Cérat calmant… et eau d'iceberg

Publié le 22 Novembre 2007


Après avoir tenté je ne sais combien de crèmes (maison) pour apaiser la peau hypersensible du visage, j'ai changé d'inspiration… L'Effadiane, que j'utilise quand rien ne va plus, a une consistance grasse, quasiment celle d'une pommade. Ma peau pourtant la boit très vite… c'est une émulsion eau dans huile, comme les cérats, avec des propriétés filmogènes … Je me suis donc dit que je ne risquais pas grand chose à essayer une préparation de plus: un cérat pour le visage.  Pour la recette, j'ai respecté les proportions du cérat de la magicienne Michèle, que je trouve parfaites, et que je garde pour tous les cérats.

Les proportions magiques du cérat de Michèle

60% phase huileuse
25% phase aqueuse
15% cire
+anti oxydant et HE

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/chat96.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Un cérat, par définition, renferme de la cire qui fait office à la fois d'émulsifiant et de petit manteau protecteur. Comme la cire a des propriétés émulsifiantes moyennes, la quantité de phase aqueuse que l'on peut incorporer doit rester modeste… ce qui rapproche le cérat de la crème Effadiane dont la phase huileuse dépasse les 60%. J'ai bien sûr déjà fait des essais de crèmes avec des phases huileuses importantes, mais pour l'instant, je n'ai pas trouvé la bonne formule et ça ne marche pas terrible pour moi. Peut être une intolérance aux émulsifiants, je ne sais pas.


                                 Berg et son reflet

Phase aqueuse: Meme si elle est restreinte, il en faut. J'ai éliminé les hydrolats que je trouve trop desséchants. J'ai choisi l'eau… mais pas n'importe laquelle. Je cherchais une eau plus "vivante" qu'une eau distillée, et néanmoins la plus pure possible, avec un taux de résidus à sec très bas. J'ai donc passé un certain temps à la Grande Epicerie du Bon Marché à Paris pour éplucher les étiquettes des eaux du monde entier qui y sont proposées  … et j'ai découvert Berg, une eau de glacier, ruineuse si on la boit (3€90 le demi litre), mais finalement plutôt bon marché pour les popottes cosmétiques.
L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/chat96.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Berg est une eau canadienne qui renferme moins de 10mg de résidus secs par litre, alors que l'eau Rosée de la Reine que j'utilise souvent, pourtant faiblement minéralisée, en contient 18,1mg.
En revanche, j'ai été étonnée de découvrir que Berg avait un PH, basique, de 7,8. (contre 6,12, acide, pour Rosée de la reine).

Phase huileuse: J'ai utilisé un macérat maison que je trouve merveilleusement efficace: celui de rose et de laurier (le laurier est vraiment un excellent anti inflammatoire) dans un mélange d'huiles sésame-tournesol (bio bien sûr). J'ai aussi choisi l'argan pour ses vertus anti rides, et l'huile de jojoba pour la fluidité qu'elle donne aux préparations.

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/chat96.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Huiles essentielles:  lavande et de géranium, très douces et aux propriétés cosmétiques reconnues, helichryse contre les rougeurs. 




Cérat calmant

30g huile de jojoba
4g huile d'argan
2g macérat de pétales de rose et de feuilles de laurier dans un mélange huiles de sésame et de tournesol
15g eau d’iceberg
9g cire abeille bio en feuilles

3 gouttes AOX COS (anti oxydant)
1gte HE lavande d'altitude
1gte HE géranium bourbon de Madagascar
1gte HE helichryse italienne


Procédé
 
Choisir une casserole assez grande pour contenir deux petits bols, l'un pour l'eau, l'autre pour la phase huileuse (jojoba+argan+ macérat+cire+anti oxydants). Faire chauffer les deux bols au bain marie en même temps. Eteindre quand la cire a fondu. Incorporer en fouettant au fouet à capuccino l'eau dans la phase huileuse. Ça prend vite en cire sur les bords. Touiller pour tout ramener au centre, très liquide et arrèter de battre.
Celles qui ratent souvent leur cérat peuvent essayer ce truc: incorporer la phase aqueuse en laissant le bol de la phase huileuse dans le bain-marie (éteint et pas trop plein pour éviter les catastrophes si le bol se met à bouger). La chaleur maintenue empèche une prise trop rapide.
Attendre un peu avant d'incorporer les huiles essentielles, bien touiller et verser en pots le mélange encore liquide. Fermer les pots quand le cérat est froid.


