Publié le 29 Octobre 2006

J'ai participé en septembre à mon premier swap (échange) cosméto avec 12 swappeuses inventives du forum Plaisirs… Bichon, Flo, Candy, VéroVanille, Bergamote, Cricri 2137, Lili-Oh, Magali, Meluzine, Miss V., MaNouvelleNature, Spipoun.

Savons, eau de toilette, baumes pour les lêvres, gommage au sucre et autres créations parfumées… le colis que j'ai reçu était une ode aux senteurs. Ce qui m'a peut être le plus étonnée: la diversité des contenants utilisés…



                                    Surprise, surprise: rien n'est encore déballé…
 


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules043.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Il y a eu …

De réjouissantes notes d'agrumes
-l'eau de toilette Sucre d'Orange, très … sucre d'orange… de Lili Oh
-la délicieuse gelée pailletée aux agrumes de Candy (que j'ai très envie de réinterpréter prochainement)
-les très beaux savons (à l'avocat) mais aussi orange-menthe de
Flo ,

Des notes d'épices
-l'huile de Bergamote la gourmande (escortée de ses argiles) parfumée cannelle-vanille- etc.et qui sentirait presque… le café…
-les berlingots pour le bain de Spipoun avec des grains de café… buvez votre bain…

De la lavande
- le sucre de gommage au nom charmant Sugar Baby Love de Miss V, avec encens, géranium et une belle lavande (trois de mes senteurs préférées)
-le baume pour les lèvres de Méluzine dans un insolite étui

Du chocolat
-le baume pour les lêvres, plus cacao que nature de Cricri2137

De l'amande
-le baume pour les lêvres et une sorte d'irrésistible pâte d'amande pour le bain de VéroVanille;

Plus:
Le sublime savon-gâteau de
Bichon que je n'ai même pas défait de son emballage pour éviter de le croquer…
-l'huile scintillante de Manouvellenature dans sa bouteille de Perier…

-et une boite à mouler des savons de Magali… peut être une incitation à la savonnerie…

Un énorme merci à mes 12 swappeuses pour leurs créations …



L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules043.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Pour ce swap, j'avais préparé:

Baume réparateur pour les mains à la rose, à la vanille et à l'ylang,

dont voici la recette, rapportée à 100g de beurre de karité

* Faire macérer au préalable pendant au moins trois semaines des pétales de roses parfumées et de la vanille en baton dans de l'huile de tournesol bio. Pour un contenant style pot de confiture (de 250g), compter un demi-baton de vanille fendu dans le sens de la longueur et deux à trois cuillérées à soupe de pétales. Filtrer. Il n'en faut que 20g pour la recette, donc on peut faire macérer en quantités moindres dans un mini-pot. Rose et vanille sont des régénérants cutanés.

-Faire fondre doucement au bain marie 100g de karité brut avec un anti-oxydant (vitamine E ou AOX COS).
-Dans un verre ou un petit saladier, verser 13g d'amidon de riz,
-le délayer soigneusement avec 2Og du macérat huileux rose-vanille (j'utilise un fouet à sauce)
-quand le mélange est homogène, ajouter le karité tiède en le filtrant, bien remuer.

Ajouter:
-10 gouttes d'extrait de calendula CO2 (anti-inflammatoire)
-10 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse (conservateur)
-36 gouttes d'HE d'ylang ylang (anti inflammatoire, antiseptique, régénérant)
-8 gouttes d'HE de camomille allemande (anti inflammatoire, calmant)
-4 gouttes d'absolue de rose (parfum)
Bien remuer.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules043.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Verser dans des pots stérilisés.
Si on est pressé, mettre les pots au congélateur.







Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0

Publié le 27 Octobre 2006

 
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Dès que j'ai besoin de me changer les idées en ce moment, je fais une petite fournée de cookies… J'avais déjà mis la recette sur ce blog ici. Depuis, j'ai introduit une légère variation qui apporte vraiment une différence avec une légèreté imprévue, presque dentelle: je remplace l'œuf par une bonne cuillérée à soupe de lait d'avoine oatly.

La formule de base est la suivante:

Pour 12 cookies environ

60g farine bio (type 65)
45g flocons d’avoine gros et bio
110g sucre roux
1/2 cuil café bicarbonate de soude
70g beurre mou en morceaux
1cuillérée à soupe de lait d'avoine oatly
1 pincée sel
1 cuillérée à café d'extrait de vanille liquide (si on n'en a pas, remplacer par la même quantité de lait d'avoine, pour avoir assez de liquide)

 
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Préchauffer le four a 180° C. Mélanger la farine, les flocons d’avoine, le bicarbonate de soude, le sel, réserver.
Mélanger à la cuillère le beurre et le sucre, ce qui donne une purée collante. Ajouter le lait d'avoine et l'extrait de vanille. Utiliser si possible un batteur électrique pour mixer jusqu'à obtenir un mélange homogène. Incorporer la farine en trois fois, sans cesser de battre.
Recouvrir une plaque de cuisson d'une feuille de papier sulfurisé et déposer avec les doigts des petits tas de pâte en laissant un espace d'au moins 2 cm entre deux tas. Ça colle aux mains, mais ça fait partie du jeu…
Enfourner pour 15mn. Les cookies sont cuits quand les bords commencent à dorer. Les sortir quand ils sont encore mous.  Laisser refroidir -et raidir- sur la plaque, séparer au couteau s'ils se sont "réunis" après la cuisson. Décoller après 10 minutes. Laisser complètement refroidir sur une grille et conserver dans une boite hermetique.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Cette recette est inratable à moins d'oublier une fournée dans le four pendant qu'on bidouille sur internet. Les cookies se présentent sous la forme de petites galettes minces, fondantes car bien beurrées, et croustillantes à souhait.

