revanche, j'ai découvert chez Anthyllide, des roses de Provins séchées, bio, magnifiques (Altaïr, il faut consulter leur site, planant) que je n'ai pas encore achetées.

J'ai hésité car dans mon souvenir, la rose de Provins était notamment -et surtout?- utilisée pour ses propriétés astringentes. Ce qui n'est pas le but recherché pour ma macération (Spiezia ne précise pas la variété utilisée). Je suis donc sagement rentrée à la maison pour vérifier.
Et ça a été bien plus long que prévu… car il n'y a pas pas qu'une seule variété de roses médicinales…

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quelles sont les roses utilisées dans le domaine médicinal et/ou cosmétique?
Je n'ai retenu que les parfumées, celles dont on tire huile essentielle, absolue et/ou hydrolat.

 -La plus ancienne: rosa gallica (ou rose gallique) selon les sources, née en Europe ou venue d'Asie.
-L'une de ses variétés est rosa gallica officinalis (dite Rose de Provins ou des apothicaires), présentée parfois … comme une exilée de Damas. Ce qui n'empèche pas l'arrivée de la suivante:
- rosa damascena (rose damascène ou de Damas). Selon certaines sources, elle serait un croisement de gallica avec une rosa moschata ou phoenicia. 
-Troisième espèce, avec une apparition sur la scène européenne plus tardive,-XVI° siècle? -  rosa centifolia (rose aux cent feuilles) dite aussi rose de mai ou de Provence, dont on tire absolue plus qu'huile essentielle, et hydrolat. Elle aussi a fait des petits.
Ces trois types de rosiers appartiennent à la catégorie dite" botanique", c'est à dire d'origine spontanée. Il y en a d'autres (rosa alba, chinensis, etc ) mais c'est hors sujet. Ils entrent dans la catégorie des rosiers anciens. Presque tous ont la particularité de ne pas être remontants: ils n'ont qu'une seule floraison dans l'année.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Où voir ces roses?

J'ai eu le bonheur de visiter l'an dernier en juin les serres -et même le jardin privé- d'André Eve, pépiniériste à la retraite, -mais ses serres continuent- l'un des plus incroyables collectionneur de roses anciennes. Si vous passez près de Pithiviers, je vous conseille la visite, enchanteresse. Dans son catalogue (j'ai celui de 2005), toutes ces beautés, plantureuses ou non, sont au rendez-vous. Pour chaque espèce et variété, il fournit une origine.

Les gallica
-rosa gallica:« attestée en France en 1500». Fleurs simples, d'un rose soutenu, très parfumées (photo ci dessus, extraite du site).

-rosa gallica officinalis, «introduite de Damas au moment des Croisades», fleurs doubles, rouge carminé brillant.


Les damascena
Rosa x damascena bifera (ou semperflorens ou automn damask) «mutation remontante de la rose de Damas d'origine spontanée (… ) L'un des premiers rosiers cultivés pour sa fleur coupée au début du XVIII° siècle». fleurs double, «joli rose argenté».

Rosa damascena Trigintepetala ou Kazanlik, remontante. La variété cultivée en Bulgarie pour l'extraction de l'huile essentielle. Fleurs doubles, roses, très parfumées. (photo ci dessus, extraite du site d'A. Eve)

Les centifolia
-Rosa X centifolia, (ou rose chou) cultivée dès 1596 «parfum inégalable,sucré et puissant, surtout lorsqu'il fait chaud (…) Grosses fleurs très doubles, pleines, en creux, rose doux».
-Variétés présentées par A. Eve: Cristata, Muscosa, pomponia, variegata …

Un site à visiter pour rosa gallica.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Que trouve t-on comme roses séchées à acheter et où?
… quand on n'a pas la chance d'avoir un jardin…

En France: -L'herboristerie du Palais royal vend des roses du Pakistan (centifolia), des roses pâles du Maroc (centifolia) en pétales et en boutons, et des roses de Provins.
-Altair: roses de Provins
En Grande-Bretagne: -Baldwin vend des bourgeons et des pétales de "rose rouge" sans plus de précision -ceux que j'ai eu - très parfumés au demeurant.
-Akamuti vend des roses de Provins
-Neal's Yard Remedies vend des pétales de rose rouge (centifolia) et de rose rose (variété non spécifiée)  apparemment bio. Ce qui m'intrigue, la centifolia vendue ailleurs étant toujours rose.


