Publié le 11 Juin 2013

Le café civette est produit (à prix d'or) aux Philippines. Il s'agit de grains prédigérés par des civettes dont les sucs digestifs riches en enzymes améliorent le parfum. 

 

 

La civette des Philippines ou civette asiatique, appelée aussi luwak (paradoxurus hermaphroditus) est un petit mammifère frugivore et carnivore de la même famille (les viverridés) que la civette-musc dont on utilisait autrefois les sécrétions comme fixatif dans les parfums. Lire ici, sur le blog Civette au bois dormant (j'adore ce nom… ) des informations  sur la  civette à musc et ici sur notre civette café.


Le café civette produit aux Philippines n'est pas dû à un mauvais traitement infligé aux animaux. Lire ici les précisions du producteur. En fait, les civettes sauvages adorant traquer les poulets sont pourchassées par les fermiers. Le souci: une fois les animaux capturés, ils perdent vite leur capacité à se débrouiller pour leur subsistance. La production de café civette est une manière d'assurer leur survie puisque les civettes sont alors nourries de café. Elles grignotent la pulpe rouge, avalant tout rond les grains qui transitent dans leur tube digestif, ce qui métamorphose leur parfum.   

 

P1020106.jpg

 

Bref, nous avons acheté à Manille un petit pot de grains de café civette, et j'en ai utilisé un peu pour le tester en macérat huileux et en teinture: une vraie merveille qui m'a donné l'envie de me lancer dans des essais divers.

 

P1020105.jpg


PS: le café tasse n'a pas un goût exceptionnel (un peu trop torréfié) en revanche, il a une longueur en bouche incroyable.

 

-J'ai préparé une teinture, d'abord avec de la poudre fraichement moulue. Puis, pour ne rien perdre, avec la poudre mouillée déjà utilisée pour la préparation d'un café; le parfum reste très présent, même s'il est un peu plus long à extraire.

 

-J'ai aussi préparé une macération à chaud de café civette dans de l'huile de coco fractionnée, très stable.

 

 

-Beurre de coco vierge au café civette

 

 J'ai fait macérer à chaud de la poudre de café dans de l'huile de coco vierge des Philippines additionnée de Vitamine E anti oxydante, puis j'ai filtré le plus soigneusement possible. 

 

Beurre corporel au café civette et au P3R

 

P1020101.jpg

 

J'avais un merveilleux fond de beurre de café d'Akuawoods que j'ai utilisé pour cette recette réalisée comme mes précédents beurres au P3R

 

Pour la composition parfumée, je me suis inspirée d'une eau de toilette pour homme de Jo Malone Black vetyver café, particulièrement réussie. Elle mèle épices, vanille, santal vetyver et café noir.

 

29g beurre de karité du Bénin

5g chocolat blanc (la petite fabrique)

6g beurre de café (akuawoods)

4g huile de coco vierge

15g huile au café civette (sur coco fract)

2g P3R

1g vitamine E

1g GMS (émulsifiant)

 

35g silicium Dynasil

5 gtes elixir calling all angels

 

2% HE

15gtes extrait CO2 café

20gtes HE vetyver

7gtes HE coriandre

8 gtes HE santal Ouvea (un précieux cadeau de Catherine)

10 gtes extrait CO2 vanille

 

Le beurre ne paie pas de mine, mais appliqué sur la peau en mini-quantité, son parfum un peu sombre reste présent toute une journée ou presque. C'est parfait pour voyager.

 

 

J'ai également concocté une eau de parfum sur base de teintures odorantes, dont celle de café civette.

 

Eau de parfum Secret d’expresso


 

P1020099.jpg

 

Comme j'ajuste un peu au nez, je ne donne pas de pourcentages exacts, juste des mesures en g et en gouttes…


 Le café civette et le labdanum sont réalisés sur des degrés d'alcool élevé, ce qui facilite la dissolution des HE.