En général, je pratique deux variantes. J'ai abandonné -sur cette recette- le matcha pour des saveurs  plus  "directes ", qui, après réflexion, s'accordent mieux avec la rusticité des flocons…

-je rajoute des petits morceaux de chocolat noir obtenus en coupant une plaque au couteau (l'équivalent de deux gros carrés), que j'intègre à la pâte déjà prète.

-ou  une cuillérée à soupe de gingembre moulu au mélange farine+ flocons.

Chocolat et gingembre, ça sature…


Après mon essai de dessert en rose et vert, je me suis dit pourquoi ne pas tenter l'orange avec les cookies? … J'ai donc traqué la couleur orange … dans mon placard d'ingrédients cosméto…

J'ai passé au moulin à café des fleurs de souci, mais comme les pétales sont beaucoup plus fins que ceux des roses, ils restaient en filaments. J'ai donc mixé avec un peu de sucre en plus… le résultat est presque satisfaisant, mais après passage au four, ma conclusion déçue: le souci ne teint pas dans la masse…



L'erreur, c'est que j'ai également rajouté 10 gouttes d'huile d'argousier, comestible certes, et qui théoriquement colore vraiment en orange… sauf qu'à la cuisson, le tout a plutôt bronzé …  et que le goût n'est pas franchement intéressant…

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. -T'as mis quoi dedans, c'est moins bon que la dernière fois m'a dit mon amoureux…
Comment répondre sans passer pour une branque: des pétales de souci pilés et de l'huile d'agousier, mon Chéri?




Le stock diminue à vue d'œil néanmoins…

source mini-gifs

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #notes sucrées

Repost 0

Publié le 26 Octobre 2006

L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-004.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai assisté le week end dernier à deux conférences données par Thich Nhat Hanh, maitre zen vietnamien dont j'admire l'engagement et la force d'une pratique fondée sur le quotidien.

«Moins de colère, moins de violence» était le thème du samedi. «Comment transformer les peurs», celui du dimanche. Agé de 80 ans, en paraissant vingt de moins, Thich Nhat Hanh s'exprime en français d'une voix très douce et calme, sans pesanteur aucune. C'est très troublant cette sensation de présence dans la grâce qu'il dégage. Il m'a bien plus impressionnée que le Dalai Lama, entouré d'un incroyable cirque médiatique. La sangha (communauté) de Thich est présente, attentive, mais sobre et discrète.  

Je n'ai pas voulu prendre de notes, pour être vraiment présente à ce qu'il disait. Mais je voudrai présenter ici, avec mes mots donc, et non exactement les siens, la parabole qu'il a développée le samedi et dont l'idée me travaille depuis…  esprit botanique oblige?

L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-004.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Thich Nhat hanh a commencé son enseignement en disant: nous sommes comme un jardin biologique. Dans un tel jardin, c'est le compost fabriqué par le jardinier, à partir de ses déchets, qui va nourrir les fleurs. Quand elle seront fanées, elles iront à leur tour nourrir ce compost.
Nos énergies négatives, colère, souffrance, jalousie sont comme ce compost, explique Thich Nhat Hanh.  Si nous parvenons à les identifier et à les reconnaitre comme telles, nous pourrons ensuite les gérer, c'est à dire les transformer pour "nourrir" la fleur.

L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Arbre-010.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Comment transformer nos énergies négatives pour fabriquer notre "compost"?

En les identifiant et en agissant dans la pleine conscience, répond le maitre zen. Il ne s'agit donc pas, par angélisme, de nier la haine ou la jalousie mais d'admettre qu'elles sont là, puis de "gérer" et "travailler" cette constatation comme on travaillerait un compost. Pas forcemment avec une bèche, mais en pratiquant l'art de la pleine conscience, celle de l'instant présent.
Il s'agit de vivre au quotidien en pleine conscience. Conscience -et jubilation- du miracle d'être vivant, ici et maintenant. Conscience du monde vivant qui nous entoure et auquel nous appartenons : êtres humains, animaux, végétaux. Concience que c'est notre mental qui fabrique notre vision du monde.

L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Arbre-010.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'un des fondements de l'enseignement de Thich Nhat Hanh est la respiration de la pleine conscience.

 Tout simplement, c'est l'attention et la conscience portées à notre souffle quand nous respirons: nous sommes présents à notre respiration, dans ce moment où nous respirons.


