lait pour le corps velours poivré

Publié le 6 Juin 2006


                 Le ciel est enfin au bleu presque fixe. La peau nue va être de sortie… la plus douce et parfumée possible… Au menu de dimanche donc: la confection d'un lait velours pour le corps.

J'ai gambergé devant mes flacons, pour les proportions me suis inspirée d'une formule de Pescalune (elle-même inspirée par le Lutin, elle même inspirée d'une Bergamote québecoise, elle même… après, je ne sais plus, c'est la ronde des recettes…)  et fignolé le parfum.

Proportions générales
80 grammes pour la phase huileuse
120 grammes pour la phase aqueuse
+ rajouts en troisième phase, non comptabilisés dans ce calcul.
J'ai limité la dose de beurre de cacao à 10 grammes pour avoir un maximum de fluidité.



Phase huileuse
J'ai fait un bon cocktail d'huiles: macérat de calendula dans huile de tamanu (fabrication personnelle), olive, noyau de pèche, baobab, chaulmogra (huile chère à Bluetansy), beurre de cacao
+ 5g cire émulsifiante+ 10 gouttes  de vitamine  E. J'ai chauffé au minimum au bain marie, juste pour dissoudre les billes de cire émulsifiante plutôt récalcitrantes.

Phase aqueuse
Une ampoule de plasma de Quinton (et oui, Pescalune… ), silicium organique(restructurant et cicatrisant), gel d'aloe vera, hydrolats d'encens et de ciste (adoucissants et cicatrisants), eau distillée.
J'ai versé -et fait prendre au fouet à capuccino- la phase aqueuse dans la phase huileuse… opération effectuée dans un petit seau à glaçons en cristal, c'est tout ce que j'ai trouvé comme récipient  de forme et de taille correctes…


Troisième phase, incorporée après la prise de l'émulsion
extrait CO2 de calendula (calmant), extrait de pulpe d'argousier (pour la couleur, le lait est jaune banane, cicatrisant), sea silk végétal (pour la douceur), 20 gouttes pépins de pamplemousse

Les huiles essentielles
85 gouttes au total: encens, ylang ylang, nard, poivre. Le parfum capiteux de l'ylang est tempéré par l'accord résineux encens-nard, et la note boisée du poivre, ce qui donne un fond presque réglisse.
Leurs propriétés cosmétiques et curatives: ylang, anti-inflammatoire, encens: anti-peau sèche, anti-rides, nard: apaisant, poivre: contre les douleurs musculaires.



Je l'ai testé hier. Verdict: le parfum, délicieux, tient bien, la peau est toute douce, aucune sensation de gras. Je suis ravie … la grenouille pourra peut être devenir une princesse… au petit pois. L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/fantastique/divers/diver026.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Rédigé par venezia

Publié dans #laits - beurres - crèmes corporels

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

patte 31/03/2008 19:29

Au fait, suite à ton ajout : je l'ai faiteRavie ! Et je ne veux surtout pas augmenter la phase aqueuse car...j'ai un goût très prononcé pour les textures grasses. Déjà que là, j'ai fait un gros  effort car normalement, je me tartine avec du baume bien épais !Donc...merci encoreD'autant c'est toi qui 'a fait découvrir le mariage étonnant entre l'he de poivre et le ylang http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/08/21/5955440.html#

Manette Nicole 08/01/2008 13:04

Bonjour,
Je suis intéressée par votre recette du "Lait pour le corps velours poivré" et comme c'est la première fois que je me lance dans la fabrication d'un produit cosmétique do it myself, je peux l'habitude des dosages. En effet, dans votre recette plusieurs produits que vous sitez, je ne sais pas trop combien de gouttes ou de gramme il faut mettre. Pourriez-vous aider à ce sujet :
Phase aqueuse :
Silium organique ? gel d'aloe vera ? hydrolats d'encens et de ciste, eau distillée ?
Troisième phase :
extrait CO2 de calendula ? Extrait de pulpe d'argousier ? sea silk végétal ?
Merci pour cette recette qui parmi toutes celles que j'ai trouvé sur le Net est pour moi la plus délicieux en terme d'hydratation et pour ce qui est du parfum, j'ai hâte de savoir ce que cela donne cette senteur poivré...
Merci encore pour votre aide et surtout pour votre recette
Nicole
 
