Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au petit pois

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Baby biwil: un savon jaune pâle

Quand j'ai réalisé le savon pour le fameux biwil (savon avec deux huiles seulement), un défi lancé par Michèle, j'avais choisi l'huile de sésame, anti peau -sèche, et  m'étais lancée dans des teintures sophistiquées espérant obtenir un résultat d'un jaune flamboyant… J'ai eu une teinte ambrée, ce qui m'a beaucoup déçue. J'ai donc décidé de refaire un autre savon, très simple, avec le reste d'huile de sésame, en visant la couleur jaune.

J'ai passé beaucoup de temps sur le site Etsy (qui propose à la vente, entre autres créations artisanales et en anglais, les réalisations d'innombrables savonnières ) pour dénicher le ton que je cherchais, en regardant les INCI, quand elles sont indiquées. Il m'a semblé que la camomille pouvait être intéressante. Par ailleurs, lors du biwil,  Cathou, biwileuse ingénieuse  a utilisé les graines d'anis vert en infusion, ce qui a donné, dit elle, un ton à la pâte. 
Raison de plus  pour tenter la camomille matricaire, à l'infusion bien colorée  et dont j'apprécie beaucoup la douceur olfactive. J'ai choisi de la matricaire grecque très odorante.


                                              matricaire infusée

Comme je voulais respecter les consignes du biwil: pas de substance animale ni d'huile essentielle, j'ai joué très minimaliste, et c'est donc le savon le plus simple (mais pas le moins joli) que j'ai réalisé depuis les débuts de mon aventure savonnesque. Je l'ai appelé le baby biwil en raison de sa couleur jaune très pâle poussin, et parce que je le considère comme le petit frère du biwil bi-sésame.

Le baby biwil

191g huile de sésame bio (je suis partie pour mes calculs de cette quantité, qui me restait)
82g huile de coco odorante indienne
90g infusion de matricaire concentrée (tenue au froid après une infusion de 2heures dans de l'eau déminéralisée)
2g acide lactique
3 gélules de  vit E (oubliées dans le premier biwil)

39g soude (pour un surgraissage à 5-6 )

A la trace, pour la douceur:

2 cuillérées à moka d'aloe concentré (Aromantic)
2 cuillérées à moka de monoi (qui est de l'huile de coco infusée de fleurs, je reste dans les deux huiles)

                                             La solution de soude jaune doré

                                             Le mélange d'huiles jaune paille

                                               … et le baby biwil


La trace est venue assez vite. Démoulés, les savons sont d'un jaune très pâle qui me ravit. Ils ne sentent pas grand chose quand même. Ka-fée, ma biwilette, aura ses deux savons…


Pour mémoire, le biwil bi sésame ambré, aux allures de cabochon pâtiné à l'ancienne.(Formule et making of  ici, sur le blog collectif Potions et Chaudron, qui a sacrément vibré ces jours derniers avec l'affichage progressif des dix huit biwils)

                                                  Le grand frère


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

Dracip27 26/10/2008 00:54

Bonjour, je passais, un très bon blog ,du genre que j'aime bien .Et que j'aimerai bien avoir dans ma communauté,sans me passer un savon pour cette invitation.
"Le champ du monde".Bonne soirée.Dracip.

malegria 24/10/2008 08:13

C'est vrai qu'avec les savons on peut utiliser les infusions, j'adore cette idée, ça ouvre plein de nouvelles portes. Même si les propriétés sont malheureusement détruites avec la soude.Ce bébé biwil semble si doux... 

Loulou 23/10/2008 16:59

Ah Bewil quand tu nous tiens!!! Sacrée Michèle, elle sait comment nous titillier les neurones, non? Cette aventure est vraiment stimulante. J'ai refait ma copie immédiatement après mes erreurs... 70% colza, avoine, aloe vera et coloration avec argile rose et poudre de cacao. C'est Blue qui va être contente, un bleu bewil et un rose! Ton babewil est superbe!

Missand 23/10/2008 13:52

Ouééé, il est sympa ton biwil !! J'aime bien cette deuxièle version...Il me fait penser à mon poussin à la camomille : http://flaneries.canalblog.com/archives/2007/05/08/4883825.htmlil était bien doudou celui là !

Nansou 23/10/2008 07:16

que j'aime le grand frère et sa splendide couleur !!!

venezia 23/10/2008 09:49


Et je lui ai mis une petit chapeau doré pour l'envoyer.


patte 22/10/2008 17:36

Bravo pour ton choix porté sur la matricaire..un parfum qui me touche beaucoup. C'est dommage que tu ne retrouves pas son parfum dans le résultat final.Effectivement, la confection des savons te permet d'utiliser des infusions sans crainte pour la conservationDécidement, le défi Biwil aura été un vaste laboratoire !

venezia 23/10/2008 09:48


et je pense que le biwil n'a pas fini de nous inspirer…


cathou 22/10/2008 14:13

il est magnifique ce deuxième  babybiwill, il me fait penser à ces bonbons que j'adore en sucre et que l'on vend surtout au moment de noêl. Quel honneur d'être citée dans l'élaboration de ta recette, je suis très flatée d'avoir été une "petite source d'inspiratation". J'ai très envie de refaire mon biwill avec la macération d'anis vert toujours mais en n'ajoutant pas d'argile blanche afin de conserver ce joli vert anis....et voilà une idée en entraîne une autre...et pour finir je me suis inscrite à ta new letter mais le lien de confirmation d'inscription m'amène sur une page d'erreur, même en copier coller sur le navigateur.....

venezia 23/10/2008 09:47


Dès mon retour,je vais aller vérifier pour la newletter.


Blandine 22/10/2008 10:05

le petit biwil a une couleur magnifique; tendre à souhait!

venezia 23/10/2008 09:47


je pense que la couleur des huiles joue aussi;


Nin-8 21/10/2008 23:29

J'adore ce Ba-bi-will! Il doit être fabuleux avec la camomille et l'aloe! C'est drôle, moi aussi, j'ai bien envie de continuer l'aventure biwilesque avec le chanvre, par exemple…

venezia 23/10/2008 09:46


Biwiler est séduisant car les contraintes titillent l'imagination.


michele 21/10/2008 21:38

Ils sont bien jolis tous les deux. Je ne saurais choisir. Le baby a un air plus doux évidemment mais je pense que c'est dû à cette couleur pâle et crémeuse.Aloe concentré et matricaire, tu me donnes envie de re-biwiler pour le plaisir...J'aurais cru que tu tenterais les fleurs de carthame pour avoir le jaune. Je vais m'y essayer aussi ... un jour.

venezia 23/10/2008 09:46


le carthame donne un jaune plus prononcé, j'en avais mis plein dans l'nfusion du bi-sésame.