Publié le 28 Septembre 2013

Les boites d'œufs de caille (dont je raffole, les œufs, pas les boites… ) me faisaient de l'œil depuis très longtemps. Mais qu'en faire?

 

Une fois de plus, c'est en rêvant devant la folle ingéniosité des installations savonnesques de Sukisu que l'idée a germé. Elle avait réalisé une série de savons "multifunnel", marbrés, en trouant à intervalles réguliers un emballage de jus de fruits disposé en longueur c'est ici, (image du début de l'article), technique qu'elle a raffinée par la suite, comme elle le montre en images à la fin du même article.

 

Mon idée n'est donc pas révolutionnaire, c'est juste une déclinaison liée à une inclinaison gourmande.

Il se trouve que mes œufs de caille préférés sont conditionnés en boite de 18, en trois rangées de six alvéoles, et que la longueur de leur boite en plastique transparent coincide à peu près avec celle du moule en plexi.

 

P1020732.jpgLes deux rangées du fond sont trouées


J'ai donc simplement fait un trou au fond de chaque alvéole… hélàs, pas assez grand, car ma pate a figé plus vite que prévu (je voulais vider des fonds de flacons de fragrance, ce qui a dû accélérer la trace) et  les trous … se sont vite obstrués. J'ai commencé par les déboucher au fur et à mesure que je versais, mais j'ai fini par abandonner car le figeage gagnait dangereusement du terrain. J'ai donc fini le marbrage à la cuillère!


Résultat: en jouant avec les coupes, j'ai obtenu des savons très différents d'une face à l'autre.



P1020738.jpg

P1020735.jpgDeux morceaux, recto et verso

 

J'ai repris exactement la même composition que pour le savon précédent car après tests, la mousse me plait beaucoup:

 

500g huiles et gras

25% coco125g

10% blanc de bœuf  50g

10% beurre cacao 50g

10% karité 50g

5% ricin 25g

10% tournesol oléique 50g

30% olive 150g

vitamine E

 

lessive de soude pour un sugraissage à 8

 

Parfum

 

fragrance labdanum 3,2g

HE African bluegrass 4,3g

Fragrance violette 0,2g

 

Pour l'instant, on ne sent que l'HE, au parfum très végétal particulièrement puissant, j'espère que le labdanum finira par sortir un peu.

 

Couleurs


4 récipients

-mica rouge rubis+oxyde rouge

-copper fire (TKB) +neon jaune

magic red+oxyde rose+peach blow

-naturel

j'ai choisi de décliner des rouges dans des nuances proches, peut être trop …

 

 Ce n'est pas exactement ce que je voulais, mais au final, je les trouve assez jolis… malgré le commentaire du gourmand de la maison qui m'a foudroyée:


 

P1020737.jpg


-miam, on dirait du pâté de tête!!

 

(pour cette face texturée)


 

Notes culinaires à l'intention de Michèle qui veut soutenir son boys' band

 

Je consomme les œufs de caille au petit déjeuner (sur une tartine beurrée), au goûter (avec un petit anchois à l'huile en plus) et en propose souvent à l'apéro après les avoir écalés (pour éviter les brisures de coquilles sur les canapés!) 

 

Ils sont également excellents, coupés en deux, dans une salade verte (notamment roquette, pissenlits ou mâche) -avec ou sans anchois-.   

L'hiver, je prépare une salade de mâche+tronçons de harengs doux fumés+œufs de caille+ huile d'olive (ni vinaigre ni sel) +éventuellement une pointe de curry. On peut faire de même avec une salade de lentilles; dans ce cas, ajouter du vinaigre balsamique et un trait de sauce soja.

 

Cuisson des œufs de caille: démarrer à l'eau froide, compter 4mn à partir de l'ébullition. refroidir tout de suite. Préférer les œufs de caille provenant d'élevages français (c'est écrit sur la boite). Outre des raisons ethiques, le goût est bien meilleur. 

 

En médecine chinoise, ils sont classés dans les aliments de nature neutre, -on peut en déguster en toute saison- et de saveur douce, ce qui contribue à relâcher les tensions et à combattre l’insomnie.    

 

edit: suite au commentaire d'Elefteria, les œufs de caille sont effet réputés pour avoir une action anti histaminique. Il existe une cures d'œufs de caille à cru tous les matins selon des protocoles à respecter. Comme je n'ai jamais testé et que j'étais plutôt sur la gourmandise pure j'avais omis d'évoquer cette thérapie. Un lien pdf  ici

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0

Publié le 10 Septembre 2013

Une fois encore, révant de convoitise devant les savons de Sukisu, j'ai cherché à m'en inspirer…

 

il s'agit de ses savons fleurs marbrés dans un tube en plexi grâce à la base d'une bouteille plastique trouée. C'est ici


Je n'avais pas de tube plexi, j'ai cherché un substitut. J'ai donc arpenté le rayon boissons d'un supermarché en caressant les flancs de bouteilles en plastique PET pour élire la plus lisse de toutes… sous l'œil intrigué d'un client qui a dû me prendre pour une folle furieuse.


La chanceuse : une bouteille de limonade artisanale. D'abord, je l'ai bue (bien glacée et corsée d'un jus de citron) avant de lui faire subir quelques outrages. 

