Publié le 31 Octobre 2007








… J'indique mes absences quand je n'ai pas accès à un ordinateur pour répondre aux commentaires…

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2007


J'avais découvert le plaisir un peu tordu du «Perrier prune» dans un restaurant vietnamien en interrogeant des voisins de table qui sirotaient cette boisson intrigante composée
d'une prune au goût étrange bullant au fond d'un verre de Perrier…  J'ai depuis adopté ce cocktail avec délices pour son acidité pointue tempérée par l'eau gazeuse et pour ses puissants effets digestifs. Bonus, on boit ça tranquille, les autres convives cherchant rarement à vous piquer le verre … Sauf que ces derniers temps, je suis plus souvent allée dans des restaurants thai et indiens où cette association insolite est inconnue… et j'étais un peu en manque…

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin10.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.La prune en question est l'umeboshi, associée bien plus souvent à la cuisine japonaise qu'à la vietnamienne. Au Japon, cette prune cueillie verte est mise en lacto-fermentation dans une saumure au sel marin, et elle est parfois teintée de rouge avec des feuilles de périlla (ou shiso). Très présente en macrobiotique, l'umeboshi est parée de toutes les vertus, dont celle de faire digérer car elle est très alcalinisante. Elle se présente souvent sous forme de purée ou sert à élaborer un vinaigre.
Dans le perrier prune à la vietnamienne, le fruit semble simplement séché-salé, affiche une apparence toute ratatinée et un goût plutôt raide. On en trouve parfois vendus en sachet.


                                  La boite dénichée au rayon frais du Big Store, dans le coin des produits japonais et coréens

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin10.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.En me baladant hier dans le 13° arrondissement, et notamment au Big Store (avenue d'Ivry) dont la magnificience exotique des fruits me fascine, j'ai découvert au rayon frais un paquet de prunes umeboshi à l'apparence très moelleuse, préparées avec perilla, sel, sucre, "lies" de saké, (j'ai eu beaucoup de mal à déchiffrer l'étiquette rédigée en allemand. J'ai traduit saketreber par "lies" de saké, car il s'agit des résidus solides recueillis lors de l'élaboration du saké, utilisés notamment pour cuisiner le poisson au Japon). L'étiquette indique également "aminoacides" ou acides aminés (aminosaeure) … impossible d'en savoir plus, on trouve aussi cet ingrédient dans la composition de certains sushi.


                       L'étiquette est rédigée en allemand, mais le contenu est made in Japan:mystères du commerce…


J'ai donc tenté le coup avec du Perrier. Miracle: en écrasant la prune dans le fond du verre, -geste obligé pour dégager les saveurs- j'ai retrouvé l'exquis acidulé du mélange, à peine atténué par le sucre et surtout moins chargé en sel que dans la variante vietnamienne. J'ai digéré comme un bébé mes agapes du week end. Il est conseillé de suçoter le noyau, j'ai suçoté… 



L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin10.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'en salive encore… ce qui est le but, l'umeboshi ayant également la propriété d'augmenter la sécrétion salivaire. Il ne s'agit pas de se gaver de prunes; une par jour devrait suffire… La boite renfermait sept prunes: … pour une cure d'une semaine?


                               six petits plaisirs acidulés

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin10.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Liens

*Celui de la marque Lima qui propose de la purée d'umeboshi.

*Une recette de Valérie Cupillard réalisée avec du jus d'umeboshi, que l'on écrit souvent umebosis en France

*Un lien intéressant  (en anglais) avec recettes détox ici

*Sur les propriétés alcalinisantes de l'umeboshi (en anglais):ici

*Laurence Salomon dans son précieux livre Fondre de plaisir (ed. Grancher) que je recommande à tous les aventuriers gourmands de la diététique évoque à plusieurs reprises l'umeboshi qu'elle utilise dans diverses recettes. Elle en intégre par exemple à une purée de noisettes pour assaisonner une salade de carottes.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #boissons

Repost 0

Publié le 26 Octobre 2007



                             Rio dans la brume du matin depuis le quartier de Santa Teresa

Pourquoi ce titre?