«Quand j'inspire, je sais que j'inspire.
Quand j'expire, je sais que j'expire.
Quand j'inspire longuement, je sais que c'est une longue inspiration.
Quand j'expire longuement, je sais que c'est une longue expiration»

dit l'un des grands enseignements du bouddhisme, le maha satipatthana sutta (l'attention portée à la respiration). A priori, ça parait enfantin… Un seul conseil: essayez.


La pleine conscience de la respiration ramène le corps à l'esprit, l'esprit au corps.


 L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-004.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Né au Vietnam en 1926. Thich Nhat Hanh pratique un boudhisme engagé. Je voudrais juste citer un extrait de Feuilles odorantes de palmier (La table ronde ed. 2000), le journal qu'il a tenu de 1962 à 1966 quand il vivait entre les Etats-Unis et le Vietnam. J'ai souvent relu ce livre, car il montre le cheminement d'un engagement. En 1966, Thich est expulsé des Etats-Unis après avoir lancé un appel contre la guerre. Il obtient le statut de réfugié politique en France en 1969, préside la délégation bouddhiste qui aboutira aux accords de Paris en 1973  (ils ont mis fin à la guerre du Vietnam). En 1982, il fonde le Village des Pruniers dans le sud ouest de la France. Aujourd'hui, il enseigne partout dans le monde, y compris au Vietnam où il apporte son soutien aux enfants démunis. (Les fonds recueillis pour les conférences allaient à l'association Pour les enfants du Vietnam).


L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Arbre-010.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.«Laver la vaisselle et faire la cuisine sont en eux mêmes le chemin vers l'état de Bouddha. L'état de Bouddha ne vient pas à la suite de longues heures d'assise. La pratique du zen consiste à manger, à cuisiner, à porter de l'eau, à nettoyer les cabinets de façon à emplir de vigilance chaque action du corps, chaque parole et chaque pensée. Nous devons illuminer chaque feuille, chaque caillou, chaque tas d'ordure, chaque pas qui emmène notre pensée à revenir chez elle. Seul peut espérer descendre de la montagne en héros celui qui a maitrisé l'art de tout cela, celui qui est capable de rire devant ces armes du monde que sont l'argent, la gloire, et le pouvoir. Un tel héros traversera les vagues du succès et de l'échec sans s'élever ou s'enfoncer. En réalité, peu nombreux sont ceux qui verront en lui un héros».


 
 

L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-004.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pour en savoir plus sur Thich Nhat Hanh: wikipedia
ici
Le site du village des pruniers où l'on peut faire des retraites.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 25 Octobre 2006

http://www.wtv-zone.com/califPamela/Fairy-Images-2/dragonflyfairy.gifJ'ai devant devant les yeux le tout nouveau - et passionnant- livre de Michel Sommerard: Le chemin des arômes (ed. Médicis) consacré aux huiles essentielles (je le commenterai peut être… ). Il avait, dans le temps, déjà sorti une petite brochure avec ce même titre. Juste un rappel: Michel Sommerard est le fondateur de Florame, société spécialiste en he biologiques qui a été vendue à Durance. Manifestement, il semble passer beaucoup de temps à Madagascar, paradis des huiles essentielles.
Une étude, citée à la fin de l'ouvrage, a particulièrement attiré mon attention, alors que nous sommes plusieurs à nous être plongées dans des essais de déodorants efficaces.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/papillons/anipapillon00.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Ce sont les résultats d'une recherche sur les propriétés antibactériennes des huiles essentielles (he) sur la peau, menée par le Pr Jean Pierre Chaumont de la faculté de Besançon. Il n'y a pas la référence précise de l'étude dans le livre, sur internet j''ai retrouvé mention d'articles plus anciens autour de sujets proches avec comme auteur cité, entre autres, JP Chaumont.
… Diverses he ont été testées sur les microflores du cuir chevelu, des aisselles, du pied, de la bouche, de la flore vaginale, des oreilles des animaux de compagnie;
Pour les aisselles, j'ai appris avec interèt le nom de la bactérie responsable des mauvaises odeurs: c'est la vilaine corynebactérium xerosis. Les conclusions qui suivent vont ravir Bluetansy:

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/papillons/anipapillon00.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. L'he essentielle la plus efficace pour neutraliser la malodorante corynebacterium xerosis est… le santal (santalum album) suivi, ex aequo par… le patchouli (pogostemon cablin) et une verveine (lippia seroides dit l'étude, je n'arrive pas à la situer par rapport à lippia acitriodora).


Pour ceux et celles que ça intéresse, pour les pieds, santal et patchouli sont au coude à coude, si je puis dire… d'autres he ont également quelque efficacité.


