Variation sur l'olivem et le vetyver: lait shrekien pour le corps

Publié le 28 Septembre 2008


J'ai fait il y a peu un lait à la rose pour le corps selon une formule de Donna Maria, particulièrement agréable; pour une fois, je n'ai presque rien changé à cette recette que je vous recommande vivement. J'ai juste ajouté un peu de colorant, des HE en parfum et un conservateur, car c'était pour offrir. J'ai utilisé l'émulsifiant végétal de Bilby (du cetearyl gucoside). La recette de Donna Maria promet une crème… j'ai obtenu un lait, ce qui m'arrangeait bien. J'ai utilisé par choix un fouet à capuccino et non un mixer comme elle le préconise, espérant justement obtenir une texture fluide. 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/blanc/blanc_07.gifJe me suis dit que c'était l'occasion ou jamais de faire une comparaison de textures, en substituant l'olivem à l'émulsifiant initial. Par ailleurs j'ai repris les ingrédients parfumés de la crème shrekienne, pour comprendre d'où venait exactement la singularité de l'assemblage odorant.

 Lait à la rose

Phase aqueuse

60g hydrolat rose de Provins
20g hydrolat rose centifolia
1g acide citrique
Les trois dilués ensemble et mis à chauffer 10mn au bain marie. Y ajouter 3gtes de jus de betterave bio. Ce jus est très épais, je le dilue dans de la teinture, ici, dans 10gtes de teinture de roses centifolia.

Phase huileuse

3g acide stéarique
3g cire émulsifiante (cétéaryl glucoside)
4g huile de coco indienne
3g beurre karité
4g huile de jojoba
1g cire de rose (prélevée… à l'épluche-légume)

Faire fondre la phase huileuse,  puis mixer les deux phases au fouet à capuccino. (Le mien, électrique, est assez puissant).

Troisième phase

10gtes He de rose bulgare diluée à 5%
2gtes He rose  indienne
16gtes conservateur (natragard)

On obtient une texture très fluide, qui épaissit peu à l'usage. Malheureusement, il ne m'en reste plus assez pour afficher une photo.


                                                        Le lait shrekien, au vert pétant un peu adouci par l'extrait CO2 de camomille.

 Lait shrekien au vétyver

Phase aqueuse

80g hydrolat de vetyver ( au parfum très discret)
1g acide citrique
moins d'un g de poudre de chlorophylle

Laisser 10mn au bain marie très doux, en touillant régulièrement

Phase huileuse

3g acide stéarique
2g olivem 1000
4g huile de coco
3g beurre karité
4g huile jojoba
1g cire tubéreuse semi-liquide

Troisième phase

20ghydrolat de vetyver
5gtes extrait CO2 camomille
25gtes HE vetyver
3gtes HE vetyver co-distillé avec du white ginger lily (c’est ça le parfum caractéristique)
16gtes conservateur (natragard)

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/blanc/blanc_07.gif
J'ai donc diminué de 1g la quantité d'émulsifiant et j'ai bien fait car l'émulsion a pris très vite en crème. J'ai attendu un peu le refoidissement et vers 40°, j'ai ajouté 20g d'hydrolat de vetyver pour obtenir une texture quasi-lait, néanmoins un peu moins fluide que le lait à la rose, comme on le voit sur la photo ci dessous. Sur la peau, ça me semble juste un peu plus glissant.

                                   A gauche, le lait à la rose, à droite, celui au vetyver, plus épais

Conclusion: pour une texture très fluide, la première formule me semble parfaite. Pour un lait un peu plus épais mais plus glissant: on choisit la deuxième.


NB parfum

                                     Image tirée de l'un de mes sites botaniques favoris: Flowers of India

*L'arme fleurie la plus puissante n'est pas celle que je pensais, la tubéreuse, mais le white ginger lily, pourtant présent uniquement en co-distillation et incorporé à un dosage modeste. C'est un vrai bazooka qui bombarde de la fleur blanche à plein nez…

*Liens sur le white ginger lily (
Hedychium coronarium, gingembre papillon):

-wikipedia (en anglais)  ici
-bonne nouvelle, le gingembre papillon peut pousser sous nos latitudes.Voir ici


*Bio mada propose en huile essentielle une distillation de feuilles d'une des variétés malgaches. Le parfum est très différent de celui des fleurs.


Rédigé par venezia

Publié dans #laits - beurres - crèmes corporels

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

profiteresse 16/05/2009 00:45

Coucou Princesse !Je me prépare à tester l'Olivem et en profite pour te revisiter.Je vais donc l'utiliser 2%, dans l'espoir de faire un fluide pour le visage, soutenu par 5% de beurre de karité.Pour ton lait shrekien, peut-être est-ce la proportion de beurres (et d'huiles figées à nos températures) qui épaissit ta texture? Qu'avec des huiles fluides, la texture serait plus fluide?Merci en tout cas ! Et bisous !

venezia 16/05/2009 08:33


Profiteresse,


Pour avoir une texture très fluide, la formule du fluide pour garçons est vraiment impeccable (leurs utilisateurs en ont été très satisfaits)
ici


mlk 11/10/2008 20:13

Aie! j'ai utilisé l'olivem 1000 de Bilby pour un lait corporeldestiné et donné à ma soeur,mais je l'ai couplé à l'oliwaxil m'a semblé bien....attentisme doncMais le gel crème de Michèle à l'olivem se tient très bien, je lui ai même fait subir en partie certains accomodements à ma sauceBah Venezia, si tu as encore utilisé le vert, interdit chez les artisteson peut "supputer" que c'est la cause du tournis crémeuxPas glop

venezia 12/10/2008 07:42


je mène l'enquète, Mlk pour savoir si l'olivem australien est du 1000 ou pas. Les autres olivem sont moins émulsifiants que le 1000.


