Teinture de fleurs et de bourgeons de pêcher

Publié le 1 Mai 2009



Me baladant un soir sur le net, j'ai découvert le plus exquis des blogs, celui de Kiva Rose, "medecine woman" dans la tradition américaine, installée au Nouveau Mexique, et qui parle des plantes médicinales avec une fascinante précision poétique.
L'adresse:
http://bearmedicineherbals.com/  


Su son site, elle évoque les pouvoirs (anti allergiques entre autres) de la teinture de fleurs et de bourgeons de pêcher avec tant d'éloquence qu'après avoir lu ses textes, je n'avais plus qu'une envie: en fabriquer à mon tour.

Photo du site visoflora, créateur d'une photothèque composée de clichés postés par des amateurs passionnés 


N'ayant pas de pêcher bio sous la main à Paris, je désespérais… avant d'avoir l'idée d'en parler à l'une de mes mains vertes favorites qui habite dans le sud ouest. Elle en a localisé le jour même. Je lui ai demandé de mettre dans de la vodka fleurs et jeunes bourgeons. Le temps que le bocal arrive chez moi par la poste, très vite, j'ai eu la délicieuse surprise, en ouvrant le pot, de humer un exquis parfum de noyau de pêche. J'ai résisté pour ne pas filtrer sur le champ tant l'odeur était agréable, et j'ai attendu jusqu'à ce que les jeunes feuilles aient rendu leurs couleurs à l'alcool, soit une petite dizaine de jours. Ce parfum est un vrai bonheur. Deux gouttes dans un verre d'eau suffisent à la rendre odorante. Il est impératif d'en consommer à doses très mini car l'odeur de noyau tient aussi à la richesse en acide cyanhydrique (appelée aussi acide prussique), poison violent.







Selon Kiva Rose, la teinture de fleurs de pêcher serait non seulement un efficace anti allergique (ce que j'essaie de tester en ce moment) mais aussi, -ce que je compte bien vérifier cet été en vacances-, un excellent calmant contre les piqûres diverses.
Traditionnellement en Europe, l'infusion de fleurs de pêcher était utilisée pour ses propriétés légèrement laxatives (voir ci-dessous le lien en français avec des recettes publiées dans un livre édité en 1770)


Liens

en anglais:

Sur les propriétés du pêcher  ici
Les articles de Kiva Rose sur le pêcher ici,
ici
ici

en français

Sur les utilisations médicinales du pêcher, extrait du:
Dictionnaire raisonné universel de plantes, arbres et arbustes de la France: contenant la description raisonnée de tous les végétaux du royaume, considérés relativement à l'agriculture, au jardinage, aux arts & métiers, à l'economie domestique & champêtre, & à la médecine des hommes & des animaux de Pierre-Joseph Buc'hoz ( J.P. Costard, 1770)   ici

Teinture de pêcher (orthographe fantaisiste mais charmant making of) ici

Sur les propriétés laxatives, vermifuges, calmantes, et anti spasmodiques des fleurs et des feuilles de pêcher.
On en trouve référence dans les ouvrages publiés à l'origine dans les années soixante-dix, qui puisaient dans les textes plus anciens (ceux d'Henri Leclerc notamment)
Par exemple, Maurice Messegué en parle dans son Herbier de santé, Jean Palaiseul dans Nos grands mères savaient, le petit Larousse des plantes qui guérissent également. Dans les ouvrages de référence sortis récemment (par exemple chez Jacques Fleurentin), le pêcher n'est pas cité. Par ailleurs, les auteurs européens ne font pas allusion aux propriétés anti-allergiques évoquées par les Américains.

Rédigé par venezia

Publié dans #aux petits soins

Repost 0
Commenter cet article

biog 07/02/2017 16:02

merci pour tous ces détails sur les bourgeons et leur utilisation

venezia 27/02/2017 18:08

c'est un merveilleux remède anti allergique, à condition de le doser légèrement!

Cendrine 15/08/2016 13:42

Très chouette article, j'y ai puisé plein de choses intéressantes et je sais quoi faire de mes feuilles de pêcher séchées trouvées à l'Herboristerie.
Belle journée et merci
Cendrine

venezia 15/09/2016 10:08

Bonjour Cendrine,
Désolée pour ma réponse tardive, mais overblog ne m'envoie plus des notifications de messages!
La teinture de feuilles et de fleurs de pêcher est très efficace, donc très puissante. L'utiliser avec des dosages faibles.

Nansou 14/01/2010 21:25


Ok ! je vais éviter en interne alors !
Mais il me semble qu'il existe des elixirs de bourgeons de cassis, non ?


venezia 14/01/2010 21:51


ce que je prends c'est le macérat de bourgeons de cassis, vraiment efficace, mais il faut le prendre en cure.


