parfums grecs 3: la sauge veloutée

Publié le 20 Juillet 2006



                                                 Fresque du monastère de Theoktistis

J'ai une passion pour l'odeur de la sauge grecque, appelée faskomilo,
(salvia fructicosa ou triloba) âpre et rapeuse, d'une violence sèche, elle qui en séchant se veloute, devient presque argentée, aussi douce que des oreilles d'âne.
Elle est si forte qu'il faut vraiment l'utiliser en mini-doses en cuisine, et, à mon goût, ne pas trop la mélanger à d'autres herbes ou épices, sinon, peut être, au poivre noir.





Qu'en faire?

*L'été, j'en bois volontiers le matin à la place du thé, 2 feuilles à peine mises à infuser cinq minutes au moins dans une tasse (avec des feuilles fraiches, on peut augmenter la dose) car elle est tonique et réduit la transpiration. Je dois avouer que je n'ai pas encore trouvé grand monde pour partager mon bol de sauge le matin… faut aimer. Moi, j'aime.

*L'hiver, si on suit les conseils de Jean Palaiseul (in: "Nos grands mères savaient… " ), on peut la substituer à la cannelle dans un vin chaud.
- et, testé et approuvé- elle peut stopper un rhume naissant si on boit une tasse de lait chaud où ont infusé deux ou trois feuilles.
-elle est très efficace en gargarismes contre les angines et divers maux de gorge. Recette de Palaiseul: 15g de feuilles pour un litre d'eau. Faire bouillir 5mn, infuser autant. Gargarismes chauds.
Elle a plein d'autres usages. - en latin, salvus signifie bien portant-, je n'indique que ceux déjà pratiqués.

Dans la cuisine, la sauge est l'amie du porc. L'été, elle se glisse aussi dans les sauces tomate (une feuille, pas plus) à qui elle donne une petite amertume. C'est pour cette raison qu'elle me semble mieux convenir aux cuisines estivales, moment où les tomates sont bien sucrées. Si on y tient l'hiver, on n'a qu'à rajouter un soupçon de sucre…


* Au rayon cosmétique, je prépare souvent du vinaigre de sauge, en incorporant aussi d'autres ingrédients.

Formule de base pour les cheveux: dans un bocal en verre (genre pot de confiture), mettre deux branches de sauge, deux branches de romarin, trois ou quatre feuilles de laurier, si on en a des fleurs de thym (une cuillérée à soupe), si on en a aussi une cuillérée à soupe d'ortie en poudre, 2 cuillérées à soupe de rhum, finir de remplir avec du vinaigre de cidre. Laisser macérer au moins un mois en agitant (quand on y pense). Soleil ou ombre? Je met le bocal à l'ombre de plantes sur mon rebord de fenêtre, donc, entre les deux…  Filtrer (j'utilise un filtre à thé non traité au chlore) au dessus d'un verre, puis verser dans un flacon.

J
e m'en sers à raison d'une cuillérée à soupe environ dans un verre d'eau tiède, en rinçage après shampoing.
Avec la poudre d'ortie et le rhum, la formule est bien sûr d'abord destinée aux cheveux, bruns dit la tradition mais je détourne mon vinaigre quand je pars en voyage.


J'en emporte dans un mini-vapo pour les pays très chauds. J'en vaporise le matin sur un gant gratteur (kessa), j'ajoute une ou deux gouttes d'huile essentielle de géranium bourbon, et je m'en frictionne rapidement le corps avec. Ça retape, et je trouve que ça a un effet anti-moustique très net. L'odeur du vinaigre s'évapore vite.


La formule du vinaigre peut varier, bien sûr. On peut rajouter de la menthe, des fleurs de lavande, etc. suivant son inspiration…
Je compte faire des essais pétales de rose-sauge.



 
*Enfin, on peut utiliser la sauge, sèche, comme de l'encens, pour désinfecter une pièce. Au sens propre comme au figuré…  Dans "le pouvoir des fleurs dans votre jardin" un livre basé sans aucun doute sur l'expérimentation, et qui donne notamment des recettes de macérations et de décoctions (il est auto-édité), l'auteur, Flora des Ondes évoque la puissance de la sauge grecque en fumigation. J'avoue en avoir fait brûler discrètement sur mon lieu de travail un jour où je trouvais qu'il y avait pas toujours de très bonnes ondes… (Je crois d'ailleurs que je vais recommencer… )
Flora des ondes cite également la sauge de californie (salvia apiana), employée par les Amérindiens dans leurs rituels de guérison.

photos:Venezia.
                                              

Rédigé par venezia

Publié dans #En Grèce

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lunemalo 09/08/2006 08:54

Ce qui est sûr, c'est que la sauge aura une place dans le mini-carré d'aromatiques que je crée dans ma "jardinière". L'idéal serait d'en trouver un pied sauvage...

venezia 09/08/2006 19:34

Parmi les sauges cultivées, le choix sera rude: il y a tant de variétés différentes…

lunemalo 07/08/2006 14:12

Ne me lance pas sur le chapitre de la fleur de courgette... Ce truc est d'un charnel à faire défaillir... Mais je ne la connaissais qu'en beignets, découverts il y a des années à St Tropez, et pas dans ta version transalpine titilleuse de papilles.

venezia 07/08/2006 15:40

 Le mélange mozza+feuille de sauge+anchois est pas mal, même en l'absence de fleur de courgette tentatrice…  

lunemalo 07/08/2006 11:37

J'adore découvrir la Grèce avec toi, tu en décris les merveilles avec un tel lyrisme... Pour la sauge, je me souviens avoir lu qu'on pouvait croquer les feuilles simplement frites en accompagnement d'un plat de porc, ou comme apéritif original. Je n'ai jamais essayé (enfin, pas encore), mais ça me paraît prometteur.

venezia 07/08/2006 11:51

hello, Lunemalo,Merci pour ton enthousiasme… Les feuilles de sauge frites, c'est une excellente idée…  Une amie italienne m'avait fait découvrir cette recette délicieuse : farcir une fleur de courgette d'un morceau de filet d'anchois à l'huile, d'un bout de mozarella et d'une feuille de sauge. Paner  légèrement, farie frire et déguster…

Pescalune 24/07/2006 20:34

Moi zaussi j'aime beaucoup l'infusion de sauge !!

Raffa 22/07/2006 09:27

Ah :D je la bois sèche ou fraiche ... je ferais goûter à qqn d'autre pour voir (gnark !)

Raffa 21/07/2006 19:40

Ben ... j'adore l'infusion de sauge... à l'eau . C'est l'une de mes tisanes préférées avec la prêle...QU'est-ce qui ne vous va pas avec la tisane de sauge ?

venezia 21/07/2006 20:33

Moi aussi, j'adore Raffa, mais je suis la seule à cent lieues à la ronde…  et si la sauge fraiche est light, la sèche est quand même une sacrée costaude… La prêle, je n'y ai jamais goûté en tisane.

poesie 21/07/2006 18:55

J'ai testé l'hiver le truc de la sauge dans du lait chaud : super efficace !

venezia 21/07/2006 19:13

 … et  c'est plus soft au goût que l'infusion de sauge (à l'eau)