Pourquoi évoquer la non violence sur un blog à vocation, disons… botanique?

Publié le 26 Septembre 2007



Je m'attendais bien à peu de réactions après ma très brève évocation de ce qui se passe en Birmanie… et qui ne vire pas très bien. Des moines ont été tués…

Néanmoins, je persiste car il me paraît que la non-violence active appartient à ce qu'on pourrait appeler l'écologie humaine, pas fondamentalement différente de l'écologie.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/colombe1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Juste un bout de texte de Pema Chödrön, une nonne bouddhiste américaine dont les livres m'ont souvent fait réfléchir. Dans Les bastions de la peur, pratique du courage dans les moments difficiles, (ed. de la table ronde), elle écrit à propos de la compassion, l'un des fondements du bouddhisme:

«La compassion n'implique pas de se borner à essayer d'être bon. Quand on se trouve dans une relation agressive, il faut établir des limites précises. La meilleure chose qu'on puisse faire pour toutes les parties concernées est de savoir quand dire "ça suffit". Beaucoup de gens se servent des idéaux bouddhistes pour justifier l'auto-avilissement. Sous prétexte de ne pas refermer son cœur, on se laisse piétiner par les gens. Il est dit que pour ne pas avoir à rompre son vœu de compassion, on doit apprendre à arréter l'agression et à fixer une limite. Il y a des moments où la seule manière de faire tomber les barrières est de tracer des frontières».

C'est ce que font les moines birmans en ce moment.


L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/Imini-gif7/colombe1.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pour en savoir plus

Le site d'Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix, en résidence surveillée à Rangoon: ici
Bouddhiste engagée dans l'action non-violente, elle n'a jamais renoncé. Son livre publié aux Editions des femmes (1991, réed. 2004) s'appelle, -tout un programme dans le pays qui la retient captive-: Se libérer de la peur.

"L
e courage vient en cultivant l'habitude de refuser que la peur guide notre action. » Aung San Suu kyi

Le site d'information d'Actions Birmanie, citoyens en soutien aux démocrates birmans  : ici

Un site (canadien) sur la non-violence active: ici

Rédigé par venezia

Publié dans #divers

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

kathy 13/11/2007 20:33

je pense qu'il est important de parler de la Birmanie et de la Non violence active. dans mon message ci dessus j'ai mis le lien du site karuna sur le bouddhisme engagé pour qui la non violence Active est très importante.
dans ce message je mùet le lien de mon blog qui parle beaucoup de la Birmanie.
Je vais d'ailleurs copier cette citation sur la compassion qui me plait bien

venezia 15/11/2007 08:34

merci pour ce commentaire, Kathy, qui m'a permis de découvrir ton "chemin de vie" et blog vraiment passionnant.

kathy 13/11/2007 20:21

Tres bien cette citation sur la compassion

MLK 27/09/2007 20:49

bien sur Venezia la non violence active ne repose pas sur la béquille de l'espoir mais sur les actions des mères qui se réunissent un peu partout dans le monde contre toutes les tyrannies qui broient leurs ,nos enfants(Israel,Argentine,Tchétchénie et tant d'autres )face à ces courages le pessimisme n'est pas de mise et continue de ta belle plume à nous interpeller MLK

venezia 28/09/2007 17:00

ce qui me rednd (un peu) opimiste, c'est que lors de la révolte de 1988, terminée dans un bain de sang, il n'y avait pas (ou peu) de caméras présentes.

