Sorbet vanillé à la mélisse

Publié le 22 Mai 2008




Arrive enfin l'heureuse saison de la mélisse. Je guette son arrivée sur le marché où j'ai la chance d'en trouver de la fraîche, que je déguste en
infusion, chaude ou froide.

J'ai voulu varier les plaisirs en tentant un sorbet (sans sorbetière, je n'en ai pas) très mélisse.

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau06.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je me suis inspirée de prés d'une recette de sorbet basilic-vanille publiée dans un livre tout récent : Tentation Glaces de Catherine Lacourberie (ed. Albin Michel). Il m'a bien plu car tout y est décliné avec et sans sorbetière.


Sorbet vanille- mélisse


500g eau
150g de sucre roux (100g suffiraient )
un bouquet de mélisse fraiche
1 gousse de vanille
1 cuil à café d'hydrolat de rose
1 blanc d’œuf

Laver la mélisse, la sécher dans un sopalin, l’effeuiller et la hacher pour obtenir l’équivalent de 5 cuillérées à soupe. J'utilise un mini-hachoir électrique à herbes.

Faire un sirop avec le sucre roux et l’eau, ce qui donne une teinte sombre, (je pense recommencer avec du sirop d'agave la prochaine fois pour des tons plus pâles). Laisser bouilloter une minute, éteindre, mettre la gousse de vanille. Laisser macérer 10mn. Sortir la gousse, l'ouvrir et gratter l’intérieur au dessus de l’infusion; laisser tiédir, puis ajouter la mélisse hâchée et l’hydrolat de rose.
Battre un blanc d’œuf mollement à la fourchette, l’incorporer au mélange.
Verser le tout dans deux coupelle en inox (le métal fait "prendre" plus vite) et placer au congélateur.

Sortir au bout d'une heure et battre au fouet électrique (j'utilise le fouet pour monter les blancs en neige)  puis toutes les demi heures. J'ai procédé ainsi trois fois d'affilée. Meme s'il faut rompre le sorbet au couteau dans la coupelle, ça se fait facilement et surtout, la texture est très agréable… et le reste le lendemain.

Servir en morceaux, par exemple, avec des fraises:

                                                  Hum, là il a fondu car jai goûté avant de photographier…


ou des pommes…

                                     J'ai volontairement laissé les pommes sans sucre, d'où le décor un peu "roots"

Cette recette peut vraiment servir de base à de nombreuses variantes : j'imaginerais volontiers un sorbet à l'estragon.

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/oiseau06.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. La mélisse fraîche en tisane a de réelles propriétés sédatives et digestives. Dans cette recette, elle est effectivement employée en infusion, on peut donc s'en régaler le soir en fin de repas en affirmant: un sorbet mélisse… et hop, au lit…


Rédigé par venezia

Publié dans #notes sucrées

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alain LE CLERE 24/05/2015 13:41

J'ai de la Mélisse fraiche qui pousse de façon sauvage dans mon jardin sur le Vexin français, Merci je vais pouvoir faire votre recette
Cordialement
Alain
https://plus.google.com/u/0/+AlainLECLEREalain2612/posts

brigitte 29/05/2008 14:44

la melisse pousse très bien en Guyane et elle est utilisée par les amérindiens en médecine localele sorbet je vais faire au retour de vacances

venezia 01/06/2008 08:38


je seais curieuse de savoir qi elle a le même gout que sous des climats plus tempérés.


cosmeto 27/05/2008 21:49

j'ai l'eau à la bouche !!!

venezia 01/06/2008 08:37


il n'y a plus qu'à essayer


mom 26/05/2008 16:12

miam miam!!! à bientot

venezia 01/06/2008 08:35


merci


michele 23/05/2008 23:11

C'est super cette recette sans sorbetière. J'ai une mélisse très envahissante dans le jardin.Elle  fait des tas de bébés dans les coins que je suis obligée d'arracher donc, après les infusions du soir, on fera des sorbets du midi (ohh mince, ça ne rime pas).Bises!

venezia 01/06/2008 08:34


Tu as de la chance, la mélisse va aussi très bien en infusion , en rajoutant un peu d'hydrolat de rose.


Chabou 23/05/2008 11:38

Beau détournement de plante, je serais curieuse de connaître le goût de ce sorbet. Je communique l'idée à une collègue dont le jardin est rempli de mélisse. Bon voyage !

venezia 01/06/2008 08:33


Il y a un equibilibre vraiment très doux entre la vanille et la mélisse.


mlk 23/05/2008 09:08

Une mélisse brute de pommes en quelque sorteC'est la mélisse qui vient à bout de ma fille quand elle a "ses nerfs"je l'ai décliné en tm, en macérat, en infusionmais pas pensé à la marier en dessert....Une "Art thérapie culinaire"qui devrait lui plaire et pas trop dure pour moi ,piètre faiseuse de sucréMerci Princesse 

venezia 01/06/2008 08:32


Sans sorbetiere, il faut juste s'astreindre à battre régulièrement le sorbet pour qu'il soit bon


Sha 23/05/2008 08:42

Super intriguant, à goûter !

venezia 01/06/2008 08:32


e pense qu'on peut faire d'autres essais avec de nombreuses herbes aromatiques


Jasméroli 23/05/2008 01:59

C'est tout de même étrange, je ne connais pas du tout le goût de la mélisse, mais, à te lire, j'ai les papilles qui frémissent et qui piaffent !!!

venezia 01/06/2008 08:31


c'est un parfum très doux et suave, très frais aussi…