Baumes suaves sans cire... mais avec karité

Publié le 13 Décembre 2007


Je reconnais une tendance obsessionnelle à la fabrication de baumes… Mon objectif: les faire les plus suaves possibles. J'essaie donc toutes les variantes que je peux trouver ou imaginer.

J'avais stocké depuis longtemps sur mon ordinateur une recette qui m'avait d'abord attirée pour son titre alléchant: mango madness body butter balm… puis qui m'avait intriguée par sa formulation: beaucoup de karité, de l'acide stéarique… et pas de cire. Un baume "beurré" avec beaucoup de karité, je demandais vraiment à voir. Le karité chauffé et intégré en quantité dans une recette donne souvent en effet un côté un peu raide.
A côté du karité, beaucoup d'autres beurres… ça a vraiment piqué ma curiosité… et j'ai donc tenté. A partir de la formule de base,

46% karité,
30% beurres
19% huile
3% parfum
2% acide stéarique


… j'ai un peu gambergé.

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Iminigifs/lapin001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pour la première tentative, craignant la rigidité finale du baume, j'ai joué la prudence en substituant aux 30g de beurres de l'huile de coco, que je classe comme un beurre mou. Résultat  impeccable, presque trop fondant, un comble.

Pour les huiles essentielles, j'ai fait un choix délibérément olfactif. Je voulais des notes d'agrumes avec une tonalité chaude (d'où la vanille et le poivre noir, ainsi que l'huile d'amandons). L'extrait CO2 de carotte donne la couleur.



                   

Beurre d’orange aux agrumes

46g beurre de karité
14g huile de sésame
5g huile amandons pruneaux
2g acide stéarique végétal
30g huile de coco
5gouttes AOX COS (anti oxydant)

13 gouttes extrait CO2 camomille
20gtes extrait  CO2 carotte
20gtes extrait vanille
10gtes huile essentielle orange sanguine
10gtes huile essentielle bergamote
10gtes huile essentielle petit grain clémentine
5gtes huile essentielle encens
5gtes huile essentielle poivre noir.

Ne pas appliquer si on s'expose au soleil, les He d'agrumes étant très phtosensibilisantes; c'est plutôt un baume d'hiver.

Dans la recette, il est conseillé de refroidir très vite pour avoir une finesse de toucher, ce que j'ai fait.
J’ai fait fondre acide stéarique+karité+coco+AOX ensemble puis rajouté les deux autres huiles sans les chauffer, avant d'incorporer les HE.

Deuxième tentative: j'ai modulé les beurres, en ajoutant un peu de beurre d'avocat à l'huile de coco, ce qui durcit (à peine vraiment) la texture finale, qui me convient très bien.

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin09.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Pour le choix des autres ingrédients, -c'était pour un cadeau, je voulais faire un baume de nuit- j'ai cherché des huiles essentielles associées aux rêves et au sommeil.
J'ai choisi du fragonia (agonis fragrans), une huile australienne encore peu connue (lancée par Daniel Penoël, -voir ici - Il trouve qu'elle a un effet sur les rêves… j'ai testé, j'ai l'impression que ça joue un peu quand même, sans être sûre à 100%), son odeur est  verte et  balsamique. J'ai aussi retenu des petits grains pour leur effets sédatif (et leur parfum)… et la rose (en macérat et en huile essentielle), car sur moi, elle a un très net effet apaisant le soir.


                                        Quand j'essaie de nouvelles formules, je garde toujours un peu de produit pour tester sa consistance.


Baume pour les rêves

46g beurre de karité
14g huile de sésame
5g macérat huileux de rose
2g acide stéarique végétal
20g huile de coco
10g beurre d'avocat
5 gouttes anti oxydant

40gtes He fragonia
30gtes HE petit grain citronnier
20gtes he petit grain clémentinier
15g tes HE rose otto diluée
20gtes CO2 calendula

Comme la cire, l'acide stéarique est considéré comme un co-emulsifiant.
Pour les réfractaires à la cire d'abeille et qui aiment les baumes, la combinaison beurres+acide stéarique est vraiment une alternative impeccable…

Liens (en anglais, car c'est ce que j'ai trouvé de plus intéressant)

-le site américain où j'ai trouvé la recette : ici. Il propose un merveilleux catalogue de beurres, hélàs réservé aux professionnels…

-sur le fragonia (famille des myrtacées, comme le tea tree, dont il a les propriétés  anti-inflammatoires et anti-microbiennes ):

*composition chimique (selon les specimens testés, le fragonia est souvent riche en 1-8 cineole et a-pinene): ici
* action sur le psychisme et les rêves: ici

Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lys blanc 02/01/2011 23:28



Pas  tentée par les savons,désolée,mais on ne sait jamais...:-D


Tu as bien réussi avec les baumes....



venezia 04/01/2011 18:36



Il suffit juste de se lancer… ensuite, le plus dur c'est de ne pas être trop accro!



lys blanc 30/12/2010 00:20



Un petit tour par cic pour te dire que ta recette de base,avec 46% de karité est formidable.Je crois que tu vas réussir à me convertir aux baumes.