A titre de curiosité, on trouve sous la marque indienne Hesh (dispensatrice du fameux shikakai) de la poudre de pétales de rose (variété: rosa alba). Je suis en train de faire macérer de la sauge dans du vinaigre de cidre corsé de cette poudre, mais vu la couleur peu engageante de la préparation, une photo  me semble superflue… 
-sur les différents parfums selon les variétés, voir notamment ce site personnel ici.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quelles variétés de roses sont utilisées par les marques cosmétiques bio?

Je n'ai trouvé que deux marques utilisant rosa gallica:
-Dr Hauschka  glisse de la cire de rose de Provins et de l'extrait de rose de Provins dans sa crême à la rose (et ses mascaras).
-Akamuti de la gallica/ damascena dans ses délicieuses crêmes minimalistes.
Sinon, c'est centifolia (Logona, Lush, dans une crême de douche avec EDTA pas top), Börlind (centifolia et damascena). Lakshmi et Neal's Yard remedies ne précisent pas la variété employée.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quelles sont les roses citées dans les anciens recueils de plantes médicinales?

Dans le livre de Nicholas Culpeper ( ici  une version un peu différente de la mienne), Complete herbal (publié en 1653, mon édition: Londres, Poulsham ed. s.d.) qui répertorie et commente les plantes médicinales en usage au milieu du XVII° siècle, sont présentes:
-rosa damascena, «fleur native de France, variété moins double -sic- que celle de Provence (c'est la centifolia). Rouge pâle, parfum agréable».
«Les botanistes décrivent un grand nombre de roses, mais celle-ci, ainsi que la rose rouge commune et la rose des chiens (rosa canina) sont les seules variétés médicinales».
-rose rouge (rosa rubra) «avec de nombreuses anthères jaunes en son mileu» (ce qui correspond à la rosa gallica) «plus astringente que toutes les autres variétés» -sniff, bien ce que je pensais…
mais l'eau distillée est rafraîchissante.

Culpeper affirme aussi que l'eau de rose de la rose rouge est meilleure que celle de la rose de Damas.



L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Et dans les ouvrages plus récents?

Ce qui fait pencher mon cœur… et ma peau- pour la rose de Provins, -malgré son astringence due à ses tanins galliques - c'est qu'elle est fortement antiseptique, comme le souligne Marie Antoinette Mulot dans Secrets d'une herboriste (France loisirs). Sur ce coup, je me réconcilie un peu avec son livre, si souvent "inspiré" de celui de Jean Palaiseul, (Nos grands mères savaient…, livre de poche) car elle apporte des précisions intéressantes. Elle fait une distinction entre rosa centifolia (ou rose pâle) aux propriétés laxatives et rosa gallica «astringente, cicatrisante, et utile pour les soins de la peau».

Elle donne entre autres -et là, une fois de plus, avec les mêmes mots que Palaiseul… -:
-une recette de
vinaigre de rose: pétales mis à macérer 21 jours dans du vinaigre blanc, dans un bocal au soleil puis filtrés, On peut ajouter 1 cuillérée à café de poudre d'iris. A diluer dans l'eau pour cicatriser boutons d'acné, blessures, et après coup de soleil
-la recette du fameux miel rosat: faire bouillir pendant 10mn 20g de pétales dans 100g de miel, passer en exprimant. Prendre par cuillérées à café. Contre maux de gorge et inflammations buccales.