Donc, à vos formules…

Personnellement, je vais corser mon patchouli avec du santal… d'autant que j'apprécie beaucoup son odeur.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/papillons/anipapillon00.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Sources des images:  fée sur le papillon ici … papillons

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #déodorants: grattounettes - poudres - pschitts - etc

Repost 0

Publié le 24 Octobre 2006

Je vante souvent les vertus de la matricaire (matricaria recutita), tant je la trouve anti-inflammatoire et calmante (en macérat huileux, en hydrolat, en huile essentielle… )


 

                                                          Fleurs séchées de petite camomille

Je l'appellais matricaire sans trop m'en faire… ou
manzanilla en espagnol. Dans les pays hispanisants, au Mexique par exemple, c'est l'une des tisanes digestives les plus répandues.


  
                                                   Petit bouquet de matricaire discoide, trouvé à Madère

Et puis… à Madère, j'ai découvert que l'on vendait, au marché de Funchal et dans les rues proches, une matricaire en petits bouquets séchés, … mais surprise, j'ai constaté que les fleurs n'avaient pas la même "tête" que celle de la matricaire que je pratique…  Elles ne semblaient avoir qu'un cœur jaune bombé, sans pétales autour.


En me plongeant dans le dictionnaire Larousse des plantes qui guérissent (version 2), j'ai eu la clef de l'énigme. Il y a deux matricaires qui s'appellent chamomilla matricaria. L'une est est la recutita, ou camomille allemande, ou petite camomille la seconde aux fleurs jaunes est la discoidea, ou fausse camomille, ou suaveolens (ou pineapple mayweed en anglais pour souligner son parfum ananas).

J'ai alors cherché ailleurs, et je suis tombée… sur le site d'aro-mat que je pratique pourtant et c'est ici, que les différences sont les mieux présentées par le savant Cernunnos.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-jaune.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Propriétés de la matricaria discoidea

-efficace contre les migraines en infusion ou en compresses, selon Cernunnos.
-selon le Larousse, elle aurait à peu près les mêmes propriétés que la camomille romaine. Elle tonifie l'organisme, aide à la digestion, relaxe le système nerveux, calme les douleurs (y compris celles des règles… ). Elle calme les maux de tête d'origine grippale selon Leclerc. A table, les fleurs qui peuvent décorer une salade ont la propriété de provoquer une intense salivation.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-jaune.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Propriétés de la matricaria recutita

- "top" pour la sphère digestive selon Cernunnos.
-antispasmodique, anti-inflammatoire, digestive, contre affections cutanées et inflammations des muqueuses. Huile contre les névralgies, selon le Larousse. J'en ai fabriqué cet été en Grèce selon les indications de Jean Palaiseul (Nos grands mères savaient), cette huile est souveraine comme antalgique.

Cernunnos évoque même une troisième matricaire, inodora… comme son nom l'indique, elle ne sent rien… et ne sert pas à grand chose, sur le plan thérapeutique en tout cas.

Les deux matricaires officinales éclaircissent les cheveux.

Attention:
On peut être allergique aux composées, famille à laquelle appartiennent les matricaires.
Selon Le guide de la phytothérapie (ed. marabout) la dose quotidienne, pour un adulte, est -par voie interne- de 3g soit 3 cuillérées à café de fleurs séchées.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-jaune.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  Macérat huileux de camomille allemande: la recette de Jean Palaiseul

-Dans un flacon de verre, mettre 50g à 60g de fleurs de camomille pour un demi-litre d'huile d'olive (j'ai tassé un maximum de fleurs, -achetées à peine séchées dans une épicerie de l'île d'Ikaria en Grèce-, dans un petit pot et j'ai rempli avec l'huile).
-Exposer deux ou trois jours au soleil -c'était un soleil grec vif à souhait.
-Puis faire macérer encore deux heures au bain marie, à couvert, en remuant de temps en temps, (chose faite, sans faire bouillir l'huile).
-passer en exprimant (opération réalisée avec un filtre à thé en papier non traité).

*Utiliser, très chaude, en frictions, sur les parties intéressées -Même en massages à froid, ça fonctionne.
en compresses très chaudes autour de la gorge, contre les extinctions de voix -Pas encore testé.

*Quand j'ai beaucoup marché avec mes Birkenstock et que j'ai mal aux chevilles, une goutte d'HE de menthe poivrée dans un peu d'huile de matricaire en massage léger… et c'est le  soulagement immédiat.
.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-jaune.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  * Où trouver:

 de l'hydrolat de camomille allemande?

Personnellement, je ne connais que peu de fournisseurs, dont un seul en France.

En France: le GIE Plante infuse
En Grande Bretagne: Norfolk essential oils (chercher à german chamomille floral water).

des fleurs séchées de camomille allemande en vrac?
En France:  Altair en sachet de 30g, label Demeter. J'ai des roses de Provins séchées d'Altair, excellentes. A Paris, on trouve cette marque chez Anthyllide, rue du pont Louis Philippe et -pour certains produits- chez Akineo, place du Colonel Fabien.