Comment appliquer le cérat

Vaporiser très largement la peau à l'eau minérale pour potentialiser l'effet hydratant. Prélèver un peu de cérat avec une spatule (comme on racle la surface d'une plaque de beurre) et l'étaler, d'abord en émulsionnant, puis en lissant. La peau parait grasse, rosit, puis boit tout comme une goulue. Teint frais assuré. Une dartre récalcitrante à tout (y compris à la cortisone) et qui se reformait avec une régularité désespérante a enfin disparu. Et, depuis un mois que je me suis convertie au cérat, la structure meme de la peau a changé, elle me semble -enfin… - moins sensible. Est-ce la potion magique?

Quand le mettre

Soir et matin. Comme il est très couvrant, je laisse souvent reposer la peau sans rien la nuit. Et quand il fait froid, j'en remets dans la journée. Je peux aussi rajouter de l'Effadiane par dessus.

Je combine ce cérat avec l'huile démaquillante dont j'ai déjà donné la recette (clic ici) que j'emploie également sur peau très humidifiée.


                        J'ai trouvé ce petit pot en porcelaine avec couvercle et cuillère en acier, parfait pour les cérats, chez Casa.

Conservation

Comme le cérat renferme juste un anti oxydant mais pas de conservateur:
-n'en prélever qu'avec une spatule pour limiter les risques de contamination.
-ne pas le conserver plus de deux mois, grand maximum.

Je prévois bien sûr des variantes.



Rédigé par venezia

Publié dans #Cérats

Repost 0
Commenter cet article

Nilou 18/11/2010 01:00



Re-coucou,


Deuxième commentaire sur tes recettes de cérats, je confirme, j'adore ! ;) Je crois que je l'ai déjà dit, j'aime bien les crèmes riches ou les baumes, bon et surtout en cette saison, c'est sûr !


D'ailleurs, j'ai fait un soin tonifiant décoleté il y a quelques temps, qui nétait pas censé être un cérat mais qui au final s'y apparente de par sa texture. Riche, onctueuse, parfait pour le
soin du décoleté ! :)



venezia 24/11/2010 17:11



Les cérats sont formidables pour les décolletés, autnat qu'ils invitent au massage, ce qui ne fait pas de mal.



marie 10/01/2008 14:07

Bonjour!
Ton blog est tres interessant et il m'aide beaucoup en eclairant mes lumieres en ce qui concerne les cosmetiques!
J'aurais une question à laquelle j'espere que tu pourra repondre:
Je voudrais savoir pourquoi on retrouve uine phase aqueuse dans tous les cosmetiques? enfaite je voudrais connaitre le role de cette phase, ses proprietes.
En esperant que tu en sachje un peu plus que moi et sue tu pourra m'aider, si tu veux bien, en m'envoyant un mail à cette adresse.
Je te remercie à l'avance!

venezia 13/01/2008 21:07

Bonjour Marie, La phase aqueuse d'une creme permet, en se combinant avec des huiles, à fabriquer une émulsion. Or notre peau à la surface est aussi comme une émulsion (sébum+ transpiration)  Donc une émulsion en sera  proche  par  sa composition. néanmois, on ne retrouve pas forcement une phase aquesue dans tous les cosmétiques. Les baumes, par exemple, n'en n'ont pas, les huiles par définition, non plus. C'est la raison pour laquelle, pour le visage, mieux vaut passer baumes et huiles sur une peau légèrement humide, et faire l'émulsion à même  la peau.

profiteresse 05/01/2008 10:15

J ai moi aussi craqué pour ces petits pots !Je voudrais juste les déconseiller pour les émulsions, car le couvercle n est pas hermétique, ce qui fait qu\ elles moisissent en moins de deux (oui oui, je l ai vérifié moi-même :/)En tout cas merci à nouveau Venezia, je n en finis pas de m émerveiller de ce que je trouve ici!(Désolée, c est pas tres joli sans apostrophe mais apparemment les apostrophes provoquent des slashs, qui sont encore moins jolis je trouve... )

venezia 08/01/2008 22:57

Effectivement, pour les émulsions, mieux vaut un flacon à pompe, bien plus hygiénique. Mais si ça a moisi très vite, as-tu utilisé un conservateur (meme léger comme l'EPP) et as-tu stérilisé tes pots avant pendant 10mn à l'eau bouillante vinaigrée?