Avec toutes ces informations, j'en serai donc plutôt à conclure:

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.viva rosa gallica, malgré son astringence… L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #botanique

Repost 0

Publié le 20 Août 2006






                                   Fleurs de thym et pétales de rose macèrent doucement dans de l'huile au soleil




                                   Les dipladénias replantés cette année après le gel ne cessent de fleurir



                          
                                   Après la canicule, deux petites "oreilles" ont poussé en haut de l'euphorbe


 
                                  … et deux platycodons viennent remplacer les lavandes stoechas qui ont péri de trop de chaleur…

                                                                       
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif1B/Criquette1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif1B/Criquette1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif1B/Criquette1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
                                                                           

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 16 Août 2006

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/legume/images/carotte_03.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Me délectant des inventions culinaires végétariennes de Valérie Cupillard, j'ai fini par acheter mon premier bloc de tofu soyeux, ingrédient qu'elle utilise souvent.
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/legume/images/carotte_03.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Quelques autres facteurs conjoncturels ont joué. Rondelles de carottes surgelées bio dormant sagement au congélo. Plaisir anticipé pour l'une de mes associations favorites: carottes-curry. Pas le temps de mitonner pendant des heures -il faut quand même bosser un peu… -

Et voilà comment j'en suis venue à bricoler ce velouté express carottes-curry, aussi délicieux à regarder qu'à savourer…





Bilan, express aussi: premier test brillamment passé pour le tofu soyeux.


Par personne

80g de carottes (j'ai utilisé des carottes bio surgelées en rondelles)
25g de pomme
2 cives (echalottes chinoises)
3 cuillérées à soupe de tofu soyeux
250g d'eau
1 pointe de couteau de curry de Madras
sel.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/legume/images/carotte_03.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Plonger dans l'eau bouillante salée les carottes débitées en rondelles et la cive coupée fin. Laisser cuire 5mn à découvert (temps testé pour des carottes surgelées). Une pointe de couteau doit s'enfoncer sans effort dans la rondelle.
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/legume/images/carotte_03.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Ajouter le tronçon de pomme pelée, débité en petits morceaux. Laisser 2mn de plus. Filtrer le tout au dessus d'un bol.
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/legume/images/carotte_03.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Mettre dans le blender carottes, cive,et pomme cuites. Ajouter environ 140g de l'eau de cuisson (pour un velouté bien ferme) et la pointe de couteau de curry.
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/legume/images/carotte_03.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Mixer. Goûter pour rectifier le sel éventuellement. Servir dans un bol.

… et déguster sans remords. La pomme arrondit le goût, le curry titille les papilles, le tofu fait le sage dans son coin et les carottes sont bonnes pour le teint…


Le curry de Madras utilisé (marque Sun Brand, vendu en petite boite de métal dans les bonnes épiceries et les boutiques indiennes) est très parfumé et piquant, mais il n'arrache pas.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/legume/images/carotte_03.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  22/08/2006:  sur la lancée de soupes au tofu, un essai tout doux vert laiteux : petits pois, cive, morceau de pomme, basilic thai… et bien sûr tofu soyeux.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #soupes et bouillons

Repost 0

Publié le 14 Août 2006

Après une visite à Arras, j'ai découvert que la cire pouvait avoir des propriétés … miraculeuses. Ça m'a amusée, puisque je suis plongée dans mes recherches sur la cire d'abeille. Donc… petite diversion historique.




Ange médiéval en bois doré (dit ange de Saudemont, conservé avec trois autres compères ailés au sourire aussi planant que lui au musée des Beaux arts)

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.    Un remède composé de quelques gouttes de cire d'un cierge miraculeux versées dans l'eau aurait guéri les habitants d'Arras du mal des Ardents en 1105. (Le mal des Ardents se manifestait par des crises de folie, de terribles douleurs et des gangrènes. Les épidémies, récurrentes, étaient provoquées par l'absorption de pain contenant du seigle contaminé par un champigon très toxique, dont on a, beaucoup plus tard extrait l'acide lysergique,  … à la base du fameux LSD ).
Le cierge -allumé- aurait été donné par la Vierge à deux jongleurs qui avaient rêvé d'elle en même temps pendant l'épidémie. J'ai découvert cette légende de la sainte chandelle à travers des tableaux du Musée des beaux arts d'Arras, aussi somptueux que peu fréquenté. Installé dans une ancienne abbaye, il expose objets de fouilles archélogiques, trésors médiévaux, impressionnante collection de peinture (de Breughel à Corot). 



 Couloir du cloître de l'ancienne abbaye bénédictine de Saint Vaast, une merveille du XVIII° siècle où s'est installé le musée des Beaux arts.


