Publié le 24 Avril 2012

 

 

 

… jusqu'au 7 mai

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/koala/koala_03.gif

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 22 Avril 2012

L'idée: tester des moules plaque de chocolat … pour  faire des savons au chocolat. D'où l'emploi de beurre de cacao et de cacao cru.C'est une recette que je voulais simple, elle l'est.

 

 

Les huiles

 

240 huile de coco vierge

30 beurre de cacao

30  huile d'arachide raffinée

 

L'une de mes associations préférées quand je fais des savons au coco surgraissés à 20%.


 *1 carré (3g) de cacao cru ajouté dans le beurre de cacao fondu. Comme le beurre de cacao fond vers 38°, à ce stade, les vertus anti oxydantes du cacao cru n'ont pas été trop altérées. En effet, on l'obtient avec une torréfaction des fèves en dessous de 40°, ce qui préserve ses polyphénols.

 

*Lessive de soude à 30,5% pour un surgraissage d'environ 20


½ cuillére à café de poudre de caroube crue dans les huiles.

 

La caroube est parfois utilisée comme un substitut du cacao. Les fruits du caroublier, un arbre méditerranéen, ressemblent à des gousses de vanille géantes, avec une peau lisse et noire (la poudre utilisée est marron). Leurs propriétés: ils sont riches en calcium, en vitamines A et BA1. Quand elle dite crue, cela signifie que la caroube a été torréfiée à moins de 40°.


Néanmoins, lors du processus de saponification, la température a dû grimper au dessus…  donc je ne jure pas que les vertus du cacao et de la caroube crus ont été sauvegardés.


4 gelules toco 500 (vitamine E)

 

Parfum


Ayant déjà "gâché" du CO2 de cacao dans un savon (le parfum s'était évanoui complètement), j'ai préféré m"en tenir à des HE épicées, un mariage inratable. Pour l'instant, le gingembre est le vainqueur.


Dans un peu d'huile de ricin:

 

4g HE muscade

4g HE gingembre sauvage

2g HE poivre noir

 

P1240761.jpgplaque de chocolat cru et… savon chocolaté

 

J'ai coulé dans les moules. Ceux que je n'ai pas assez longtemps laissé au froid se sont brisés en deux au démoulage.


Les autres ressemblent à s'y méprendre à une plaque de chocolat au lait. 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0

Publié le 19 Avril 2012

Je ne publie pas tous les baumes que je réalise, loin de là. J'ai choisi d'indiquer cette  variante d'un baume que j'offre régulièrement à une amie pour favoriser son sommeil (à partir de cette formule initiale) car il est l'aboutissement de plusieurs expériences récentes.

 

Depuis cet été, je réalise la plupart de mes baumes avec du céralan et du beurre de chanvre maison (renfermant des co-emulsifiants) ce qui me permet d'introduire 10% de teinture. 

Ayant testé une exquise série colorée inventée par Mlk, et dont le toucher est magnifique de glissant léger, j'ai fait des essais avec l'association syncrowax +VE +cire de ricin comme dans sa formule; j'ai pu augmenter le % des teintures jusqu'à 15%. Le souci: je ne trouve du syncrowax, en petites quantités, que chez huiles et sens, et mon stock file toujours très vite.

 

Au moment de faire ce baume vanille/agrumes, j'ai réalisé que justement, je n'en avais plus; j'ai donc cherché d'autres combinaisons et faisant un mix avec ma recette au céralan.


