Gulestan: les roses du développement

Publié le 20 Mai 2007


Je regarde peu la télévision, et encore moins TF1, mais le dimanche 13 mai, je suis restée littéralement fascinée par un reportage tourné en Afghanistan, (diffusé dans l'émission Sept à huit*) intitulé Le parfumeur de Jalalabad. C'est  l'histoire de Gulestan,(le jardin des roses) une entreprise créée par Mathieu Beley, un Français de 31 ans installé depuis 2004 à l'est du pays, où il s'est lancé dans la production d'huiles essentielles de qualité, sans brader le prix de la main d'œuvre, en privilégiant le bio et les espèces végétales endémiques.
 



                                      Photo provenant d'un site planant: des rêves plein le monde
L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Le parcours du créateur de Gulestan est atypique. HEC en poche, il fait du marketing dans la Silicon Valley, en Californie. Après le 11 septembre 2001, il  quitte l'Amérique pour le Népal où il travaille pour une ONG. Devenu consultant pour l'ONU qui prospecte avec l'idée d'implanter la rose comme culture de subtitution dans les zones de production de pavot à opium, Mathieu Beley a le coup de foudre pour les parfums des mille et une nuits. Fin 2004, il crée Gulestan à Jalalabad avec des amis américains et afghans.

Le Moyen orient et l'Asie centrale sont le berceau originel de nombreuses espèces végétales. L'orange pourrait être née dans cette zone géographique, où des vallées très protégées permettent l'épanouissement des agrumes. En Afghanistan, elle y est appelée de son nom persan naranj (le mot a voyagé: en espagnol, orange se dit naranja… ) et c'est une orange amère (ou bigarade). De la variété qui donne, après distillation de ses fleurs, le merveilleux néroli. Dans le reportage diffusé dimanche dernier, on voyait les paysans (des hommes seulement… ) cueillir à la main des milliers de boutons, avant de les porter dans d'énormes baluchons jusqu'à la distillerie.
 



L'Asie est aussi la patrie de la rose. En Afghanistan, il s'agit d'une variété de damascena, appelée gulab (également le nom de la rose en hindi) avec des arbustes poussant à la sauvage jusqu'à six mêtres de haut. Mathieu Beley distille donc aussi de la rose… ainsi qu'un choix de plantes médicinales locales comme la camomille matricaire, l'armoise, l'achillée, la sauge d'Afghanistan …
Il a ouvert un site que je vous conseille de visiter. Il prévoit d'y diffuser certains de ses produits. S'inscrire si on veut obtenir des informations ultérieures.

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Raconté comme ça, on nage en plein conte de fée. Mais Mathieu Beley ne peut travailler et résider à Jalalabad que parce qu'il est sous la protection d'un chef de clan. Il parle persan et se déplace sans trop de protection dans un pays où les Talibans dégainent plus vite que leur ombre. Son entreprise est aussi précieuse que fragile. Plus elle sera connue, moins elle sera vulnérable.

L'Afghanistan est la terre de la culture du pavot, qui donne des revenus aux paysans pauvres. Je ne défends pas l'opium mais quand on voit, comme le montre le reportage, la police éradiquer à coup de canne les fleurs de pavot pour donner l'exemple (alors que le trafic continue de prospérer), on devine bien que cette destruction n'est que dérisoire. L'essor de la rose et de l'oranger amer qui donnent tous deux des huiles essentielles aussi recherchées que coûteuses semble une alternative prometteuse.

* En faisant des recherches, j'ai découvert qu'il y avait déjà eu un reportage de 52 minutes sur Gulestan diffusé en mars dernier par RF3 Lorraine.

www.gulestan.com

L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/boutonan5.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Golestan, le jardin des roses, est le titre d'un recueil de contes du poète persan Saadi, qui a vécu au XIII° siècle.

"Emporte une rose du jardin
Elle durera quelques jours,
Emporte un pétale de mon jardin de Roses
Il durera l'Eternité."


Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nansou 12/11/2009 07:07


C'est encore mieux s'il a réussi à implanter une dynamique qui perdure là-bas !


