viva rosa gallica?

Publié le 26 Août 2006


L'image “http://soleilimg1.free.fr/gifs/fantastique/fees/fee036.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Ayant essayé (de Spiezia) une merveilleuse huile de rose et de vanille macérées dans du jojoba , j'ai décidé d'en faire à mon tour. La vanille, j'en ai déjà, rapportée de Madagascar. Mais je viens de terminer les pétales de rose ,rouges, très odorants que j'avais commandés à Londres chez Baldwin. Ils macèrent pour d'autres usages dans de l'huile de l'olive ou de tournesol.

      Je me suis donc baladée dans Paris à la recherche de roses séchées, si possible bio (c'est la raison pour laquelle je ne suis pas allée à l'herboristerie du Palais Royal dont j'apprécie néanmoins beaucoup les plantes). Dans les pharmacies -s'affichant herboristeries ou pas-, la rose est aux abonnés absents. Dans un certain nombre de boutiques bio aussi. En revanche, j'ai découvert chez Anthyllide, des roses de Provins séchées, bio, magnifiques (Altaïr, il faut consulter leur site, planant) que je n'ai pas encore achetées.

J'ai hésité car dans mon souvenir, la rose de Provins était notamment -et surtout?- utilisée pour ses propriétés astringentes. Ce qui n'est pas le but recherché pour ma macération (Spiezia ne précise pas la variété utilisée). Je suis donc sagement rentrée à la maison pour vérifier.
Et ça a été bien plus long que prévu… car il n'y a pas pas qu'une seule variété de roses médicinales…

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quelles sont les roses utilisées dans le domaine médicinal et/ou cosmétique?
Je n'ai retenu que les parfumées, celles dont on tire huile essentielle, absolue et/ou hydrolat.

 -La plus ancienne: rosa gallica (ou rose gallique) selon les sources, née en Europe ou venue d'Asie.
-L'une de ses variétés est rosa gallica officinalis (dite Rose de Provins ou des apothicaires), présentée parfois … comme une exilée de Damas. Ce qui n'empèche pas l'arrivée de la suivante:
- rosa damascena (rose damascène ou de Damas). Selon certaines sources, elle serait un croisement de gallica avec une rosa moschata ou phoenicia. 
-Troisième espèce, avec une apparition sur la scène européenne plus tardive,-XVI° siècle? -  rosa centifolia (rose aux cent feuilles) dite aussi rose de mai ou de Provence, dont on tire absolue plus qu'huile essentielle, et hydrolat. Elle aussi a fait des petits.
Ces trois types de rosiers appartiennent à la catégorie dite" botanique", c'est à dire d'origine spontanée. Il y en a d'autres (rosa alba, chinensis, etc ) mais c'est hors sujet. Ils entrent dans la catégorie des rosiers anciens. Presque tous ont la particularité de ne pas être remontants: ils n'ont qu'une seule floraison dans l'année.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Où voir ces roses?

J'ai eu le bonheur de visiter l'an dernier en juin les serres -et même le jardin privé- d'André Eve, pépiniériste à la retraite, -mais ses serres continuent- l'un des plus incroyables collectionneur de roses anciennes. Si vous passez près de Pithiviers, je vous conseille la visite, enchanteresse. Dans son catalogue (j'ai celui de 2005), toutes ces beautés, plantureuses ou non, sont au rendez-vous. Pour chaque espèce et variété, il fournit une origine.

Les gallica
-rosa gallica:« attestée en France en 1500». Fleurs simples, d'un rose soutenu, très parfumées (photo ci dessus, extraite du site).

-rosa gallica officinalis, «introduite de Damas au moment des Croisades», fleurs doubles, rouge carminé brillant.


Les damascena
Rosa x damascena bifera (ou semperflorens ou automn damask) «mutation remontante de la rose de Damas d'origine spontanée (… ) L'un des premiers rosiers cultivés pour sa fleur coupée au début du XVIII° siècle». fleurs double, «joli rose argenté».

