Les mystères de la cire d'abeille. 1. La consistance des baumes

Publié le 9 Août 2006


 

La cire d'abeille est l'un des produits chouchou des débuts en cosmétique naturelle. Cera alba si elle est blanche, cera flava, pour la jaune, non purifiée, à choisir de préférence. On la trouve citée dans les   formules les plus anciennes, les cérats par exemple, mélanges d'huiles et de cires avec ou non une phase aqueuse. La première qualité de la cire d'abeille, c'est son pouvoir épaississant. On la chauffe avec une huile, elle fond, tout se mélange car la cire est un lipide. On refroidit. Super, ça fige. Et hop, on a fabriqué un baume. C'est aussi simple que ça.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le point de fusion de la cire d'abeille se situe entre 63 et 64°C. Si l'on veut fabriquer un produit qui incorpore cire et hydrolat, de l'eau de rose par exemple, souvent présente dans les formules de base, l'eau de rose en question va avoir un peu chaud aux oreilles. Personnellement, je m'abstiens donc de pratiquer l'opération. J'ai peut être tort. J'expliquerai pourquoi dans un prochain article.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.A quoi sert la cire d'abeille, cosmétiquement parlant? Elle est imperméable, donc protége en cas de froid ou de vent mais à l'inverse peut aussi asphyxier la peau si on en met trop. Le bon dosage est la clef d'un baume réussi.
Elle se conserve sans broncher. Elle sent bon… le miel, et possède des propriétés cicatrisantes et anti- inflammatoires (selon le très intéressant L'apitherapie, du Dr Cherbuliez et de R. Domerego, ed. Amyris). Sa structure chimique est particulièrement complexe (plus de trois cents composants).

En revanche, je trouve qu'elle donne un toucher un peu rigide aux produits où on l'incorpore, ce qui fait que je l'avais exclue de mes compositions destinées au visage. Elle risque de s'y retrouver à nouveau car:


                                              
                                               Un baume de Spiezia, à la consistance idéale… un modèle…   (mais ce n'est pas moi qui l'ai fait…)


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Par curiosité, j'ai commandé chez Spiezia des doses d'essai de deux produits à base de cire d'abeille, un démaquillant et une crème de nuit extra riche. Spiezia est une marque anglaise de cosméto bio confidentielle (dont j'ai déjà parlé sur ce blog) qui n'utilise aucune phase aqueuse pour des raisons de conservation. Elle affiche le label bio de la Soil Association britannique. J'ai été bluffée par la consistance particulièrement suave de ces produits, deux baumes moumou au parfum délicieux. Le démaquillant malheureusement est un peu assèchant pour les Princesses au petit pois mais la crème de nuit adoucit vraiment la peau. En détaillant la composition, on voit qu'll s'agit uniquement -pour la crème de nuit- d'un mélange d'huiles végétales liquides (corsées par des macérations de plantes et des huiles essentielles) et de cire d'abeille. Pour le démaquillant, il y a aussi de l'huile de coco, solide à température ambiante.

Je n'ai plus qu'à retourner à mes casseroles pour essayer de faire aussi bien en trouvant les proportions magiques…



L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.



Dans mes essais cosméto sans phase aqueuse, j'utilise la cire d'abeille:

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Dans les baumes à lèvres en reprenant la formule donnée par Hooly  sur son blog et dans son excellent livre: Cosmétiques naturels (Sully). Je choisis la variante: jojoba-beurre de cacao-cire d'abeille. Pour l'instant, celle qui me convient le mieux.
 Pas de commentaires à faire si ce n'est que je n'y rajoute pas grand chose. J'ai découvert un cicatrisant merveilleux pour les lèvres, l'huile essentielle de ciste ladanifère. Je compte faire des essais avec lors d'une prochaine fournée. Sans trop chauffer bien sûr.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Dans les bonbons de bain, mais tout le monde sait faire. Les formules pullulent sur le net. Je ne vais pas m'étendre. Sauf pour indiquer l'un de mes mélanges parfumés favori: poudre de cacao+huile essentielle de myrrhe. Ça fonctionne incroyablement bien ensemble.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/bleu/fleur013.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Dans une recette de baume au calendula que je trouve précieuse pour sa formulation. Je l'ai découverte dans un bouquin très sérieux que je recommande aux amateurs de plantes médicinales: le Guide de la phytothérapie (ed. Marabout). J'ai souvent préparé ce baume, -avec variantes-, l'hiver dernier. Le principe peut bien sûr s'appliquer à d'autres teintures.
 
