Baume rouge surprise pour pieds ailés

Publié le 24 Août 2009

 

 


On marche toujours beaucoup à Venise, ville qui se parcourt souvent plus vite à pied qu'en bateau (sauf si on dispose d'une vedette rapide bien sûr!). 


Je viens de passer quelques jours à Venise, où j'ai beaucoup beaucoup marché et où il faisait très très chaud. J'avais emporté un peu d'un gel quelconque au menthol pour jambes lourdes (tout fait, oh honte, mais j'étais à la bourre et j'en avais déjà transféré dans un mini flacon pour un voyage précédent). Résultat= effet délassant moyen…


Comme mes pieds me pesaient et chauffaient dur, j'ai décidé de les masser. Je n'avais pas emporté grand chose (mini trousse de toilette oblige pour ne pas avoir à enregistrer mon sac en avion), sauf un mini pot d'un baume que j'avais fait, exprimentalement, cet hiver. Je l'ai choisi car le pot était tout petit, qu'il y avait de l'encens dedans… et parce qu'il avait une consistance un peu plus dure que celle de la plupart des baumes que je fais. Je craignais la liquéfaction.

  Je me suis donc massé les pieds et… surprise totale, j'ai éprouvé un réel et si rapide soulagement que j'ai donc décidé de le faire trois fois par jour (le pot est fini bien sûr). Un vrai bonheur, complètement inattendu. Je l'ai appelé le baume pour pieds ailés, ce n'est pas exagéré. L'effet est tout à fait différent d'une application d'un produit au menthol qui apporte du frais. La sensation avec le baume est celle d'une tonification des pieds, comme s'ils reprenaient des forces.

De retour à la maison, je me suis précipitée pour relire la formule. Je l'avais réalisée … la veille de Noël, sur le modèle d'un baume à l'achillée mis alors au point par Michèle et qui m'avait beaucoup intrigué; recette ici, sur Potions et Chaudron.

J'avais choisi d'utiliser les même cires qu'elle; en revanche, tout en suivant le même process, j'avais moins faire réduire la teinture. Elle partait de 100ml; je suis partie de 10. Suivant ses recommandations, j'ai chauffé la teinture au bain marie dans le récipient utilisé ensuite pour faire le baume.


 

Heureuse surprise: j'ai retrouvé un autre petit pot de baume rouge en rentrant! Je poursuis donc le test


Baume rouge surprise pour pieds ailés


5g macérat huileux de tepezcohuite

15g huile de calophylle

10g huile d'argan

3g cire de soja

3g cire de riz

2g alcool cétéarylique 

20gtes vit E

20gtes EPP

10ml teinture d’encens maison réduite à  0,5ml

20gtes résine de sang de dragon (merci à Malégria)

15gtes HE vetyver

 

Dans cette liste, les ingrédients vraiment utiles pour une meilleure circulation et avec des propriétés anti inflammatories avérées sont probablement:

-la teinture d'encens

-le vetiver

-l'huile de calophylle

Je prépare régulièrement une chantilly de karité aux He de lavande, d'encens et de vetiver que j'emporte en voyage car je la trouve très polyvalente, mais elle ne requinque pas les pieds comme le fait le baume rouge.

 

Pour l'entretien de la qualité de la peau (car mes pieds n'ont ni chauffé ni séché avec la chaleur):

-le tepezcohuite (bien que le macérat huileux ne soit pas la forme la plus efficace pour extraire les principes acitfs)

-le sang de dragon,

tous deux très cicatrisants

-l'huile d'argan

 

La couleur marron brique est donnée à la fois par le macérat de tepezcohuite et par le sang de dragon. Je l'appelle le baume rouge car il a des reflets rougeoyants.

 

Je publie cette formule car on me demande souvent quoi faire avec des teintures. Je réponds: réduisez les et incorporez les dans des crèmes et des baumes, vous serez épatée.

 

Chabou avait eu la grande gentillesse de m'offrir un jour de sa teinture de griffe du chat; je l'avais intégrée dans un baume anti arthrose (avec une formule un peu différente) pour offrir; les testeuses ont été bluffées.

 

 

 

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

raynal carole 26/05/2010 17:06



ouah!


le site merveilleux que toutes les femmes attendent!


problème: sur quelle planète vivez-vous?


à moins que ce ne soit moi l'extra-terrestre!


vous formez une confrérie ( quelle est le féminin de confrérie ? ) capable de discuter nonchalamment de recettes fantastiques auquelles le commun des mortels n'a pas accès!!!


SITUEZ-MOI VOTRE FOURNISSEUR !!!!  Mesdames les gentilles sorcières!


Carole


 



venezia 01/06/2010 09:23



bonjour Carole,


 


 


ce n'est pas une confrerie, mais un véritable gang


 


Pour les fournisseurs, on en trouve desormais beaucoup via internet, y compris en france. Il suffit que vous cherchiez un ingrédient sur google par exemple, et vous trouverez plein de sites à
l'affiche.