Je l'ai sectionnée à la base pour récupérer le culot que j'ai percé de 5 trous -comme l'a fait Sukisu-. J'ai pratiqué des ouvertures irrégulières pour casser la symétrie du résultat.

 

P1020715.jpg

J'ai ensuite versé du sable dans la bouteille sectionnée (goulot fermé dirigé vers le bas) jusqu’à l'épaulement. Puis j'ai posé une feuille d’alu sur le sable, superposé en double épaisseur du papier sulfurisé avant de couler de la cire d'abeille sur le tout pour bien isoler le fond.

J'aurais dû poser la bouteille bricolée dans un récipient haut pour avoir les deux mains libres (ce que je n’ai pas fait… )

 

La formule


400g huiles


25% coco 100

10% blanc de bœuf 40 (merci ma chère Ed)

30% olive bio 120 (macérée au genevier, à la rose et au laurier)

10% beurre de cacao Sol Semilla (un cadeau magnifique de Mlk) 40

10% karité brut de Côte d’Ivoire, trouvé dans mon quartier 40

5% ricin bio 20

10% tournesol oléique bio macéré à la rose 40 (je suis en train de vider mes placards… )

vit E

1 grosse cuil à café de crème fraiche bio à 40% de matière grasse (Yes! j'en ai trouvé aux Nouveaux Robinsons, au lait cru en prime)


lessive de soude pour un surgraissage à 8

soie tussah


Parfum

fragrance à la violette 8g (pour finir le flacon)

4 un mélange d'attar de jasmin indien et de coco fract(pour casser la violette)

dans ricin


Couleurs

 

P1020577.jpgLa Giudecca depuis le vaporetto

 

P1020609.jpgA Murano

 

je ne suis pas partie sur les roses vénitiens, mais sur les bleus car je voulais tester un indigo que je viens de recevoir.


4 récipients.

-naturel

-indigo+oxyde bleu +mica bleu profond

-mica bleu (secrets cosmétiques) +un peu de rose néon

-mica bleu+un peu d'argile blanche

Couleurs diluées dans un peu d'eau déminéralisée au préalable.

 

Verser les pates l'une après l'autre jusqu'à extinction. je n'ai pas pu racler les fonds de pot à la spatule car je n'avais qu'une main si je puis dire, l'autre tenant la bouteille. (j'ai trouvé après-coup le récipient haut adéquat pour faire tenir la bouteille au séchage!) J'ai donc fait un mini savon de plus dans un moule pour ne pas perdre ces fonds. 

 

P1020716.jpg

  Mettre au congelo une heure avant de démouler.


Oter le bouchon, vider le sable, pousser légèrement le bouchon, ça descend tout seul.

 

 

P1020727.jpg

le cylindre de savon coiffé de son chapeau de cire

 


Patienter avant de trancher, ce que je n'ai pas fait… mais le résultat m'enchante quand même.

 

P1020728.jpgLes cinq tranches, délicieusement réversibles

 

 

Les savons sentent la violette un peu trop violette, mais le beurre de cacao exceptionnel -plus que le jasmin- casse sa trop grande candeur.

 

P1020730.jpgPlutôt Monet que vénitien… et on voit les traces du couteau car j'ai été impatiente de trancher.


Je réitère mes remerciements admiratifs à Sukisu

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0

Publié le 4 Septembre 2013

Il y a deux ans, c'était le mandarine qui m'avait surtout tapé dans l'œil. Cette année, la palette s'est élargie. Des suggestions de tons pour une future série savonnesque?

 

Tout se joue dans la nuance… et dans les reflets.

 

 

P1020571.jpg

Pendant la Biennale, de nombreux palais abritent des expositions et deviennent alors accessibles au public. Variation sur les ocres.


 

P1020578.jpgL'île de la Giudecca vue d'un vaporetto. Rose buvard soutenu. Là, c'est pas gagné couleur savon…


 

P1020610.jpgMurano, poisson de verre, l'exposition (Glasstress) a été installée dans une ancienne usine. Un rose très corail.


 

P1020635.jpgFaçades à Murano. Rose-rouge éteint.

 

P1020691.jpgLe spritz du soir au café Orange, sur le campo Santa Margarita (avec grosse olive et tranche d'orange. Pour une bonne explication de la recette voir ici). Il est servi plus corsé (avec juste une goutte de soda… ) à la Cantine del Vino “Gia Schiavi”, toujours dans le quartier de Dorsoduro, mais il faut le siroter debout!

Le fameux  rouge orangé Apérol


 

P1020697.jpgUn beau poulpe sur un étal du marché aux poissons de Chioggia (ville très vivante, popu et affairée avec pleins de canaux. On peut la joindre depuis Venise par la route ou par la lagune). C'est la nuance ocre rose d'Italie, diluée… 

 

P1020700.jpgLa bache de la halle aux poissons de Chioggia, avec les mouettes qui scandent le décor. Rouge et rose associés. A tenter…


 

P1020705.jpgLe pavement très chic de l'eglise des Gesuati. Ocre rouge à associer avec  du beige chiné et du bleu pétrole.

 

Tout ça signé bien sûr… Venise.

 

P1020545.jpgElement d'un rideau en lettres de verres (exposition Glasstress au palazzo Cavalli Franchetti sur le campo  San Stefano)

 


Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Publié dans #Venise

Repost 0