Parce qu'à la suite d'une heureuse coïncidence, j'ai pu visiter en version originale de ce que j'avais découvert cet été à la Biennale de Venise (j'en avais parlé sur ce blog ici): Morrinho, une installation qui m'avait emballée. Celle de jeunes de Rio qui avaient reconstitué une favela avec des briques et d'autres matériaux de recup  dans les jardins de la Biennale.


A Rio, j'ai pu mieux comprendre toute l'histoire de cette œuvre.



          Nelcirlan Oliveira, ( 24 ans aujourd'hui), posant devant son œuvre entretenue avec soin.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules547.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Il y a dix ans, Nelcirlan, un garçon de 14 ans et son frère Maiquinho qui débarquent de la campagne sont impressionnés en découvrant les grandes favelas des collines de Rio et ont l'idée d'en construire une en modèle réduit près de là où ils s'installent (Vila Peirera da Silva, une "petite" favela de 2000 personnes, perchée entre les quartiers de Santa Teresa et de Laranjeiras). Au fil des années et avec d'autres copains, ils l'agrandissent. Elle s'étend aujourd'hui sur 300m2 et représente en modèle réduit 22 favelas (mais pas la leur). C'est leur terrain de jeu, perché pleine pente, où ils s'amusent aussi à inventer entre les briques des tranches de vie, simulacre apaisant des violences qu'ils côtoient au jour le jour, en jouant avec des petits personnages et des legos.



                             Mini favelas dégringolant comme pour de vrai sur les pentes escarpées du morro

Peu à peu cette installation aussi insolite qu'impressionnante a été repérée et il y a eu des expositions au Brésil en 2001, en 2005 à Barcelone, à Paris en 2005 lors de l'année du Brésil en France, etc.. Pour la Biennale, les dix créateurs sont partis un mois à Venise monter leurs briques et leurs jeux.



                         Au premier plan, les voitures et les legos qui servent aux jeux…

A Rio, j'ai aussi eu la chance de découvrir TV Morrinho, d'irrésistibles mini films d'animation tournés dans ce décor. Ils racontent des histoires désopilantes (du quotidien des favelas) à l'aide de petits personnages et sont projetés par exemple aux gamins de la favela.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules547.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Il y a ainsi le conte de la piscine construite par un habitant de Morrinho. Comme tout le monde vient s'y baigner, le bassin déborde et le propriétaire de la piscine décide de faire payer l'entrée… les baigneurs râlent…  Un autre habitant construit alors une piscine plus petite et fixe le tarif moitié moins cher …  tout le monde se rue chez lui, et il peut alors s'offrir l'entrée… dans la plus grande piscine qu'il a pour lui tout seul. Tout ça avec des petits personnages très stylisés manipulés avec les doigts, le décor et le reste étant en matériaux de récup.
 
Ce qui est intéressant -et fort utile-  c'est que l'ONG Morrinho forme petit à petit des jeunes (malheureusement pour l'instant il n'y a que des garçons) aux techniques de la caméra et qu'ils sont maintenant sollicités pour travailler dans le monde audiovisuel.



L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules547.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai fait cette visite par l'intermédiaire de l'ONG Iko Poran (Tout va bien en guarani) qui permet à des volontaires de s'installer dans des favelas pour y travailler selon leurs compétences (pour des périodes de trois semaines à trois mois).
Contact ici

Pour la visite, on peut également passer directement par l'ONG Morrinho.
Son site ici

Depuis 2004, il existe un petit bed and breakfast, la Pousada Favelinha, installé dans la favela.
Contact: ici

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0

Publié le 22 Octobre 2007


Quand ma peau boude, j'ai (j'avais) l'habitude de choisir les yeux fermés l'huile de jojoba pour concocter des mélanges minimalistes et calmants. Ce qui ne signifie pas que j'étais toujours satisfaite à 100% du résultat…  mais je faisais avec.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini40.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Le hasard aidant, j'ai eu récemment entre les mains des échantillons de la marque cosmétique bio les Douces Angevines. Echantillons au parfum exquis et à la texture très fine. Comme les produits de la marque anglaise Spiezia, ils ne sont composés que d'huiles macérées, dopées aux huile essentielles. L'huile pure sur la peau et moi, on n'est pas très copines… j'ai donc un peu hésité avant d'essayer puis je me suis lancée.