Rosa damascena Trigintepetala ou Kazanlik, remontante. La variété cultivée en Bulgarie pour l'extraction de l'huile essentielle. Fleurs doubles, roses, très parfumées. (photo ci dessus, extraite du site d'A. Eve)

Les centifolia
-Rosa X centifolia, (ou rose chou) cultivée dès 1596 «parfum inégalable,sucré et puissant, surtout lorsqu'il fait chaud (…) Grosses fleurs très doubles, pleines, en creux, rose doux».
-Variétés présentées par A. Eve: Cristata, Muscosa, pomponia, variegata …

Un site à visiter pour rosa gallica.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Que trouve t-on comme roses séchées à acheter et où?
… quand on n'a pas la chance d'avoir un jardin…

En France: -L'herboristerie du Palais royal vend des roses du Pakistan (centifolia), des roses pâles du Maroc (centifolia) en pétales et en boutons, et des roses de Provins.
-Altair: roses de Provins
En Grande-Bretagne: -Baldwin vend des bourgeons et des pétales de "rose rouge" sans plus de précision -ceux que j'ai eu - très parfumés au demeurant.
-Akamuti vend des roses de Provins
-Neal's Yard Remedies vend des pétales de rose rouge (centifolia) et de rose rose (variété non spécifiée)  apparemment bio. Ce qui m'intrigue, la centifolia vendue ailleurs étant toujours rose.


A titre de curiosité, on trouve sous la marque indienne Hesh (dispensatrice du fameux shikakai) de la poudre de pétales de rose (variété: rosa alba). Je suis en train de faire macérer de la sauge dans du vinaigre de cidre corsé de cette poudre, mais vu la couleur peu engageante de la préparation, une photo  me semble superflue… 
-sur les différents parfums selon les variétés, voir notamment ce site personnel ici.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quelles variétés de roses sont utilisées par les marques cosmétiques bio?

Je n'ai trouvé que deux marques utilisant rosa gallica:
-Dr Hauschka  glisse de la cire de rose de Provins et de l'extrait de rose de Provins dans sa crême à la rose (et ses mascaras).
-Akamuti de la gallica/ damascena dans ses délicieuses crêmes minimalistes.
Sinon, c'est centifolia (Logona, Lush, dans une crême de douche avec EDTA pas top), Börlind (centifolia et damascena). Lakshmi et Neal's Yard remedies ne précisent pas la variété employée.


L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quelles sont les roses citées dans les anciens recueils de plantes médicinales?

Dans le livre de Nicholas Culpeper ( ici  une version un peu différente de la mienne), Complete herbal (publié en 1653, mon édition: Londres, Poulsham ed. s.d.) qui répertorie et commente les plantes médicinales en usage au milieu du XVII° siècle, sont présentes:
-rosa damascena, «fleur native de France, variété moins double -sic- que celle de Provence (c'est la centifolia). Rouge pâle, parfum agréable».
«Les botanistes décrivent un grand nombre de roses, mais celle-ci, ainsi que la rose rouge commune et la rose des chiens (rosa canina) sont les seules variétés médicinales».
-rose rouge (rosa rubra) «avec de nombreuses anthères jaunes en son mileu» (ce qui correspond à la rosa gallica) «plus astringente que toutes les autres variétés» -sniff, bien ce que je pensais…
mais l'eau distillée est rafraîchissante.

Culpeper affirme aussi que l'eau de rose de la rose rouge est meilleure que celle de la rose de Damas.



L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Et dans les ouvrages plus récents?

Ce qui fait pencher mon cœur… et ma peau- pour la rose de Provins, -malgré son astringence due à ses tanins galliques - c'est qu'elle est fortement antiseptique, comme le souligne Marie Antoinette Mulot dans Secrets d'une herboriste (France loisirs). Sur ce coup, je me réconcilie un peu avec son livre, si souvent "inspiré" de celui de Jean Palaiseul, (Nos grands mères savaient…, livre de poche) car elle apporte des précisions intéressantes. Elle fait une distinction entre rosa centifolia (ou rose pâle) aux propriétés laxatives et rosa gallica «astringente, cicatrisante, et utile pour les soins de la peau».

Elle donne entre autres -et là, une fois de plus, avec les mêmes mots que Palaiseul… -:
-une recette de
vinaigre de rose: pétales mis à macérer 21 jours dans du vinaigre blanc, dans un bocal au soleil puis filtrés, On peut ajouter 1 cuillérée à café de poudre d'iris. A diluer dans l'eau pour cicatriser boutons d'acné, blessures, et après coup de soleil
-la recette du fameux miel rosat: faire bouillir pendant 10mn 20g de pétales dans 100g de miel, passer en exprimant. Prendre par cuillérées à café. Contre maux de gorge et inflammations buccales.

