aventures hydrolesques: suite

Publié le 14 Avril 2006

Après la théorie, une page pratique…

 
       

Pour être franche, je suis inviciblement attirée par les hydrolats… qui me le rendent mollement. Je m'explique. Je suis atteinte de collectionnite, heureusement occasionnelle. En stock: lavande, rose, géranium, menthe poivrée, sarriette, sauge sclarée, camomille romaine, fleur d'oranger, cassis, romarin, verveine, cannelle, genevrier, laurier, un mélange Bois dormant et un autre Clin d'œil (les deux de Biotopes des Montagnes), mélisse, épicea, carotte, et un fond d'encens. On est loin de la simplicité volontaire, d'autant que j'en attends d'autres en ce moment…
 Quand je les utilise pour des préparations pour le corps, ça va (crèmes pour les mains, les pieds, les jambes, ce ne sont pas les pièces détachées qui manquent…). Mais quand je les applique sur le visage, la princesse au petit pois se fâche, c'est au mieux la déception, au pire, la cata.
Pourtant, dans mon jeune âge (disons il y a plus de vingt cinq ans), j'ai habité deux ans Athènes. Je carburais alors à l'eau de fleur d'oranger (plus un savon doux, je ne sais plus lequel, c'était avant Mr Alep). Aujourd'hui, si je pschitte (quoi que ce soit), c'est dessèchement assuré, ou alors je dois tant noyer le poisson -si je puis dire- dans l'eau minérale, que je me demande si ça sert vraiment à quelque chose. Mais je m'obstine… et surtout, j'essaie de trouver à ma collection d'autres usages…


                                                        

          
     Ce qui marche vraiment-vraiment: 


-Le mélange dit  "petit paradis", tant je le trouve exquis. A parts égales hydrolats de rose-géranium bourbon-menthe poivrée. J'ajoute souvent quelques gouttes d'HE de géranium bourbon. Qu'est ce que j'en fait? J'en vaporise systématiquement mon baluchon avant tout départ. Pour le parfum… et par superstition -nul n'est parfait- car Lydia Bosson dans son "Aromathérapie énergétique" (ed. Amyris) recommande l'HE de géranium bourbon pour éloigner les casse-pieds…Une HE dopée par son hydrolat: ça devrait le faire… J'en vaporise la maison quand il y a eu pas mal de passage  (pour calmer les ondes, même si elles sont bonnes… ) et je m'en asperge l'été en guise de rafraichissant.
-La sarriette comme rince-bouche, grand merci Bluetansy de m'avoir passé le tuyau, ça éradique tout bobo. Edit 2010 :  J'utilise aussi l'helichryse en cas de saignement de gencives.
-Le romarin mélangé à du vinaigre de cidre (lui même corsé d'une macération de plantes diverses) pour me rincer les cheveux… faut juste que j'y pense. Le romarin convient aux cheveux bruns. pour les blondes, préférer la camomille.
-la fleur d'oranger, à petites doses, une cuillérée à café dans un jus d'oranges maltaises/framboises. Divin.

-ce qui me tombe sous la main, en vrac dans l'eau du bain, quand je trempote en régressant.
-un mélange à base de géranium (100ml), camomille romaine(50ml), camomille allemande (45ml) achillée (5ml), corsé de 1g HE géranium, 1g HE helichryse, 1g HE camomille allemande, pour la couperose/rosacée d'un copain -ça marche bien, c'est lui qui le dit-.
-si quand même, l'hélichryse sur le visage, mais impérativement après un pschitt d'eau minérale, après plein soleil grec sur la figure. Edit 2010:  l'hydrolat de pissenlit en démaquillant me convient très bien. La menthe poivrée en vaporisation est également très agréable, mais plus comme tonique.

Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0
Commenter cet article

estellka 16/01/2012 15:20


oui c'est sûr que ça pue pas mal, j'ai été surprise!

venezia 20/01/2012 21:54



Certains hydrolats de lavande echappent à ça, heureusement



lescometiquesdestelle.over-blog.com 15/01/2012 18:40


que de bonnes idées!!! la menthe poivrée en tonique j'adoooooore!!!


personellement je pschitt allègrement sur mon visage lavande, hammamélis et manthe poivrée (en lotion) et je n'ai aucun soucis...

venezia 15/01/2012 22:39



J'aime beaucoup l'efficacité de l'hydrolat de lavande même s'il est difificle d'en trouver un au parfum agréable …



ben 02/11/2009 21:03


j'utilise l'hélychrise egalement sur le visage

aurais tu une recette pour la coupe rose?


venezia 03/11/2009 08:06


Je prépare souvent es lotions à base de camomille et d'achillée pour offrir contre la couperose. Mais si elle st vraiment installée, je pense qu'il faut décliner toute une gamme…


frank schroeder 22/12/2007 16:43

Bonjour,
Au-delà du côté marchand de la vente en ligne d\\\'huiles essentielles ou d\\\'hydrolats, nous militons pour une approche différente des problèmes de santé et l\\\'utilsation la plus fréquente possible des substrats de plantes, qui ne sont pas de la médecine douce.. mais de la médecine intelligente.
Merci de vos témoignages et expériences

venezia 23/12/2007 18:15

merci.