La question à 10 000 €: le fameux cierge était-il en cire d'abeille? L'histoire ne le précise pas. Jusqu'au XV° siècle, on a plutôt utilisé du suif pour faire les bougies, explique le site de la ciergerie des Prémontrés (qui fabriquent des cierges, mais pas 100% en cire d'abeille. C'est le rituel orthodoxe qui exige des cierges en pure cire d'abeille, pas le catholique).


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.    La légende laisse songeur quand on sait que l'eau était si polluée au Moyen Age qu'Hildegarde de Bingen par exemple prépare la plupart de ses recettes avec de l'huile ou du vin, par précaution…


 L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.   A la base des légendes, même les plus extravagantes, il y a parfois un brin de réalité. Je me suis donc demandé s'il y avait une tradition de bougies préparées dans un but thérapeutique, avec par exemple des cires corsées de macérations de plantes médicinales…  J'ai découvert avec étonnement que certains naturopathes proposaient des traitements à base de bougies en cire d'abeille parfumée aux HE. Huiles essentielles qui, rappelons le, perdent leurs propriétés à haute température…  Pas grand chose d'autre à se mettre sous la dent. On incorpore parfois cheveux, débris d'ongles, etc… dans des effigies en cire. Mais c'est plutôt pour pratiquer de la magie pas très blanche… donc hors sujet ici.
Il semblerait que ce soit plutôt la symbolique attachée à la cire et aux bougies qui ait été prise en compte.
 


                           L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/bougie_7.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
 
Cierges et bougies en cire d'abeille se retrouvent en effet dans tous les rituels. Dans le catholicisme, la cire vierge a été associée symboliquement à la Vierge, et les ex-voto en cire d'abeille abondamment employés. Deux passionnants articles d'ethnologie sur les significations de la cire d'abeille dans la revue Terrain : ici et

J'en tire ce délicieux conte catalan:


« Pleines d'orgueil, parce qu'elles font la cire qui brûle sur les autels, les abeilles se rendirent auprès de Dieu pour lui demander une récompense. Dieu leur demanda : — Que voulez-vous ?
— Nous voulons avoir une maison en or : nous la méritons bien ! Et nous voulons avoir une arme pour tuer ceux qui veulent prendre le miel, qui est notre aliment.
— Vous avez trop demandé, et vous êtes trop orgueilleuses. Au lieu d'avoir une maison en or, vous en aurez une qui sera faite d'excréments. Je vous donnerai une arme pour défendre votre miel, mais elle ne tuera pas celui qui voudra vous le prendre ; au contraire, c'est vous qui mourrez quand vous vous en servirez » 



L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pour fabriquer ses bougies en cire d'abeille -je précise que je n'ai jamais tenté l'expérience-, méthodes et précautions, excellentes explications ici.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.On peut acheter des veilleuses et des bougies en cire d'abeille notamment chez Heliotropia (site testé) et chez Greenpeace. Voir ce site (non testé) pour des bougies en plaque de cire torsadée.

Brève histoire de la cire d'abeille dans les liturgies :ici
                                                                                                                                                                               
                                                                                                                                                

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0

Publié le 9 Août 2006


 

La cire d'abeille est l'un des produits chouchou des débuts en cosmétique naturelle. Cera alba si elle est blanche, cera flava, pour la jaune, non purifiée, à choisir de préférence. On la trouve citée dans les   formules les plus anciennes, les cérats par exemple, mélanges d'huiles et de cires avec ou non une phase aqueuse. La première qualité de la cire d'abeille, c'est son pouvoir épaississant. On la chauffe avec une huile, elle fond, tout se mélange car la cire est un lipide. On refroidit. Super, ça fige. Et hop, on a fabriqué un baume. C'est aussi simple que ça.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le point de fusion de la cire d'abeille se situe entre 63 et 64°C. Si l'on veut fabriquer un produit qui incorpore cire et hydrolat, de l'eau de rose par exemple, souvent présente dans les formules de base, l'eau de rose en question va avoir un peu chaud aux oreilles. Personnellement, je m'abstiens donc de pratiquer l'opération. J'ai peut être tort. J'expliquerai pourquoi dans un prochain article.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.A quoi sert la cire d'abeille, cosmétiquement parlant? Elle est imperméable, donc protége en cas de froid ou de vent mais à l'inverse peut aussi asphyxier la peau si on en met trop. Le bon dosage est la clef d'un baume réussi.
Elle se conserve sans broncher. Elle sent bon… le miel, et possède des propriétés cicatrisantes et anti- inflammatoires (selon le très intéressant L'apitherapie, du Dr Cherbuliez et de R. Domerego, ed. Amyris). Sa structure chimique est particulièrement complexe (plus de trois cents composants).