Nansou 14/01/2010 20:28


Flute j'allais te demander si en interne tu avais trouvé les bourgeons de pêcher efficaces contre les allergies, mais je viens de lire que tu avais pris des bourgeons de cassis aussi (que j'avais
repéré d'ailleurs...)
Je crois que je vais les tester tous les deux alors...


venezia 14/01/2010 21:06


Nansou,


Depuis cet article, -et après les premiers tests- j'ai utilisé la teinture de bourgeons de pécher toujours en externe, c'est très efficace; fais vraiment attention aux doses si tu essaies en
interne car c'est très riche en acide prussique (ma teinture sent incroyablement l'amande amère). je ne suis pas sure que l'on trouve des bourgeons de pécher préparés dans le commerce.
pour le cassis, c'est en macérat glycériné.


carine 17/07/2009 11:09

Bonjour,Je me demandais si tu avais obtenu des résultats tangibles dans l'indication anti-allergique?Pour ma part, je souffre parfois d'une allergie aux acariens-poils de chat (probablement) et j'ai expérimenté récemment une formule de gouttes nasales huileuses trouvée dans un ouvrage de Dominique Baudoux (aromathérapie pédiatrique) et je trouve que l'amélioration est significative (moins d'éternuments, de nez qui coule et surtout d'impression d'oedème de l'arrière gorge très desagréable...)Si tu n'as pas cette formule et que ça t'interesse je peux te la communiquer.Merci pour toutes tes expérimentations...

venezia 17/07/2009 13:34


Carine,

comme je le précise dans un très récent post, en externe, je l'ai testé en mélange avec du vinaigre et vraiment, ça a évité touts  les réactions que j'ai d'habitude avec les piqûres
d'insectes. je l'ai aussi testée toute seule sur les piqûres, ça m'a semblé moins radical.

avant mon départ, j'en ai fait une cure en interne (à doses mini en raison de la présence d'acide prussique, donc 5 gouttes par jour) mais comme je prenais aussi du macérat de cassis, je ne sais ce
qui a le mieux fonctionné.


Nansou 09/06/2009 13:41

Merci beaucoup pour ta réponse ! Je voyais en gros l'usage de ces produits, là, j'ai une idée plus fines... maintenant, il va s'agir d'en faire !

Nansou 08/06/2009 07:00

Et comment utilises-tu tes teintures ? Dans des crèmes et baumes ?En utilises-tu dans des tisanes ?

venezia 09/06/2009 09:09


J'utilise  les teintures:
celles de résine (encens, dans les savons comme fixatif; (en réduction)
-dans les baumes à petites doses (griffe du chat, encens en réduction) selon une formule qui avait été donnée par Mlk (avec des cetyl esters)
-dans les bains de bouche (laurier, rose)
-dans les brumes de maison (géranium, et autres)
-dans la cuisine (vanille)
-dans les compositions parfumées
-dans les cremes corporelles (ginseng, rose),


etc…

 sauf sans les compositions parfumées et les brumes de maison, je les utilise à petites doses.


ombretta 08/05/2009 20:13

même si je suis dans le sud ouest, je suis ptêtre un peu "haut dans le sud" pour trouver ça vers chez moi mais je vais quand même regarder.

venezia 08/05/2009 22:33


Il faut se dépécher car les jolis bourgeons grandissent beaucoup en ce moment… le printemps semble enfin installé


eau de rose 04/05/2009 19:08

merci Vénézia pour tes réponses.je vais donc tenter si je peux car c'est la première année que je vais avoir des fruits (donc pas trop envie de les "déplumer"). j'ai vu que tu avais fait des modifications de fond d'écran et il est difficile de voir les articles du haut de l'écran jusqu'au milieu avec ce vert et hier soir je ne pouvais pas faire de commentaires. aujourd'hui c'est possible.

venezia 04/05/2009 21:00


J'ai remis un ton vert plus soft… (c'est le printemps qui me démangeait… )


eau de rose 03/05/2009 10:28

non ce ne sont pas des remontants, heureusement pour moi. j'ai fait des fraises au sirop, des confitures de fraises, de la marmelade de fraise,des fraises au sucre. j'en ai eu une overdose surtout quand il faut aller récolter tous les 2-3 jours et qu'on est fatiguée dans ces jours-là.pour la variété, je ne me souviens plus laquelle est-ce. je les ai planté en 2006.Pour l'extrait alcoolique, que me conseilles-tu en degré alcoolique et en quantité ?Crois-tu que l'on puisse fait une teinture avec d'autres bourgeons ? (j'ai un poirier, un cerisier et un prunier) ?

venezia 03/05/2009 20:13


pour des fraises-fruits, 60° devrait suffire. Tu peux faire ça au pif puisque c'est pour toi. Il suffit de mettre des fraises propres et coupées en morceaux dans un petit bocal, -jusqu'en haut du
bocal- et de recouvrir d'alcool. Je mets mes teintures à maturer à l'ombre, dans un placard. Et je filtre quand ce que j'ai mis à macérer est bien décoloré.

Ensuite, tu peux même "réduire'  ta teinture en la chauffant, ce qui la concentre et dininue le degré alcoolique. 

Pour les arbres fruitiers, ça vaut le coup d'essayer de façon empirique, en faisant des recherches sur les propriétés thérapeutiques des feuilles et des fleurs de ces arbres. Regarde sur le lien
que j'ai donné (le texte de 1770)