bluetansy 04/10/2008 23:10

Ah ben voilà autre chose, mon petit doigt est en panne...décidément plus rien à tirer de ces mains... lolJe parlais de texture mousse durable. La crème Soleil inca au beurre de tucuma dont j'ai encore un pot test a une texture identique depuis sa confection.Je suis en train de mijoter une formule à l'olivem, enfin deux...Une pure variation de ton lait à la rose, la formule est prête, yapluka...et une autre...Différente...

venezia 08/10/2008 09:33


Tiens nous au courant…


Gomez 04/10/2008 12:23

Bonjour,
J'ai découvert votre blog grâce à ma belle mère et je le trouve vraiment bien fait et les jolies photos n’y gâchent rien, j’adore ;)
 
Si ça vous intéresse, je participe à un concours où mon projet s'intitule prendre soin de soi et de l'environnement et ce serait super cool si vous pouviez voter une fois par jour à cette adresse : http://www.zoomjeune.be/candidats/candidats-2008/prendre-soin-de-soi-et-de-l-environnement
 
Un grand merci ;)
 
Sophie.

blue 30/09/2008 11:11

Pour les textures, j'obtiens des textures mousses durables avec 10% de beurre (dureté type karité, mowrah, tucuma...Pas cacao ou mangue, je n'ai pas tenté avec de l'HV de coco) et une incorporation d'air en utilisant un instrument ad hoc mais électrique. Fouet à capuccino ou embout fouet (forme fouet à oeufs en neige) de mon mini mixer.

venezia 04/10/2008 21:55


j'avoue que je ne cherche pas trop les textures mousse (sauf avec le karité en chantilly) car elles ont tendance à retomber un peu et pour offrir, ce n'est pas top… mais je trouve ça néanmoins très
agréable.


blue 30/09/2008 11:07

D'une manière générale, j'ai relevé que les PH très acides favorisent les textures fluides (quand ils ne provoquent pas de déphasage selon l'émulsifiant)...Pour l'HA de vetyvert, il y en a chez Maienfelser (site allemand). Je ne le connais pas, et mon petit doigt me dit que le tien vient de chez Luminescents Venezia, non ?;-)Pour les HE de vetyvert, de mon expérience, les plus jeunes sont très "fumée" (au point d'en être intolérable à mon nez), en vieillissant je trouve qu'elles deviennent plus "rondes", racines certes mais subtiles. Pour le patchouly, celle que j'apprécie le plus est celle de Biomada, bien moins écoeurante que toutes les autres que j'ai senties. Par contre je ne l'ai pas encore testée "in situ". J'ai déjà réalisé des synergies avec mon HE de patchouly d'un autre fournisseur, agréables à mon nez mais qui me collaient la migraine en moins de 30mn chrono...

venezia 04/10/2008 21:54


L'ha vient de chez MissMiss; j'essaie toujours, dans la mesure du possible bien sûr de faire vieillir vetyver et patchouli qui gagnent beaucoup en fond.


mely 30/09/2008 10:20

bah ça pour être shrekien il est shrekien !! hihii

venezia 04/10/2008 21:52


mais pas le parfum quand même…


patte 29/09/2008 18:53

j'ose cette remarque surement à côté de la plaque : mais si Véné obtient un lait fluide sur cette 1ère formule, ce n'est pas du fait de l'emploi du fouet à capuccino ?

venezia 30/09/2008 09:03


je me suis posée la question, en tout cas, c'est pour cette raison que j'ai choisi le fouet et non le mixer.


michele 29/09/2008 18:10

Je crois que mon commentaire a été mangé par le blob des blogs.Je disais donc qu'en rédigeant le billet sur Potions, je réalise que l'ajout d'acide citrique dans la formule donne peut-être un pH trop acide, limite pour la stabilité du cétéaryl glucose, ce qui donne donc un lait au lieu d'une crème.L'olivem étant stable entre pH 3 et 12 donne comme convenu un produit plus "ferme".Je me demande donc si la polawax de la formule d'origine de D. Maria donne en général des crèmes plutôt basiques ou neutres ou est-ce pour obtenir l'effet mousse comme dans la J. Cox qu'elle a utilisé acide citrique et acide starique.C'est rès intéressant et stimulnt de gamberger sur ces comparaisons de textures et de parfums!

michele 29/09/2008 18:03

Merci Patte pour la précision.Venezia, e écrivant le billet sr Potion, il me vient que peut-être c'est le pH supposément acide (acide citrique) de la première formule qui a rendu l'émulsifiant végétal plus "instable" d'où la forme lait au lieu de crème.L'olivem est stable entre pH 3 et 12, donc la texture est moins surprenante.Je remarque que la formule originale de D. Maria est réalisée avec de  la polawax apparement Donne -t-elle des crèmes plus basiques voire neutres? Ou ont-elles utilisé l'acide citrique pour l'effet mousse avec l'acide stéarique comme dans la crème J. Cox?C'est très intéressant ces essais. Merci!

venezia 30/09/2008 09:02


Elle ne parle pas d'effet mousse, mais de vraie  creme… j'essaierai d'en refaire…