Green cosmétique: bilan de fin d'année et enseignements… (2)

Publié le 25 Décembre 2006



 
Quand je me lance dans une préparation cosmétique ou santé, je respecte  certaines règles de base qui facilitent l'aventure.



                   
 
                   Mouvette en silicone, fouet plat, récipient au bec verseur pointu pour transvaser les huiles dans des petits flacons passent à la machine à laver la vaisselle et se stérilisent facilement.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je calcule les proportions tranquillement avant, je les écris sur un bout de papier que je garde sous le nez, crayon en main (et non stylo qui a tendance à m'abandonner au mauvais moment). En versant les produits liquides dans le récipient posé sur la balance, je dépasse parfois -de peu… - ce que j'avais calculé … je note donc les doses réellement employées au fur et à mesure.
 
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je réunis tous les ingrédients mais aussi tous les futurs contenants -déjà propres- avant de commencer.
Je pose sur le plan de travail une feuille de papier sulfurisé, ce qui délimite l'espace de jeu et absorbe pas mal le gras.
Je me lave très soigneusement  les mains avant de commencer puis je les passe au gel désinfectant maison.
Je tiens toujours prête une casserole d'eau bouillante sur le feu pour y laisser  les instruments entre deux manip.
J'ai toujours aussi à portée de main de l'alcool et du sopalin pour tout nettoyer  à chaque nouvelle étape.



                   

                          Trois armes de choc: le bol en inox, le filtre à café en maille de nylon et les baguettes en porcelaine

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'utilise des ustensiles qui se nettoient facilement. Mini saladiers en inox achetés dans les boutiques indiennes, bols en pyrex, baguettes en porcelaine blanche, fouets en inox, mouvette en silicone qui supporte 300°, filtre à café en maille de nylon pour décanter les macérats et les brumes, casserole en acier émaillé bien lourde. Avec une casserole au fond trop fin, la chaleur se répartit mal, ce qui nuit à un bain marie correct.
 
L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je fabrique en assez grande quantité (minimum 100g), ce qui facilite les dosages et permet l'emploi d'un fouet électrique plus puissant (pour les baumes meringue notamment)… Comme je ne consomme pas tout, loin de là, j'ai ainsi sous la main des cadeaux à offrir.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'essaie de ne pas oublier l'anti-oxydant (AOX-COS) avant de faire chauffer les beurres solides ou avant de démarrer un macérat huileux au bain marie.
Je fais chauffer au mimimum les beurres solides en éteignant le bain marie dès qu'ils ont commencé à fondre. Ils finissent de se liquéfier lentement. Plus on chauffe fort, plus l'oxydation s'accélère.
Je pense aussi à mettre de l'extrait de pépins de pamplemousse. Même si ce n'est pas le conservateur idéal, je persiste à penser qu'il conserve un peu, puisque chaque fois que j'en mets dans l'eau de mes vases, j'évite les odeurs de fermentation.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je recopie systématiquement les recettes après avoir fini une préparation, avec les dates et les remarques qui me viennent (ce qui évite de refaire les mêmes bétises)
J'étiquette tout, vraiment tout, même les plus petits échantillons. Je me suis rendue compte qu'au bout d'un mois, je ne savais plus trop le contenu exact de mes flacons. Dans le doute, je jette.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je nettoie tout dès que j'ai fini de touiller, en ôtant le plus gros avec un sopalin (je n'ai pas trouvé mieux) avant de mettre à la machine à laver la vaisselle une fois, voire deux.
Je stérilise régulièrement les ustensiles à la cocotte minute, dans le panier, avec de l'eau vinaigrée dessous, pendant 20mn.
S'ils ont plus de quatre mois de fabrication, je recycle les macérats huileux  dans les produits que je confectionne.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Je m'exerce à sentir, à observer, à gamberger… Fabriquer des produits est un excellent moyen d'aiguiser son sens de l'observation.

Bonnes expériences et surtout, très bonne année à tous les lecteurs et lectrices de ce modeste blog…
 Que 2007 déborde de découvertes ensoleillées et de sourires lumineux.


source de la mini-gif touilleuse
source des arbres en ligne
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/barres/animees/nature/saisons.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


                   Le blog prend des vacances jusqu'au 1° janvier.







Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0
Commenter cet article

meriam 05/01/2007 16:25

Merci, Venezia, pour ce "bilan". Ca aide toujours de savoir comment font les autres ;-)

michele 05/01/2007 13:39

Très clair et précis comme à ton habitude.Prendre le temps d'être aussi rigoureux d'emblée est toujours payant.Ton blog devrait faire partie des premiers à lire avant de se lancer en cosmétique maison!

jasméroli 29/12/2006 01:44

Mille mercis pour ce précieux sommaire de fin d'année, et aussi pour le temps donné, la démarche rigoureuse et le goût du partage qui font de ce blog un rendez-vous que je guette assiduement, et que je revisite sans me lasser.

venezia 01/01/2007 20:52

grand merci à toi Jasmeroli (quel joli nom… ) pour ces compliments qui  font rougir  mon écran de plaisir

jp 28/12/2006 23:01

et bien, je pensais dans le verger être le seul méticuleux... en désinfectant mon sécateur et ma scie d'un arbre à l'autre, en pensant chaque plaie de taille avec un cicatrisant désinfectant, en travaillant toujours avec des gants propres en inspectant en détail chaque arbre du pied à la têteet en notant mes observations...
 

venezia 01/01/2007 20:50

je me souviendrai de tes précautions le jour où je cultiverai '(enfin…  ) mon jardin

malegria 28/12/2006 00:17

Excellente idée ces 2 résumés-bilans de fin d'année. J'ai hâte d'être à l'année prochaine pour voir la suite sur ton blog. Les textures de tes baumes font rêver. Aussi, merci à toi de me soutenir dans mes tatonnements en bio cosmétique et d'acceuillir si chaleureusement mes nouvelles péruviennes.

venezia 01/01/2007 20:48

Je pense que tu peux te lancer dans ces baumes très faciles à faire avec un peu de patience (et avec moins de pbs de conservation qu'une émulsion)

Tallulah 27/12/2006 10:23

super récapitulatif, venezia...
j'avais la meme question pour le AOX COS...Mais prudence y a répondu ...
Passe de trés bonnes vacances et bonne année à toi .....reviens vite ....!!!
tallulah

venezia 01/01/2007 20:46

l'Aox-cos est un anti-oxydant à base de lécithine de soja, de vit C et E.

Prudence 26/12/2006 16:16

POur Missand, c'est un antioxydant qu'il faut absolument que je me procure... Les pros du touillage ne jurent que par celui-là, apparement! Mais Venezia nous en dira plus l'année prochaine, j'espère.
Une excellent année pour toi et tes proches, Venezia. Et longue au blog de la Princesse au peit pois!
Bises.

Pescalune 25/12/2006 20:39

Bonnes vacances Princesse et que l'année à venir soit aussi riche en inventivité que celle qui vient de s'écouler ;o)Gros bisous

missand 25/12/2006 17:53

Super idée cet article, pleins de trucs instructifs !ça veut dire quoi (AOX-COS) ?

physalis 25/12/2006 15:33

voila un super recapitulatif très instructif, bonnes vacances de fin d'année et à l'année prochaine !

venezia 01/01/2007 20:32

bonne année 2007, Physalis