Publié le 30 Janvier 2007

Avec les restrictions drastiques des compagnies aériennes, plus question d'emporter ses potions magiques en vrac dans la cabine… même avec plein d'heures de vol au programme.
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/vehicules/divers/ballon_20.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Je me contente donc d'un mélange puissamment anti-stress et quasiment somnifère glissé dans un mini flacon de 5ml :
huiles essentielles:
-de lavande vraie (lavandula vera)
-d'encens (boswellia carterii ou sacra)
-de géranium bourbon (pelargonium asperum)
-de petit grain clémentine, (Citrus Reticulata blanco var. "clémentine" )

pures et à parts égales. Utilisé en massage sur le plexus et aux poignets.
J'emporte aussi un tout petit petit pot de karité brut corsé d'HE de ciste (cistus ladaniferus) pour apaiser mes narines qui se dessèchent terriblement en avion.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini43.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Le reste va en soute (tout ce que je liste ci-dessous concerne les voyages un peu longs… ), rangé dans une (ou des) mini pochettes en plastique épais, avec fermeture hermétique. Les HE sont de redoutables prédatrices. J'ai le souvenir cuisant d'un sac à dos littéralement rongé en quelques heures à cause d'un flacon d'HE glissé directement dans la poche avant… ce que je continue néanmoins à faire de temps en temps…  

-en flacons de 5ml: -HE de matricaire (chamomilla recutita), anti inflammatoire et anti-gratouille doudou,
-HE de tea tree (melaleuca alternifolia) anti bactérienne très polyvalente
-HE de menthe poivrée (mentha piperita) antalgique.
-Un mélange anti-moustique -pour les pays chauds… - que je dilue lors de l'emploi: eucalyptus citriodora+ citronnelle (cympobogon citratus)+lavande vraie+ géranium bourbon, huiles essentielles pures, à parts égales. (Ce qui ne m'empèche pas d'emporter un produit à base de DEET, le seul que je trouve efficace sous les tropiques).

-en flacons de 2,5ml: (sans bouchon doseur, ce sont des huiles que je peux utiliser pures) :
-hélichryse italienne (helichrysum italicum), hématomes,
-ciste, hémostatique,
-lavande aspic (lavadula latifolia), calmant piqûres, rhumes,
-hélichryse femelle (helichrysum gymnocephalum), bronchites et asthme.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini43.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.-Un peu d'hydrolat de matricaire anti inflammatoire et calmant, (j'en vaporise parfois autour du lit)
-du macérat huileux de lavande (ou de laurier) et du gel d'aloes, comme supports de dilution (avec une archi-mini-coupelle en porcelaine et un touilleur pour faire les mélanges, très utile)
-un peu d'argile verte en poudre, (dans une boite de pellicules photo, merci à Bergamote qui, lors d'un swap, m'en avait envoyé dans ce contenant que j'ai adopté).
-du vinaigre (avec macération de romarin et thym) dans un mini vapo comme remontant,
-et dans un tout petit pot, un peu d'une émulsion anti-inflammatoire maison très puissante, véritable bombe à base de macérats huileux (calendula, camomille, laurier) d'huile de tamanu, d'hydrolats (laurier, camomille matricaire ou romaine, selon ce que j'ai en rayon, menthe poivrée), d'extrait d'encens et d'huiles essentielles de combawa, laurier, menthe poivrée, lavandin super que j'utilise entre autres pour les douleurs articulaires et les maux d'oreille (en massage externe bien sûr).

et très souvent, je choisis au dernier moment et au feeling une HE supplémentaire que j'emporte comme une outsider…

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini43.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. La trousse aroma étant restreinte mais conséquente, j'essaie de voyager léger pour le reste… Un tube de rouge à lèvres et un soupçon de blush étant mes seules armes, pour le maquillage… 



Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #aux petits soins

Repost 0

Publié le 28 Janvier 2007


                  Lors d'une visite éclair de la région du Cap, en Afrique du Sud, j'ai découvert ce qu'on appelle le fynbos (deformation de “fine bush” en afrikaans), incroyable paradis végétal installé depuis des millénaires sur une étroite bande côtière. Baptisé Royaume floral du Cap, il compte 8000 espèces dont 68% endémiques  (les chiffres varient un peu selon les sources… ) et une multitude de plantes médicinales, -certaines cousines des nôtres-, que je me promets d'étudier de plus près. Il devrait se régénèrer tous les trente ans environ par le feu, les cendres enrichissant la terre, et la chaleur violente des incendies intervenant dans le complexe processus de renouvellement. Mais trop de feux comme pas assez (à cause de l'urbanisation ) l'ont terriblement fragilisé.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-064.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai appris, entre autres, que je devais compter avec une camomille que je ne connaissais pas, la camomille du Cap (eriocephalus punctulatus), à l'huile essentielle d'un bleu aussi sombre que celle de ma chère matricaire (testée en massage, puissant relaxant). Il y a aussi, dans mes nouvelles conquêtes, le géranium du Cap, papa de nos pélargoniums, le lanyana,(artemisia afra) absinthe africaine au parfum amer-basalmique et surtout une merveille odorante, le buchu (agasthoma betulina. Prononcer bookoo, comme les Hottentots… ). Senteur verte d'aiguille de pin chauffée au soleil avec une pointe de cassis. Bon pour tout et puissant désintoxicant.

 
L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Imini-nature/Fleur-064.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.En attendant de peaufiner mes découvertes, petit aperçu en images…




                     

                               Buissons odorants du fynbos, avec, en arrière plan, la barrière montagneuse des Douze Apôtres



                     



                     

                           Buissons et fleurs de ce que je crois avoir identifié comme un leucospermum conocarpodendron (j'ai rapporté des graines ramassées sur les fruits laineux)



                     

                                 Le sublimissime jardin botanique de Kirstenbosch, avec un aloes au premier plan et en fond, la Table Montain. Plus de 500 ha, où il y avait, parmi mille merveilles:

 



                     
 
                                          … d'innombrables géraniums, dont celui ci très odorant



                     

                                                Un jardin entier consacré au buchu



                    

                             de l'absinthe africaine (au premier plan à gauche)



                    

                            … et la splendide agapanthus inapertus spp pendulus


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0

Publié le 12 Janvier 2007



Après une année sans, l'orchidée a consenti à refleurir cette année. Je l'installe dehors, plein sud ouest, de mai à octobre, puis je la rentre après le premier froid qui provoque un choc thermique (il faut une différence de température soudaine pour faire démarrer les boutons). A l'intérieur, elle est installée près d'une grande fenêtre pour ne pas avoir trop chaud.


                       
                                            La chair de l'orchidée



D
'autres fleurs qui me ravissent: les clochettes de jasmin qui se déploient en chapelet dans la tasse où est immergée une boule de thé façonné s'ouvrant lentement dans de l'eau frémissante. Au goût, le plaisir reste léger, mais le spectacle a le pouvoir de rendre contemplatif…


                     
                                         Dans un verre en cristal




                     
                                          Dans un mug blanc…



                     

                                               Boules à sec…
 

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif1B/chat1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Surprise:  la boule de gauche renferme une fleur d'hémérocalle (selon mes déductions) cousue à un chapelet de jasmin, celle de droite, en thé blanc, ne renferme que du jasmin. L'exquise dame chinoise qui tient Terre de Chine, excellente boutique de thé (49, rue Quincampoix à Paris) où je l'ai achetée s'est trompée…: selon elle, la boule dissimulait une fleur orange et du jasmin à l'intérieur, mais quand elle s'est ouverte, seul du jasmin s'est déroulé…

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif1B/chat1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  Pourquoi une hémérocalle? Parce que c'est une plante de la famille des liliacées qui pousse en Chine, qu'elle est comestible, et qu'il en existe des variétés orange. Selon les sites qui proposent ces «blooming teas», la fleur orangée est décrite comme un lys ou comme une hémérocalle

 
*A propos de thé, je recommande vivement la lecture de «Voyages aux sources du thé» de Catherine Bourzat et Laurence Mouton (ed. du Chêne), série de reportages passionnants sur les lieux de production: Ceylan, Darjeeling, Chine, Japon, Birmanie… journal de bord façon «choses vues» chez   les producteurs. (J'aurais juste bien aimé un petit récapitulatif à la fin pour bien situer toutes les variétés évoquées).
Le thé façonné est brièvement évoqué dans ce livre: Catherine Bourzat en a vu fabriquer dans le Xishuangbanna, près de la frontière birmane, mais aussi à Kaili, dans le Guizhou. Néanmoins, les fleurs de thé cousues artisanalement à la main et assez marketing -mais si gracieuses- proposées sur les sites de vente internet sont fabriquées dans l'Anhui.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif1B/chat1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Le blooming tea avait déjà été évoqué sur deux blogs amis, ceux de Bluetansy et de Hooly.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 1 Janvier 2007

                      



                                            Très bonne année 2007



                             
                     
      
                                    La plage du Dossen, à Santec, sur la côte du Finistère nord


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0