Les secrets d'un baume très moelleux

Publié le 1 Juin 2007


La cosmétique maison est un terrain de jeu perpétuel. Ainsi, je traque depuis des mois les proportions magiques pour la fabrication des baumes. Bien sûr, je ne prétends pas l'avoir trouvée, mais la formule que j'ai peu à peu mise au point (ainsi que le processus) assure en tout cas un résultat particulièrement fondant avec une texture suave et qui pénètre très vite (en raison de l'amidon). Bonus: il est archi-facile à réaliser.


Ma formule pour un baume suave

40% huile de coco
40% autres huiles
8% cire d'abeille
6% beurre végétal (de karité, de chanvre, d'avocat, etc… )
6%  amidon
+ anti oxydant, (5 gouttes d'AOX COs pour 100g de produit fini)
+extrait de pépins de pamplemousse pour la conservation (5 gouttes pour 100grammes de produit fini)
+éventuellement huiles essentielles, extrait concentré d'aloe. 


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini09.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Le tour de main en 22 étapes

1. D'abord, je choisis mes ingrédients et fais mes calculs sur une feuille de papier que je garde à côté de moi quand je réalise le baume (ce qui me permet de rectifier mes chiffres si les quantités varient un peu en cours de route… ça arrive: flacon d'huile en bout de course, débit d'un liquide qui s'emballe…  )

2. Je pose une feuille de papier sulfurisé sur le plan de travail et sors tous les ingrédients, les ustensiles  ainsi que les récipients prévus. Les huiles doivent être à température ambiante, c'est important.

3.Je passe tout les ustensiles à l'eau bouillante puis à l'alcool.

4. J'utilise un petit saladier léger en acier (que je trouve dans les boutiques indiennes ou chinoises) car il se stérilise facilement, il chauffe… et refroidit très vite, ce qui permet une réalisation rapide.

5. Je fais d'abord liquéfier l'huile de coco au bain marie en secouant de temps en temps la bouteille.

6. Je pose le saladier sur la balance (j'en ai une qui me permet d'ajouter les ingrédients au fur et à mesure).

7. Je mets l'amidon (j'utilise de l'amidon de maranta en ce moment) au fond du saladier.

8. Je rajoute la cire d'abeille. J'utilise une cire en feuilles, très facile à couper et très fine.

9. Je rajoute l'huile de coco (qui apporte une très belle fluidité cosmétique) et l'anti oxydant.

10. Je pose le saladier sur une casserole (plus petite que lui) emplie d'eau et je fais chauffer au bain marie en touillant régulièrement avec une baguette puis avec un petit fouet. La cire, l'huile et l'amidon font peu à peu un mélange homogène d'un jaune opalescent.




11.Quand tout est dilué, je sors le saladier du bain marie, je le repose sur la balance pour ajouter le beurre et je touille.

12. Quand le beurre est intégré, j'ajoute les autres huiles, en deux ou trois fois, et en remuant au fouet entre chaque ajout, ce qui fait baisser la température du mélange progressivement. Les huiles ne doivent pas être trop froides, sinon, ça précipite la prise de la cire. D'où l'importance de sortir ses huiles du frigo (si on les y conserve), un bon moment avant de fabriquer le baume.
 
13. Comme la cire a emprisonné des grains d'amidon, elle prend bien moins vite. Si cependant, ça fige quand même, reposer le saladier dans le bain marie (éteint) et remuer, ça suffit en général à tout reliquéfier.

14. Attendre quelques instants le tiédissement. Avec un récipient en acier fin, ça va très vite. Ajouter éventuellement les huiles essentielles, l'aloe…  et remuer au fouet pour les incorporer.

15. Ajouter enfin l'extrait de pépin de pamplemousse et remuer. C'est fini.

16. Mettre en pots sans attendre. J'utilise une petite cuillère (en acier) pour remplir les pots. Racler éventuellement les parois du saladier avec une maryse en silicone.