Alors que je méditais sur ma formule, une idée toute bête m'est venue : et pourquoi ne pas remplacer tout ou partie de la teinture par un hydro-glycériné? L'expérience s'est avérée merveilleusement concluante. Donc voici la formule, je n'ose pas dire magique, mais cela s'en approche…

 

sur 200g (diviser par deux pour obtenir les pourcentages)

 

P1240763.jpg

 

Baume  vanille-agrumes

 

18g beurre de chanvre (maison)

4g cetyl esters

18g céralan

4g VE

2g cire de fleurs d’oranger

2g cire de ricin

 

12% de teinture ou/et d'HG ici 10% HG+2% teinture

11g HG vanille maison

9g HG fleurs d’oranger (Mlk)

4g teinture d’osha maison

 

18g macérat huileux au combawa

36g macérat coco fract/vanille/roses de Provins

67g huile pamplemousse/jojoba (Puressentiels)

11g bullet wood oil (impossible de me rappeler d'où sort ce flacon… )

 

3 vit E toco 500

 

gtes

3 gtes EPP

3 gtes elixir calling all angels

 

15 gtes CO2 camomille matricaire

10 gtes HE bergamote

12 gtes HE mandarine

10 gtes HE encens

26 gtes CO2 vanille (Ananda)

15 gtes HE petit grain bigarade

15 gtes HE petit grain clémentine

10 gtes HE petit grain oranger

 

*Préparer à part le mélange teinture+HG

 

*Faire fondre au bain marie huile, cire et beurres avec la vitamine E

Quand tout est fondu, ajouter le mélange teinture/HG, bien touiller, je donne un coup de fouet à capuccino pour mieux homogéneiser

 

*Laisser refroidir sans que le mélange ne prenne puis ajouter les HE, l'EPP et l'élixir, mettre en pots. Attendre le frefroidissement avant de les fermer.

 

P1240764.jpgDifficile de restituer en photo le moelleux de la texture…

 

*Patienter un jour au moins, le temps de laisser la texture  se faire; l'un des avantages de l'HG est qu'il peut zpporter une vraie touche parfumée supplémentaire, plus" ronde" que la teinture. 

 

PS.  en recomptant, j'ai réalisé que j'avais dépassé les 100%…

 

J'ai refait des essais en ne mettant que de la cire de ricin, le résultat est parfois plus ferme.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0

Publié le 15 Avril 2012

 

On m'a offert récemment de si belles roses que j'ai eu envie de faire des savons en forme de rose (ce que j'avais déjà fait) mais vraiment parfumés à la rose. Une certitude: il fallait utiliser de l'absolue de rose…

 

 

Huiles

 

100 huile d'arachide raffinée

27 huile de ricin bio

44 gras de bœuf

237 huile de grignons d'olive

174 huile de coco indienne

 

J'ai choisi des huiles et des gras qui, selon mon expérience, apportent beaucoup de douceur.

Pour la première fois, par curiosité, j'ai testé la lessive de soude. Conclusion provisoire: c'est plus rapide.

Lessive de soude à 30,5% pour un surgraissage à 8-9

 

Une demi-cuillérée à soupe de crême fraîche à la trace, toujours pour la douceur

 

Parfum


7g absolue de rose

4g HE sauge sclarée

9 g HE lavande fine

Dans un peu d'huile de ricin+4 gélules toco 500 (vitamine E)

 

On ne sent pas la sauge sclarée, utilisée pour fixer, le parfum de la lavande s'est presque entièrement fondu dans celui de la rose, ce qui me ravit. L'absolue de rose a teinté les huiles en jaune-orangé.

+ 10gtes EPP pour limiter l'oxydation.

 

Couleur


 

P1240748.jpg

Ces roses incroyables étaient déjà ouvertes ainsi quand je les ai reçues, elles ont tenu plus d'une semaine (j'ajoute toujours un peu d'EPP dans l'eau)


Les roses que j'ai reçues étaient d'un rouge profond, mais je ne sais pourquoi, pour ces savons, j'avais en tête des roses panachées. 

 

J'ai donc composé un rouge que j'avais déjà expérimenté en partie l'an dernier ici. J'ai  mélangé mica rouge bordeaux, ocre rose et poudre de rhubarbe. J'ai délayé un bon tiers de la pate dans ce cocktail et reversé dans le récipient initial pour obtenir un mélange marbré de la consistance d'une crème pâtissière. Et j'ai coulé dans les moules.

