Rio : version originale

Publié le 26 Octobre 2007



                             Rio dans la brume du matin depuis le quartier de Santa Teresa

Pourquoi ce titre?

Parce qu'à la suite d'une heureuse coïncidence, j'ai pu visiter en version originale de ce que j'avais découvert cet été à la Biennale de Venise (j'en avais parlé sur ce blog ici): Morrinho, une installation qui m'avait emballée. Celle de jeunes de Rio qui avaient reconstitué une favela avec des briques et d'autres matériaux de recup  dans les jardins de la Biennale.


A Rio, j'ai pu mieux comprendre toute l'histoire de cette œuvre.



          Nelcirlan Oliveira, ( 24 ans aujourd'hui), posant devant son œuvre entretenue avec soin.

L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules547.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Il y a dix ans, Nelcirlan, un garçon de 14 ans et son frère Maiquinho qui débarquent de la campagne sont impressionnés en découvrant les grandes favelas des collines de Rio et ont l'idée d'en construire une en modèle réduit près de là où ils s'installent (Vila Peirera da Silva, une "petite" favela de 2000 personnes, perchée entre les quartiers de Santa Teresa et de Laranjeiras). Au fil des années et avec d'autres copains, ils l'agrandissent. Elle s'étend aujourd'hui sur 300m2 et représente en modèle réduit 22 favelas (mais pas la leur). C'est leur terrain de jeu, perché pleine pente, où ils s'amusent aussi à inventer entre les briques des tranches de vie, simulacre apaisant des violences qu'ils côtoient au jour le jour, en jouant avec des petits personnages et des legos.



                             Mini favelas dégringolant comme pour de vrai sur les pentes escarpées du morro

Peu à peu cette installation aussi insolite qu'impressionnante a été repérée et il y a eu des expositions au Brésil en 2001, en 2005 à Barcelone, à Paris en 2005 lors de l'année du Brésil en France, etc.. Pour la Biennale, les dix créateurs sont partis un mois à Venise monter leurs briques et leurs jeux.



                         Au premier plan, les voitures et les legos qui servent aux jeux…

A Rio, j'ai aussi eu la chance de découvrir TV Morrinho, d'irrésistibles mini films d'animation tournés dans ce décor. Ils racontent des histoires désopilantes (du quotidien des favelas) à l'aide de petits personnages et sont projetés par exemple aux gamins de la favela.
L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules547.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Il y a ainsi le conte de la piscine construite par un habitant de Morrinho. Comme tout le monde vient s'y baigner, le bassin déborde et le propriétaire de la piscine décide de faire payer l'entrée… les baigneurs râlent…  Un autre habitant construit alors une piscine plus petite et fixe le tarif moitié moins cher …  tout le monde se rue chez lui, et il peut alors s'offrir l'entrée… dans la plus grande piscine qu'il a pour lui tout seul. Tout ça avec des petits personnages très stylisés manipulés avec les doigts, le décor et le reste étant en matériaux de récup.
 
Ce qui est intéressant -et fort utile-  c'est que l'ONG Morrinho forme petit à petit des jeunes (malheureusement pour l'instant il n'y a que des garçons) aux techniques de la caméra et qu'ils sont maintenant sollicités pour travailler dans le monde audiovisuel.



L'image “http://perso.orange.fr/safran2c/Ikaos/boules547.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.J'ai fait cette visite par l'intermédiaire de l'ONG Iko Poran (Tout va bien en guarani) qui permet à des volontaires de s'installer dans des favelas pour y travailler selon leurs compétences (pour des périodes de trois semaines à trois mois).
Contact ici

Pour la visite, on peut également passer directement par l'ONG Morrinho.
Son site ici

Depuis 2004, il existe un petit bed and breakfast, la Pousada Favelinha, installé dans la favela.
Contact: ici

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0
Commenter cet article

Pescalune 27/10/2007 10:16

Quelle belle histoire ! Merci Venezia

venezia 27/10/2007 11:13

seul bémol: y a pas de filles qui jouent aux légos…

MLK 27/10/2007 10:15

Ah! Venezia ton blog à vocation botanique nous mène encore vers des mondes passionnants et continue à nous ouvrir les yeux et l'esprit encore merçi Mlk

venezia 27/10/2007 11:12

là, pour le coup, c'est pas très botanique… mais cette histoire m'enchante…

michele 26/10/2007 21:25

C'est un véritable conte de fées. C'est formidable pour ces jeunes.Tu as dû te régaler...Bzz

venezia 27/10/2007 11:11

Ce que je trouve super aussi, c'est qu'ils apprennent à tenir une caméra

Catherine 26/10/2007 20:00

Trés intéressant tout ça, comme tes voyages sont enrichissants !  merci de nous les faire partager.

venezia 27/10/2007 11:14

j'ai été vraiment fascinée par cette créativité…