où trouver son inspiration pour les recettes cosmétiques maison? (3)

Publié le 24 Avril 2006

Après Akamuti et Spiezia, le troisième mousquetaire du gang british de la cosméto naturelle et inspirée   est  un site que j'ai découvert récemment. Je ne cesse d'y revenir tant il apporte des informations intéressantes -et non formatées-  sur les ingrédients, une analyse intelligente de la question complexe des conservateurs .… et présente une rubrique jardinage avec un catalogue de graines  qui me fait bien rêver.

http://cwbotanicals.com/
Crabbe and Wylde Botanicals a été créé par Howard Crabbe, horticulteur et Chrissie Wildwood,  qui milite sur son site pour la sauvegarde des espèces végétales sauvages sur exploitées.
Ils proposent à la fois des ingrédients, des graines pour jardiner, des produits tout faits avec des illustrations style 1900.

Ingrédients:
Un bon rayon d'huiles exotiques assez rares comme  fruits de la passion, marula, moringa
-des teintures préparées à partir de plantes sèches ou fraiches (teinture de jasmin, de camomille allemande, de rose de damas, d'achillée, préparées à partir de plantes fraiches… )
 -des teintures élaborées à partir de plantes utilisées dans la médecine ayurvédique (comme l'encens, dont j'ai découvert le nom sanscrit: kapitthapasni)
--du beurre de cacao bio (au même tarif qu'Akamuti) brut ou semi-raffiné et du karité
-un rayon henné avec des explications top sur la teinture, et des poudres de plantes comme la rhubarbe ou le curcuma pour tempérer sa flamboyance.

graines

je trépigne de ne pas savoir où planter les graines de leur catalogue "d'herbes magiques",…  celles des sorcières, datura, jusquiame, belladone.



produits

explications très intéressantes:
-à propos d'une texture gel réalisée à partir de  gomme cellulose
-sur l'extrait de chicorée comme hydratant

sur leur  choix de ne pas  utiliser de borax, toxique

-sur l'extrait de pepins de pamplemousse comme conservateur (et non anti-oxydant), mais aussi  du glucose oxidase, et du lactoperoxidase, rarement cités en cosmétique naturelle.  J'essaie d'en savoir plus sur le sujet.

-Mais ils  incorporent parfois de l'huile d'amande douces, vite oxydée,  dans leurs formules…


L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/fantastique/magiciens/sorci025.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


Formules dont j'aurais envie de m'inspirer


-Mélanges d'hydrolats
: en  after shave, lavande-hamamélis
comme anti-inflammatoire léger: rose-bleuet-aloes

-Cremes pour le corps à base de mélange d'huiles et de… farine de manioc pour un toucher satiné: monoi, beurre de mangue, cacao, coco, huile d'amandes douce (qu'on peut remplacer par du macadamia) farine  de manioc, extrait de romarin anti-oxydant.
-Du lait de chèvre en poudre mélangé à un peu d''hydrolat de rose comme démaquillant.
-Baume de soin: karité-huile d'olive+6% huile de neem (pas plus, à cause de  l'odeur de soupe à l'oignon de l'huile,  disent-ils)
-Deux recettes pour bébé très séduisantes:
baume : huile de ricin, macérat de souci, karité
baume de massage: huiles de tournesol, olive, macérat de souci, karité.

L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/fantastique/magiciens/sorci025.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0
Commenter cet article

lunemalo 22/09/2006 21:42

Moui, comme un chat noir (de sorcière...)

lunemalo 22/09/2006 08:35

Parce qu'ils dormaient ??

venezia 22/09/2006 20:40

Ils étaient légèrement assoupis…

lunemalo 21/09/2006 09:04

Hello venezia. Pour revenir à ce sujet, voici un lien que je trouve intéressant, tu le connais peut-être déjà et je ne sais pas si ça correspond à ce que tu cherches, mais ça vaut quand même le détour. Bonne journée botanique à toi.
http://botanical.com/botanical/mgmh/poison.html

venezia 21/09/2006 20:07

Tu reveilles mes pires instincts… merci pour ce joli lien.