Surprise: je n'ai eu aucune réaction de dessèchement (ce qui se passe en général au bout de quelques jours… ) J'ai donc regardé de plus près les compositions et j'ai remarqué (pour les produits essayés, destinés aux peaux sensibles) qu'ils renfermaient peu de jojoba comme j'aurais pu l'imaginer, mais, en base, de l'huile de sésame. Ce qui a fait déclic.



                       Sésame (sesamum indicum) en fleurs. Photo extraite d'un site horticole quebecois (solanaseeds) qui vend des légumes et plantes rares (dont 200 variétés de tomates… )


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini40.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je me suis souvenue de mes lectures en ayurveda. L'huile de sésame est très régulièrement citée pour ses capacités à réchauffer et à apaiser. C'est l'huile doudou par excellence. Celle par exemple qui est recommandée pour nettoyer en douceur oreilles ou narines.
Par ailleurs, les auteurs insistent sur
l'importance de choix des huiles selon les doshas, la manière indienne de classer les tempéraments:  air (vata), feu (pitta) et eau (kapha). 
A chaque dosha son ou ses huiles de prédilection en massage (du corps et /ou du visage)… mais aussi en interne.

Selon quelques sources, les huiles recommandées sont par exemple:

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini40.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.in Ayurvedic beauty care de Melanie Sachs, (Motilal banarsidass publishers, Delhi 1998, première éd. 1995):

-vata (qui correspond à une peau sèche, pour simplifier): sésame, avocat ou ghee (c'est à dire beurre clarifié)
-pitta (peau mixte, vite enflammée): tournesol, carthame, coco
-kapha (peau plutôt grasse, épaisse) amande ou olive

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini40.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.in: La beauté par l'ayurveda du Dr Ernst Schrott et Cynthia Lina Bolen (ed. Marabout, 2003, 1° ed. allemande: 1997):

-vata: sésame, amande douce, jojoba
-pitta: noix de coco, ghee, tournesol
-kapha: sésame, maïs

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini40.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.in: Le livre de l'ayurveda de Judith H. Morrison (ed. Courrier du livre, 1995):
 
-vata: sésame
-pitta: tournesol, coco
-kapha: limiter les huiles

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini40.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.in Conscious eating de Gabriel Cousens, North atlantic books, 2000, bible de l'alimentation vivante (c'est à dire crue), qui donne notamment des recettes de cuisine selon les dosha:

-vata: sésame
-pitta: coco, olive, tournesol, soja
-kapha: limiter les huiles

 

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini40.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pour les Clergeaud, in: les huiles végétales, ed. Amyris- l'huile de sésame est anti infectieuse, assouplit la peau agit efficacement sur les desquamations et les irritations de la peau.
Elle contient de la sésamine et de la sésamoline, deux puissants anti oxydants ainsi que de la vitamine E, et, ce qui est intéressant en cosmétique, elle est résistante à l'oxydation.



M'inspirant un peu de Fantomette, le démaquillant au nom craquant des Douces Angevines, j'ai donc fabriqué une huile nettoyante très minimaliste que j'utilise sur peau à peine humide.

