Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Princesse au petit pois

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Crème corporelle apaisante (à l'olivem) camomille fleurs blanches


Il s'agit d'une crème que j'ai déjà faite à deux reprises pour offrir, car la première fois, elle avait beaucoup plu. Pourquoi la publier maintenant? Pour montrer que je continue à pratiquer l'olivem (pour d'autres… ) et parce qu'elle a de réelles propriétés apaisantes.


Je pense que son efficacité est due:


-au trio spécial gagnant: aloes-fucogel-silicium, qui donne par ailleurs un toucher très fin que j'aime beaucoup

-à un duo d'huiles très régénérant: inca inchi-sésame

-à la présence de camomille; associée à la lavande, c'est vraiment une bonne fée pour la peau; l'allantoïne ne fait pas de mal non plus… 

… et peut être à deux de mes élixirs préférés: chrysoprase et calling all angels.


Un fond de crème miraculeusement retrouvé pour la photo (la creme n'est pas bicolore, mais je l'ai photographiée en plein soleil, j'essaierai d'en refaire une meilleure… )


Crème corporelle (à l'olivem) camomille fleurs blanches


Phase huileuse

17g huile inca inchi (made in Perou. Merci Malégria)

8g huile de coco fractionnée

23g huile de sésame blanc

12g huile de macadamia

3g  cire de tubéreuse (diluée maison)

9g olivem

10gtes anti ox

 

Phase aqueuse

2g allantoine

130g d'eau d'Evian

5 g teinture de boutons de rose bio maison

10g macérat glycériné de jasmin (merci Michèle)

1,5 extrait de concombre en poudre

20gtes natragard

 

Troisième phase

5g aloe concentré (10 fois)

3g fucogel

5g gel silicium G5


 Quatrième phase

15gtes HE camomille romaine diluée dans jojoba

10gtes HE camomille du Cap diluée

20gtes HE lavande d'altitude

20gtes absolue osmanthus (merci Michèle)

4 gtes HE girofle

4 gtes HE poivre noir

10 gtes HE ylang ylang

10 gtes élixir calling all angels

5 gtes élixir chrysoprase


J'avais procédé ainsi:


*Stériliser un verre gradué, un pot à goulot large ou un bécher10mn à l'eau bouillante vinaigrée. Stériliser également un deuxième récipient pour y faire chauffer une partie de l'eau d'Evian, puis pour y mélanger le reste de la phase aqueuse avec les poudres.

 

*Faire fondre au bain marie la phase huileuse avec l'olivem en plaçant le récipient dans l'eau déjà bouillante pour obtenir une température élevée.


*Mettre de côté environ la moitié de l'eau d'Evian pour faire l'émulsion à chaud et la faire chauffer dans le même bain marie que le récipient renfermant la phase huileuse.


*Mixer au mixer plongeant stérilisé si c'est possible (ou alors passé à l'eau bouillante puis à l'alcool à 90° sans essuyer). Ajouter la moitié de l'eau d'Evian chauffée. Continuer à mixer en rafraichissant le récipient dans un bain marie froid jusqu'à la prise. Alterner en touillant de temps en temps avec une maryse en silicone en dessinant des huit couchés pour "pacifier" l'émulsion.


*Ajouter les autres ingrédients de la phase aqueuse ainsi que le natragard au reste de l'eau froide. Bien mélanger au fouet. Y dissoudre l'allantoïne et la poudre de concombre. Mélanger à nouveau. Incorporer ce liquide à l'émulsion à peine tiède.


*Ajouter la troisième phase en continuant à mixer.


*Continuer avec la quatrième phase en mixant encore. Remuer lentement avec la maryse en dessinant des huit couchés.


*Mettre en pots neufs ou stérilisés.

 

Ayant depuis refait des crèmes à l'olivem, je me suis inpirée avec le plus grand profit du mode d'emploi donné par Irène pour sa si exquise crème tilleul trompeur.


il s'agit de faire fondre l'olivem à chaud dans une phase huileuse (j'utilise dans ce cas le ou les huiles les plus résistantes, ou/et un beurre), puis de rajouter tout le reste à froid. Ça fonctionne parfaitement bien. Mieux même je dirais, on n'a pas besoin de mixer sur bain marie froid.

 

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article

mlk 20/10/2009 23:15


Je ne sais si la crème de corps rose et jasmin sambac est du même tour de main
mais alors quel régal de corps ... elle est extrêmement douce et bien crémeuse
mais un crémeux gourmand et velouté
Une pénétration rapide mais qui permet un geste langoureux un peu comme j'imagine enfiler des bas
Dans le pot elle a un aspect ourlé et une couleur ivoire très avenante
je l'aime beaucoup et le parfum passe de douceâtre à piquant et reste caramel poivre sur moi...elle est vraiment très belle et me va farpaitement


venezia 21/10/2009 13:53


Merci Mlk, oui, c'est plus ou moins le même process, je pense que je t'ai envoyé la recette  (avec les autres).
Pour le parfum, tu as raison, ce qui est surprenant, c'est qu'il évolue vraiment. Je pense que le mélange teinture+hydrolat+HE donne de la profondeur et de la complexité à une note aromatique et
permet à l'He de se déployer plus à son aise.


evelyne 20/10/2009 16:38


Encore moi Princesse, cette semaine c'est tambouille toutes les aprés midi, je groupe car c'est une grosse prise de tete pour moi qui ne suis en aucune facon inventive et téméraire, donc je voulais
savoir si cette crème, en fait , tu la réalisais en ""one pot"" ....merci


venezia 20/10/2009 19:45


Evelyne,

Je fais mes cremes à l'olivem en one pot


malegria 08/10/2009 20:20


Ouh la la, j'avais disparu des blogs pendant un peu moment, happée par une vie un peu trop bousculée. Mais je ne peux que commenter cet article, Venezia, tu le sais, cette crème m'a beaucoup plu.
J'ai adoré l'odeur, si fine, si délicate et totalement envoutante. Au niveau texture une grande légèreté tout en nourrissant bien comme il faut pour une peau sèche et bien apaisante aussi.

