Déodorants: le triomphe de l'effet mécanique…

Publié le 15 Mars 2007



Après plus de trois mois d'essai et diverses expériences plus ou moins déodorantes, j'en viens à la conclusion que sur moi, l'effet mécanique est nettement plus efficace qu'une protection chimique
.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/Boules-pommauve.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Ayant lu que c'était le savon qui attisait l'odeur des bactéries au creux des aisselles, j'ai décidé de profiter de l'hiver pour tenter de me passer de savonnette.
Surprise : en me frottant tous les matins les aisselles sous la douche avec un gant marocain gratteur, j'ai vite constaté que le déodorant devenait inutile. A Paris, il reste quasiment au chômage. Néanmoins, comme j'ai du mal de me défaire totalement de l'équation savonnage=propreté, tous les dix jours, je craque pour un petit coup de récurage total. Dans ce cas, après, j'applique du déodorant.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/Boules-pommauve.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Après deux séjours récents dans des pays tropicaux, j'ai pu affiner l'expérience.
Premier séjour: je n'ai pas oublié d'emporter un gant gratteur. Aucun problème. Malgré la chaleur, je reste aussi fraîche que la blonde qui danse les bras levés sur la page de pub…
Deuxième séjour: le gratteur est resté à la maison. Et là, j'ai très vite constaté que se doucher, même longuement, les aisselles, ne suffisait pas.
J'ai donc du me résoudre:
-à savonner
-et à déodoriser.

De retour à Paris, j'ai repris mes bonnes habitudes. Frotter, rincer et c'est bon.

J'utilise:
-soit un gant kessa (comme le mien est en lambeaux, pas de photos)
-soit une petite serviette japonaise, gratteuse également. Je la coupe en deux pour partir en voyage et  j'en emporte une moitié dans une petite poche plastique.





L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/Boules-pommauve.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Le seul souci c'est que le gant ou la serviette doivent impérativement sécher entre deux utilisations, sinon ils sentent vite l'humidité voire la vase. Pas toujours possible à faire en voyage.
Je les lave de temps en temps au savon de Marseille.


En Inde, j'ai trouvé cette sorte de petit chou gratteur, parfait aussi. (Il se décline de toutes les couleurs sur les marchés).





Enfin, bonus: tous ces gratteurs nettoient aussi très bien l'émail des salles de main.

Edit: suite à un commentaire très judicieux de Michèle, j'insiste pour souligner que la technique marche à la condition expresse de ne rien mettre ensuite sur les aisselles (style parfum, hydrolat ou autre). Sinon, les odeurs s'éveillent de leur bienfaisante léthargie. -Je suppose parce que ça enclenche le processus des réactions chimiques-.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/Boules-pommauve.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. La matière des gratteurs

Il existe plusieurs variétés de gants kessa.
 -En poil de chèvre, ils sont trop râpeurs à mon goût. Il ne s'agit pas de s'arracher la peau douce des aisselles, mais d'exfolier en douceur. Par ailleurs, ils sont difficiles à sécher.

-On trouve également des kessas fins, en crèpe de sisal (noir)-mes préférés-. Il en existe aussi en synthétique, de différentes textures: tester au préalable sur le bras la sensation, certains étant vraiment très rèches. Les noirs en crèpe sont fragiles. Au bout de trois mois, les miens sont en loque… 

-Les serviettes japonaises sont tissées très lâche, comme de la dentelle, dans du synthétique. Je les trouve très agréables. J'en avais déniché un stock dans un bazar japonais du XIII° arrondissement qui n'existe plus. Mais on doit pouvoir en acheter dans les épiceries japonaises.

-Le chou rose indien est lui aussi en synthétique, son contact est doudou à souhait.

Rédigé par venezia

Publié dans #déodorants: grattounettes - poudres - pschitts - etc

Repost 0
Commenter cet article

Novaud 05/09/2012 09:09


Oui merci ! Je ne savais pas qu'il y avait une différence entre brossage doux et exfoliation car je comparais ça avec le rhassoul qui exfolie en douceur. Et je ne savais pas non plus que c'était
une pratique recommandée par les naturopathes. Merci beaucoup !

venezia 11/09/2012 23:24



Un brossage doux utilise l'effet mécanique, il n'y a aucun produit employé. Mais je souligne et répète, il s'agit d'un brossage doux et non d'un
étrillage. 



Novaud 03/09/2012 08:42


 


Bonjour,


 


Vu le nombre de témoignages, ça a l'air de marcher !


Cependant, il me reste une interrogation que, j'ai l'impression, personne ne semble avoir soulevée : sachant qu'il n'est pas bon d'exfolier sa peau tous les jours (même de façon douce genre avec
rhassoul), cela ne devient-il pas anti-physiologique ? On crée alors un renouvellement trop rapide des cellules de la peau.


Pour l'instant, je vais peut-être rester au bicarbonate de soude.


Qu'en penses-tu ?


 


Bonne journée !


 

venezia 04/09/2012 18:42



boour Novaud,


je ne suis pas sure que l'exfoliation soit vraiment au rendez vous, il ne s'agit pas de frotter comme un malade! Le brossage à sec du corps avec une brosse douce est très récommandé par les
naturopathes, par ailleurs. et pratiqu en Europe du Nord. je trouve cette pratique très énergisante.


mais je ne sais pas si j'ai bien répondu à vos préoccupations…



simplicity 21/03/2012 18:36


D'ailleurs : pourquoi c'est pas plus connu ? On peut te citer sans soucis ?