lunemalo 15/06/2006 18:09

Alors ça vaut peut-être la peine que tu essaies directement auprès de l'éditeur ? L'auteur m'a parue vraiment sympa, pas le genre à snober ses lecteurs et à griffonner trois mots vite fait sur la page de garde parce qu'elle s'est trouvée coincée sur un stand surchauffé pendant deux jours ! Quand je me suis arrêtée pour feuilleter son livre, elle n'attendait visiblement qu'un petit encouragement pour engager la conversation, et ce qu'elle m'a raconté sur sa façon de travailler était vraiment intéressant. Je pense qu'elle doit avoir pas mal de doc qu'elle n'a pas utilisée, et visiblement elle ne demande pas mieux que de partager son enthousiasme.
Enfin, je me mêle de ce qui ne me regarde pas ;-))

venezia 16/06/2006 09:15

Très bonne suggestion…

lunemalo 15/06/2006 17:31

Et c'est toi qui dis merci, avec le temps et le soin que tu consacres à tes articles ?? J'ai encore du boulot ;-))
Sinon, pas de fiche au sens "technique" du terme. Le livre est une étude des plantes magiques sous divers angles (notamment celui du rôle qu'elles jouent ou jouaient dans les pratiques religieuses, païennes, voire sataniques) construit sur le mode narratif. Les différentes plantes sont donc présentées au fil du texte, qu'illustrent des reproductions de dessins et gravures anciennes, de planches botaniques, des photos...
Par exemple, pour les plantes qui t'intéressent (sorcière, va !) :
"Autre solanacée, la belladone, Atropa belladona comme nous l'avons vue baptisée par la Parque tueuse, est elle aussi accusée d'associations avec les précédentes dans les onguents magiques. Elle était plutôt chargée de cette impression de voler, de se déplacer à la vitesse du vent si fréquemment évoquée. Il est en effet prouvé que la belladone provoque l'accélération et l'amplification des perceptions.
Jusquiame, datura, belladone ont donc des propriétés qui leurs sont particulières, mais toutes trois contiennent de la scopolamine et de l'atropine. D'après les témoins, si la scopolamine domine, ce sont plutôt une sorte d'engourdissement, une perte de résistance et de volonté qui sont provoquées, tandis que pour l'atropine, ce sont l'excitation, les visions, le délire. Si l'on considère la toxicité à faible dose de ces substances, on peut mesure la précision du dosage exigé par les fameux onguents des sorcières...ainsi que le nombre d'accidents de tous ordres qu'elles ont dû provoquer...."
Les descriptions sont plus ou moins courtes et plus ou moins étayées, et si tu cherches un livre traitant spécifiquement des caractéristiques botaniques de ces plantes, ce livre n'est probablement pas le plus indiqué, car il n'avait sûrement pas vocation à en détailler précisément les composants chimiques.  Il porte bien son titre, il s'agit d'une enquête avec ce que ça suppose de détails, de citations et de cheminement par association d'idées.
J'espère avoir été claire, si ce n'est pas le cas, n'hésite pas !

venezia 15/06/2006 17:40

Tu as été excessivement claire, Lunemalo … je vais attendre un peu pour le livre (que  j'acheterai à l'occasion d'ailleurs, car il parait vraiment super)… car j'ai déjà une documentation fournie sur le sujet… (dans une première vie, j'ai fait des recherches historiques sur les plantes magiques…)… maintenant, je cherche les vraies recettes des sorcières… (par interet personnel, pas pour les faire… )

