Enfin un déo maison qui marche: poudre à la rose et à l'iris

Publié le 22 Septembre 2006

 Tout est dans le titre ou presque…

Il y a peu, j'ai terminé un gel d'aloe vera de Pur Aloe que je détournais en déodorant. Pour avoir testé un autre gel de Pur Aloe qui ne fonctionnait pas… j'ai découvert que dans l'un- celui qui désodorisait- il y avait du lonicera japonica (chêvrefeuille japonais)… mais pas dans l'autre. Or le lonicera japonica, qui est utilisé comme conservateur "naturel", renfermerait en fait soit du phenoxyethanol (d'où son pouvoir de conservation…) comme l'explique -le bien informé- Copaïba sur ce forum, soit, plus grave, un dérivé de formol (source: le même forum). Bref, il n'est pas net, comme le laisse aussi entendre Rita Stiens dans son livre sur les cosmétiques naturels que j'ai pu lire, mais qui n'est toujours pas sorti…
Donc exit le gel.

J'ai tenté les pulvérisations au vinaigre…  insuffisantes pour les longues journées et pas franchement sexy comme parfum.


                                                       Fairies and flowers de Warwick Goble
                                      
                                                       (Je sous-titrerais volontiers: les fées n'ont jamais de soucis de dessous de bras…)

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-mauve.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'ai donc cherché à partir de poudres parfumées… et… l'effet désodorisant  fonctionne vraiment. J'ai pioché dans mes ingrédients favoris: poudre indienne de rosa alba (Hesh), amidon de riz NS stérilisé (à mon avis, on devrait pouvoir essayer également avec de la maizena), poudre d'iris de Florence (Santa Maria Novella).
La particularité de ces trois poudres: leur très grande finesse. Le fini a donc un toucher très satiné. J'ai corsé avec des huiles essentielles: ylang ylang … et patchouli (noon… ce n'est pas lui qui domine, il se fait tout discret derrière les autres parfums). Ce qui donne, comme formule et façon de faire:


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-mauve.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Verser dans un pot en verre, posé sur une balance:
-5g amidon de riz NS,
-4g poudre d’iris,
-6g poudre de pétales de rose.

-Ajouter ensuite 10 gouttes d'huile essentielle d'ylang ylang, bien remuer avec une baguette par exemple pour éviter les grumeaux. Fermer le couvercle et secouer le pot. Rouvrir.
-Ajouter 4 gouttes d'huile essentielle de patchouli, même procédé.

La poudre est d'un rose pâle évanescent… et d'un parfum excessivement délicat. Je la passe avec une houpette plate en coton sur les aisselles. Ça ne tâche absolument pas les vêtements. L'effet désodorisant fonctionne, sur moi, une journée entière (pièces ou métros surchauffés inclus).



L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-mauve.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pourquoi la poudre d'iris? Pour ses propriétés desodorisantes, et pour sa consistance un peu "moelleuse", qui évite au mélange de voleter partout. Attention, elle peut provoquer des réactions allergiques. La tester impérativement avant. En tant que Princesse au petit pois, je supporte.
Pourquoi l'amidon? Pour ses capacités d'absorption.
Pourquoi la poudre de rose? Parce que ça me plait… pour ses propriétés légèrement astringentes et pour sa pâleur. Avec des roses rouges réduites en poudre, je craindrais de teinter trop le mélange.
Pourquoi le patchouli? Parce qu'il calme les irritations et qu'il a des vertus désodorisantes.
Pourquoi l'ylang ylang? Pour son parfum exquis et euphorisant. (Weleda en met dans son deodorant à la rose musquée).

On pourrait bien sûr varier les plaisirs olfactifs…


Hommages: -je voudrais saluer ce site voué aux fées, d'où vient l'illustration et d'autres que j'ai déjà affichées sur ce blog.
-et cet autre site pour ses irrésistibles mini-gifs…

Rédigé par venezia

Publié dans #déodorants: grattounettes - poudres - pschitts - etc

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sophie 29/10/2014 13:22


J'ai gardé précieusement votre recette pendant 2 ans dans un classeur et.....j'ai bien fait ! Testé il y a qqs semaines pour ma fille de 8 ans et moi-même, on adore ! ultra efficace et même plus
efficace que les déo classiques du commerce. Un grand merci. Maintenant je voudrais aller plus loin en faisant une version plus pour fillette et une pour homme. Sur quelle variante du mélange je
peux jouer et que me conseillez-vous ? merci ! Sophie

venezia 10/11/2014 13:46



Bonjour Sophie,


 


excusez le retard de ma réponse, j'étais en vpyage à l'étranger. Poue homme, je dirais sans hésiter santal-patchouli, deux HE tenues pour désodorisantes (je confirme )


-pour une petite fille, je zapperai les HE, d'autant que les plus interessantes, meme douces,  ont des propriétés phyto estrogéniques.