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #botanique

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2006






1972-2006: 34 ans séparent les deux éditions de ce dictionnaire publié par Larousse.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules453.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai trimballé celle de gauche au fil des années sans jamais égarer le livre -un véritable exploit si l'on compte déménagements, vie à l'étranger, etc.…  ce qui témoigne de l'intérèt que j'y attache. Je cite d'ailleurs souvent ce bouquin comme référence…

Aussi, ai-je fait des bonds quand j'ai appris qu'une nouvelle édition allait sortir, la version de droite… Après l'avoir consultée, j'en suis à la fois ravie pour tout le monde, car la première mouture était devenue introuvable et que la deuxième édition la reprend largement …
Mais personnellement, je suis également déçue … et je vais essayer d'expliquer pourquoi.

Un petit point sur les auteurs: le Ddocteur Gérard Debuigne signe les deux éditions. J'ai cherché ce qu'il avait écrit d'autre… un Larousse des vins, réédité lui aussi, qui semble faire autorité. Plus un certain nombre d'ouvrages sur le culturisme et la gymnastique. Mais je n'ai pas trouvé d'activités de recherche sur les plantes médicinales… (ce qui ne signifie pas qu'elles n'existent pas).
François Couplan est un ethno-botaniste passionné, créateur notamment de recettes culinaires à base de plantes sauvages. Son plus récent ouvrage: Le tour de France d'un botaniste gourmand  (Plon)  présente 400 variétés.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules453.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Ce que je trouve intéressant dans la version n°2 :
-en préambule, elle fait le point sur la législation française, particulièrement complexe. Pour le reste de ce préambule, c'est un copié-collé de l'ancienne édition.
-dans le dictionnaire lui même, les risques potentiels liés à l'utilisation de certaines plantes sont bien mis en évidence dans une rubrique à part, les éventuelles applications culinaires me semblent plus nombreuses (l'influence de François Couplan) et il y a eu un toilettage de la présentation, avec parfois changement de l'appelation de la plante.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini07.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Il y a eu une harmonisation des rubriques. Elles répertorient désormais systématiquement:
-l'origine et la description de la plante
-ses principaux constituants
-les usages traditionnels
-les propriétés thérapeutiques
-les usages internes et/ou externes
- la toxicité
-eventuellement les autres usages et les autres espèces
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini07.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.De nouvelles plantes ont fait leur apparition, dont beaucoup d'exotiques. En revanche, très peu ont été retirées. Je les recense plus bas, ces listes témoignant de ce qui s'est banalisé et de ce qui est devenu obsolète.
-en fin d'ouvrage, il y a un double index, précieux, des plantes citées: l'un avec le nom vulgaire, l'autre avec le nom latin. 
-la bibliographie est courte mais sérieuse.  


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules453.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.En revanche, et c'est là ou je suis très déçue, pour les nouvelles plantes introduites, les posologies ou les modes d'utilisation sont très rarement indiqués…  On reste dans le flou le plus total, même pour des plantes aujourd'hui aussi connues que l'acérola, la badiane ou l'échinacée. C'est pas du boulot, ça… Du coup, ce dictionnaire semble à deux vitesses, avec des plantes détaillées, recettes à l'appui, et d'autres, présentées comme des petites nouvelles, sans mode d'emploi bien définj.
Quand les indications sont données, j'ai relevé au moins une incongruité pour la monarde. La dose indiquée dans le dictionnaire est de 40g de fleurs séchées par litre d'eau. Quantité extravagante quand on connait le poids infime de ces fleurs séchées. Le sachet entier de monarde en ma possession ne renferme  que … dix grammes de fleurs, et déjà, je me vois mal les verser dans un litre d'eau. La dose, qui m'avait été recommandée, d'une pincée par litre me semble elle aussi, mal ajustée car trop faible. J'ai essayé.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini07.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Les plantes présentes dans la première édition gardent à peu près toutes leur texte originel, même s'il est parfois présenté différemment. J'aurais apprécié un point plus précis sur ce qu'on a découvert de neuf  ces trente dernières années.   Comme je n'ai pas encore tout lu de la première à la dernière ligne, une modification de taille dans la rédaction d'une rubrique peut bien sûr m'avoir échappé…

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules453.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.61 plantes rajoutées  (si je n'en n'ai pas laissé d'autres en chemin… )
absinthe chinoise
acérola
alchemille
angélique sylvestre
anthyllide vulnéraire
astragale
badiane
baptisia
bétel
bident
bucchu
cacaoyer
grande camomille
camphrier
cannelier de chine,
carqueja
caulophyllum
chaparral
chrysantellum
cimifuga
coleus,
condurango
criste-marine
damiana
echinacea
eleutherocoque
galanga
gattilier
gaultherie
gingko
gotu cola
griffe du diable
guarana
gymnema
henné
impératoire
jojoba
khat
kella
kudzu
lapacho
maca
maté
melaleuca
momordique
monarde
neem
nigelle cultivée
onagre
patchouli (he oui… )
piment de la Jamaïque
prunier d'Afrique
rauwolfia
rhodiole
roibos
sabal
schisandra
sedum reprise
stevia
vomiquier
yohimbe

