Publié le 6 Octobre 2014

Ce gel est l'interprétation personnelle d'un produit réalisé par une marque spécialiste en HE (Puressentiel ) et que l'on trouve en pharmacie. Il marche très bien, n'est pas ruineux, est proposé en deux tailles, dont un tube mini de 5ml. J'en ai déjà souvent offert. Mais ça m'amusait de le refaire à ma sauce. J'ai testé récemment ma version sur le terrain (chute avec peau du tibia bien entamée), il fonctionne parfaitement, alors que je n'ai mis du produit que deux fois par jour. 

 

La formule initiale, dosée à 10% de HE (avec 33 HE):

 

Aqua, Alcohol Denat, Tannic Acid, Hydroxypropyl Guar, Coco Glycerides, Allantoin, Mentha Piperita (Peppermint) Oil, Pimpinella Anisum (Anise) Fruit Oil, Foeniculum Vulgare (Fennel) Oil, Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Oil, Thymus Vulgaris (Thyme) Oil, Gaultheria Procumbens (Wintergreen) Leaf Oil, Juniperus Communis Fruit Oil, Lavendula Hybrida Oil, Citrus Medica Limonum (Lemon) Peel Oil, Melaleuca Leucadendron Cajaput Oil, Eucalyptus Globulus Leaf Oil, Cymbopogon Nardus (Citronella) Oil, Salvia Officinalis (Sage) Oil, Aniba Rosaeodora (Rosewood) Wood Oil, Lavendula Angustifolia (Lavender) Oil, Melaleuca Viridiflora Leaf Oil, Satureia Hortensis Oil, Thymus Serpillum Oil, Pelargonium Graveolens Flower Oil, Origanum Heracleoticum Flower Oil, Cupressus Sempervirens Oil, Ocinum Basilicum (Basil) Oil, Santalum Album (Sandalwood) Oil, Anthemis Nobilis Flower Oil, Cymbopogon Martini Oil, Pogostemon Cablin Oil, Boswellia Carterii Oil, Ravensara Aromatica Leaf Oil, Melaleuca Alternifolia (Tea Tree) Leaf Oil, Laurus Nobilis Oil, Myrtus Communis Oil, Helichrysum Italicum Oil, Cistus Ladaniferus Oil, Benzyl Benzoate, Citral, Citronellol, Limonene, Eugenol, Geraniol, Linalool.

 

Il y a  donc de l'alcool qui sert à diluer les HE, de la gomme guar pour la gélification, de l'allantoine apaisante, de l'acide tannique, astringente, qui dans l'explication donnée pour les produits Hauschka peut calmer les démangeaisons (voir ici) et des cocoglycérides, une huile de coco modifée très émolliente. Plus les 33 huiles essentielles.

 

mon interpétation sur 50 g

 

2,5g teinture d'achillée

2,5g HE

1g simulgel

1 g ricinion 

0,5g gomme guar

0,3g conservateur

31g hydrolat de menthe poivrée

10g hydrolat lavande

5gtes elixir rescue+5gtes  environmental yarrow solution

 

Préparer:


1. hydrolats+gomme guar+elixirs: laisser légèrement reposer pour bien diluer la gomme guar


2 HE+ ricinion: diluer les He dans le ricinion

 

3 teinture d'achillée+conservateur

 

4 simulgel

 

Diluer 2 avec 1, puis ajouter 3, puis 4 Bien remuer

 

Pour les HE:  75 gouttes,  environ 2,5g d'HE, 5%, soit moitié moins que la VO.