Avec toutes ces informations, j'en serai donc plutôt à conclure:

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.viva rosa gallica, malgré son astringence… L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Rédigé par venezia

Publié dans #botanique

Repost 0
Commenter cet article

Isabelle 14/04/2017 16:29

Une precision : entre les 2 la rose de Damas et la Gallica, laquelle est la plus adapte pour la feminite, l'anxiete et equilibrer la sphere psycho-emotionnelle?

venezia 15/04/2017 13:16

Bonjour Isabelle,

Oui, la rose est un merveilleux équilibrant qui apaise les cœurs tristes et anxieux, et réconcilie avec sa part féminine. Laquelle choisir? La gallica a une utilisation médicinale depuis des siècles, à priori je dirais celle-là, mais je pense que toutes les roses odorantes font l'affaire et surtout tout dépend de ce que vous voulez fair avec.

Plusieurs possibilités en effet; l'approche la plus puissante passe par l'huile essentielle de rose, à ma connaissance, on l'extrait de la rose de Damas pas de la gallica. (ni de la centifolia avec laquelle on fabrique une absolue) . C'est donc seulement l 'huile essentielle de rose de Damas que vous allez trouver (celle de Bulgarie a une note fruitée magnifique, c'est hélas la plus chère) mais avec un ml, vous pouvez déjà en faire quelque chose:
- l'utiliser simplement en olfaction, en sentant le flacon.
-en mettre une trace sur les poignets, les frotter et les respirer.
- Vous pouvez aussi vous préparer une brume avec de l'hydrolat de rose, du Solubol comme dispersant et de l'huile essentielle.
Par exemple : 3 gouttes d'huile essentielle, diluées avec 12 gouttes de Solubol, le tout dilué dans 50 ml d'hydrolat de rose, il existe de l'hydrolat de rosa gallica si vous voulez marier deux roses. Ajustez les proportions selon vos préférences olfactives en diminuant ou augment la quantité d'hydrolat. C'est une brume à vaporiser près de soi qui sent terriblement la rose.
-Autre solution, les élixirs spagyriques d'Elixalp. L'élixir( teinture alcoolique) de rosa gallica sent très bon, il est à consommer en interne (je m'en sers en externe!)
http://www.elixalp.com/detailUnitaires.php?recordID=151
-Autre piste non négligeable: l'infusion de pétales de roses , dans ce cas, je choisirais la rosa galllica

tenez moi au courant, et bons essais parfumés!

Isabelle 14/04/2017 16:26

Bonjour
Interessant votre article, merci :)
Je m'interroge sur leur proprietes medicinales, surtout sur la sphere psycho-emotionnelle. Savez vous quelle est la difference entre la rose de Damas et la rose de France (gallica)?

patte 13/05/2008 19:25

je te cite : " titre de curiosité, on trouve sous la marque indienne Hesh (dispensatrice du fameux shikakai) de la poudre de pétales de rose (variété: rosa alba). Je suis en train de faire macérer de la sauge dans du vinaigre de cidre corsé de cette poudre, mais vu la couleur peu engageante de la préparation, une photo  me semble superflue…" quels ont été les résultats ?Ros/sauge : pour quelle synergie ?La poudre de rose de Hesh convient elle bien pour un macérat huileux ? Il semble que les actifs de plantes soient plus efficaces quand ils sont fraichement broyés...Merci 

venezia 13/05/2008 23:13


Comme j'ai plein de pétales de rose, j'ai oubli Hesh.

