Baume à lèvres rosissime

Publié le 13 Septembre 2008

Chaque année pour la rentrée, je prépare un baume à lèvres. J'en utilise peu, -un pot me suffit largement-, mais je trouve que c'est un parfait cadeau à offrir pour apprivoiser l'automne en douceur, surtout si le baume est parfumé. Pour 2008, j'ai choisi de décliner la rose.

http://www.gifsmaniac.com/gifs-animes/fleurs/roses/fleurs-roses-6.gifJe suis partie de ma formule de base qui donne un résultat moelleux:

3.5 parts d'huile solide
3 parts d'huile liquide
1 part de cire d'abeille

et  je l'ai faite varier.

Je voulais introduire un soupçon d'huile de ricin pour le brillant qu'elle apporte. J'ai choisi de diminuer d'autant la part d'huile solide (au lieu de diminuer les autres huiles liquides) car j'ai voulu introduire un peu de cire de rose, très rigide. -Pour la détailler, je  la gratte avec un épluche légumes-. J'ai fait le pari qu'elle durcirait un peu plus que la cire d'abeille, même si je n'en n'incorporais pas beaucoup.

J'ai aussi choisi d'ajouter un peu d'argousier, formidable cicatrisant, et, me semble-t il après essais, encore plus efficace sous forme d'extrait CO2 que sous forme d'huile.

Pour compléter la note fleurie, j'ai utilisé deux macérations de roses. J'aime bien préparer des macérations assez sophistiquées, ce qui permet d'introduire plein d'huiles différentes à petites doses. Je mets toujours pas mal d'anti oxydants. 

J'ai choisi une seule huile essentielle: une rose bio indienne très sur la fleur, un peu différente de la rose bulgare qui a une note plus douce-fruitée.   

J'avais prévu d'ajouter un peu de jus de betterave pour le rose, mais finalement, j'en suis restée à la note orangée.


                                     

http://www.gifsmaniac.com/gifs-animes/fleurs/roses/fleurs-roses-6.gifBaume à lèvres rosissime

27g huile de coco indienne
5g beurre de cacao
30 macération huileuse de roses (dans nigelle, jojoba, soja, etc.)
3g huile de ricin
8g cire d’abeille fine en feuilles
2 g cire de rose
2gtes HE rose otto bio
6gtes extrait CO2 argousier


Je fais d'abord fondre la cire de rose toute seule dans l'huile de coco pour vérifier qu'elle est entièrement dissoute avant d'ajouter le reste. Je sais que la cire d'abeille devrait avoir un point de fusion plus élevé (63° environ contre théoriquement 60° pour la cire de rose) mais lors de mes premiers essais avec la rose, j'ai trouvé qu'elle ne fondait pas si vite que ça. Je préfère donc la surveiller de près…


http://www.gifsmaniac.com/gifs-animes/fleurs/roses/fleurs-roses-6.gifDétail de la recette de base ici, sur le blog collectif Potions et Chaudron, source d'inspiration inépuisable en raison de tant de contributions inspirées…

Edit du lendemain: le baume sent d'abord la cire d'abeille, mais sur les lèvres, c'est la rose qui triomphe. Il est très onctueux.


Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mlk 06/11/2008 09:29

Ce baume est très onctueux et a pu en massage calmer les maux de ventre de ma fille en pleine nuit et m'a aussi profité pour me rendormirEn se réveillant le matin, elle me l'a confirmé avec un grand sourireet en plus elle adore ta crème pour le corps nard et rose, tout(l'odeur et la texture) je ne suis même pas jalouse de ton succès na! un peu quand même mais de bon coeurMerci Venezia 

venezia 11/11/2008 23:00


Je pense que la rose a des effets très polyvalents…


patte 22/10/2008 17:39

C'est bien l'extrait d'orchidée que j'avais acheté ! Tu me rassures : je pensais que tu nous avais encore dénichée une perle rare, genre absolue d'orchidée !

venezia 23/10/2008 09:48


je ne mettrais pa d'aboslue dans un baume à levres, Patte, en raison de son mode d'extraction.