Car franchement, faut diffuser l'info :p

venezia 24/03/2012 21:18



Tu peux me citer sans souci bien sûr. Nous sommes tant conditionnés  qu'il est très difficile, dans le fond, d'accepter de ne pas se savonner les aisselles



simplicity 20/03/2012 09:30


Pas ces mythes fondateurs qui sont écris depuis 700 BC environ...


Avant d'être connu de tous à l'oral, le mythe de koré a été fixé et puis transmis... Il n'y a donc pas de variations possibles.


 


Désolée, comme tout le monde, les petites erreurs sur mon domaine d'étude me font tiquer :)


 


En attendant, ta technique : super :) ça marche!

venezia 21/03/2012 18:12



merci Simplicity



simplicity 16/03/2012 16:22


Désolée, je lis les commentaires au fur et à mesure, donc j'ai encore un ajout à faire.


Koré n'a mangé qu'un grand de grenade, et elle ne passe pas 6mois sur Terre, mais 2/3 de l'année... Soit 9 mois.


Si il y a des hivers, ce n'est pas car Déméter déprime tous les ans, mais pour rappeller aux hommes son chagrin et les cycles naturels qui en découlent...


 


Je suis étonnée des croyances sur ce mythe, surtout celle des 6mois de chaque... Ca vient d'ou ?

venezia 20/03/2012 06:53



Simplicity, a légende de Koré vaut pour les régions où il y a quatre saisons, comme pour beaucoup de mythes, il y a des variations dans les récits, longtemps transmis oralement



simplicity 16/03/2012 16:18


Des années plus tard, merci pour l'astuce que je m'empresse de tester :)


Je précise juste (au cas où quelqu'un lit) qu'il n'y a pas cette histoire de condition dans le mythe de Déméter et Koré. On rend Koré car Déméter affame les humains, sans aucune condition. C'est
Hadès, qui faisant mangé en secret un grain de grenade à Koré la rend à moitié morte et l'attache définitement à son Royaume :)


 


Voilà, voilà

venezia 20/03/2012 06:51



merci simplicity pour la précision mythologique



Mellow 18/08/2009 20:26

Bonjour PPP ! Comment suis-je arrivée sur ton blog ? Je ne sais même plus mais en tous cas j'ai A-DO-RE ton article sur le "déo mécanique". Perso j'ai observé que pendant l'été il arrivait par périodes régulières que je me lave plus souvent les aisselles pour cause de grosse chaleur et que donc je mette autant de fois du déo : c'était la cata ! Odeur aigre, aisselles irritées...   Donc j'ai essayé la péthode que tu préconises mais avec un bête de gant de toilette et je sais pas si c'est l'effet psychologique mais je vois déjà une différence. D'autre part je trouve qu'il est très difficile de faire en sorte qu'il n'y ai pas du tout de savon qui touche les aisselles alors j'ai utilisé la méthode mécanique... sur tout le corps eh oui. Un des commentaires (je ne sais plus si c'est sur cet article ou sur un des deux autres sur les gratounettes) mentionne le livre "L'art de la simplicité" de Dominique Loreau. Elle y parle de la toilette sans savon avec juste une brosse et un "séchage exfoliant" à la serviette de toilette un peu rèche. Les serviettes de toilette vont plus souvent au lavage mais on n'utilise plus de savons divers (un pour le corps, un pour le visage) et on passe moins de temps sous la douche.Voilà, merci beaucoup pour ce blog très réussi et tous les conseils que tu mets à notre disposition !!  Mellow

venezia 18/08/2009 22:48


merci Mellow pour ton commentaire si gentil… s'exfolier les aisselles sans mettre de savon, on y arrive assez vite…


Ludojapon 12/06/2009 08:48

J'ose un commentaire...Pour le probleme relatif au type de vêtement, certaines matières retiennent les bactéries responsable de la mauvaise odeur. Ici au Japon, les machines à laver ne lavent qu'à froid, et je me suis rendu compte que certains de mes tshirts propres sentaient encore un peu la sueur, et quand je les mets (pour rester à la maison hein, faut pas pousser quand même), mes aisselles sentent plus fort... les bacteries reviennent sur la peau en fait.Sinon, au sujet de Demeter et des pepins de grenade, c'est 6 qu'elle en a consommé, et c'est pour cette raison que la terre (qu'incarne Demeter) ne donne que 6 mois de l'année. C'est l'origine du cycle des saisons :  en été déméter est généreuse car elle profite du retour de sa fille des enfers, et en automne, elle angoisse déjà pour son départ prochain, en hiver elle ne donne plus car elle trop triste que sa fille soit partie, et au printemps, la nature se réveille car Demeter prépare le retour de sa fille... J'adore cette histoire, c'est pour ça que je le raconte...

venezia 12/06/2009 14:06


Meci

okapi2004 03/07/2008 16:16

Alors ça fait presqu'une semaine et, je suis malheureusement moyennement convaincue. Qu'est-ce qui ne va pas, je gratte avec un chou gratteur (un rose et un bleu - oui, je sais, on s'en fout de la couleur !), j'essuie avec une serviette et puis voilà. une heure après, je sens l'homme... et puis on dirait que ça s'estompe et hop ça revient, comme chez cloclo... SI je laissais sécher à l'air peut-être ?

okapi2004 30/06/2008 12:50

Bonjour venezia ! Quel succès cet article... Je déteste mettre du déo. Je n'en mets jamais, mais en vivant en afrique, je m'en mords quelques fois les aisselles... L'effet gratounette, c'est donc pour moi, mais là, ça fait deux jours que j'essaie, c'est pas encore le top. Non, non je ne mets rien du tout (pas compliqué !) j'attends donc que mes bactéries s'en aillent et je te dis quoi... est-ce que pendant la journée, on peut se gratounner à sec pour se rafraîchir ??? merci !