Le moucheté: savon aux argiles et au cananga

Publié le 18 Novembre 2008

Ça a été le troisième et dernier round de ce week end savonnier.
Mon défi: les argiles dans un savon.

Je voulais poursuivre l'option pastel de cette série et obtenir du rose. Comme je n'ai pas d'argile de cette couleur, j'ai tout simplement mélangé de la rouge et de la blanche (c'est d'ailleurs de cette manière qu'on obtient la rose… ). J'ai mélé le tout à du lait de coco en poudre. La prochaine fois, j'essaierai de tamiser pour avoir au final une poudre plus fine. J'ai aussi intégré de l'aloe pour la douceur.


                                         Les ajouts à la trace, regroupés dans trois coupelles: les huiles, le gel, les poudres.

Les huiles


Je suis partie de mon mélange favori: majorité de karité, olive et coco. J'ai incorporé un peu de sésame (dont j'ai apprécié la douceur dans le biwil), du beurre de cacao (indice de saponification: 157) 
à hauteur de 2%  pour faire contrepoint au sésame (indice de saponification: 81 seulement). Dans les placards, plus d'huile de ricin pour durcir- (j'en ai retrouvé depuis)-, mais j'avais encore un peu d'eau de mer disponible.

Le parfum

Choix tropical:
encore du cananga macrophylla avec un soupçon de poivre noir pour le secouer un peu, le tout dilué dans de l'huile d'amandons de pruneaux en vue d'un cocktail vigoureux.

Le liquide de dissolution

De l'eau de mer bretonne donc (filtrée et refiltrée). J'ai fait macérer dedans des mini boules de thé vert au jasmin, mais à froid, ça n'a pas donné grand chose. Avec la soude, l'eau de mer a bien chauffé.

  
http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/mouche.gifLe moucheté au  cananga

beurre de cacao 20g
huile de coco 240g
huile de sésame 140g
beurre de karité 360g
huile d'olive 240g
4 gelules vit E

350g eau de mer (avec boules de thé au jasmin macérées à froid).
 soude pour un surgraissage à 5-6

A la trace

-20g de gel d'aloe à boire

-20g huile amandons avec:
12g HE cananga
3g HE poivre noir

-argile rose: 2cuil à café,
argile blanche 1cuil à café
25g lait de coco en poudre
Les 3 poudres mélangées et touillées ensemble avec un peu de pâte à savon ont donné une texture légèrement grumeleuse.




Résultat: malgré un brassage soutenu à la spatule, la pâte est restée mouchetée, d'où le petit nom de cette série. Ce n'est pas le rose pâle uni que j'attendais, mais honnêtement, je ne peux pas dire que c'est vilain. C'est moucheté rose,
http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/mouche.gifavec un toucher velouté mat…

L'odeur reste vraiment dans la mouvance ylang, l'amandon pour l'instant jouant aux abonnés absents.

Voilà, je suis à la tête de trois kilos de savons qui sèchent alignés en rangs dans mon bureau, avant d'être dispatchés pour Noël. Resisterais-je à faire encore une ou deux petites séries plus expérimentales? Je ne sais pas…

 

Rédigé par venezia

Publié dans #savons

Repost 0
Commenter cet article

eau de rose 26/11/2008 23:58

la première fois que j'avais utilisé de l'ocre jaune, c'était il y a un an et je l'avais dilué dans la pâte à savon. résultat : une texture grumeleuse qui a fait que j'avais arrêté tout ajout de pigment. depuis je dilue les argiles et autres poudres dans de l'huile et plus de soucis. j'ai bien peur que ton moucheté ne perdure.
je vais continuer à suivre tes expériences et je m'en vais faire des essais de baumes dans les prochains jours si j'ai le temps. il faut aussi que je progresse de ce côté-là. je suis passée en coup de vent hier sans laisser de messages mais il était l'heure de reprendre le travail. si je m'inspire d'une de tes recettes je ne manquerais pas de mettre un lieu.