 


 

P1240757.jpgCertains savons sont plus rouges, mais ne sortaient pas bien en photo

 

Et, pour une fois, j'ai obtenu des savons en forme de rose… parfumés à la rose.

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0

Publié le 12 Avril 2012

Deux bonnes raisons de savonner (on en trouve toujours… ): je voulais utiliser de l'HE de khus (vetiver indien) achetée à Calcutta mais que je ne trouve pas assez intéressante pour de l'aroma. Par ailleurs, j'ai été séduite par un nouveau savon "texturé" de Colchique qui, bonus, a mis des liens sur la façon de faire.


Je suis restée modeste car il s'agissait de travailler le dessus de savons cubiques, déjà quasiment formatés.   Je me suis donc entraînée … aux spirales.

 

Choix des huiles

 

J'en ai profité pour faire du tri et vider des fonds de bouteille tout en comptant 5% de ricin et 10% de beurre de cacao, deux ingrédients que j'apprécie beaucoup à ces pourcentages pour  l'onctuosité qu'ils apportent.

 

700g huiles

 

200g coco  28,57%

35g ricin 5%

70g beurre de cacao 10%

36g noisette  5,14%

91g noyaux d’abricot 13%

268g grignons d'olive  38,29%

 


  Soude pour un surgraissage à 8.


200g d'eau déminéralisée


Pour fignoler l'ambiance vétiver, j'ai ajouté 5g de racines (de vétiver) finement effilochées -je les ai achetées comme ça- dans le mélange eau+soude, avant de filtrer le résultat au-dessus des huiles. Malgré des gestes prudents, patatras…   un petit paquet de brindilles a chûté dans le saladier, et j'ai donc dû tout refiltrer.

 

Les racines de vetiver sont parfois utiisées pour purifier l'eau, comme le rappelle Lalla dans un très joli article ici.

 

Parfum 


*23g He de khus.

Quand le vetiver est distillé en chaudron de cuivre on l'appelle ruh khus; il arbore une teinte d'un vert obscur et il est très puissant, avec une note terreuse. Ce khus trouvé à Calcutta dans une autre boutique que celle évoquée ici est d'un vert très sombre, il semblait costaud; est-ce du ruh khus? Pas sûr. Je trouve qu'il s'est fait piéger par le basilic  venant de Néroliane.


*5g He de basilic indien, choisi pour ne pas dépayser le khus. Je suis dépitée car lorsque j'avais acheté ce basilic chez Néroliane, je m'étais fiée à l'appelation "basilic indien", qui est celle du basilic sacré (ou tulsi). Or en examinant sa composition après coup, j'ai compris qu'il s'agissait en fait de basilic tropical -récolté en Inde certes-, riche en methyl-chavicol, et non de tulsi très différent. 

 

 *6g HE de lavandin super pour arrondir le tout.

 

Ajout


8g poudre de yaourt (merci Michèle) diluée au préalable dans un peu d’eau, à la trace

 

 

J'ai choisi de faire un bicolore pour jouer sur la géométrie des cubes.

 

J'ai divisé la pâte en deux.


L'une est restée telle quelle, c'est elle que j'ai coulée en premier dans le moule.


J'ai ensuite tamisé de la poudre de cacao pour créer une fine ligne de démarcation.



 

P1240753.jpgLa ligne est très discrète mais le saupoudrage facilite la bonne séparation des couches.


J'ai versé le reste de pâte dans un récipient renfermant de l'oxyde vert +Mica TKB blue pop dilués dans un peu d'eau, j'ai bien touillé puis mixé avant de verser à la trace assez ferme. 

 

P1240752.jpgJ'ai fait la photo quand les savons étaient tout frais donc encore un peu mous, ils paraissent poudrés, en les rinçant la surface devient  lisse

 


La spirale sur le dessus

 

J'ai utilisé le manche en acier d'une petite cuillère pour tracer une spirale d'un geste vif, et à plusieurs reprises. Il faut que la pâte ait un peu de tenue pour que le dessin ne s'applatisse pas. 