Dans ce lot donc, un pêle mèle de plantes à visée cosmétique (jojoba, henné), d'espèces alimentaires (cacaoyer, maté, roibos) de plantes chinoises, américaines, indiennes… (absence notable des champignons chinois comme le shitaké, le maitaké, etc… ) et un ajout modeste de plantes indigènes européennes. Pour les plantes exotiques, on se demande quand même quels ont été les critères de sélection.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini07.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.3 plantes supprimées
cola
myosotis, le pauvre…
orobe (on utilisait la farine de ses semences pour faire des cataplasmes résolutifs, … peu employés aujourd'hui)

Parmi les plantes rajoutées, si j'en regarde… au hasard… une seule, le patchouli, que puis-je apprendre?  Que «l'huile essentielle es appliquée contre diverses affections cutanées, en particulier l'eczema et l'acné; elle soulage également les varices et les hémorroides». Avec ça, je ne vais pas loin…


Donc bravo pour la réédition, pour la présentation plus cohérente… mais les 61 nouvelles plantes auraient eu droit à plus d'égards pour la révélation de leurs vertus et surtout pour leur mode d'utilisation.

Source des minigifs ici

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #botanique

Repost 0

Publié le 23 Octobre 2006

 
Après avoir découvert les patisseries du mercredi de Lunemalo… qui renvoyaient au délicieux blog et aux non moins délicieuses recettes de Bergamote, je me suis mise à mon tour aux kipferl, irrésistibles petits gateaux délicats et friables. Comment résister, quand la gourmandise vous appelle de façon auss impérieuse? J'avais un alibi imparable: un dessert à apporter chez des amis…


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif2/itadaki.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Je souhaitais varier les plaisirs… Je n'ai pas touché aux proportions indiquées par Bergamote, qui me semblent parfaites.
j'ai donc joué sur les parfums et surtout sur les couleurs.
Dans la pâte, -j'ai divisé par deux les quantités indiquées par Bergamote, car j'avais déjà fait d'autres gateaux-, j'ai rajouté une cuillérée à soupe de thé vert matcha. … La pâte est donc devenue… verte.

Pour le final, après avoir découpé à l'emporte pièce en forme de cœurs plus ou moins grands, il y a eu deux déclinaisons.



Les petits cœurs ont eu un traitement rose. (pas de photo, hélàs… ils sont déjà croqués).
J'ai confectionné de la poudre de pétales de roses roses (centifolia,un cadeau, elles viennent de Chypre) en passant quatre fleurs séchées, dont j'ai ôté le cœur, au moulin à café (nettoyé au préalable avec de la mie de pain pour éradiquer les précédentes odeurs d'épices). Puis j'ai tamisé et mélangé à du sucre glace avant d'en poudrer les gateaux. J'ai supprimé la vanille pour qu'il n'y ait pas trop d'interférences gustatives.



Les grands cœurs ont viré au vert.
J'ai mélangé de la poudre de thé matcha au sucre glace et je les ai saupoudrés. J'ai également supprimé la vanille pour privilégier la note végétale du thé vert.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif2/itadaki.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Verdict: Les verts ont un parfum très délicat, les roses  sont suaves. Je remercie donc la fée gourmande Bergamote, initiatrice de cette vague kipferl.




Trouver du thé matcha à Paris
j'ai été -agréablement- surprise  de constater que le prix du thé matcha avait baissé dans les épiceries japonaises. J'ai acheté le mien 5€20 hez Kioko, 46 rue des petits champs,75002 (tel. 01 42 61 32 66) . Marque Ujinotsuyu, petite boite verte en métal. 40g de thé. Je le trouve très agréable.
J'ai découvert ensuite qu'il y avait une boite encore moins coûteuse chez Ace Mart, épicerie coréenne située 63 rue Saint Anne, 75002 (tel. 01 42 97 56 80).

 

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Iminigifs-8/chat022.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Ces petits gâteaux, très prisés dans l'est de l'Europe, connaissent de nombreuses variantes. Juste deux exemples:
*Variante- avec une note vanillée-citronnée dans Les délices de Bohème de Petra Jarosova (ed. de l'Aube), sous un nom qui ravira les créatrices de blogs lunaires. ils s'appellent petits croissants de lune à la vanille (vanilkove rohlicky).
*Autre variante: les doigts de fée à la fleur d'oranger, imaginés par l'alsacienne Christine Ferber dans La cuisine des fées (ed. du Chène), livre qui me fait rêver chaque fois que je l'ouvre. Recette ici, L'auteure du blog ne cite pas Christine Ferber, … mais, à sa décharge, le site où elle a pris sa recette, vraiment décalquée de celle de C. Ferber, ne le fait pas non plus…
  .

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #notes sucrées

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2006

 

L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Arbre-001.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Madère est une destination très touristique avec tout ce que le mot suggère de déprimant. Plein de touristes donc ainsi qu'une urbanisation galopante qui escalade le relief pourtant singulièrement tourmenté de l'île. Pour la décrire, Christophe Colomb (qui y fit escale à trois reprises) aurait froissé une feuille de papier devant la reine Isabelle la Catholique.