16ml d'huile végétale
5g beurre de karité
6g de cire d'abeille jaune.
Chauffer doucement jusqu'à ce que le mélange se liquéfie. Laisser refroidir un peu. A 40°, introduire peu à peu en remuant 10ml de teinture de calendula au goutte à goutte jusqu'à ce que le mélange soit froid. Transvaser dans des pots stérilisés. `


L'apparence n'est pas renversante de séduction, mais ça marche très bien et le baume reste stable. Une teinture alcoolique pouvant s'intégrer dans un alcool gras. La cire d'abeille est composée d'acides et d'alcools gras.
J'ai fait des essais en rajoutant de l'amidon (
pas plus de 10%, sinon, ça crisse,) et un soupçon d'huiles essentielles de patchouli, non je plaisante… d'encens et de ciste pour fabriquer un onguent pour les mains particulièrement cicatrisant. Très efficace. Mais pour temps de crise: la consistance est, disons-le, un peu austère. 


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/insectes/abeille_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Le lien pour avoir une - très bonne- idée de l'infinie variété des baumes médicinaux. Recettes réunies et commentées par Bluetansy.


Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0
Commenter cet article

Svava 11/08/2012 20:24


J'ai mis du temps à vous répondre,  la raison en est que je voulais attendre d'avoir fait mon onguent et poster mon retour... mais comme je ne l'ai toujours pas fait, par manque de temps et
d'ingrédients...


Bon, là j'ai tout reçu, donc c'est pour bientôt! J'ai lu vos autres articles concernant ce qui m'intéresse (en effet je tiens beaucoup à continuer avec de la cire d'abeille), et tous mis dans mes
favoris pour étudier ça à tête reposée ;) 


Merci Venezia pour vos précieux conseils!

venezia 12/08/2012 23:06



pas de souci, et j'ai vu avec vos  autres messages que vous vous êtes lancée



Svava 28/07/2012 15:36


Je ne me lasse pas de vous lire, depuis des années, vos articles me restent une mine d'informations!  Je me propose de bientôt faire un baume intégrant un peu de teinture alcoolique, et
compte bien m'inspirer de votre recette... merci Venezia pour vos bons conseils :)

venezia 28/07/2012 23:02



merci beaucoup Svava. j'ai donné plus loin sur ce blog de nombreuses recettes de baumes qui intègrent des teintures; Ils me semblent plus stables dans ce cas s'il y a un peu d'émulsifiant. Sinon,
on peut les "monter" au fouet à capuccino comme un cérat si on souhaite s'en tenir à la cire d'abeille. Bonnes préparations.



apiculteur drôme 04/06/2012 01:46


Pas de quoi.


Pour le mélange à 40° je ne sais pas. Jamais testé. Si vous faites le test n'hésitez-pas à me faire part du résultat. ;-) 

venezia 06/06/2012 11:12



je n'y manquerai pas.



apiculteur drômois 02/06/2012 14:38


Sympa cet article, quelques petites infos bonnes à prendre sur les cosmétiques maison. :) 


La cire d'abeille devient liquide à partir d'environ 60° celsius, en-dessous elle est pâteuse. C'est peut-être comme cela que l'utilise le monsieur qui parle de 40 ° un peu plus haut. Pour la
préparations de baumes, ça doit suffire.


L'apiculteur, en revanche, la fondra complètement pour en faire des pains de cire. Donc à une température avoisinant les 70 ° C environ, voire plus.


Pour la fabrication des bougies moulées par exemple, j'utilise de la cire à 75 ° C environ, de manière à ce qu'elle se diffuse partout dans le moule, surtout quand les formes sont un peu
fantaisistes (détails fins notamment).

venezia 03/06/2012 23:41



Merci pour votre commentaire qui m'a permis de découvrir votre site.


Si l'on fait fondre à 40° seulement, il me semble  que ce serait insuffisant pour bien mélanger la cire avec du gras lors de la réalisation d'un baume.



delphine 28/12/2011 19:25


Bonjour,


je suis complètement novice en matière de fabrication de cosmétiques; et j'ai eu un petit kit pour Noel...


L'information est peutetre déjà cachée quelque part sur ton blog, mais.... où achète t on la cire d'abeille?? Je suis allée dans des magasins bio mais sans succès pour le moment...


Merci davance!!!


Joyeuses fetes de fin d'année


Delphine

venezia 03/01/2012 17:29



Bonjour delphine,


 


on trouve de la cire d'abeille,


 auprès d'apiculteurs ou  sur des sites qui proposent des ingrédients  cosmétiques.