Nansou 11/11/2009 17:46


Et bien, il semblerait que le 11 septembre ait créé un déclic... c'est très courageux et très audacieux de la part de cet homme ! Un grand bravoà lui, et aux évolutions récentes de son travail !


venezia 11/11/2009 21:51


Je sais que le travail en Afghanistan continue sans lui.


TINATINE 22/05/2009 14:20

je souhaite avoir des informations sur la possibilite d'achete du neroli a Mathieu ..bisoss

venezia 27/05/2009 21:57


A ma connaissance, Mathieu n'et plus en Afghanistant et pour l'instant, je n'ai plus de contact… j'en suis bien désolée.


Romain Santamaria 13/01/2009 14:27

Bonjour,Je voulais vous féliciter pour votre post et de la bonne initiative de cette entreprise qui donne à voir l'Afghanistan d'une manière différente de celle véhiculée dans les médias traditionnels.Je me permets de vous orienter vers le site de notre maison d'édition Riverboom (www.riverboom.com) qui sortir en mars prochain un livre (des séries thématiques de photographies) sur l'"Afghanistan".

venezia 14/01/2009 09:58


Merci pour votre message.


patte 16/08/2008 10:01

Heu...t'es pas dans le coup Princesse ? Cette autre fleur...Humm !

venezia 17/08/2008 00:40


Pas spécialement…


patte 15/08/2008 23:53

J'ai enfin trouvé une réponsehttp://www.france-info.com/spip.php?article161455&theme=81&sous_theme=304un brin romanesque.."Mathieu Beley, lui, a quitté l’Afghanistan. Il a rencontré une autre fleur... L’amour l’a conduit sur une autre terre, vers d’autres parfums à inventer… Quand aux afghans, ils poursuivent l’aventure…"

patte 15/08/2008 19:13

Princesse, tu n'as pas des nouvelles de la société Gulestan ?Le site internet ne fonctionne plus..Mauvais pressentiment.J'ai fais des recherches sur Google..rien !

venezia 15/08/2008 22:14


Quand j'ai vu Mathieu Beley à Paris en décembe 2007 , il avait plein de projets … Il est possible qui'il se soit branché sur d'autres trucs, après le démarrage  du projet afghan.
Je pense que si tu tapes son nom sur internet, tu trouveras peut être des info  récentes;


patte 30/05/2008 23:34

Alors voilà l'origine de ce fameux mélange afghan !Le danger réside essentiellement ici dans l'accoutumance qu'il entraine en quelques jours..avec le mariage des autres he. Diabolique !Jamais rien senti de comparableEncore merci Princesse(mais comment fais tu pour en acheter de Paris ?)

venezia 01/06/2008 08:39


J'avais acheté ce mélange … à Paris, lors de la venue de Mathieu Beley. Mais je pense que le mix de camomilles est plutot le secret du parfum


michele 21/11/2007 10:24

J'ai regardé hier soir sur Arte la soirée Thema sur les barons de la drogue en Afganisthan et je me suis souvenue de ton article.Sans nouvelles de ce jeune homme depuis l'inscritpion, je viens de lui renvoyer un email pour savoir si on peut à présent acheter des HE et HA.Savoir que tant de gens ne peuvent survivre qu'en cultivant du pavot à opium au lieu d'autre chose me détruit. Les barons de la drogue produisent même maintenant l'héroïne base dans des conditions rudimentaires car elle est bien plus rémunératrice que l'opium. Et pendant ce temps, les paysans afgans arrivent à peine à nourrir leurs familles et les toxicomanes occidentaux meurent...

venezia 22/11/2007 08:30

Ja'vais rencontré Mathieu Beley lors de sa venue à Paris. Il cherchait des financements pour poursuivre son travail là bas. Il m'avait fait sentir des HE magnifiques (de la famille des armoises notamment) . Je ne sais où il est en ce moment

michele 26/05/2007 15:18

Je te remercie pour cette information qui me donne l'espoir qu'il existe des êtres riches et tellement convaincus!La marche du monde n'est pas morale bien sûr et je me suis inscrite aussi, ne serait-ce que pour l'encourager.Merci.

venezia 26/05/2007 20:45

Cette affaire me fait réver j'espère que ça va marcher pour lui…