Publié le 17 Janvier 2013

Il s'agit de savons préparés pour une copine qui a un psoriasis.

 

Je lui avais déjà offert il y a deux ans une série aux sels et à l'eau de la mer Morte (jamais publiée, elle m'avait donné trop de fil à retordre… ) qu'elle avait beaucoup appréciée. 

 

Lors d'un récent voyage en Israël, j'ai acheté pour refaire du savon à son intention un litre d'eau de la mer Morte. Elle s'est entièrement vidée dans la valise (une drôle d'"eau lourde",  bien poisseuse… ). J'ai été obligée de revoir ma formule. 

 

 

P1010321.jpgLa belle palme rouge fondue


 

L'huile de palme rouge est très riche en provitamine A, qui peut être intéressante pour apaiser un psoriasis. Les autres huiles sont très simples: coco, olive, cacao, ricin et son de riz, tenue également pour calmante et apaisante.

 

J'ai dilué la soude avec de l'eau de mer rapportée de Bretagne, l'eau de mer étant considérée comme bénéfique pour apaiser un psoriasis.

 

J'ai mis la dose de sels de la mer Morte (d'où l'aspect très moucheté), ingrédient clé de ce savon. Autant de sel que dans une précédente recette ici, où le résultat final avait été bien différent (mais il s'agissait alors de sel rose d'Himalaya, moins riche en minéraux).

 

Pour le parfum, j'ai misé sur le benjoin pour son odeur mais aussi pour des raisons thérapeutiques car, si on tolère, il a des vertus cicatrisantes et anti-dessèchement. Il y a aussi du lemongrass, anti-inflammatoire (c'est une HE dermocaustique, mais pas à cette dose dans un savon)

 

J'ai hésité à mettre des micas pour ne pas risquer une irritation, mais je trouvais que la couleur était un peu trop pétante et j'ai souhaité l'amadouer! 

 

Ces savons fabriqués début novembre ont été donnés pour Noël. Je ne sais pas s'ils ont déjà été testés.

 


 

P1010327.jpgCertains se sont légèreent effrités au séchage

 

Savon rouge de palme

 

600g huiles


Coco 150g 25%

Palme rouge du Bénin 120g 20% (un grand merci, Michèle)

Olive 150g 25%

Cacao 60g 10%

Ricin 30g 5%

Son de riz 90g 15%

vitamine E: 3 toco 500

 

200g eau de mer de Roscoff (à défaut d'eau de la mer Morte)

 soude pour un  surgraissage  à 9.  Mélange fait à  38°

INS: 151

 

Parfum: un peu plus de 3%


5 absolue de benjoin à 50% diluée dans ethanol (Lotus aromatcs)

0,5 He patchouli

2,5 HE sauge sclarée (Quosentis)

11 lemongrass (Quosentis)

 

 250g Sels de la mer morte (Ahava) à la trace fine en touillant bien

 

Couleur


Pigments et micas dilués dans un peu d’eau démnéralisée puis longuement dans une  cuil à soupe de yaourt de brebis:

-neon red (TKB)

-mica rouge bordeaux (bilby)

-burning leaves et glitter sienna (TKB)

 

P1010328.jpgJ'aime beaucoup la forme  en petits cubes.

 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0

Publié le 6 Janvier 2013

 

 

2013 vient de commencer, et c'est l'instant des vœux.

Les miens:  je vous souhaite une année…  parfumée.

 

 

 

… parce que le parfum est une présence qui nourrit les sens autant qu'il inspire l'imaginaire et affine notre perception des choses.

 

 

 

Je vous souhaite donc, pour 2013, le plus doux des cocktails, avec, par exemple:

 

 

En note de tête: la pétillance familière des agrumes


 

P1000833.jpg

  Citronnier à Fourni, Grèce

 

  

Eau de cologne agrumes d’automne 

 

Cette formule comme les suivantes a été réalisée l'an dernier sans être publiée.


HE en gtes (un peu moins de 5%)


Cédrat 20

Lime 20

Mandarine 15

Néroli 28

Pamplemousse 20


Romarin verbenone 9

romarin camphré 4

Petit grain bigarade 10


Poivre noir 5

Cardamome 8

Bois de gaiac 5

 

Diluer au préalable des HE dans 3 à 4g d'acool à 95° puis verser le tout dans:

 

  100ml teinture d'agrumes à 60°

 soit 56 g de teinutre de zeste de clémentine +54 g de teinture de zeste de lime

 

j'ai réalisé deux versions plus ou moins macérées.

 

 

En note de cœur: la puissance harmonisante de la rose


 

P1010378.jpg

Roses de chez Moulié à Paris ( merveilleux cadeau que j'avais reçu)

 

 

Teinture parfumée à l'absolue de rose

 

5 teinture de rose à l’absolue de rose

75 teinture de rose turque

20 teinture main de bouddha (agrume)

10 teinture de ginseng

5 teinture fleurs de pêcher

5 teinture fleurs pommier et Poirier 'un cadeau de Michèle)

30 teinture de cédrat

4 teinture de labdanum

7 teinture de lime

5 teinture de tonka

7 teinture de nard

4 teinture d’osha

7 teinture de yuzu

 

+ 5gtes elixir delph

 

toutes ces teintures maison sont très odorantes.

 

En note de fond: un peu du mystère de l'encens

 


 

encens-macao1.jpgEncens dans un temple à Macao

 

 

 Baume du crépuscule

 

 

2g argile bleue, mise à macérer la veille dans l'huile de Weleda

2 cetyl esters

11beurre de cameline maison

11 céralan

10HG clitorie/famonty*

 

33 huile à la lavande Weleda

29 huile jojoba

1 vit E

2% HE

10 gtes croton geayi (Astérale)

20 gtes opoponax

15 gtes boswellia sacra (encens sacré, Heliotropia)

15 gtes petit grain pamplemousse (astérale)

2gtes CO2 matricaire

3gtes EPp

3gtes elixir saphir/rubis

 

* Il s'agit d'un hydro-alcoolo glycériné de fleurs de clitories avec de l'hydrolat de famonty. Cet HG est d'un bleu très soutenu; c'est lui qui a donné la couleur au baume, l'argile bleue restant très pâlichonne.

 

P1010396.jpg

 

Il est nécessaire de mixer au fouet à cappuccino pour obtenir une couleur homogène.

 

 


 

"Les dieux créent les odeurs, les hommes fabriquent les parfums", disait Jean Giono.

 

Bonne route… parfumée bien sûr, et à vos créations…  

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #parfums

Repost 0