Rose-sauge dans du vinaigre c'était pour les cheveux.


nimphea 15/10/2007 14:20

Coucou venezia,
j'ai trouvé une recette et je me suis dis qu'elle pouvait t'intéresser.
La "djelendjoubin" ou la conserve de rose en persan
Cette conserve était considérée comme un tonique utile aux personnes affaiblies.
Broyez des pétales de rose rouge (rosa gallica) avec 3 fois leur volume de sucre et un peu d'eau afin d'obtenir une pâte mieulleuse. pour mesurer la quantiré de pétales,il est nécessaire de les comprimer legérement dans un verre doseur.

venezia 20/10/2007 22:15

merci pour ce djelendjoubin exotique. La conserve de rose était aussi utilisée en Europe pour soigner les phtisiques…

cocochoco 28/09/2006 18:58

Oui, c'est vrai qu'à force on ne voit plus les trésors que l'on a près de chez soi!

cocochoco 27/09/2006 14:27

Bonjour,
je confirme: la rosa galica est bien la rose de Provins, j'en ai dans mon jardin ( nous habitons proche de Provins)et j'ai déjà essayé la confiture, le vinaigre à la rose, le vin à la rose mais déçue par l'eau de rose que j'ai essayé de faire avec ma cocotte minute ( recette donnée par Marie Laforêt dans son livre " mes petites magies": ça ne sent pas grand chose alors que les roses elles, sentent très bon! à la prochaine saison, j'essaye d'en faire sécher!

venezia 27/09/2006 15:52

Qulle chance d'avoir sous la main des roses de Provins…  Séchées, elles conservent vraiment leur merveilleux parfum …

lunemalo 03/09/2006 08:40

Hello venezia ! Comme promis, le résultat de "l'interrogatoire du spécialiste ès rosa gallica" : elle est effectivement réputée pour ses caractéristiques "toniques et astringentes", ce qui ne l'empêche pas d'être excellente pour les soins de la peau. Les propriétés antiseptiques que tu soulignes sont exceptionnelles, puisqu'une solution à 1 ou 2% est aussi stérilisante qu'une solution à 5% de phénol ! Parmi ses autres titres de gloire, elle a été utilisée comme anti-tuberculeux, les médecins militaires sous Napoléon se procuraient des pétales de rose de Provins pour soigner la dyspepsie, l'entérite, les maux de gorge ou les maladies de peau, elle contient une substance anesthésique qui la fait préconiser comme collyre, et enfin les recherches récentes ont mis en évidence une activité antibiotique (en macération aqueuse ?), notamment contre le staphylocoque et le colibacille. J'ai profité de cette enquête pour me réapprovisionner en... eau de rose (il la reconditionne, mais elle vient de chez Sanoflore, et j'ai eu le privilège de voir l'analyse du dernier lot parce que j'ai été bonne élève lol)

venezia 03/09/2006 10:30

Merci, ma chère Sherlock Holmes de Provins pour tous ces renseignements aussi précieux que la fameuse rose. … J'ai fait l'acquisition de roses sèchées, (de Provins…) je vais donc de ce pas les mettre à trempoter dans l'huile… Bises V;

poesie 30/08/2006 09:48

Coucou, j'ai fait sécher des pétales de roses rouges de mon jardin (heu, je ne connais pas leur nom, désolée..) qui sentent très bon et sont totalement bio.Je me ferais un plaisir de t'en offrir une poignée si tu en as envie...

venezia 30/08/2006 20:42

Merci, Poésie, c'est excessivement gentil de me proposer des pétales de rose bio… J'ai finalement d'acheter les rosa gallica d'Altair, très parfumés, donc je vais tenter l'expérience avec eux… si de ton côté tu essaies quelque chose avec les tiens, raconte… bises et encore merci 

bluetansy 29/08/2006 11:09

Ehé...tu me fais la meêm chose pour les iris ? Parce qu'entre les florentina et les germanica...c'est un peu aussi la pagaille...
Bon boulot !!! Biz
 
 
 

venezia 29/08/2006 15:09

Hello, Blueça ne serait pas une mauvaise idée… d'autant que j'ai de la poudre d'iris fiorentina pas encore utilisée… mais je crois que je n'en ai pas encore tout à fait fini avec les roses. Hélàs ou tant mieux, je ne sais pas encore…

lunemalo 28/08/2006 11:58

Tu seras la bienvenue ! Dans la ville haute, certaines rues n'ont pas de trottoir, mais des plates-bandes où s'étendent des dizaines de rosiers... Et au printemps, ce sont les primevères qui ouvrent la danse, dans une ravissante harmonie de blanc, jaune et mauve pâle. Réponse pour la gallica ce week-end.