Huile nettoyante douce au sésame

11,5ml huile de sésame vierge bio (Huiloreine)

2ml macérat de millepertuis dans huile d'olive (Tautropfen)

1,5ml macérat de lavande dans huile de macadamia (cadeau extra, fait maison en Camargue, de Pescalune)

1 goutte d'un cocktail d'huiles essentielles que je mélange à l'avance pour parfumer mes préparations (à base d'ylang, de santal, de girofle, géranium, etc )

Macérat de millepertuis: recommandé pour peaux sèches, gercées.
Macérat de lavande: merveilleux calmant sur les peaux irritées.
L'huile d'olive n'est pas classée vata, mais elle est très cicatrisante et s'accorde bien avec les plantes qui poussent dans le même environnement (ensoleillé) que l'olivier.
L'huile de macadamia est recommandée pour les peaux fragiles.

C'est tout… et c'est doux. Doux.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini40.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Liens sur l'huile de sésame

-composition, propriétés, etc. : l'un des sites de Codina
-un article(de saison) intéressant avec des conseils d'hygiène ayurvédique pour l'automne : site de l'indeaparis

 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0

Publié le 14 Octobre 2007




L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Iminigifs/hippocampe001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Blog en voyage jusqu'au 20 octobre L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Iminigifs/hippocampe001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 13 Octobre 2007

En faisant un gros rangement dans mes placards, je suis tombée sur un flacon d'Olbas oil périmé… Je l'ai converti, dilué dans du vinaigre, en liquide de rinçage pour le linge et je me suis dit que je devrais pouvoir en fabriquer facilement; c'est un produit quasiment magique en voyage.


J'ai découvert l'Olbas oil un jour en avion. J'avais abominablement mal aux oreilles et j'étais en panne de chewing gum (qui aide à la déglutition). J'ai demandé à l'hôtesse de l'air si elle n'avait rien sous la main pour calmer. Elle a sorti une petite bouteille de sa besace personnelle et a versé sur un kleenex quelques gouttes d'un liquide dont l'odeur médicamenteuse balsamique a aussitôt préfiguré un probable soulagement. J'ai commencé à sniffer sagement le mouchoir, et effectivement, mon nez s'est peu à peu peu débouché. C'était ma premiere rencontre avec l'Olbas oil, qui, à ma connaissance n'est pas vendue en France.


                                  Mon vieux flacon, qui a beaucoup servi


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'en connais deux formules:

Celle de la Suisse, terre natale de l'Olbas oil, est la plus simple. Elle renferme des  huiles essentielles de menthe poivrée, d'eucalyptus globulus, de cajeput, de gaulthérie, de genièvre et de girofle
L'autre huile, à la recette à peine plus sophistiquée, s'achète -en Europe-  en Grande Bretagne (dans les drugstores Boots notamment). Sa formule, telle qu'elle figure sur la petite bouteille:
Cajeput Oil BPC 18.50%(cajeput), Clove Oil EP 0.10%(girofle) , Eucalyptus Oil EP 35.45%,Juniper berry Oil BPC 2.70% (genièvre), Levomenthol EP 4.10%, Dementholised Mint Oil BP 35.45%(menthe démentholisée), Wintergreen Oil BPC (1949) 3.70%.(gaulthérie)

Sur mon flacon périmé, il ne s'agit pas de levomenthol mais de menthol, le levomenthol est la forme synthétique du menthol.

NB: BPC : British Pharmaceutical Codex (ce qui signifie que l'huile essentielle est conforme à sa définition du codex britannique, il y en a eu plusieurs; 1949, par exemple renvoie au codex de cette date)
BP: British Pharmacopoeia, pharmacopée britannique
EP: sigle signifiant que le produit ou l'ingrédient est à éviter pour les personnes épileptiques.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Avec tout ça, que faire?

La différence entre les deux formules : la note menthe. C'est de la simple menthe poivrée dans la formule suisse, elle est composée de menthe démentholisée +levomenthol ou menthol dans la britannique. J'ai donc utilisé de la menthe poivrée. N'ayant que du menthol en bâton, je lui ai substitué de l'huile essentielle de calament(calamintha nepeta), tonique respiratoire s'il est employé à faibles doses, selon l'Aromathérapie exactement, (ed. Jollois) l'une de mes bibles. J'ai également augmenté la quantité d'huile de girofle, dermocaustique. Mais je ne compte utiliser mon mélange sniffette que pour le respirer et non, comme il est indiqué sur le flacon anglais, pour se frictionner la poitrine en cas de refroidissement ou le dos lors d'une lombalgie (ou alors, je le diluerai beaucoup). J'ai par ailleurs ajouté un peu d'huile essentielle de mastic grec, (pistacia lentiscus) décongestionnant très efficace pour les sinusites et que j'ai déjà testée en inhalation.