 


Je ne pratique plus hélàs ce déo car je suis devenue allergique à la poudre d'Iris!



anne 12/11/2009 08:12


ah oui tres bien je ferais ça pour la prochaine fois. J'adore les bonnes idées d'autrui


venezia 13/11/2009 09:17


Je tamise à peu près toutes les poudres, d'autant plus quand je broie des plantes au mixer…


anne 11/11/2009 16:27


je cherchais comment bien utiliser ma poudre d'iris en déo, et voila que je tombe sur cette jolie recette...impatiente que je suis je voulais la faire maintenant!!! j'avais pas d'amidon de riz, ni
de poudre de rose. Ben j'ai de la seve de bambou (anti transpirante entre autre) et j'ai passer au mixer de bourgeons de roses qui sentent tellement bon, la poudre n'est pas fine mais l'odeur y est
et ça me vas bien. Pour moi pas de HE sauf que je suis une amoureuse du patchouli (frustée puisque les parfums interdits pour moi), mais la j'ai craqué:1 goutte. L'ensemble a une odeur d'une finesse incroyable, tres noble je trouves. Les petits morceaux de roses tombent
tout seul dans le lavabo quand j'applique ma poudre. J'ai testé avec une houpette en coton, bof ..je prefere direct a la main. Reste a tester tout au long d'une journée mais je l'adore deja.
Merci beaucoup.
 


venezia 11/11/2009 21:51


Anne, tu peux tamiser ta rose en poudre pour avoir une poudre plus fine, tout simplement.


Gondül 18/09/2009 23:57

Oui, c'est vrai, c'est un univers fascinant que celui des parfums... c'est fou de voir à quel point notre odorat nous influence, inconsciemment pour beaucoup...Je te laisse deviner l'un de mes romans de chevets : soit on adore, soit on déteste... moi j'en sus fan, d'une certaine manière, je m'y retrouve complètement! La poudre de racine d'iris, je commence à m'y faire, à son parfum... bientôt je vais l'apprécier... et ne plus pouvoir m'en passer! Ah, voilà, j'me suis encore fais avoir... Parfum, quand tu nous tiens... héhé :b

venezia 19/09/2009 23:47


Pour le parfum, la frontière entre le dégout et le plaisir est souvent mince, ça fait  parite de son mystère ambigu.


Gondül 18/09/2009 11:07

Ben je ne retrouve pas cette odeur douçâtre caractéristique de la carotte avec d'autres racines...Ca doit être mon nez qui fait des siennes... il m'est par exemple arrivé de dire "ooh, ça sent la viande grillée!" dans le bureau, et mes collègues de me regarder avec des yeux ahuris... je ne m'inquiète plus :))Je sais pourtant mon nez assez fin, mais bon...Ceci dit, j'utilise depuis quelques jours un mélange farine d'avoine + amidon de blé + poudre de racine d'iris (à part égale) comme shampooing sec, et comme je suis trop fainéante (ou trop affairée?), je l'utilise aussi en complément de deo mécanique (gratounette + pierre d'alun). Pour l'instant, pas de réaction allergique, ça marche moyennement bien... faut vraiment que je fasse le mélange amidon + iris + poudre de sauge + he! On va tester...

venezia 18/09/2009 23:00


je ne gtrouve pas que la racine de carotte soit douçatre, je la trouve "terreuse" avec une nuance graine de corizndre… c'est ce qi est passionnant avec les parfums, chacun(e) se fait mener par le
bout de son propre nez…


Gondül 14/09/2009 23:21

Oui oui, je persiste, ça sent la carotte, enfin, je trouve... une odeur plutôt doucâtre et sucrée... la carotte quoi, beuh... je sais, 'suis bizarre... et dès que je sens un parfum avec de l'iris, ça rate pas, j'ai l'impression d'être cernée par des carottes... pfff... C'est p't être un neurone coincé :D

venezia 18/09/2009 08:38


ce que tu appelles carotte est peut être ton ressenti des odeurs "racines"…


Gondül 11/09/2009 08:54

euh, "fort", pas "faire"...

Gondül 11/09/2009 08:53

Euh... du rodoïd? kesako?Oui évidemment... je vais tester, croisons les doigts question tolérance...Bon, j'avoue avoir un peu de mal avec l'odeur de la poudre d'iris, je trouve que ça sent la carotte... je dois bien être une des seules à faire la moue... m'enfin, c'est toujours mieux que le deo classique qui ne rallentit pas les mauvaises odeurs mais les accentuent!Et puis, j'aime toutes les plantes, j'apprendrai à apprécier ce parfum aussi, si si! Bien que j'y rajoute de la sauge, qui sent faire quand même... ça tombe bien, j'apprécie davantage cette odeur là!'Suis bavarde aujourd'hui...

venezia 14/09/2009 22:21


L'iris sent la carotte? Ça sent la racine … disons une odeur un peu terreuse…


Gondül 08/09/2009 08:56

Ben je pensais recycler une boîte de dentifrice en poudre perblan (je n'utilise pas de talc, donc je n'ai pas le contenant qui va avec...), mais laisser la houpette en dehors de la boîte, pour qu'elle prenne la poussière, bof... Donc peut-être essayer de trouver le moyen de séparer la houpette de le poudre par un disque en plastique... mais faut trouver la bonne taille... Sinon ce sera à la main, comme tu le fais Princesse...Je pense faire un mélange amidon + poudre d'iris + poudre de sauge + éventuellement he de lavande... à suivre...

venezia 10/09/2009 21:22


Tu peux peut être tailler une rondelle dans du rodoïd?

j'adore la poudre d'iris, par ailleurs excellent fixatif de parfum, mais j'avais fait une réacion allergique, du coup je n'ose plus en utiliser


karin Niki 02/09/2009 08:28

merci beaucoup pour votre trés beau site. bisous bel âme

venezia 07/09/2009 20:56


merci pour ce gentil message