En revanche, je trouve qu'elle donne un toucher un peu rigide aux produits où on l'incorpore, ce qui fait que je l'avais exclue de mes compositions destinées au visage. Elle risque de s'y retrouver à nouveau car:


                                              
                                               Un baume de Spiezia, à la consistance idéale… un modèle…   (mais ce n'est pas moi qui l'ai fait…)


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Par curiosité, j'ai commandé chez Spiezia des doses d'essai de deux produits à base de cire d'abeille, un démaquillant et une crème de nuit extra riche. Spiezia est une marque anglaise de cosméto bio confidentielle (dont j'ai déjà parlé sur ce blog) qui n'utilise aucune phase aqueuse pour des raisons de conservation. Elle affiche le label bio de la Soil Association britannique. J'ai été bluffée par la consistance particulièrement suave de ces produits, deux baumes moumou au parfum délicieux. Le démaquillant malheureusement est un peu assèchant pour les Princesses au petit pois mais la crème de nuit adoucit vraiment la peau. En détaillant la composition, on voit qu'll s'agit uniquement -pour la crème de nuit- d'un mélange d'huiles végétales liquides (corsées par des macérations de plantes et des huiles essentielles) et de cire d'abeille. Pour le démaquillant, il y a aussi de l'huile de coco, solide à température ambiante.

Je n'ai plus qu'à retourner à mes casseroles pour essayer de faire aussi bien en trouvant les proportions magiques…



L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.



Dans mes essais cosméto sans phase aqueuse, j'utilise la cire d'abeille:

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Dans les baumes à lèvres en reprenant la formule donnée par Hooly  sur son blog et dans son excellent livre: Cosmétiques naturels (Sully). Je choisis la variante: jojoba-beurre de cacao-cire d'abeille. Pour l'instant, celle qui me convient le mieux.
 Pas de commentaires à faire si ce n'est que je n'y rajoute pas grand chose. J'ai découvert un cicatrisant merveilleux pour les lèvres, l'huile essentielle de ciste ladanifère. Je compte faire des essais avec lors d'une prochaine fournée. Sans trop chauffer bien sûr.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Dans les bonbons de bain, mais tout le monde sait faire. Les formules pullulent sur le net. Je ne vais pas m'étendre. Sauf pour indiquer l'un de mes mélanges parfumés favori: poudre de cacao+huile essentielle de myrrhe. Ça fonctionne incroyablement bien ensemble.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Dans une recette de baume au calendula que je trouve précieuse pour sa formulation. Je l'ai découverte dans un bouquin très sérieux que je recommande aux amateurs de plantes médicinales: le Guide de la phytothérapie (ed. Marabout). J'ai souvent préparé ce baume, -avec variantes-, l'hiver dernier. Le principe peut bien sûr s'appliquer à d'autres teintures.
 
16ml d'huile végétale
5g beurre de karité
6g de cire d'abeille jaune.
Chauffer doucement jusqu'à ce que le mélange se liquéfie. Laisser refroidir un peu. A 40°, introduire peu à peu en remuant 10ml de teinture de calendula au goutte à goutte jusqu'à ce que le mélange soit froid. Transvaser dans des pots stérilisés. `


L'apparence n'est pas renversante de séduction, mais ça marche très bien et le baume reste stable. Une teinture alcoolique pouvant s'intégrer dans un alcool gras. La cire d'abeille est composée d'acides et d'alcools gras.
J'ai fait des essais en rajoutant de l'amidon (
pas plus de 10%, sinon, ça crisse,) et un soupçon d'huiles essentielles de patchouli, non je plaisante… d'encens et de ciste pour fabriquer un onguent pour les mains particulièrement cicatrisant. Très efficace. Mais pour temps de crise: la consistance est, disons-le, un peu austère. 