 
                        L'huile de cajeput indonésienne

J'ai rapporté de Sumatra de l'huile essentielle de cajeput, (melaleuca cajuputii, cousine proche du niaouli, très bon expectorant, l'une des huiles reines de l'hiver) c'était l'occasion de l'inaugurer.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Ce qui donne:

Sniffette pour avion

huiles essentielles, en gouttes:

Cajeput 18
Girofle 1
Eucalyptus globulus 36
Genevrier 4
Menthe poivrée 35
Gaultherie 5
Mastic grec 4
Calament 2


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. L'odeur est agréable, médicamenteuse mais arrondie par le parfum du mastic. Je l'ai testée en respirant un kleenex  imbibé de deux ou trois gouttes (ne pas trop plonger le nez dedans, le contact direct étant plutôt vif… ), ça semble fonctionner. C'est un mélange d'huiles essentielles non diluées. Eviter toute projection dans les yeux, bien se laver les mains si elles touchent le liquide et refermer le flacon avec soin pour éviter les catastrophes au fond d'un sac.
 
A y regarder de près, les huiles essentielles de l'Olbas oil sont assez proches de celles du baume du Tigre blanc (vendu en France), qui renferme en plus du camphre mais ni genièvre ni gaultherie. Dementholised mint oil BP : 16.0 %, cajeput oil BPC : 13.0 %, Camphor BP : 11,0 %, menthol BP : 8.0 %, clove oil BP : 1.5 %,



L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Liens (en anglais)
Le site suisse d'Olbas Oil, plus intéressant que le britannique
Wikipédia

Attention à l'utilisation des huiles essentielles si l'on est enceinte, de tempérament allergique, ou pour les enfants.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #aux petits soins

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2007

"Peux-tu me trouver quelque chose pour mes cheveux secs? "m'a t'on demandé récemment… j'ai gambergé …  Je voulais fabriquer de l'efficace, pouvant dompter une épaisse crinière bouclée, mais aussi du voluptueux pour le parfum… J'ai de la chance… en potassant le sujet, j'ai découvert que santal et ylang ylang étaient deux bons amis des chevelures rebelles. J'ai donc construit des formules autour de ces deux notes exotiques et complémentaires, déclinées en hydrolats et en huiles essentielles, et j'ai imaginé trois produits, pour trois usages différents.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules523.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.En m'inspirant de plusieurs formules tirées du livre: Les huiles végétales des Clergeaud (ed. Amyris), j'ai préparé une huile de soin.

Huile de soin pour cheveux secs à l'argan, à l'ylang et au  santal

huiles: argan 26ml, très bon fortifiant des cheveux secs
calophylle 5ml, régénérante, adoucissante
ricin 9ml, bonne pour les phanères qu'elle fortifie et réhydrate
3gtes anti oxydant

Mettre à macérer dans le mélange d'huiles tiédies 2 clous de girofle (antiseptique)+ 1 petit morceau de cannelle (anti bactérien). A mon avis, on pourrait même laisser macérer plus longtemps, les Clergeaud ne conseillant que quelques heures.

Rajouter le lendemain, après filtrage, les huiles essentielles (HE) suivantes:
3 gtes HE de lavande officinale
3gtes HE de géranium bourbon
3gtes HE ylang ylang
1 gte HE santal (santalum album)


Verser quelques gouttes dans le creux des mains pour se masser la racine des cheveux ou pour les lisser légèrement.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules523.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.D'après la lotion rebouclante, une recette de cette chère Hooly à la chevelure exubérante, et dont le blog dort comme un gros chat… j'ai aussi concocté une brume hydratante.