17. Dès que les pots sont froids, les refermer.

18. Essuyer tous les ustensiles avec du papier absorbant.

19. Les rincer à l'eau savonneuse.

20. Si on a la chance de posséder une machine à laver la vaisselle, les mettre en machine.

21. Etiqueter les pots.

22. Recopier (dans un carnet, sur son ordinateur, etc… ) en la datant, la formule employée, et noter, éventuellement, les accidents de parcours…

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini09.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. On peut varier légèrement les proportions bien sûr, comme dans cette formule d'un baume pour mains très deshydratées (Je l'ai offert sans l'avoir photographié)

Baume pour mains très deshydratées

En grammes:
60g huile de coco (hydratante, pour sa fluidité cosmétique)
10g beurre de chanvre (hydratant, renforce l'élasticité de la peau)
19g huile de nigelle (anti-age, nourrissante)
15g huile de calophylle (régénérante, adoucissante)
20g huile de baobab (réparatrice, anti peau sèche)
2g gel concentré d'aloe (hydratant)
20g cire d'abeille en feuille
10g amidon de maranta   



En gouttes:
10g AOX COS
30g extrait CO2 camomille (adoucissant, anti-inflammatoire)
30g extrait CO2 cassis  (anti inflammatoire)
10g extrait huileux argousier (hydratant)
35g He  lavande d’altitude (cicatrisante)
10g HE géranium bourbon (tonique cutané)
10g extrait pépin pamplemousse (EPP)



L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini09.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. En images, un baume tout récent, concocté avec ma formule, où j'ai choisi du karité comme beurre végétal:


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini09.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pourquoi une telle obstination à faire des baumes?

-parce que je peux en offrir sans me soucier trop de leur conservation
-parce qu'ils voyagent bien
-parce qu'ils sont très pratiques comme support thérapeutique (une huile essentielle intégrée en bonne quantité dans un baume pour les pieds peut avoir un effet plus large et rayonnant… c'est une manière douce d'utiliser les huiles essentielles).
-parce que je les trouve très efficaces sur les mains, les pieds ou les coudes  secs.

Sur le forum collectif Potions et Chaudron, Michèle a présenté un merveilleux récapitulatif de ses formules personnelles testées pour les baumes.

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cannella 09/12/2009 00:59


Aox qu'est-ce que c stp ? Et par quoi peut-on le remplacer ? Merci et bisous


venezia 09/12/2009 17:35


L'aox est un anti oxydant (un méalnge de tocophérols)destiné à éviter que les huiles ne rancissent trop vite quand on les chauffe, si elles sont fragiles. Tu peux le remplacer par de la vitamine E
qu'on trouve en pharmacie.


Gondül 20/08/2009 13:28

Allez, encore un commentaire... désolée d'inonder ton blog, j'ai tellement de questions en suspens et d'envies d'expérimentation...Est-ce que je pourrais changer les 40% d'huile de coco (qui est dur si mes souvenirs sont bons) par du beurre de karité?  Ou changer les proportions HV, BKet cire?  Je n'ai pas trop envie d'acheter un ingrédient supplémentaire (huile de coco), je suis plutôt minimaliste...

venezia 24/08/2009 22:08


Ouh la, l'huile de coco donne un toucher cosmétique très souple mais on ne peut pas la substituer au karité qui donne un effet tout à fait différent.
L'hule de coco se liquéfie vers 26°, pas le karité;

l'huile de coco est un ingrédient bon marché (je l'achète dans les épiceries indienens, moins de 5€ les 500ml). Elle apporte vraiment un toucher particulier;
tu peux peut être essayer de la remplacer par une autre huile (palme bio? ) mais tu n'auras pas le meme résultat;


Gondül 19/08/2009 10:04

Arf, j'me suis trompé d'article, y a pas de cire dans mon baume...

Gondül 19/08/2009 10:02

Ah, Venezia!  J'ai fait ce baume hier soir, et dire que je suis super contente du résultat est un doux euphémisme!  Voilà exactement la consistance que je recherchais!  Je retiens donc la recette...J'ai fait le baume avec ce que j'avais sous la main : beurre de karité, macérat de souci sur hv olive, arrow-root, he de lavande.  Impeccable!Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai du mal à utiliser de la maizena comme amidon... faudrait que je vois les autres possibilités (je finis l'arrow-root que j'ai mais n'ai pas spécialement l'intention d'en racheter)...Bises!Gondül

kat 19/07/2009 11:46

Oui et je t'en remercie ! C'est très gentil d'avoir pris un peu de temps pour moi ! Cela rassure de savoir que l'on se débrouille !Bon dimanche !