6 tea tree, 6 lavandin super, 6 lavande fine, 5 niaouli, 5 eucalyptus citriodora

4 romarin à verbenone, 4 thym géraniol; 4 bois de ho, 4 géranium, 4

encens-myrrhe, 3 camo romaine, 3 palmarosa, 3 menthe poivrée, 3 gaulthérie

odorante, 2 épinette rouge, 2 citronnelle, 1 patchouli, 1 santal,  1 helichryse

1 marjolaine à coquilles, 1 citron, 1 génévrier, 1 laurier; 1 ciste, 1 myrte

rouge, 1 girofle clous, 1 carotte sauvage

 

Mes choix


La teinture d'achillée


bon cicatrisant et hémostatique efficace. Elle agit aussi sur les hématomes.

voir par exemple ce qu'en dit l'excellent blog altheaprovence ici


Les hydrolats


-je commande celui de menthe poivrée par litre tant j'en fais usage (à la ferme de Saussac)

c'est un excellent antalgique, et a des propriétés anti bactériennes

 

-lavande: cicatrisant et régénérant

 

Les elixirs

 

-rescue: j'en mets dans toutes mes formules de soins d'urgence.

- environmental yarrow:solution:  un élixir particulier puisqu'il contient à la fois des teintures d'achillée et d'échinacée  (yarrow en anglais), de l'elixir d'arnica et d'echinacée. l est préconisé en interne otamment comme protecteur des radiations et pour soutenir l'immunité et comme anti stress. Je l'utilise en externe pour compléter l'effet protecteur d'urgence du rescue.

 

Les HE

 

J'ai modulé la liste originelle en tenant compte de ma pratique, on pourrait bien sûr faire d'autres choix.


J'ai gardé:

 

Mentha Piperita (Peppermint) Oil,  Rosmarinus Officinalis (Rosemary) Leaf Oil (romarin à verbenone pour moi), Thymus Vulgaris (Thyme) Oil, (thym à géraniol pour moi) Gaultheria Procumbens (Wintergreen) Leaf Oil (gaulthérie odorante pour moi), Juniperus Communis Fruit Oil, Lavendula Hybrida Oil (lavandin super pour moi), Citrus Medica Limonum (Lemon) Peel Oil,  Cymbopogon Nardus (Citronella) Oil,  Lavendula Angustifolia (Lavender) Oil, Melaleuca Viridiflora Leaf Oil,Pelargonium Graveolens Flower Oil, Santalum Album (Sandalwood) Oil, Anthemis Nobilis Flower Oil, Cymbopogon Martini Oil, Pogostemon Cablin Oil, Boswellia Carterii , Melaleuca Alternifolia (Tea Tree) Leaf Oil, Laurus Nobilis Oil, Myrtus Communis Oil (myrte rouge pour moi), Helichrysum Italicum Oil, Cistus Ladaniferus Oil,

 

 

J'ai ôté:


 HE d'anis et de fenouil (d'abord indiquées pour la digestion), cajeput et deucalyptus globulus (plutot pour le système respiratoire en premier choix),  sauge officinale (antiseptique, mais je n'en n'avais pas), bois de rose (remplacé par du bois de ho dont je préfère l'odeur), sarriette, thym serpillum et origan heracleoticum,tous trois très anti bactériens mais j'ai mis du girofle à la place, et il y a par ailleurs beaucoup de molécules anti bactériennes dans les hE déjà présentes, cyprès (circulatoire mais il y a déjà du myrte et du citron), basilic saint et ravensara aromatique que je trouve moins directement liés à la réparation cutanée.

 

J'ai ajouté:


eucalyptus citriodra, excellent anti inflammatoire (à la place du globulus)

bois de ho en place du bois de rose

myrrhe (asociée au santal), très cicatrisante

épinette rouge, excellent anti iflammatoire

marjolaine à coquilles, anti bactérienne et fongicide

girofle clou, antiseptique

carotte sauvage, régénérante cutanée.

 

Au total, mon gel semble moins costaud surtout avec l'élimination des HE de thym, d'origan et la quantité moindre d'HE mais j'ai contrebalancé avec d'autres ingrédients: teinture, hydrolats, elixirs pour jouer sur d'autres registres plus subtils et il s'est révélé très efficace.

 

Je l'ai conditionné en mini-tubes noirs très chics, à emplir impérativement aux deux tiers seulement avant de fermer, sinon, gare aux débordements.

Voir les commentaires

Rédigé par venezia

Repost 0