 
 
 

venezia 08/01/2008 22:47

Bonjour, j'ai recherché -et retrouvé- dans mes notes la formule exacte de ce lait velours pour le corps, qui n'est peut être pas le  plus facile à réaliser si vous vous lancez dans la cosmétique maison. J'ai utilisé en effet pas mal d'ingrédients , on peut sans souci faire plus simple. Aujourd'hui, si je refaisais, je choisirais peut être une phase aqueuse plus importante (ici on a 60% phase aqueuse, on peut aller jusqu'à 70%),et je rajouterais éventuellement 1g à 2gr d'acide stéarique pour donner de la consistance.  En tout cas, voici les proportions originelles:10gr macérat de calendula dans huile de tamanu10gr huile d'olive20gr huile de noyau de pèche, 15gr huile de baobab10gr huile de chaulmogra, 10gr beurre cacao5gr cire émulsifiante végétale (à ajuster selon les cires  émulsifiantes) 10gouttes vit E (anti oxydante)10gr plasma de quinton, 4gr de silice6gr de gel d'aloes, 25 gr d'hydrolat d'encens25gr hydrolat de ciste50g eau de source10 gouttes  extrait cO2 calendula10gouttes  d'extrait huileux d'argousier1,25ml sea silk20 gouttes pépins pamplemousse35gouttes  HE encens30gouttes HE  ylang15gouttes HE nard5gouttes HE poivreAvec le recul, le parfum reste délicieux dans mon souvenir, sinon, dans les recttes plus récentes que j'ai données, j'ai un faible pour le lait aux agrumes dont j'apprécie beaucoup la texture à la fois fluide et avec de la matière.

Bluetansy 09/06/2006 00:39

Nooooon aucun risque avec le néroli au soleil...ce sont les essences des zestes qui sont photosensibilisantes et certains petitgrains (mandarine) mais pas les fleurs !!!Bon je sens que je vais me tester l'émulsifiant "Vegetal" sensé faire de belles lotions avec ce petit mélange...je te dirais si on soulève mes jupes ;-)PS ma fille aînée est à Sienne..z'êtes vraiment veinardes...

Bluetansy 06/06/2006 22:11

Qu personne ne vienne plus me dire que je fais de l'élitisme en utilisant certaines HE quand d'autres font leurs popottes cosmétiques dans un seau en cristal ! lololololMême pas mis d'amidon ??? ou alors j'ai biglé...Bon c'est pas un parfum pour moi avec l' ylang mais je me le tenterais bien en version rose-néroli-poivre (tant qu'à faire, j'abuse...lol) mais je crains que ce mélage ne suffise pas à couvrir l'odeur du chaulmogra et encore moins celle du tamanu si je m'arrange pour en mettre...Pescalune, je crois bien que pour le Quinton c'est toi qui l'a convertie... ;-)Biz

venezia 06/06/2006 22:22

Pour le quinton, je serai honnête jusqu'au bout des ongles: Pescalune me l'a remis en tête… mais j'en utilisais quand j'étais petite (ma tante m'en faisait prendre… )Le chaulmoogra et le tamanu étant en proportions raisonnables, ils se font très discrets et il faut dire que l'ylang et le poivre qui viennent de Madagascar embaument… rose-néroli-poivre: trio aguicheur qui retrousse sa jupette… (mais le néroli, c'est pas photosensibilisant? J'ai pas osé en mettre… )… et meme pas d'amidon dans le seau en cristal …

Pescalune 06/06/2006 14:44

Ahhh toi aussi tu es une adepte du Quinton ;o))Moi je viens de me faire carrément une "crème pour corps" car comme tu dis, en étant de plus en plus exposée au soleil, à l'air marin et au vent .... ça sèche, ça sèche ......