                                                          Le jardin botanique qui domine Funchal (=fenouil) la capitale


L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Arbre-001.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Néanmoins, Madère est un merveilleux paradis botanique. C'est l'un des seuls coins au monde (que je connaisse en tout cas) où les routes sont bordées à la fois d'hortensias, de bignones et de strelitzias.
Autre particularité de Madère: les milliers de kilomètres -sans exagération- de chemins de randonnée, appelés levadas et qui sont en fait les canaux d'irrigation de l'île. Faute de temps hélas, je n'ai pu aller herboriser le long de ces sentiers. Je me suis consolée avec la visites de fantastiques jardins (botaniques ou pas).

J'y ai découvert aussi … de l'huile de baies de laurier,… que d'aucunes ont traqué sur le net dans l'espoir de fabriquer du savon d'Alep.

Madère a effet tant de lauriers qu'ils ont donné leur nom aux forêts endémiques de l'île, fragilisées par l'urbanisation. Les laurisilva (forêts de lauriers) couvrent encore 15 000 ha, classés au patrimoine mondial naturel par l'UNESCO en 1999. Le laurier de Madère dont est extraite cette huile est le laurus novocanariensis. Ses branchettes sont également débitées… en piques à brochettes. Il ne faut pas imaginer des arbustes de jardin. Adultes, les arbres font 20 mètres de haut.


                                     
                                                                    Vue plongeante sur Curral das Freiras


L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Arbre-001.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'ai trouvé mon huile de laurier (azeite de louro) par hasard, dans un village étrange, Curral das Freiras (littéralement le refuge des nonnes), niché au fond d'une vallée profonde surplombée d'a pics vertigineux souvent embrumés. C'est en découvrant un panneau sur la vitrine d'une boutique que j'ai demandé des explications sur cette huile.Le marchand a sorti une bouteille de sa réserve… Impossible de sentir son contenu, elle était scellée… et vendue à prix d'or. Je me suis donc prudemment contentée d'un petit flacon, et j'ai bien fait. Car en ouvrant la mini bouteille à Paris, j'ai constaté que si ça sentait le laurier… c'était un laurier déjà bien oxydé. Je ne ferai donc pas la cure suggérée par le vendeur (préventive et anti-tout m'a t il affirmé) un fond de cuillérée à thé d'huile le matin à jeun pendant neuf jours. Je m'en servirai comme d'un ingrédient. (quelques info ici en portugais)



                                                                 Fruits de la passion au Marché de Funchal



Autre bonheur simplement gourmand : la diversité incroyable des fruits. Pas moins de
cinq variétés de fruits de la passion: le maracuja banane (en raison de sa forme) , celui au goût et à la couleur de la  tomate, un autre dit ananas, un quatrième orange et le dernier "nature" si je puis dire. 

L'image ?http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Arbre-001.gif? ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Pour le plaisir, j'ai aussi acheté et rapporté un fruit qui devrait théoriquemernt mûrir dans les trois semaines et ressemble vaguement à un gros épis de mais vert: il vient d'un monstera deliciosa (faux philodendron) et, quand il est à point, offre un goût tirant sur le litchi. Pas mûr, il est toxique car très riche en acide oxalique. Je patienterai donc…


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0

Publié le 11 Octobre 2006

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif5/gif_65_15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quand je me suis lancée dans la blogosphère, c'était d'abord pour le plaisir de partager mes expériences de touilleuse acharnée, des plaisirs vagabonds, botaniques ou gourmands… pour évoquer la jubilation de faire… en tentant d'échapper au tout fait, au tout conditionné, au tout normé, et surtout au tout chimique.… Bref, pour emprunter des chemins de traverse qui me font gamberger et me font me poser plus de questions qu'ils ne me fournissent de réponses.
Je ne revendique rien, si ce n'est quelques menus pieds de nez à ce que j'appelerais, faute de mieux, "le poids du monde". En essayant de partager plutôt que d'imposer, en choisissant la curiosité comme drogue dure et en tentant la décroissance en pente douce.

Mais la liberté n'est pas le n'importe quoi.


II me semble fondamental de respecter quelques règles de jeu. parce qu'Internet est aussi foisonnant que la vie, il fonctionne comme un réservoir infini de données, de surprises, d'amis potentiels, de rebelles respectables mais aussi de pirates paresseux, de laisser aller, d'à peu-près dangereux…

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif5/gif_65_15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.C'est la raison pour laquelle j'adhère à cette nouvelle charte ethique et cosmEthique présentée sur le Fil Vert, méta-blog de blogs verts

… Même si je n'ai pas la sensation de parler de cosmétiques au sens pur et dur sur ce blog, plutôt d'expériences avec des ingrédients que j'essaie d'apprivoiser.
… Même si la toute puissance des grands laboratoires m'agace un tantinet.