Kat 18/07/2009 15:21

Bonjour Vénézia,Je viens de faire un baume et j'ai suivi tes indications pour obtenir un baume moelleux; C'est très réussi ! Je te remercie pour les conseils précieux que tu donnes.La recette est sur mon blog, je t'y cite évidemment et si tu veux me donner ton avis, j'en serais ravie ! Rien d'obligatoire, hein ! Tu peux passer par mon adresse mail.Amicalement.

venezia 19/07/2009 09:25


Bonjour Kat, je suis allée voir ta formule particulèrement ien pensée… bravo.


KATEL.29 26/02/2009 15:12

Bonjour Vénézia, tout d'abord bravo pour ton site qui est une véritable mine de trésors en tous genres et que tu as la délicatesse de mettre à portée de tous, y compris d'une béotienne comme moi. Je ne suis tombée que très récemment dans le chaudron de la cosmétique naturelle et j'avoue humblement avoir des problèmes pour concocter des recettes qui me conviennent. Je suis tombée en adoration devant tes baumes et voilà pourquoi je me permets, bien que sachant que tu es débordée, de te demander s'il te serait possible de m'aider à réaliser un baume suave pour le contour des lèvres car j'ai quelques rides autour de la bouche qui me contrarient quelque peu. Ta recette de baume pour mains sèches pourrait-elle s'appliquer sur la peau autour de ma bouche sans risquer que je fasse d'allergie car elle contient tout ce qu'il me faudrait ? Que peux-tu me conseiller ? Je te remercie d'avance de l'attention que tu voudras bien apporter à ma requête (ne t'étonnes pas de ma façon de m'exprimer, mais je voue une véritable passion au Moyen-Age et à ses preux chevaliers). Ma très chère Princesse, j'attends impatiemment de tes nouvelles. Une ex-parisienne qui a le grand bonheur de vivre en bord de mer bretonne. Catherine du Finistère

venezia 15/03/2009 06:32


catherine,

Je pense que pour un baume contour de levres, il faut rester très prudente. j'ai donné sue ce blog des formules de baume à levres (par exemple, le rosissisime, mais il y a plus simple) que
j'utilise en débordant sur le tour des lèvres… tu peux ajouter une ou deux gouttes d'HE de ciste (à tester avant pour voir si tu supportes) ou de géranium…

Ça hydratera bien, … mais de là à retrouver une bouche de bébé… je n'irai pas jusque là…


Nilou 05/01/2009 10:06

Par contre, j'ai oublié de demander: où peut-on trouver l'amidon?Merci d'avance!Très bonne semaine. :-)

venezia 05/01/2009 22:05


On trouve de l'amidon de riz en pharmacie (hélas souventvendu  en grande quantité).il existe aussi de l'amidon (marque Remy) en morceaux à déncher dans certaines drogeries (pas facile) et à
moudre en poudre. Sinon, on peut le remplacer par de l'amidon de marantha qu'on touve en boutique bio, mais mieux vaut le sériliser. j'explique comment dans l'article que jravais fait sur l'amidon
sur ce blog.


Nilou 29/12/2008 19:44

Merci pour ce super article. Moi aussi j'aime particulièrement les baumes car ils se conservent bien, s'offrent facilement et on peut varier les ingrédients à l'infini, grâce aux plantes, aux huiles végétales, aux huiles essentielles ou au beurres utilisés. Un vrai délice.Bonne continuation.

venezia 05/01/2009 08:25


merci Nilou, quand je pense tous les essais "baumesques" qu'il me reste à faire, ça m'enchante…


Neko 18/06/2008 08:11

Merci beaucoup pour cette recette à la texture fabuleuse. Je m'en suis préparé hier une version "mon amie la ruche" avec cire d'abeille, miel et propolis pour soigner mes mains. Et je suis bluffée de par la texture gourmande et l'efficacité. Mes plaques de peau qui craque sur les articulations, devient très épaisse, démange et est rouge se sont déjà bien atténuées après une journée d'application. Et grâce à la cire, une protection persiste malgré les lavages répétés.Encore merci pour ton partage si aimable de tes connaissances et pour ce blog dont la lecture m'aura occupée de longues heures.

venezia 20/06/2008 08:20


Je trouve aussi que le cire a vraiment un effet protecteur, je suis ravie que ton baume puisse te soulager.