parfums grecs 2: origan et marjolaine

Publié le 18 Juillet 2006

L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/animaux/papillons/papil041.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/animaux/papillons/papil041.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


                                      
                                                             Enclos de chapelle sur la plage de Chryssomilia, à Fourni.

En Grèce, le "rigani", l'origan, est très souvent utilisé séché et émietté sur la fameuse salade "koriatiki" (littéralement, "de la campagne").

Pour la salade koriatiki, minimum syndical: tomates en quartiers, oignons en rondelles, olives noires, belle tranche de féta. Eventuellement poivrons verts en lanières, et concombres en rondelles en plus. C'est délicieux avec des câpres. Arroser d'huile d'olive, saler avant de poser la féta sur le dessus. Effriter un peu d'origan. Poivrer. J'évite le vinaigre pour garder une douce rondeur fruitée. En Grèce, la salade est souvent présentée non assaisonnée. Elle se partage entre les convives, parfois en piquant directement dans le saladier. ( D'ailleurs, pas d'autre choix quand l'assiette tarde à venir… )

 


 
  Quand on a la chance de pouvoir ramasser de l'origan, il dégage une note nettement citronnée, outre un flirt soutenu avec l'odeur du thym. Les fleurs d'origan sont d'un blanc à peine voilé d'un bleu céleste très pâle. Le nom latin de la variété dite grecque: origanum vulgare ssp. hirtum. Le hic: il y a aussi une variété dite crétoise ou turque (origanum onites) à qui ressemble ma cueillette selon les photos trouvées sur les sites botaniques. Donc, je pencherai  pour l'origanum onites.




                                                     Origan en fleurs, près de Chrysomilia, sur l'ile Fourni, proche d'Ikaria.

 A Ikaria, magnifique ile proche de Samos, -et dont une belle partie est couverte de forêts, il y a énormément de sources- j'ai aussi ramassé de la marjolaine dans les endroits un peu plus humides. Son parfum tire vraiment sur le thym, en plus aérien. J'ai vainement cherché sa photo dans les livres consacrés aux plantes sauvages grecques qui ne parlent pas d'elle, alors qu'elle est aussi un origan. Celle que j'ai trouvée est de la marjolaine sauvage ou origanum vulgare, très proche donc par son nom de son cousin évoqué ci-dessus, mais physiquement, elle est plus gracile.

                               
                                                            Marjolaine de Rahès, Ikaria.

 La marjolaine est très abondante autour de Rahès, sur l'ile d'Ikaria, vieux village dont les quelques boutiques, cafés et tavernes ont l'étrange particularité d'être ouverts de neuf, voire dix heures heures du soir …  à quatre heures du matin. Ils ouvrent à nouveau de dix heures du matin à quatorze heures.


                              
                                                            Café de Rahes. Après midi de Mundial, la télé est dehors…

 
 En "phytothérapie culinaire" si je puis dire, origan et marjolaine sont souvent mis dans le même panier gustatif -pourtant, la marjolaine est plus fine que l'origan, sorte de bulldozer si on force la dose. Tous deux appartiennent à la famille des lamiées (ou labiacées), genre origanum qui compte une vingtaine d'espèces, "vivaces herbacées aromatiques, arbustes et arbrisseaux persistants et semi-persistants", explique t-on dans «Plantes aromatiques et médicinales» (Marabout côté jardin, 2000), livre traduit de l'anglais (où il a été publié en 1997 sous la direction de la royal horticultural society).



 En aromathérapie, les différences entre marjolaine et origan sont très nettement définies, pour deux variétés bien précises en tout cas.

L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/animaux/papillons/papil041.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.La marjolaine (sous la forme origanum majorana, marjolaine à coquilles ou des jardins) est souveraine contre les spasmes. Je l'ai testée avec un tel succès contre les crampes d'estomac que je me suis préparé un petit flacon que je trimballe partout dans mon sac.
Mon mélange anti-spasmodique est corsé (je varie  parfois les proportions): dans 5ml d'huile de tournesol, 5 gouttes HE lavande vraie, 5 gouttes HE petit grain bigarade, 10 gouttes HE marjolaine des jardins, 2 gouttes HE encens.