lunemalo 15/06/2006 15:05

Alors c'est parti, mais ça risque d'être un peu long ;-))
La 4ème de couv. dit : " Pourquoi certaines plantes ont-elles été reconnues comme "magiques" depuis la nuit des temps ? Pourquoi sont-elles toujours investies de ces pouvoirs aux yeux d'un si grand nombre de personnes, en un siècle où la science progresse à grands pas ? De quelle façon ? Comme dans une enquête policière, l'auteur a cherché des réponses à ces questions en examinant les faits, des témoignages vieux de plusieurs millénaires jusqu'à ceux de nos contemporains. Peu à peu se dégage la passionnante histoire de ces plantes magiques, complices des humains pour le pire et le meilleur. Coupables ou innocentes, elles sont toujours là, proches de nous, à la fois bien réelles mais aussi tout auréolées du mystère et des espérances que les humains leur ont ajoutés. Tandis que la science précise les durs contours du réel, elles contribuent à apporter cette part de rêve dont chacun d'entre nous a besoin (Remarque perso : cette dernière phrase résume parfaitement le truc !).
Les chapitres :
La magie ; Les plantes magiques. Qui sont-elles ? En quoi diffèrent-elles des autres ? ; Les plantes magiques, les dieux et les planètes ; La cueillette des plantes ; Les pionnières ; Les maléfiques : sortilèges, "voyages", hallucinations ; Les "divinatoires" ; Les consolatrices ; Les protectrices ; Les guérisseurs... par magie ; Les plantes magiques et l'amour ; Les plantes et la fortune.
C'est un livre à couverture souple, suffisamment grand pour que les (jolies) illustrations soient regardables confortablement, le texte est bien écrit, la concision du style (l'auteur était chercheuse au CNRS) s'accompagne d'une maîtrise de la langue et d'une fluidité fort agréables. Bref, cette femme était charmante et visiblement passionnée, et les quelques pages déjà lues/parcourues m'ont vraiment donné envie de poursuivre.
Pour conclure (provisoirement), je dirais que tu as là pour un prix assez démocratique ce qu'on appellerait un "beau" livre s'il n'avait une couverture souple, et que l'érudition certaine de l'auteur n'est ni pesante, ni incompréhensible malgré des citations nombreuses et "haut de gamme".
A ta disposition si tu as d'autres questions ou si tu veux des précisions sur un chapitre en particulier ;-))

venezia 15/06/2006 15:51

Merci d'avoir pris le temps de me donner ces info… juste une question (qui déterminera si je commande ou non ce livre si alléchant… ): Le livre détaille-t-il les plantes (par exemple, une "fiche" pour la belladone ou pour la jusquiame… ), ou est-ce essentiellement de l'ethnobotanique- avec une présentation plus globale? 

lunemalo 15/06/2006 11:09

Bonjour Venezia, et merci pour toutes ces infos qui m'inspirent à leur tour ;-)) Si les herbes "magiques" t"intéressent, je me permets de te signaler un livre que j'ai acheté pendant la dernière Fête médiévale de Provins : "Enquête sur les plantes magiques" (Auteur : Michèle Bilimoff - Editions Ouest France). J'ai eu une discussion intéressante avec l'auteur, qui m'a un peu raconté comment elle s'est passionnée pour le sujet. Si ce commentaire n'est pas hors sujet, je peux t'envoyer le texte de la quatrième pour que tu te fasses une idée plus précise ((je n'ai pas encore lu entièrement le livre, bourré d'infos, donc pas de "critique" informée à faire !)

venezia 15/06/2006 14:18

milles mercis pour l'info… je suis partante pour en savoir plus… si ça ne te donne pas trop de boulot bien sûr…

physalis 26/04/2006 11:47

Waouh de l'huile de melon et fruit de la passion. Dommage que le site est en anglais, il faut vraiment que je commence à faire des cours. De plus le dossier henné a l'air super aussi.

venezia 26/04/2006 12:01

C'est pour ça que j'ai essayé de résumer et d'expliquer en français ce qu'on pouvait trouver sur ce site, pour le rendre plus accessible, car il y a vraiment plein d'info…