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le lien pour avoir une - très bonne- idée de l'infinie variété des baumes médicinaux. Recettes réunies et commentées par Bluetansy.


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0

Publié le 6 Août 2006

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/papillons/papillon21.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-054.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai découvert les puissantes vertus réparatrices de l'huile essentielle de patchouli en bricolant mes premiers produits  -un peu plus élaborés que les mélanges d'huiles-. Dans 1001 remèdes naturels (Vigot), bible du bidouilleur débutant en cosmétique maison, Laurel Vucovic glisse à plusieurs reprises du patchouli dans les recettes consacrées aux pieds ou aux coudes… et c'est là que j'ai fait vraiment connaissance avec Mr Patchouli (ou patchouly, pogostemon cablin).

Rencontre réussie: l'odeur à la fois boisée, musquée et capiteuse du patchouli… j'en raffole, pure ou en l'arrondissant avec des notes suaves, comme celles de l'ylang ylang par exemple.



 
L'image “http://www.cloud9aromatherapy.com/newsletter/images/parfum-patchouli.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://www.cloud9aromatherapy.com/newsletter/images/parfum-patchouli.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://www.cloud9aromatherapy.com/newsletter/images/parfum-patchouli.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  

 

Image provenant de ce site qui fournit aussi quelques recettes (en anglais) mettant à l'honneur l'huile essentielle de patchouli.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-054.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai déjà vu du patchouli "pour de vrai" à  Madagascar. Une plante pas particulièrement spectaculaire, aux feuilles ressemblant un peu à celles du basilic et avec d'anodines fleurettes blanches. Ce sont les feuilles et les tiges séchées puis fermentées (un peu comme pour les feuilles de tabac… ) que l'on distille, le degré de fermentation conditionnant les propriétés ultérieures de l'huile essentielle. Son parfum se bonifie en vieillissant.
 Je reste persuadée que ceux qui détestent son odeur ont dû être confrontés à des huiles de mauvaise qualité, voire à du faux pur et simple, version hippy de série B…  tant la profondeur d'une bonne huile est grisante, comme une plongée dans un sous-bois tropical. Pour moi, c'est l'une des odeurs de l'Inde.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-054.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Le patchouli appartient à la grande famille parfumée des lamiacées (ou labiées), comme ses cousins basilic, mélisse, origan, thym ou sauge …  Il y a -au moins- deux variétés utilisées en parfumerie-aroma, le pogostemon heyneanus, supposé être la variété sauvage qui a donné, après domestication, le pogostemon cablin. Le heyneanus également appelé patchouli de Java serait né … en Inde, sur les plateaux du Deccan, si l'on en croit ce texte intéressant - mais en anglais - dont je  mets le lien ici pour ne pas tout répéter.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-054.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Cette petite merveille riche en sesquiterpènes et sesquiterpinols (comme le santal, l'encens, le vetyver ou l'ylang) et si réparatrice peut aussi se prendre en interne…  Je n'ai jamais essayé et il faut se montrer très prudent. A très petites doses, le patchouli a des effets toniques, mais il devient stupéfiant à plus hautes doses.

Au plan énergétique, Lydia Bosson lui attribue quelques vertus des plus utiles, puisque selon elle, le patchouli, entre autres propriétés, «donne le courage d'exprimer ses émotions calmement»… J'en verserais bien des litres en certains endroits agités…
 
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/papillons/papillon21.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Voci donc deux recettes très patchoulesques, dont la première avec des proportions détaillées pour faire plaisir à certaines…  qui avaient apprécié le parfum de la préparation.

Crème pour les mains patchouli-ylang

35 grammes de karité
5 grammes macérat de romarin dans huile de tournesol, ou peut le remplacer par de l'huile d'olive (pas trop fruitée)
3 grammes amidon de riz
HE gouttes: 10g patchouli, 3g camomille allemande, 15g ylang ylang
 
Avec le procédé déjà évoqué ici et que je résume: mettre l'amidon au fond d'un verre en pyrex, rajouter l'huile et le karité, mettre le tout au bain marie à petit feu, touiller dès que le karité commence à fondre. Rajouter les huiles essentielles quand le mélange est vraiment tiède. Verser dans des récipients stérilisés.
* La crême est verte (nuance apportée par l'azulène bleu profond de la camomille allemande), et comme elle est dosée en huiles essentielles et sans phase aqueuse, elle tient plutôt bien.
* On peut varier le dosage en huile liquide, selon que l'on recherche une consistance plus ou moins ferme.