Ellaë 03/12/2007 22:04

Quelle belle recette, Venezia. C\\\'est tout à fait ce qu\\\'il me faut!!! Et ton petit pot me plaît beaucoup! J\\\'ai trop de boulot, en ce moment, mais j\\\'ai l\\\'intention de me mettre à quelques unes de tes confections avant noël (pour quelques cadeaux) et après (où j\\\'aurais quelques jours de vacances!). Bisous.

venezia 06/12/2007 07:40

En ce moment, je fais mes popottes tot le matin ou tard le soir…

patte 03/12/2007 10:10

Merci Princesse. Mon défaut : je reste trop dans la théorie et les livres sans prendre d'intiatives ! En effet, les feuilles de lauries ont des vertus anti inflammatoires...Alors forcement, si elles sont solubles dans l'huile, tu as tout bon
 

venezia 06/12/2007 07:42

Quand tu sentiras le parfum du macérat, tu verras qu'il prend bien la force des feuilles…

patte 02/12/2007 18:17

petit truc qui me chiffonne pour ce macérat de feuilles de laurier...(pénible je sais !)
J'en suis restée aux indications de Marie Delmas (Tisanes, Remèdes et recettes d'autrefois) . En effet, elle ne nous fait part que de ses vertus pour soulager les douleurs rhumatismales (p 104)
Quid des petits bobos de la peau alors ?

venezia 02/12/2007 21:33

Je t'explique mon raisonnement. Quand on fait un macérat, on extrait les principes liposolubles; quand on distille une plante pour avoir une huile essentielle, on concentre aussi -entre autres- les principes liposolubles. Comme l'he de laurier a des propriétés non seulement anti-inflammatoires, mais aussi antiseptiques , qu'elle est utilisée pour soigner  les plaies, j'ai tenté le coup pour calmer ma peau intolérante. Mais comme je trouve le macérat vraiment costaud (très odorant) , je prends vraiment soin de l'utiliser en petites quantités, et souvent, je l'arrondis avec de la rose. Comme anti inflammatioire dans les douleurs articulaires, c'est aussi formidable. , dans ce cas, je le dilue moins.

michele 01/12/2007 15:26

Ton pot si mignon m'a fait craquer et avant de rentrer jeudi, je suis allée m'en prendre un lot chez Casa St Antoine.Je vais de ce pas installer l'atelier cosméto. La maison est désertée par tous ces garçons et je suis ... tranquille.Eh hop, un cérat sur le feu!

venezia 02/12/2007 21:27

Ce que j'ai fait pour les stériliser: j'ai enlevé la bague en plastique autour de la porcelaine. Le pb, c'est qu'en suite, ça ferme moyen…il faudrait recoller.

physalis 26/11/2007 07:56

Super cette tasse de chez casa, très belle.

venezia 27/11/2007 18:24

ce sont des pots avec couvercle, vendus par trois. Je suis allée en acheter d'autres.

MaNouvelleNature 23/11/2007 07:41

Comme c'est inspirant de passer par ici!! Ca fait un sacré moment que je n'ai pas pris le temps de tambouiller, mais là, tu me donnes envie!BRAVO

venezia 25/11/2007 07:47

Donner envie  de tambouiller pour pouvoir partager les expériences et avancer,  c'est ça le but… merci MNN

michele 22/11/2007 21:17

Le crois-tu que je suis sous le charme?De la formule, de l'eau d'iceberg, du pot si bien adapté.Des questions suivent le ravissement:- Berg est-elle bonne au goût ou fade comme la wattwiller que j'adore prendre au restau pour sa "non-présence" en bouche. On a l'impression de ne pas avoir bu. C'est rigolo!Je la conseille d'ailleurs à ceux qui n'aiment pas boire d'eau à cause de cette sensation.- J'adore ton macérat de rose/laurier que j'utilise dans la crème pour les mains de la Lune et les crèmes anti-moustiques. Très efficace comme anti-inflammatoire.- J'aurais cru que tu y mettrais du squalane également qui t'avait bien réussi. C'est un excellent substitut du sébum aussi.- Peut-être te faut-il une alternance entre produits gras et crèmes très hydratantes ( je pense que le sucrose stérate bien équilibré conviendrait; il y a du boulot sur la planche!)Pourquoi pas un sérum fluide suivi d'une crème genre cérat?Pour Patte, le cérat sur le visage ne conviendrait vraiment qu'aux peaux très sèches. Je le préfère sur les mains et surtout les pieds pour sa douceur incomparable pour un produit si gras.Venezia, bravo, j'en redemande!

venezia 23/11/2007 07:33

coucou Michèle, Berg a effectivement un goût evanescent , celui - c'est peut être mon imagination… - de la neige fondue… -pour le squalane… j'y ai bien pensé… mais j'ai déjà fini mon flacon, (je viens d'en commander chez Aromantic). D'où nouveaux essais prévus… Les sérums, j'ai déjà fait des essais, pas tellement concluants au bout de quelques jours… j'ai l'impression que le cérat fait comme un petit bouclier protecteur, sinon, la dartre réapparait au même endroit qui commence par rougir, plutôt comme une réaction allergique. C'est la raison pour laquelle je me pose des questions sur ma réaction à certains ingrédients . Sur le corps, je n'ai pas ce même problème.Mais je reve d'une creme moelleuse… je vais continuer à plancher sur le sucrose stéarate. Pour l'instant, essais mitigés.