Murbella 22/07/2007 17:03

J'ai trouvé cet été de l' HE de cassis je peux communiquer l'adresse si cela interesse quelqu'un il s'agit en plus d'un couple adorable qui ramasse et distille eux memes la plupart des HE qu'il vendent .

venezia 26/07/2007 20:55

Je ne connais pas l'huile essentielle de cassis (juste l'hydrolat que j'aime énormément). Bien sûr que je serais intéressée par l'adresse des producteurs dont tu parles, Murbella. Merci.

eveange66 24/04/2006 16:48

Alors j'ai aussi pas mal d'hydrolats,j'avoue que j'aime beaucoup, surtout dans mes patouilles maison : je les mélange directement à ma crême dans le creux de ma main, avec parfois aussi de l'aloe en gel et l'HE correspondante.Sinon pour nettoyer le visage le matin, car le visage n'est pas trop sale.Actuellement, j'ai commandé un hydrolat de cassis, que je compte prendre en cure interne, pour mon arthrose, puisque le cassis est réputé pour soigner les rhumathismes et autres affections du même genre.Je ne pense pas l'utiliser sur le visage...Mais je me demande s'il existe une huile esentielle de cassis, car, si j'ai bien compris, qui dit hydrolat, dit huile essentielle, non ??!!Je n'ai encore rien trouvé de la sorte en France, je vais chercher sur des sites grand britton ou peut être allemand, bien que je ne puisse commander sur des sites anglo saxon, pas de carte de crédit.Certains hydrolats peuvent être utilisés dans la cuisine, je l'ai déjà fait avec celui de romarin ou de verveine, pas attendu les bouquins de Mme Cupillard pour ça ................!!Après tout est affaire de test.Merci à celles qui pourront me répondre sur l'huile essentielle de cassis.Eveange

venezia 25/04/2006 10:18

Tu as raison, théoriquement, qui dit hydrolat devait dire huile essentielle, sauf si le végétal … produit trop  peu d'HE lors de sa distillation. Ainsi du jasmin: il existe un hydrolat de jasmin, mais il n'existe pas d'HE de jasmin sinon une absolue, extraite par solvant… Pour le cassis, tu peux aussi  prendre des bourgeons de casssi en macérat glycériné. L'hydrolat de cassis sent bon, ce qui n'est pas le cas de tous les hydrolats… Sinon… tu as aussi le kir…

venezia 18/04/2006 18:07

Physalis, la menthe poivrée aussi est facile à utiliser en interne… et a bon goût. L'été, pour parfumer les glaçons comme dit Raffa… ou sur une salade de fruits, miam…

venezia 18/04/2006 18:02

Blue, tu as raison, l'achillée m'a semblée -relativement- efficace dans les cremes… d'ailleurs, j'en ai plus…

physalis 18/04/2006 16:42

Alors j'ai fleur d'oranger, bleuet, rose, hélichryse, menthe poivrée, myrthe, lavande.
Sur moi aussi je trouve que c'est loin d'hydrater même si j'essuie tout de suite. Celle à l'hélicryse me fait rougir un peu sur le coup mais je continue puisque c'est bon pour les rougeurs.
Par contre par voie interne pas encore essayé,  je devrais commencer par fleur d'oranger peut etre.
 

Bluetansy 17/04/2006 22:45

En matière de collectionnite...eu je n'avouerais pas...même sous la torture combien d'hydrolats sont passés par mes placards...Toutefois...pour une utilisation cosmétique j'en reviens aussi...dans les crèmes, je me suis rendue compte qu'on ne constatait guère de différence entre une crème avec un hydrolat et la même faite avec de l'eau de source...Sur la peau...effectivement sur la mienne ça tiraille sérieux aussi...Mon utilisation quotidienne...les yeux...sinon souvent en tonique mais vraiment toujours avec un séchage rapide et une application de produit plutôt gras derrière...Quelques exceptions pour des hydrolats très forts comme menthe poivrée et cyprès qui font merveille dans les produits pour les pieds...et achillée qui me semble vraiment induire une différence dans les crèmes...mais bof au niveau odeur...La rose aussi fait une différence...Je pense que je vais faire l'effort de me repencher sur les utilisations thérapeutiques en interne des hydolats....