Merci d'avoir posté la recette et ton secret d'émulsion à l'olivem, qui m'avait échappé.


venezia 10/10/2009 15:57


Coucou Malégria,

l'olivem travaillé quasiment à froid est un vrai bonheur.


Loulou 05/10/2009 15:52


Moune, tu me fais saliver avec tes biscuits apéritifs...
MLK, chanceuse... pour ma part, je ne sais tjs pas mettre de lien...
Pots, tu verras, les baumes sont très addictifs et la magie des senteurs qui évoluent avec le temps est un vrai enchantement.
Chabou, tu sais l'Olivem est super facile à utiliser. Depuis que j'ai essayé la recette de "one pot" de Malégria... je suis vendue!
Juste une précision qui pourrait servir à tous, j'ai essayé l'Olivem 1000 "très à froid", c'est-à-dire que j'ai juste fait chauffer l'Olivem et j'ai rajouté les huiles froides. Le résultat
donne une crème qui blanchit sur la peau, un peu comme quand il y a trop d'acide stéarique dans une crème.


venezia 06/10/2009 14:18


merci pour ton expérimentation Loulou, donc il faut diluer dans du chaud si on ne veut pas être trop blanche.


michele 02/10/2009 08:38


Je suis revenue lire ta formule car j'avais bien cru lire l'osmanthus parmi tes ingrédients.

J'aurais aimé en racheter car c'est l'absolue qui me fait le plus chavirer.
Le parfum de "The different company" est superbe mais l'odeur directe de l'absolue est renversante.

Or c'est devenu très, très prohibitif. Qu'est ce qui fait l'augmentation si soudaine de la matière première?
Que ce soit chez Myrtea ou néroliane, c'est un gouffre...

Et j'adore cette odeur


venezia 06/10/2009 14:17



l'osmanthus que tu m'avais offert était couplé avec une autre note odorante (ylang? ) il faudrait que je recerhce dans mes notes. En tout cas, c'était un régl. je sais qu'i existe des thés
parfumés et façonnés à la fleur d'osmanthus



patte 29/09/2009 23:40


Encore un parfum recherché, avec ta touche : he de poivre et de girofle. Tentant !
Pour l'olivem "presque" à froid, moi aussi je remercie grandement Irene de sa trouvaille. J'ai fait ainsi un bon lot de crèmes corporelles, et la
facilité d'émulsion est réjouissante

Il y a qqles mois, j'avais lu une de tes remarques concernant l'Olivem : un émulsifant ayant pour inconvenient d'assécher la peau.
Je comprends mieux ta remarque depuis cet été. En effet, mes crèmes de jour  ces derniers temps, hydrataient mal la peau du visage qui restait sans cesse tiraillée.
En relisant mes formules, j'ai noté que je n'utilisait plus que l'olivem sans aucun autre co émulsifiant (alcool céty ou cétéarylique)
J'ai donc refait une crème avec un co émulsifiant : ma peau était plus confortable

Mais il manque tjs un truc...j'ai donc repris la VE/MF pour le visage et l'Olivem uniquement pour le corps

Un  peu dommage pour cet olivem qui me plait tant à travailler !




venezia 06/10/2009 14:15


je pense qu'il faut perseverer et trouver des adjuvants à l'olivem pour pouvoir arriver à l'utiliser sur peau sèche


Kat 29/09/2009 16:18


Quelle coïncidence ! J'ai posté le même jour sur le blog une crème corporelle à l'olivem !!!!
Très intéressée par la technique de l'olivem "presque" à froid ! Je m'en vais essayer.
J'adore la texture aérée obtenue avec l'olivem car ma peau ne supporte pas les textures riches.
Tes ingrédients me font, comme toujours, rêver ! Mais j'ai réalisé une teinture de boutons de rose et j'en suis gaga. En fait, c'est grâce à des sorcières comme toi que j'ai osé me lancer ! Mille
mercis !


venezia 06/10/2009 14:16


kat, tu vas voir que le presque à froid, ou meme le à froid marche incroyablement bien… et pour integrer des ingrédients odorants ou fragiles, c'est un vrai bonheur ensuite.


mlk 29/09/2009 13:53


Oui, euh!non je suis aidée par un jeune surdoué au travail


venezia 30/09/2009 12:54


belles fréquentations!


michele 29/09/2009 13:35


Mlk tu as prit des cours?
J'adore ces petites victoires, ça rend la vie plus rose. Bises


mlk 29/09/2009 13:08


trop contente, je sais faire de beaux liens


venezia 30/09/2009 12:54


hum, moi pas toujurs!