Nilou 26/11/2010 17:42



Je te tiendrai bien évidemment au courant ;)


Ce qui m'étonne, c'est que leurs baumes, en tout cas d'après les quelques compositions que j'ai lues, ne contiennent que des huiles, des extraits de plantes et de la cire d'abeille. Comme quoi
même avec uniquement de la cire d'abeille on peut faire des produits fabuleux, quand on a les bonnes proportions ! J'ai encore du boulot ! ;)


 


Ah dernière chose, j'ai réutilisé dernièrement ton baume pour les mains au laurier... il est vraiment fabuleux, merci encore ! :)


 


Bon je te laisse, je suis trop bavarde, intarissable quand il s'agit de baumes...!


Bon week end !



venezia 28/11/2010 17:02



Nilou, c'est precisement ce qui m'avait épatée chez Spezia -et qui a été le facteur déclenchant-: la texture si souple de ces baumes à la simple cire d'abeille



Nilou 25/11/2010 23:15



Hello Venezia,


Petit clin d'oeil : j'ai commandé ce matin 2 baumes chez Spieza, et oui je me suis lâchée à l'approche de Noël ! Hâte de tester ! :)



venezia 26/11/2010 17:33



je pense que tu ne seras pas éçue. C'est eux qui sont à l'origine de ma révolution baumesque !



Nilou 02/08/2010 22:58



Je ne me lasse jamais de tes articles sur les baumes et sur la cire d'abeille. Au fil du temps j'y reviens toujours (ils sont dans mes favoris), étant moi-même fan des baumes et de la cire
d'abeille. Je trouve que les baumes sont toujours très efficaces et très pratiques car pas de problèmes de conservation.


As-tu commandé chez Spieza dernièrement ? Je suis allée sur leur site, dommage qu'on ne voit pas de photos des consistances de leurs produits, ça m'aurait intéressée, je vais peut-être tester un
de leurs produits, en aurais-tu un à me conseiller ?


Très bel été, au plaisir de te lire.



venezia 03/08/2010 08:55



Merci pour ton commentaire, Nilou. Je suis retournée vois le site de spiezia et j'ai découvert qu'ils aveient quasiment supprimé les petits formats qui permettaient de tester pas mal de baumes


 


Tu peux essayer le baume pour les mains et si tu veux en essayer plusieur  le travel kit "therapy" renferme pas mal de baumes.



michele 29/03/2009 17:10

Je viens de me bagarrer avec les deux liens sur la cire d'abeille: j'ai fait la manip au moins 5 fois avant de comprendre que les deux mènent à ton article sur la consistance des baumes En fait,  je cherche à comprendre pourquoi les cires d'abeille en feuilles ne se comportent pas toutes comme la suédoise que j'adore ...Je soupçonne Spieza d'utiliser celle là qui est tout de même extraordinaire.Bon je retourne au fin fond de ton blog trouver l'article qui me manque.Si je ne remonte pas, viens me chercher

venezia 29/03/2009 20:52


je n'ai pas réellement trouvé d'explication sur le comportement différent des cires en feuilles (surtout à l'époque de ces articles, donc ne t'obstine pas à chercher ).

ce ue je sais c'est qu le kilo de cire en feuilles que je suis peu à peu en train de finir est bio, c'est celui qu'tiliserait Sanoflore d'après les dires du vendeur… mais pourant, il est bien plus
rigide que ceux d'Aromantic et de Bilby que j'ai toujours en réserve. jC'est toi qui m'avais donné le truc: je lui adjoins de la lécithine pour avoir des baumes souples. c'est moins embétant quand
je l'utilsie à toutes petites doses dans certaines émulsions.


Quand j'avais fait une virée à la cité des abeilles, à saint faust, dans le Béarn, j'avais bombardé de questions les propriétaires pour savoir le poureuoi du comment; Je sais que la cire d'opercule
est la meilleure, mais en général, elle n'est jamais vendue… car elle sert souvent à relancer la fabrication d es alvéoles par les abeilles (ce qui est le cas à saint Faust).


Pierre-Olivier 18/03/2008 16:58

On peut trouver les "Cosmétiques naturels" de Thiphaine Chagnoux et Helene Baron sur les site des éditions Sully - dont l'adresse a changé :http://www.editions-sully.com/img/boutique/baron-cosmetiques-nature.jpgvoila c'est dit