Cette charte en trois points concerne:



 
CosmEthique

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2006

A la fête des Simples de Nant, on pouvait assister à des conférences mais aussi rencontrer quelques producteurs… et faire un peu de shopping.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/bariole_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'ai pu récupérer la liste de tous les producteurs de Simples, -où figure Clément Pallier cher à Pescalune-… et j'ai constaté que très peu ont un site internet, petit budget oblige je suppose… Je pense aussi qu'ils n'imaginent pas forcement qu'une bande de folles furieuses amoureuses des plantes serait prête à faire leurs emplettes sur ie net.
Comme les places au salon Marjolaine sont très coûteuses, la plupart de ces producteurs se contentent de ventes directes, chez eux, sur des marchés proches ou sur des foires régionales.
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/bariole_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'ai pu lire aussi la charte de Simples, intéressante notamment pour la préservation de la biodiversité. En effet, pour la cueillette de plantes sauvages, un protocole est établi pour ne pas tout ratiboiser n'importe comment. Par exemple, selon que l'on récolte les parties aériennes d'une plante ou ses racines, le temps de latence entre deux cueillettes sera plus ou moins long.
Moins bonne nouvelle: lors des conférences, Thierry Thevenin, secrétaire général du syndicat de Simples racontait qu'à la suite de Thernobyl, une subvention avait été demandée -et accordée- pour contrôler la qualité des plantes… Dans les coins les plus sauvages, on a quand même retrouvé des résidus organo-chlorés en raison de la pollution chimique généralisée. Les doses étaient très faibles, en dessous du seuil considéré comme dangereux, mais ça ne rend pas optimiste…

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/bariole_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'ai essayé de varier les zones géographiques. Je cite ceux et celles avec qui j'ai discuté et je donne les coordonnées qui figurent sur la liste de Simples.

Auvergne
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/fleur_ani.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Christian Nugier, Le jardin des Nielles et des senteurs, Cheyrac (tel. 04 71 03 34 82, lejdn@aol.com), qui fournit Biotopes en hydrolats et en huiles essentielles. Il propose un large éventail de produits (40 HE), des macérations un peu rares et … a un site internet que Blue indiquait déjà en juin dernier sur son blog dans sa liste de producteurs d'HE.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/fleur_ani.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Agnès Tiersen et Thierry Demoisson, Simples compagnes, Saint Bonnet le Bourg, (tel. 04 73 72 58 09). Ils ont, semble-t-il, (j'ai vu des photos) le plus exquis des jardins et proposent de très belles plantes séchées comme de la monarde (monarda didyma) aux fleurs d'un rouge somptueux  (pas beaucoup de gout en tisane quand même… ). Ils m'ont aussi suggéré d'essayer la pulmonaire (pulmonaria officinalis) avec le poisson en raison de son gout iodé. J'avais pensé aux fleurs de bourrache, la pulmonaire aurait un goût plus fin.

Lozère
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/fleur_ani.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Gie Plante Infuse, Sainte Croix vallée française 04 66 44 08 16, planteinfuse@free.fr), un groupement de producteurs qui élabore de l'hydrolat de rose de Provins, au nez bien précis et de très interessantes tisanes en mélange (avec certaines plantes que je ne connaissais pas comme l'antennaire ou pied de chat, antennaria dioica). Eux aussi ont un site internet… et, ö joie inattendue, de l'hydrolat de matricaire (matricaria recutita). Personnellement, ce sont les premiers que je rencontre en France à en produire. Nul n'etant parfait, ils n'en avaient pas apporté avec eux à Nant.

Pyrénées
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/fleur_ani.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Michel Thouzery, Les plantes de Montségur, Montferrier (05 61 03 06 29 plantes.et.nomades@wanadoo.fr) installé en Ariège qui prépare lui aussi de très belles plantes, très bien séchées (dont de la rose de Provins) et propose même un gite à la ferme. Le regard clair, plein de projets, vraiment très sympa, il a aidé à monter un jardin en Mauritanie, dans le cadre d'une association créée en 1998, plantes et nomades vouée à la «préservation des savoirs populaires en phytothérapie chez les peuples d'origine nomade». Infos ici

Alpes
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/fleur_ani.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Sylviane Reyna, Les senteurs du Claut, la tour sur Tinée (04 93 02 10 72, sylviane.reina@wanadoo.fr) dans les Alpes Maritimes. Pas moins de quatre HE de lavande vraie sauvage échelonnées selon l'altitude, (de 800 à 1800 mètres), une HE de thym linalol toute douce-sucrée, un hydrolat de fenouil doux au parfum magnifique et quelques autres merveilles odorantes.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/fleur_ani.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Jean-François Roussot, La rivière des arômes, Rosans (04 92 66 60 93, jeanfrancois.roussot@free.fr), dans les Baronnies. Excellents hydrolats, dont du laurier, de l'origan vert ou du thym linalol.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bariole/bariole_04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Il y avait d'autres producteurs, d'Alsace notamment, mais je n'ai pas eu le temps de papoter avec tout le monde, et j'ai privilégié les produits peu transformés.

Biotope des Montagnes avait aussi un stand, de présentation seulement. Il n'est pas du tout dit qu'ils viendront à Marjolaine, mais on peut toujours commander chez eux.  (04 66 85 44 59,  biotope@biotope-fr.com)

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0