Brume hydratante bi-phasée pour cheveux secs à l'ylang et au santal

50ml hydrolat de santal
5ml huile de jojoba (riche en insaponifiables, régénérante pour tous cheveux, et à l'odeur particulièrement discrète)
5ml glycérine végétale
2ml aloe concentré
2ml vinaigre à la rose et au buchu (anti inflammatoire)

huiles essentielles:
10gtes ylang ylang
10 gtes santal
5 gtes géranium

10gtes EPP (extrait de pépins de pamplemousse, conservateur léger)
formule complétée à l’eau de source pour atteindre  200ml.


Mettre le tout dans un flacon vaporisateur. Bien secouer avant chaque emploi pour mélanger les deux phases. Vaporiser légèrement sur les cheveux secs pour dompter les boucles.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules523.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Le troisième produit, mon préféré pour son parfum réellement divin, est élaboré d'après une formule de Donna Maria trouvée sur son site internet. J'ai gardé les proportions, modifiant le choix des huiles. Elle recommande le babassu, une huile qui fige à température ambiante; je n'en avais pas et lui ai substitué de l'huile de coco macérée avec de la vanille, solide elle aussi et très utilisée en Inde pour lustrer les cheveux. J'ai aussi remplacé l'huile de chanvre, très efficace mais au parfum râpeux prononcé par du jojoba, très neutre au nez. J'ai appellé ce baume un miel car par sa couleur et sa consistance très crèmeuse, il en a vraiment l'apparence. On peut le faire durcir entre deux shampoings en le conservant au froid.




Miel avant shampoing santal-ylang pour cheveux secs

6g huile argan
24g huile jojoba
20g huile carthame
10g huile ricin
30g huile de coco à la vanille (macération maison) tiédie pour la liquéfier
15g cire abeille
15g karité
10gtes d'anti oxydant

huiles essentielles:
45 gtes HE ylang ylang
3gtes HE géranium
5gtes HE santal
2gtes HE néroli
1g HE girofle

Procéder comme un baume en faisant fondre la cire d'abeille avec le karité et l'anti oxydant au bain marie. Puis rajouter les huiles (pas trop froides) hors du feu. Remettre éventuellement au bain marie si ça fige trop vite.  Ajouter les huiles essentielles quand le mélange a un peu refroidi.
Donna Maria recommande ce baume en après shampoing, mais il faut alors en utiliser très très peu. Je le préfère en avant, étalé avec parcimonie.
J'ai les cheveux un peu secs. Je m'en suis gardé un peu pour le tester. J'en utilise en très petites quantités sur cheveux secs que je peigne ensuite, je laisse poser cinq ou dix minutes puis je lave.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules523.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Le choix des huiles essentielles
lavande officinale:cicatrisante
géranium bourbon:anti-infectieux, harmonisant
néroli: parfum exquis et anti anxiogène
girofle: anti infectieux, antiseptique
ylang ylang: tonique et régénérant peau et cheveux.
santal: pour peaux et cheveux secs. Comme un arbre met trente ans à pousser avant qu'on puisse utiliser son écorce, c'est une huile à utiliser avec parcimonie et respect. Pour Michel Sommerard (dans Le chemin des arômes, ed. Médicis) c'est l'antibactérien n°1 de la flore cutanée. Même très diluée, l'huile conserve ses propriétés curatives.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules523.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quelques liens pour les huiles végétales
-en français: le site de la boutique Codina sur les propriétés des huiles végétales et l'autre site qui lui est associé.
le site canadien de Derma nova
 -en anglais: explications brèves mais efficaces sur le site d'Aromantic
huiles également détaillées sur oilsbynature
A savoir: en anglais, l'huile de ricin se dit castor oil et l'huile de carthame safflower oil.

huile essentielle d'ylang ylang:ici

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #cheveux

Repost 0