Crème anti-corne très costaud

Graisses et huiles:
à poids égal avec les hydrolats. La crême est très ferme pour faciliter le massage et l'application: graisse de canard (un vrai miracle anti-corne) + huiles de noisette, olive, etc. suivant l'inspiration + macérat huileux de calendula+ beurre de cacao+ vitamine E
-un souçon de cire d'abeille,
-cire émulsifiante.
Hydrolats  :
camomille romaine, camomille allemande, carotte
extrait de pépins de pamplemousse
Huiles essentielles, en gouttes, à parts égales: carotte, citron, camomille allemande, patchouli.
Je compte 1 goutte d'huile essentielle par ml de produit fini, parfois même un peu plus, pour les produits pour le corps.
La crème, verte, très efficace, est à conserver au frais. L'appliquer deux ou trois fois par semaine.

Attention, contenant du citron, elle est photo-sensibilisante. Ne pas exposer sa corne "traitée" au soleil.

On évite les huiles essentielles quand on est enceinte ou quand on allaite, ou on prend conseil auprès d'un aromathérapeute.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-054.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.En ce moment, j'utiise une huile essentielle de patchouli achetée chez Héliotropia, au parfum remarquable. J'avais aussi testée celle de Florame, très correcte aussi - moins profonde néanmoins-.



Voir les commentaires

Rédigé par Des pieds, des mains… et du patchouli

Publié dans #Crèmes et laits mains et-ou pieds

Repost 0

Publié le 5 Août 2006




Après une nuit de fiesta ou une semaine de stress, un coup d'œil à la glace…  l'horreur,

                                    on a une tête de…

                                                         L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/sorcieres/sorciere_12.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

En cas de peau princesse au petit pois, tout remède de cheval ne fait qu'aggraver la situation. Au fil du temps, de mes lectures et de mes essais, j'ai sélectionné quelques ingrédients particulièrement doudou. Ce qui donne, en les combinant

                   Trois masques minimalistes quasi-magiques, vite préparés, vite posés et tolérés par les peaux les plus délicates

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/toons/belle_dormant/belle_dormant_17.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau35.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Masque minute princesse petit pois pressée

-Une demi cuillérée à café d'argile rouge 
-Une demi-cuillérée à café de miel.
Mélanger. Diluer avec un soupçon d'eau minérale (j'utilise de l'eau d'Uriage en bombe).
On obtient un liquide rouge. Se masser délicatement le visage avec ce liquide. Bien rincer. Douceur et fraîcheur assurées.



L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau35.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Masque matin clair au santal

-Une demi-cuillérée à café de crême fraîche bio
-Une demi cuillérée à café de poudre d'amande bio.
Mélanger. Puis incorporer en remuant une goutte d'huile essentielle de santal blanc. Appliquer sur le visage avec des massages doux. Bien rincer. Idéal pour éclaircir le teint.
On peut remplacer le santal par de l'encens (boswellia carterii ou sacra, une goutte), ou, à la rigueur, par du géranium bourbon (pelargonium graveolens). On peut même se passer d'huile essentielle, mais ça sent moins bon…


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau35.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Masque éclat encens-banane

-Une demi cuillérée à café de crême fraiche bio (ou de yaourt en cas de peau mixte)
-Une demi cuillérée à café de miel
-Un tronçon de 2 cm environ de banane bio bien écrasée à la fourchette. Bien touiller. Incorporer au mélange une goutte d'huile essentielle d'encens. Etaler sur le visage en évitant les yeux. Laisser poser 1 minute. Rincer.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau35.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Remarques importantes