patte 21/10/2008 19:21

Tu m'a très généreusement offert ton baume rose mais avec l'option orchidée..L'onctuosité est divine..Pas le baume pateux à ma sauceLe parfum d'une très grande finesse. Aucune agressivité pour son petit nez juste au dessus.L'orchidée est un extrait ?Une application et pas le peine de s'en tartiner toute la journée comme j'ai l'habitude avec mes produits.Je comprends avec ce baume qu'il y a une grande différence de qualité entre les cire d'abeille, comme toi et MIchele me l'avaient expliquéQuestion : les tout petits grains marrons dans le baume, proviennent de quel ingrédient ?

venezia 21/10/2008 19:49


Pour l'orchidée, il s'agit d'un extrait de cymbidium sur base huileuse de triglycrides (donc très doux) qui vient de of a simple nature.

les petits points marrons, en fait c'est une partie du  jus de betterave bio qui a obstinement refusé de se disperser  discrètement dans le baume…


mlk 27/09/2008 11:25

Voila, deux jours et demiJe fais des bisous à pleines lèvres douces et parfuméesMes écailles sont guéries, et je vais en faire pour ma tribu féminine 

venezia 27/09/2008 16:43


super, ça signifie que tu n'es pas allergique aux ingrédients (je craignais un peu pour la cire de rose, c'est la raison pour laquelle il me semblait vraiment important que tu puisses tester). Moi
aussi, je  supporte très bien  ce baume, je m'en tartine même le tour de la bouche pour super-hydrater.


Martine 18/09/2008 10:24

Bonjour Venezia : comme celui de Blue, ton blog a été depuis 3 ans mon inspiration pour me lancer dans les cosmétiques maison ! Alors tout d'abord un grand merci !Ce matin je lis ta recette et j'ai failli ne pas en revenir : exactement la recette qu'il me fallait ! Je m'apprête à faire un baume à lèvres à la rose et voilà que tu en réalises un qui a l'air tout à fait semblable à ce que je cherchais !Car j'ai l'HE rose otto d'Akamuti (un délice et un site que j'adore !) et de la cire de rose.Je vais donc m'atteler à la tâche en espérant réussir aussi bien que toi.Par contre je n'ai jamais réussi la macération d'huile de roses (de mon balcon) que j'avais faite!

venezia 19/09/2008 08:56


Essaie peut être de  faire ta macération au bain marie et -si tu as de la patience- tu recommences une deuxième mcération avec l'huile filtrée de la première, pour concentrer d'avantage. 


michele 15/09/2008 21:01

C'est un baume rosat de luxe.J'aime particulièrement ton idée des macérations multi-supports.Malgré la présence d'huiles se référant à l'Inde, je trouve que tout cela a un air plus extrême oriental. Serait-ce le pot en forme d'éventail?Pour faire fondre plus aisément les cires de fleurs dures, je fais d'abord fondre mes gras durs et la cire d'abeille.J''introduis ensuite la cire de rose ou de jasmin dans ces huiles fondues et chaudes. C'est plus facile ainsi.C'est incroyable comme ces cires florales sont odorantes.Merci encore pour ce baume de luxe!

venezia 17/09/2008 09:03


J'avais  aussi choisi l'huile de coco comme support de "fonte", car je pouvais voir la cire de rose se dissoudre lentement: un petit plaisir contemplatif …


blue 15/09/2008 11:14

Me voilà rassurée sur ma santé mentale et ophtalmique... ;-)

blue 15/09/2008 00:47

J'ai la berlue ou tu as modifié les photos ???

venezia 15/09/2008 08:00


:0008: non, tu n'as pas la berlue: j'ai changé les photos, la première prise la nuit au flash était vraiment trop moche… (j'écris mes articles très tard et si j'oublie de faire la photo dans la
journée, problème… )


chabou 14/09/2008 21:47

J-7, Venezia, je suis dans les starting-blocks !

venezia 15/09/2008 08:01


… et dans tes valises aussi je suppose…


Pescalune 14/09/2008 19:28

Il à l'air vraiment très appétissant ton baume :o) Et quelle belle présentation  - est-ce un pilulier recyclé ?

venezia 15/09/2008 08:02


Oui, en porcelaine.