Le dictionnaire Larousse des plantes qui guérissent

Publié le 23 Octobre 2006






1972-2006: 34 ans séparent les deux éditions de ce dictionnaire publié par Larousse.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules453.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai trimballé celle de gauche au fil des années sans jamais égarer le livre -un véritable exploit si l'on compte déménagements, vie à l'étranger, etc.…  ce qui témoigne de l'intérèt que j'y attache. Je cite d'ailleurs souvent ce bouquin comme référence…

Aussi, ai-je fait des bonds quand j'ai appris qu'une nouvelle édition allait sortir, la version de droite… Après l'avoir consultée, j'en suis à la fois ravie pour tout le monde, car la première mouture était devenue introuvable et que la deuxième édition la reprend largement …
Mais personnellement, je suis également déçue … et je vais essayer d'expliquer pourquoi.

Un petit point sur les auteurs: le Ddocteur Gérard Debuigne signe les deux éditions. J'ai cherché ce qu'il avait écrit d'autre… un Larousse des vins, réédité lui aussi, qui semble faire autorité. Plus un certain nombre d'ouvrages sur le culturisme et la gymnastique. Mais je n'ai pas trouvé d'activités de recherche sur les plantes médicinales… (ce qui ne signifie pas qu'elles n'existent pas).
François Couplan est un ethno-botaniste passionné, créateur notamment de recettes culinaires à base de plantes sauvages. Son plus récent ouvrage: Le tour de France d'un botaniste gourmand  (Plon)  présente 400 variétés.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules453.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Ce que je trouve intéressant dans la version n°2 :
-en préambule, elle fait le point sur la législation française, particulièrement complexe. Pour le reste de ce préambule, c'est un copié-collé de l'ancienne édition.
-dans le dictionnaire lui même, les risques potentiels liés à l'utilisation de certaines plantes sont bien mis en évidence dans une rubrique à part, les éventuelles applications culinaires me semblent plus nombreuses (l'influence de François Couplan) et il y a eu un toilettage de la présentation, avec parfois changement de l'appelation de la plante.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini07.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Il y a eu une harmonisation des rubriques. Elles répertorient désormais systématiquement:
-l'origine et la description de la plante
-ses principaux constituants
-les usages traditionnels
-les propriétés thérapeutiques
-les usages internes et/ou externes
- la toxicité
-eventuellement les autres usages et les autres espèces
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini07.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.De nouvelles plantes ont fait leur apparition, dont beaucoup d'exotiques. En revanche, très peu ont été retirées. Je les recense plus bas, ces listes témoignant de ce qui s'est banalisé et de ce qui est devenu obsolète.
-en fin d'ouvrage, il y a un double index, précieux, des plantes citées: l'un avec le nom vulgaire, l'autre avec le nom latin. 
-la bibliographie est courte mais sérieuse.  


L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules453.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.En revanche, et c'est là ou je suis très déçue, pour les nouvelles plantes introduites, les posologies ou les modes d'utilisation sont très rarement indiqués…  On reste dans le flou le plus total, même pour des plantes aujourd'hui aussi connues que l'acérola, la badiane ou l'échinacée. C'est pas du boulot, ça… Du coup, ce dictionnaire semble à deux vitesses, avec des plantes détaillées, recettes à l'appui, et d'autres, présentées comme des petites nouvelles, sans mode d'emploi bien définj.
Quand les indications sont données, j'ai relevé au moins une incongruité pour la monarde. La dose indiquée dans le dictionnaire est de 40g de fleurs séchées par litre d'eau. Quantité extravagante quand on connait le poids infime de ces fleurs séchées. Le sachet entier de monarde en ma possession ne renferme  que … dix grammes de fleurs, et déjà, je me vois mal les verser dans un litre d'eau. La dose, qui m'avait été recommandée, d'une pincée par litre me semble elle aussi, mal ajustée car trop faible. J'ai essayé.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini07.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Les plantes présentes dans la première édition gardent à peu près toutes leur texte originel, même s'il est parfois présenté différemment. J'aurais apprécié un point plus précis sur ce qu'on a découvert de neuf  ces trente dernières années.   Comme je n'ai pas encore tout lu de la première à la dernière ligne, une modification de taille dans la rédaction d'une rubrique peut bien sûr m'avoir échappé…

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules453.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.61 plantes rajoutées  (si je n'en n'ai pas laissé d'autres en chemin… )
absinthe chinoise
acérola
alchemille
angélique sylvestre
anthyllide vulnéraire
astragale
badiane
baptisia
bétel
bident
bucchu
cacaoyer
grande camomille
camphrier
cannelier de chine,
carqueja
caulophyllum
chaparral
chrysantellum
cimifuga
coleus,
condurango
criste-marine
damiana
echinacea
eleutherocoque
galanga
gattilier
gaultherie
gingko
gotu cola
griffe du diable
guarana
gymnema
henné
impératoire
jojoba
khat
kella
kudzu
lapacho
maca
maté
melaleuca
momordique
monarde
neem
nigelle cultivée
onagre
patchouli (he oui… )
piment de la Jamaïque
prunier d'Afrique
rauwolfia
rhodiole
roibos
sabal
schisandra
sedum reprise
stevia
vomiquier
yohimbe