1. Ne pas laisser poser un masque si on a une peau très réactive. Une minute est un maximum.

2.Très bien rincer le visage quand le mélange contient de la crême fraîche, si on ne veut pas garder sur soi dans la journée une vague odeur beurrée.
3.Après ces masques, même très doux, appliquer une crême ou un fluide hydratant.
4.S'il reste un peu de masque, l'appliquer sur les mains. Ça leur fera plaisir.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau35.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Ingrédients doudou

Argile rouge: j'utilise de l'argile rouge ultra ventilée (marque Argiletz) riche en oligo-éléments précise le site de la marque. L'argile blanche (kaolin) riche en silice est également très douce. On peut panacher et se fabriquer de l'argile rose… en mélangeant la rouge et la blanche. Contrairement aux indications courantes, je ne laisse pas poser le masque et je ne prépare pas en pâte, mais comme un liquide. La peau est nettoyée en douceur.
Banane: très adoucissante, riche en vitamine A.
Crême fraîche: comme c'est une émulsion, elle permet un excellent démaquillage. L'ultime recours quand on ne supporte plus rien pour se nettoyer le visage.
Eau d'Uriage: eau minérale disponible hélàs seulement en bombe (en pharmacie ou parapharmacie) donc pas très écolo, mais c'est l'eau la plus calmante que je connaisse. A défaut, utiliser une eau de source.
Huile essentielle d'encens: anti-inflammatoire.
Huile essentielle de santal blanc: anti-inflammatoire.
Miel: j'utilise un miel sauvage d'Afrique trouvé chez Akamuti (je crois qu'ils n'en proposent plus). Mais tout bon miel fait l'affaire. Préférer les miels très doux, à la fleur d'oranger par exemple, en cas de peau réactive. Le miel a des propriétés  antiseptiques.
Poudre d'amandes bio: permet un gommage très doux. Les poudres de légumes secs ou de fruits secs sont très employés en Inde dans les soins ayurvédiques.



L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau35.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau35.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau35.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #cremes - serums - etc…pour le visage

Repost 0

Publié le 1 Août 2006

L'image ?http://soleilimg1.free.fr/gifs/nourriture/boisson/boiss041.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.La chaleur est tombée… mais l'été est toujours dans le ciel.

Deux recettes à siroter, testées -et approuvées-

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/hippocampe001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Dans la série hydrolesque, un cocktail délicieux à la couleur pimpante: le thym citron-fleur d'oranger.
Préparer une l'infusion de thym citron frais, on en trouve facilement sur les marchés, et même en fleurs. Faire bouillir un litre et demi d'eau. Ajouter le haut fleuri des branchettes. Laisser bouilloter une minute. (Je coupe aux ciseaux tout le haut d'une botte pour un litre et demi d'eau). Au moins 5 mn d'infusion. L'eau devient d'un beau jaune vert acidulé. Filtrer, laisser tiédir et rajouter 2 cuillérées à soupe d'eau de fleurs d'oranger. Il faut impérativement attendre le refroidissement de l'infusion pour ne pas perdre les bénéfices de l'hydrolat, très calmant. Mettre en bouteilles et garder au froid. On peut boire le cocktail pur, on le couper à moitié d'eau, au choix. Goût d'agrumes et fraicheur assurés.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/hippocampe001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Sur un conseil de Nadia Volf, médecin acupuncteur, et expliqué dans Soyez invulnérable (Pocket), approche simplifiée mais très claire de la médecine traditionnelle chinoise qui suit et tient compte du rythme des saisons. Testée avec délices: sa compote liquide de fruits secs, très riches en potassium, bon pour le cœur que la chaleur fragilise.



Dans un litre d'eau bouillante, faire pocher pendant trois ou quatre minutes un pêle mêle de fruits secs (elle cite: figues, raisins, abricots et pommes secs… on fait avec ce qu'on a). J'ai essayé avec des abricots bio secs, des raisins et amandons d'abricots ouzbeks. Après avoir laissé infusé au frais pendant quelques heures, j'ai filtré par commodité pour conserver d'un côté la boisson, de l'autre les fruits. (Si on filtre le liquide tout de suite, il sera fade).
Le jus, bien sucré et à savourer très frais, est un délice. La compote est amusante: les raisins ont gonflé comme des petits ballons.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #boissons

Repost 0