L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/animaux/papillons/papil041.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'origan (variété origanum compactum, origan compact) est d'abord employé pour sa puissance anti bactérienne. La photo de l'origan compact du livre de D. Baudoux «L'aromathérapie» (ed. Amyris) ressemble furieusement à ma marjolaine grecque sauvage…


J'avais emporté avec moi le livre de Jean Palaiseul: Nos grands mères savaient (livre de Poche)  -sur les plantes médicinales, c'est l'un de mes titres favoris, même s'il n'indique pas toujours les familles des plantes-, j'ai mis en application sa recette d'huile de marjolaine, ce qui donne au final un liquide vert excessivement aromatique.



Huile de marjolaine: J'ai donc tassé dans un petit flacon de verre (que j'avais pris le soin d'emporter, au cas où…  ) des sommités fleuries et des feuilles de marjolaine, j'ai rempli d'huile d'olive, et selon les indications de Palaiseul, j'ai laissé une heure au bain marie bouillant avant de filtrer à travers un filtre à thé (j'en emporte toujours ainsi que du thé… ) en pressant bien.
 
L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/animaux/papillons/papil041.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.A utiliser contre les douleurs musculaires, rhumatismales et nerveuses et sur le front et les tempes contre les migraines. Je testerai aussi comme anti-spasmodique.

 Sinon, à table, j'émiette de la marjolaine sèche sur les salades, le goût est exquis.

 Quant à l'origan que j'ai fait sécher en branches tant il était beau, pour l'instant, il attend sagement. Il est au moins sûr de finir dans une marmite ou sur une assiette (à rajouter au dernier moment, car l'odeur tient mal à la cuisson).





                                                                                    L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/animaux/papillons/papil041.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/animaux/papillons/papil041.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Rédigé par venezia

Publié dans #En Grèce

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

patte 13/08/2008 18:25

Merci PrincesseBon, je vais arrêter de rêver et me contenter , ce qui est déjà formidable, de mon origan que j'ai cultivé dans la région parisienne !Je viens de remarquer que les he d'origan ou de marjolaine venaient d'espagne, Egypte...le bassin méditeranéen

patte 12/08/2008 19:53

Le seul avertissement que j'ai lu entre les variétés d'origan ou marjolaine, vient de S. Lacoste, d'ici et d'ailleurs, les plantes qui guerissent : Elle y distingue l"origan ou marjolaine sauvage (origanum vulgare) et la marjolaine des jardins (origanum majorana) avec le faux origan (origanum dictammus) ou avec l'origan d'espagne (thymus capitatus), qui n'ont pas tout à fait les mêmes propriétés. On trouve des HE de vrais et faux origans, vérifiez l'appellation latine" p 223Et c'est encore plus confus !

venezia 12/08/2008 21:08


Patte,
Il s'agit vraiment de deux plantes différentes. Quand tu les vois dans la nature, tu ne peux pas les confondre. La marjolaine (origanum majorana) a besoin d'un terrain plus humide que l'origan.
Elle a un aspect plus "vert et herbacé" dirons-nous. Sur la photo, il s'agit d'un macérat de marjolaine. On ne la trouve pas tant que ça en Grece l'été, mais à Ikaria, toute une partie de l'île (où
coulent de nombreuses rivières) est très verte et je peux en ramasser. Elle est peu vendue d'ailleurs.



En revanche, l'origan est "la" plante emblématique de la cuisine grecque. On le trouve facilement dans les endroits plus rocailleux. Cette année, je l'ai ramassé justement près d'une carrière de
marbre (j'ai mis la photo sur le blog).
(comme je l'explique déjà ici), il ne contient pas les mêmes molécules que la marjolaine et n'a pas les mêmes propriétés.
Un origan ou une marjolaine ramassés en France n'auront pas les mêmes chémotypes que les grecs, l'ensoleillement n'est pas du tout le même…


patte 12/08/2008 19:08

Tu n'as pas d'info nouvelles sur l'origan et la marjolaineCar dans tous les livres de phyto, origan = marjolaine, sans aucune distinctionAlors la différence qui existe entre les he ne se répercute pas en phyto ?Ton macérat était au bout du compte de l'origan ou de la marjolaine ?J'ai fait macérer de l'origan (origanum vulgare)..en esperant lutter contre les douleurs articulaires !