 


Teintures maison

 

40g café civette 

5g labdanum 

20g yuzu

19g vanille (un cadeau odorant d'Irène)

18g lime du Portugal

2g ciste de Grèce

 

Un peu moins de 4% d'HE:

 

 Extrait CO2 café 25gtes (Fresholi)

Coriandre 10 gtes

Bois de rose 15 gtes

Davana 7gtes

Co-distillation vetyver/night queen flower 5 gtes (Lotus aromatics)

Santal blanc (Inde) 6gtes

Santal d'Ouvéa 4 gtes

Vetyver (rapporté de Calcutta) 20 gtes +6 en rectification 

Vanille extrait CO2 15 gtes (Ananda apothecary)


Benjoin (teinture) 50gtes


J'ai laissé macérer plus de deux semaines et rajouté un soupçon de vetyver à la fin. J'ai été inquiète au début car le bois de rose dominait tout, puis il s'est sagement fondu. La première note est café avec une pointe de vetyver, puis vient le bois de rose et une suavité douce, ensuite, on navigue sur fond de café dans une nébuleuse olfactive  plus complexe… C'est un parfum qui tient bien. 

 

Il faut bien sûr apprécier l'odeur du café, ce qui est mon cas, alors que j'en bois très peu.

On peut aussi tenter l'expérience avec n'importe quel café pourvu qu'il soit bien odorant.

 


 


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #parfums

Repost 0

Publié le 10 Juin 2013

 

 J'aime beaucoup les roses aux tons panachés. En m'inspirant de leurs couleurs, j'avais déjà réalisé une série de savons  ici.

Nouvel essai en utilisant beaucoup de camomille matricaire pour la douceur et les nuances de jaune qu'elle apporte. Pour booster ce ton, j'ai ajouté un peu d'huile de palme rouge.

 

Camomille matricaire

 

Elle fait partie de mes plantes fétiches pour ses propriétés apaisantes et anti-inflammatoires cutanées. J'en ai souvent parlé sur ce blog, ici par exemple ou ici. Et ici pour son utilisation dans un savon pour bébé.

J'en rapporte de Grèce quand je passe par Athènes, où je l'achète chez Elixir (41 rue Evripidou, près du marché cental). C'est une camomille matricaire qui vient d'Egypte, et dont le parfum est très puissant. On en trouve facilement car les Grecs en boivent- en infusion bien concentrée-  comme tisane digestive, ce qui est très courant dans les pays latins. 

Pour ce savon, j'ai préparé à la fois un macérat huileux sur olive et une infusion très corsée, mise ensuite au froid (dont les 2/3 en glaçons) comme liquide de dissolution de la soude.

 

Parfum


Ayant recensé mes fonds de tiroir, j'ai essayé d'en tirer parti. il y a donc:


-un reste de CO2 de matricaire (Aromantic) à la date de péremption un peu dépassée. Je le commande en flacon de 30ml tant j'en utilise.


-un parfum naturel à la rose (Aromantic) qui n'a pas tenu me semble-t-il dans le mélange. Il est prévu pour la cosméto, mais comme il était indiqué à diluer dans l'huile, j'ai tenté le coup. En vain, hélàs.


-de l'HE de girofle pour fixer


-de l'HE de nérolina (Luminescents), j'ai vidé le reste du flacon, car j'ai très peu utilisé cette HE dont le parfum n'a rien à voir avec le néroli, comme on aurait plus le supposer. Il se rapproche plutôt du palmarosa. (Luminescents évoque la lavande, je ne trouve pas)

Le nérolina (melaleuca quinquenervia à nérolidol) est un niaouli australien sans cinéole, et utilisé pour ses propriétés anti-infectieuses. On trouve des informations à son sujet surtout sur des sites anglo-saxons.

 

Savon camomille-nérolina


Huiles sur 700g

130g macérat huileux d'olive à la matricaire

210g coco

35g  karité du Bénin

70g sésame bio

35g palme rouge

129g arachide raffinée

56g beurre de cacao

35g huile de ricin

vit E (4)

4gtes elixir calling all angels


260g infusion corsée de matricaire pour la soude, avec un surgraissage à 8-9

 

Couleur pour les marbrures


Mica rubis +poudre de rhubarbe dilués dans un peu d’eau déminéralisée


  Parfum


0,9g CO2 camomille matricaire

4g rose natural perfume concentrate (Aromantic)

5,2g nérolina (Luminescents)

4g He de girofle

dilués 4g de ricin

 

P1020097.jpgLes roses sont plus ou moins panachées…

 

J'ai préparé un one pot en diluant les pigments rouges dans un tiers de la pate avant de le  reverser dans les 2/3 de  jaune.