 



malegria 27/08/2009 19:29

Je ne sais pas si c'était la grippe A, j'étais sacrément raplapla mais tout va bien maintenant. Irène merci pour ce lien sur l'he de sand de dragon, je suis toujours curieuse de voir ça, la résine (pas oléo, mon clavier avait fourché c'est une simple résine) s'utilise en gouttes, vraiment comme une HE. Elle n'a pas d'odeur mais sur ce site ils parlent d'une odeur. Très interessant en tous cas comme info, à creuser.Princesse, j'ai fait des crèmes grasses au sang de dragon, pour les pieds, dont j'avais été très contente.

venezia 27/08/2009 22:32


merci Malégria, je vais poursuvre mes expériences et nous continuerons donc à avoir des pieds rouges…


chabou 26/08/2009 21:11

Et que dire du baume anti stress, totalement bénéfique sur toutes les parties du corps, dont les pieds et qui glisse pour un massage divin. Déjà Princesse de Venise, tu n'as pas un petit pois dans la tête car tu te diriges  tout droit vers le titre de Reine des Baumes

venezia 27/08/2009 22:27


Chabou, faire des baumes est une drogue aussi addictive que de savonner…


Lyjazz 25/08/2009 23:24

Et bien voilà : je sais quoi faire de mon sang de dragon ! Et j'avais justement les pieds secs... Je vas tester ce baume rouge très vite. Merci Venezia de ce partage !

venezia 27/08/2009 22:19


Lyjazz,

je pense que le sang de dragon n'agit pas seul dans la formule, mais pour la peau, c'est un prduit super.


eau de rose 25/08/2009 22:29

Vénézia, c'est suite à ton article sur les teintures sur le blog Potions et chaudron ainsi que sur ton blog que je me suis mise à faire des teintures. j'en ai intégré dans un baume au calendula, un lait corporel, un baume à la teinture de réglisse. je m'amuse comme une petite folle.Pour le baume à la réglisse, j'en ai détourné l'usage sur les pieds en attendant de me faire une crème et j'ai vraiment été étonnée  de l'absorption du baume par les pieds, à tel point qu'en pleine nuit j'en ai remis une couche et le baume a assouplit les talons.Pour en revenir à ta formule, pourquoi inclus-tu de l'EPP ? l'alcool est pourtant un conservateur. La couleur de ton baume est superbe.

venezia 27/08/2009 22:18


eau e rose, j'avais mis de l'EPP en raison de la micro phase aqueuse comprise dans la teinture (réduite) mais on pourrait s'en passer


cristine 25/08/2009 21:59

Merci beaucoup pour ta réponse, Princesse, je vais me simplifier la vie en utilisant les teintures réduites!

Irene 25/08/2009 21:20

Malegria ici. J'ai été très surprise :http://209.85.135.132/search?q=cache:GUJIiTyY7n4J:www.essential7.com/essentialoils/dragons.html+DRAGON+BLOODESSENTIAL+OIL+AROMATHERAPY&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=ch&client=firefox-a

venezia 25/08/2009 22:00


Merci Irène, tu es la reine pour dénicher des merveilles!!


malegria 25/08/2009 20:01

Je ne pense pas assez à introduire des teintures dans mes préparations, c'est pourtant une façon très interessante d'extraire les plantes. Réduites, pour un max de concentration, c'est encore mieux, merci pour ce rappel vénezia. Comme Michèle, j'adore l'aspect de ton baume, on dirait de la confiture, de la gelée aux fruits rouges. Je me fais d'ailleurs souvent la reflexion que tu es assez cosméto-gourmande.Irène du sang de dragon en HE? Serait-il possible de savoir où l'on trouve ça? Ca m'intrigue car l'oléorésine s'utilise déja presque comme une HE. Venezia, je profite de ce petit mot pour t'indiquer que, victime d'une bonne grippe (A?) j'ai abondamment usé de ton baume aux 3 encens pour soigner les ailes du nez, bien abîmées par les mouchages intempestifs. Ca a marché du tonnerre, ta formule est extrêment protectrice et réparatrice, merci :)

venezia 25/08/2009 22:00


L'encens a un pouvoir réparateur épatant. Tu crois que tu as eu la A? j'espère que tu vas mieux.

l'encens aussi est une oléorsine que l'on distille à la vapeur d'eau;

avec toutes les plantes qui t'entourent, tu peux te regaler avec les teintures ('y cmpris le palo santo a tester comme un encens)


Ellaë 25/08/2009 18:16

Et bien, ton récit nous donne envie d'essayer tout de suite! Vive les confections maison surprises!

venezia 25/08/2009 21:56


il faudra un peu attendre quand meme que ce baume "se fasse"…


Irene 25/08/2009 15:38

Je viens de voir, par hasard, que l'on trouve maintenant de l'HE de sang de dragon.