 

La série est en train de sécher, son apparence reste lisse (la partie jaune plus que le vert, plus mat) et elle dégage plutôt une odeur de tulsi.

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0

Publié le 11 Avril 2012

 

 

 

Le premier article de ce blog a été posté il y a six ans pile. Celui-ci est le 544°, ce qui fait un bon bout de chemin vagabond en compagnie d'inconnu(e)s mais aussi de ceux et celles que j'ai eu le plaisir de découvrir "pour de vrai"… 

 

 


 


P1230428.jpgDes fruits pour le chemin (Tunisie)

 

 

Un grand merci à tous mes compagnons et compagnes de route, qu'ils soient taiseux ou volubiles, fidèles ou lunatiques.

 

et, tant que j'en ai encore l'envie, histoires à suivre…

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0

Publié le 8 Avril 2012

Ce ne sont pas les ascètes et les saddhus qui manquent en Inde. Celui que nous avons croisé par hasard près d'un temple jain à Khandagiri nous reste en mémoire.


 

A une dizaine de kilomètres de Bhubaneswar, dans l'Orissa, deux ensembles de grottes sculptées par des jains (certaines datent d'avant JC) sont éparpillées sur deux collines de part et d'autre de la route.

 


Dès l'entrée d'Udayagiri, le premier ensemble de grottes, une  odeur de … lilas embaumait tout le site. Doutant qu'il s'agisse de vrais lilas, j'ai reniflé plantes et buissons environnants jusqu'à trouver l'origine de ce grisant nuage parfumé. Il émanait de jambolaniers, arbres qui peuvent pousser à l'état sauvage, mais sont aussi plantés dans des enclos sacrés (notamment en lien avec Krishna et Ganesh).  Les graines et les fruits sont comestibles, ils possèdent des propriétés médicinales comme les feuilles. Voir ici, un article très complet.


 

P1240552.jpgSyzygium cumini L. Skeels (syn. Eugenia jambolana Lam.) (Myrtaceae)  prunier de Java ou jambolanier

 

 

 

P1240549.jpgEléphant à la fleur de lotus (grotte n° 10, dite de Ganesh, Udayagiri)

 

Nous avons visité différentes grottes, dont quelques unes furent occupées par des ascètes  jains jusqu'au Moyen âge.

 

 

P1240539.jpg

Le temple jain au sommet de la colline de Khandagiri; on aperçoit des grottes à droite.

 

De l'autre côté de la route,d'autres grottes et un temple jain. C'est là que nous avons découvert le sage.

 

Vétu d'un petit pagne, ses effets tenant dans un sac, il était installé non loin du portail d'entrée donnant accès au temple.

 

P1240568.jpgLe sage au beau visage près de sa flaque d'eau.

 

Il était calme, concentré, ne semblait pas particulièrement en transes.

 

 

SAGE-INDOUX.jpg

Sur les braises (photo MC)

 

 

Quatre fois d'affilée, il a semblé entrer en lui-même, avant de s'avancer et de marcher trente secondes sur des braises; ensuite il est allé rafraichir ses pieds nus dans l'eau. Il ne demandait rien, il était dans son monde.

 


 

SAGE-INDOUX-2.jpgLe sage se dirige vers le portail (photo MC)

 

Ensuite, il a tiré de son sac un tout petit pochon en plastique, en a sorti une pièce et il est allé la donner au gardien assis devant l'entrée, le saluant avec respect. Ce gardien recueillait la monnaie laissée par ceux qui avaient visité le temple et reprenaient les chaussures laissées devant la grille.

 

P1240569.jpg

  Après l'offrande, devant la grille.

 

 

Puis le sage est retourné s'assoir et a allumé ce qui était peut-être un pétard.


 

Il y a toujours quelque chose à offrir.

 

Une leçon de vie.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Balades indiennes

Repost 0