Dans ce lot donc, un pêle mèle de plantes à visée cosmétique (jojoba, henné), d'espèces alimentaires (cacaoyer, maté, roibos) de plantes chinoises, américaines, indiennes… (absence notable des champignons chinois comme le shitaké, le maitaké, etc… ) et un ajout modeste de plantes indigènes européennes. Pour les plantes exotiques, on se demande quand même quels ont été les critères de sélection.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini07.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.3 plantes supprimées
cola
myosotis, le pauvre…
orobe (on utilisait la farine de ses semences pour faire des cataplasmes résolutifs, … peu employés aujourd'hui)

Parmi les plantes rajoutées, si j'en regarde… au hasard… une seule, le patchouli, que puis-je apprendre?  Que «l'huile essentielle es appliquée contre diverses affections cutanées, en particulier l'eczema et l'acné; elle soulage également les varices et les hémorroides». Avec ça, je ne vais pas loin…


Donc bravo pour la réédition, pour la présentation plus cohérente… mais les 61 nouvelles plantes auraient eu droit à plus d'égards pour la révélation de leurs vertus et surtout pour leur mode d'utilisation.

Source des minigifs ici

Rédigé par venezia

Publié dans #botanique

Repost 0
Commenter cet article

Nansou 02/10/2009 15:49


Je l'ai aussi dans ma liste de livres à avoir... je pense qu'il doit être bien utile, même si, aparemment, certaines plantes y sont "négligées".


venezia 06/10/2009 14:17


c'est un basique très utile également.


cmonweb 04/05/2009 22:15

Mais sur le balcon, c'est aussi posible.http://fr.jardins-animes.com/ecologie-environnement/lombricomposteur/lombricomposteur-balcon-lombribox-p-612.html 

venezia 04/05/2009 22:34


j'ai du lombricompost pour mes plantes… mais pas de balcon… 


cmonweb 04/05/2009 20:13

Ma préparation, à moi, se passe plutôt au niveau du composteur, avec le purrin d'orties.http://cmonweb.fr/wplj/2008/11/23/reduisons-nos-dechets-nous-aussi-on-le-fait 

venezia 04/05/2009 21:02


Super… mais il faut avoir le jardin qui va avec


preparateur93 30/04/2009 20:34

macontribution : 40g par litre d'eau pour une tisane est une dose classique pour un traitement d'attaque (je sort à peine d'une formation phyto), en fait ce sont les paquets qui ne sont pas adaptés la plupart du temps... sachant de plus que 40G par litre est un rapport, tu ne doit pas preparer 1l de tisane à chaque fois mais 3 tasses par jour (3X150ml)

teur . 30/04/2009 21:40


Merci beauoup Préparateur.

Théoriquement, c'est peut être exact. Mais si vous avez déjà eu des fleurs de monarde séchées entre les doigts , vous réalisez sns peine que si vous voulez vraiment mettre 40g de fleurs dans un
litre d'eau… l'eau les mouillerait à peine. Je parlais de la monarde précisemment pour laquelle j'avais trouvé d'ailleurs d'autres indicationsplus modérées. 


cmonweb 28/04/2009 21:40

Oui, effectivement, cette personne est arrière petit fils du jardinier des jardins de Versailles.Bonne soirée 

venezia 29/04/2009 08:50


quelle belle généalogie…


cmonweb 28/04/2009 18:26

Et bien moi, j'ai acheté la version de 2006 et je suis bien content de feuilleter ce dictionnaire pour le plaisir de découvrir les plantes qui nous entourent.Un bien bel ouvrage que je vasi offrir dasn la semaine à 2 personnes de mon entourage.Bonne soirée 

venezia 28/04/2009 21:31


Ce dictionnaire est un beau cadeau pour les amis de végétaux.


patte 20/11/2008 20:34

Et pas Zut finalement...Car je vais avoir les 2 volets !
Je viens de repérer le 2ème tome à -51% d'occas sur Price ! Il est dans mon panier ! et comme j'ai des sous sur mon compte price..je ne paye pas. Je vais me régaler.
2 fois plus de Fleurentin. Un bonheur !
Merci Michele de ton commentaire. Je n'aurais jamais fais gaffe sinon (ils auraient pu mentionner que c'était le 2nd volet sur la couverture !) 

venezia 23/11/2008 16:22


Je toruve aussi que c'est mal "vendu", car ce n'est pas présenté comme deux tomes…


patte 20/11/2008 20:29

Zut !

patte 20/11/2008 12:16

D'ailleurs, sur Amazone, la distinction n'est pas très claire..Juste une petite modif du titre. http://www.amazon.fr/exec/obidos/search-handle-url/171-1908328-7833030?%5Fencoding=UTF8&search-type=ss&index=books-fr&field-author=Jacques%20FleurentinIl me manquerait donc le 1er volet !

venezia 20/11/2008 19:55


Eh oui… mais comme le dit Michèle plus haut, pour la cosméto, le deuxième est plus utile


patte 20/11/2008 12:11

D'ailleurs, chez Amazone, c'est pas très clair...Mais en effet, il y a un petit changement de titreDonc, il me manquerait le 1er volet !