 


 

P1020098.jpgPourtant bien diluée, la poudre de rhubarbe fait des petits points. C'est le milky way le plus présentable…


Je n'ai pas assez patienté (48h, c'était trop court… ) pour démouler -plutôt extraire… - ce qui avait été préparé dans des moules milky way qui ont été particulièrement récalcitrants!

 


 

Pour le parfum, c'est le nérolina qui domine…

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0

Publié le 5 Juin 2013

On poursuit l'idylle avec notre ami le P3R… surtout quand on a réussi à l'amadouer. 

 

A force d'obstination, -et de quelques baumes réussis mais non publiés- le P3R, émulsifiant puissant, très hydratant mais récalcitrant, dévoile peu à peu ses secrets. 

 

L'arme absolue pour le vaincre: la spatule souple en silicone. On zappe fouet et mixer, Monsieur P3R préfère de loin le touillage rondement effectué à la main dans un récipient à bords larges.

 

L'accélérateur de prise: le passage au froid, surtout quand la crème est préparée dans un saladier en acier dont la température descend vite au congélateur.

 

Copain de saladier: les beurres et gras durs, même s'il faut garder modération pour les dosages estivaux… J'ai donc compté 6g de karité et 2g de palme rouge, qui présente aussi l'avantage de donner bonne mine et de fournir des anti oxydants protecteurs des rayons solaires. 

 

Pour renforcer la protection: 


-du soothex (extrait d'encens) très anti inflammatoire

-de l'huile de sésame (en macérat huileux), riche en vitamine E (elle aurait un indice UV entre 2 et 4)

-de l'huile d'açai (fruits d'un palmier brésilien rompu au soleil des tropiques) également bien pourvue en anti-oxydants et en anti-inflammatoires

-de la teinture de ciste cicatrisante

-de extraits CO2 apaisants

-un elixir à base d'achillée et d'échinacée censé protéger de la pollution et des radiations: yarrow (achillée) environmental solution (on en trouve sur plusieurs sites, américians notamment)


 

P1020093

Je chéris cette demi spatule à la texture parfaite que Simon (rue Montmartre) hélàs ne semble plus proposer

 

Crème visage au P3R pour l’été

 

Chauffer légèrement au bain marie les ingrédients suivants placés dans un petit saladier en acier stérilisé:


6g huile de  jojoba

6g beurre de  karité du Bénin de Michèle

2g huile de  palme rouge

1g ester de sucre (AZ)

3g P3R

1g mixed tocophérols


  Touiller pour bien dissoudre l’ester de sucre, puis ajouter


4g huile d'açai

4 g macérat de fleurs de lys et de pétales de rose rouge dans huile de sésame

 

Préparer un peu à l’avance pour permettre à l'amigel de prendre


20g  eau Catalyons (Cu or argent)

47g  eau de glacier (très peu minéralisée)

1g  teinture de ciste maison

0,7g sulfate mg

0,5g amigel

1g soothex

 

Touiller à la spatule en silicone en incorporant peu à peu la phase aqueuse dans la phase huileuse


Ajouter en cours de touillage:

 


6gtes aloe X200 (de chez feu Heliocosm)

1g relax rides

3gtes CO2 cassis arctique (Aromantic)

3 gtes C02 matricaire (Aromantic)

5gtes yarrow environmental solution

18gtes cosgard

2gtes HE géranium bourbon bio (Bleu Provence)

1gte HE lavande d’altitude sauvage (Sylviane Reina)

 

Une fois tous les ingrédients incorporés, continuer à touiller pendant quelques minutes puis placer 5mn au froid.

Recommencer à touiller à la spatule.

 

 

P1020095.jpgLe fond est un ikat de Sumatra

 

La prise de la crème dépend également de la température extérieure. Ne pas hésiter à replacer au froid si elle se fait attendre.

 

On obtient une vraie belle crème jaune pâle … sans effet ripolin.

 

Yes!

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #cremes - serums - etc…pour le visage

Repost 0