venezia 27/11/2008 07:36


alexandra 21/11/2008 21:54

 
Cela fait longtemps que je viens vous voir en silence,et ce soir j 'avais envie de vous faire un petit coucou de Montpellier .J 'ai vendu pendant longtemps des produits naturels dans un magasin de produits diététiques,ce qui me rapproche de vous,mais ce n 'est pas la seule chose que nous avons en commun ,je vous laisse le découvrir par vous -même . ( cliquez sur mon blog ! )...A bientôt j 'espère ? Cordialement,
Alexandra

venezia 23/11/2008 16:17



effectivement…j'adore les peites souris… bonne continuation



Pescalune 21/11/2008 11:10

Je suis vraiment admirative devant toutes tes aventures savonnesques - quel talent !
Et ce moucheté est - je trouve - très joli :o)

venezia 23/11/2008 16:19


pour l'instant, il persiste dignement dans son mouchetage sans virer…


Crudité 21/11/2008 10:09

Merci pour tes réponses et j'ai hâte de découvrir ta prochaine fournée !
Crudité

venezia 23/11/2008 16:20


Heu, là, j'ai pausé un peu pour cause de balade… 


cathou 20/11/2008 22:15

merci de ta réponse venezia, c'est noté sur mes tablettes

chabou 20/11/2008 14:39

Exactement ce qu'il me fallait comme formule pour un savon dur avec des ingredient faciles a trouver ici. Merci Venezia, je crois que je vais me lancer, j'ai deja trois personnes qui veulent apprendre a faire du savon. Je vais deja commander un moule, j'ai la chance d'avoir un atelier de menuiserie pas loin. Le sel, l'huile de ricin, je vais trouver. Par contre, je n'ai pas vu de beurre de cacao ici. Bon, on verra bien. bises a toutes. chabou
 

venezia 20/11/2008 19:56


Je pense qu'on peut faire sans beurre de cacao , j'en ai très peu mis. je susi ravie que tu puisses renouer avec la savonnerie. Bises


malegria 20/11/2008 02:43

J'aime beaucoup cet effet moucheté. Venezia en raffale pour notre plus grand plaisir.L'amandon de pruneaux est assez surprenante, il me semble pourtant que tu avais réussi à l'apprivoiser dans des baumes à 5% si je ne me trompe. Peut-on en conclure que la soude est trop capricieuse pour le pruneau?

venezia 20/11/2008 19:54


Peut être n'en n'ai-je pas mis assez… mais j'avais peur justement que lson parfum mange tout.


michele 19/11/2008 18:45

Savons en rafales. C'est très excitant de te lire.Je ne comprend pas pourquoi l'argile ne s'est pas répartie uniformément. En général je le mélange à de l'eau pour faire une pâte lisse qui se mélange très bien au savon.Je viens de lire que  tu l'as incorporé en poudre à de la pâte à savon. C'est peut-être ça, l'effet est très joli néanmoins.Je ne suis pas certaine que l'odeur de l'amandon résiste à la soude. Je le trouve très décevant dès lors qu'on le "manufacture" un peu car son odeur disparait.En tous cas, tu dois vivre dans des efluves en ce moment.

venezia 20/11/2008 19:54



L'amandon resiste bien dans les baumes, je veille d'ailleurs à ne pas en mettre trop;





quant au mouchetage, je pense que l'argile s'est un peu hydratée au contact de la poudre de coco.



Crudité 19/11/2008 14:17

On ne résiste jamais longtemps à l'appel du savon !Encore une belle réussite.Tu trouves que l'HV Ricin durcit le savon ? J'aurais dit le contraire.Bonne continuation.Crudité

venezia 20/11/2008 19:46


Tu a raison Crudité, Je ne me suis pas bien exprimée. J'ai écrit trop vite; En fait, je voulais dire que l'huile de ricin (que j'utilise pour son effet sur la mousse) a un indice de saponification
plus élevé (95) que celui du sésame(81) , d'où mon ajout de beurre de cacao.


Vanessa 19/11/2008 11:41

Waouh!! Ces deux savons sont magnifiques!! Et rien que ton évocation de leur odeur les rend encore plus tentants. J'en suis ébahie d'admiration (et de jalousie aussi, je dois l'avouer... argh!)

venezia 20/11/2008 19:44


Ils ont des formules simples, facile à refaire…