patte 27/09/2007 16:13

Non, tu n'as rien à te reprocher : ton 1er message était certes succint mais  cela correspondait bien avec sa fonction d"alerte".
Pas trop long pour décourager la lecture, clair, explicite..Il montrait bien le lien que tu voulais établir entre la philosophie de ton blog et la situation actuelle de la Birmanie.
Reste idéaliste Princesse. Mais de mon côté, le pessimisme l'emporte quant à la possibilité de changer le monde et les Hommes... Même si on a entre nos mains tous ces moyens de communication, une situation inédite dans l'Histoire humaine
 

venezia 28/09/2007 17:04

merci Patte…

MLK 27/09/2007 10:39

vocation botanique? il faut le dire avec des fleurs et non avec leurs armes... et moi je suis ravie de connaître cette facette "citoyenne du monde" de la reine des baumes, ce monde en a bien besoin et tu me fais grand plaisir
MLK

venezia 27/09/2007 13:01

merci vraiment à toutes pour vos commentaires. c'est vrai que je me suis longuement posé la question de savoir si j'allais ou non parler  de la Birmanie sur ce blog, car cela a un côté un peu dérisoire entre deux recettes et un récit de voyage. Puis je me suis dit que se préoccuper du monde faisait aussi partie du quotidien, et qu'évoquer la Birmanie via la question du choix des armes de combat  pour faire avancer les choses n'était pas hors sujet. Mon premier article était trop succint, et je le regrette. (mais je n'arrivais pas à trouver le ton juste, donc je l'ai fait et refait sans en être satisfaite). Peut on changer le monde en mettant en pratique la philosophie de la non-violence active? Je l'espère. 

michele 27/09/2007 09:37

Le manque de réaction de la junte au pouvoir dans les premiers jours des manifestations m'ont fait espérer que quelquechose se passerait.En bien, pour la justice et pour la liberté...Mais comme les informations, tout va trop vite et je me sens, encore une fois, tellement impuissante...Mais tu as raison, cette léthargie ne fait pas avancer les choses.Notre sentiment d'impuissance favorise les dictatures et  valide les réactions des gouvernements occidentaux qui font des choix d'alliance ou de condamnation bien peu moraux.J'ai eu l'occasion quand j'étais étudiante, d'envoyer un mot paru dans Marie Claire pour demander la libération d'Aung San Suu Kyi.Quelques mois après, elle a été mise en liberté surveillée et interviewée par le même journal.J'avais ressenti alors, que j'y étais aussi pour quelque chose.Depuis, j'ai un peu baissé les bras sur de nombreux combats.Tu as eu bien raison de me secouer. Merci.

Pescalune 27/09/2007 09:35

Non Venezia tu n'écris pas dans le vide !!Mais il y a des choses tellement révoltantes que parfois mes mots ne sont pas en mesure d'exprimer ce que je pense .......

Helene H 27/09/2007 08:45

Le premier ministre du gouvernement birman en exil Sein Win a affirmé mercredi à Paris que l'opposante et Prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi, placée en résidence surveillée depuis 2003 par la junte, avait été transférée dimanche en prison.Il y a un article sur cyberpresse.ca

Helene H 27/09/2007 08:44

J'ai depuis plusieurs jours l'intention de moi aussi (re) parler de la Birmanie sur mon blog, qui n'est pas du tout politique non plus, mais il y a des évènements qu'on ne peut pas passer sous silence.Que faire de plus ? Suivre ce qui s'y passe. Si des manifestations ont lieu  (comme celles qui sont organisées en Belgique par Amnesty), ou si des pétitions sont lancées, y participer, s'informer, informer autour de soi. On ne peut pas prend chose à notre niveau individuel, certes, mais chaque goutte d'eau compte et l'indifférence ou l'ignorence ne sont pas des alternatives.

malegria 27/09/2007 01:11

Patte tu as très bien résumé ma pensée, merci :)
Venezeia j'ai lu ton article, je suis suspendue aux JT de tous pays francophones qui abondent sur tv5 monde, j'ai sans vergogne repris le dessin humoristique que tu as utilisé pour mon msn que j'ai sous-titré : "un nouveau tien-an-men?" mais commenter cela sur un blog, pour moi c'est bien délicat quoique le sujet me passionne et que s'il fait débat, j'y participerai peut-être.
Juste dire aussi qu'Aung San Suu Kyi aurait été emprisonnée, mais ceci est encore au conditionnel, espérons que cela ne se vérifiera pas.