Bises,profite bien de tes vacances.



venezia 02/01/2011 22:25



Lys blanc, attention, tu risque de devenir accro aux baumes… et c'est aussi addictif que faire des savons…



j 02/11/2009 20:53


desolé!! je pensais que cela faisait bcp...ne le prennais pas mal mais svt les gens neglige les HE en croyant que cela est inoffencif.Pas vous alors c'est bien.



venezia 02/11/2009 21:07


je ne le prends pas mal, J. et vous avez raison, on n'est jamais trop prudent


j 29/10/2009 22:25


vos etes malades de mettre autant de gouttes d H-E!! c dangereux!!!


venezia 02/11/2009 20:34


bonjour mystérieux (e) J , je vous ai envoyé un message par mail mais je n'ai eu aucune réponse; je vous y expliquais qu'il s'agit de doses tout à fait raisonnables, et d'autant plus qu'on n'use
pas un pot de baume en une seule fois!l


Misterkitten 12/05/2008 23:03

Bonjour, et merci beaucoup pour tous ces précieux conseils.Je tiens à faire un baume pour que mon amie puisse masser ses articulations douloureuses un minimum.Je prends note quant à tes indications de ne pas réduire uniquement les huiles liquides.Seulement, j'ai fait ton baume hier dans l'intention de m'en faire un soin pour les mains, histoire de voir la consistance final du baume avec très peu d'HE (au total j'ai mis 1% d'HE au lieu des 3%). J'ai bien respecté les proportions et mes beurres sont les mêmes que les tiens (karité, huile de coco, et comme huile fluide pépin de raisin). Mais voilà, je ne sais pas si ca viens de la température, mon baume est très crèmeux. C'est à dire que je ne peux pas pencher le pot sans que le baume se fasse la malle !!! Est-ce que je dois augmenter la part d'acide stéarique ? Je pense aussi à remplacer l'huile de coco par du beurre de sal plus dur. En ce qui concerne les ingrédients prévus pour mon baume anti-rhumatismes, le tamanu et l'andiroba sont prévus. Je ne connais pas le macérât de laurier mais je ne demande qu'à l'essayer. Où peut-on en trouver ? Pour la synergie d'HE, j'envisage: gaulthérie couchée, eucalyptus citronné, et sapin baumier. Je ne vois pas quelle autre HE ajouter.

venezia 13/05/2008 22:55


As-tu bien mis ton baume une fois achevé au congelateur? Ça lui permet de prendre en profondeur et ça accélère la prise. Sinon, les chaleurs ramoissent les baumes. par ailleurs, au fil des jours,
ils ont tendance à "prendre";

Le macérat de laurier est une préparation maison très facile à réaliser: feuilles de laurier bio a déchirer en petits morceaux et à mette dans de l'huile d'olive (avec un anti oxydant ou au moins
de la vitamine E), chauffer longuement au bain marie sans que l'huile n'entre en ébullition, puis filtrage.

Pour les HE,on fait aec ce qu'on a sous la main, de nombreuses HE sont très anti inflammatoires, (comme le laurier, le lavandin super, etc )
Je


Misterkitten 10/05/2008 15:12

Bonjour Vénézia, ton site est une vraie mine d'or pour débutants et tes baumes donnent envie de tambouiller illico-presto !Pour ma part, je souhaiterais faire un baume thérapeuthique corsé pour une amie qui souffre d'arthrose chronique. J'ai l'intention d'avoir une concentration en HE de 10%. Ta recette m'intéresse beaucoup car tu semble être parvenue à obtenir la texture que je recherche tant.Seulement ta recette ne comporte que 3% d'HE. Dois-je alors remplacer une partie des HV par les 7% restant d'HE ?

venezia 11/05/2008 09:55


Bonjour Misterkitten,

je n'ai pas encore tenté un tel baume  (je fais plutot des cremes pour l'arthrose car je trouve certains hydrolats très anti inflammatoires,). Mais ça devrait pouvoir marcher.
l'avantage de l'acide stéarique dans les baumes: comme ça met longtemps à prendre (bien plus qu'avec la cire d'abeille), on eut incorporer ls HE à température pas trop haute, ce qui préseve mieux
leur efficacité.
Pour ton baume, j'ai juste un peu peur que si tu diminues uniquement les huiles liquides, ton baume ne devienne trop dur. Donc essaie de voir en otant un peu d'huile ou de beurre de coco (que je
classe dans les beurres mous). Mais si tu diminues trop lces huiles et beurres solides, ton beurre sera trop mou…
Ce que je ferais : je ne passerais par à 10% d'HE mais à 5%  pas plus (en ôtant 1% à l'huile de coco, et 1% aux huiles liquides) j'utiliserais un macérat huileux anti inflammatoire comme le
macérat de laurier par exemple, particulièrement efficace.
Autre huiles anti inflammatoires très efficaces: le tamanu (calophyllum) et l'andiroba.
Fais un essai en petite quantité, pour eventuellement corriger tes proportions. Et d'antant plus si tu veux tenter plus d'HE… et tiens nous au courant


yulaan 25/03/2008 14:57

Bonjour, bonjour princesse !Waouh !Depuis le temps que je cherche à faire un baume ultra pénétrant (je suis baume-addict) et qui n'ai pas la texture du béton armé (à cause de la cire de riz, c'est ma préférée pour son toucher doux hi hi!)Par contre, il ne me reste que du beurre de sal (très fondant, toucher doux mais plus dur que le karité je crois) et de l'huile de pépins de raisin. J'ai de l'acide stéarique mais je ne m'en suis jamais servi. Est-ce que je peux faire un baume suffisamment onctueux pour un usage thérapeuthique (pour voies respiratoires par exemple, style vicks vaporub) avec uniquement ces trois ingrédients ? Dans ce cas, quelles proportions utiliser ?- 76% beurre de sal + 19% de HV pépins de raisin + 2% acide stéarique + 3% additifs (HE dans mon cas) ?- Réduire la proportion de beurre et augmenter la proportion d'huile (histoire de pas me retrouver avec du béton armé) ?Merci de m'aidez parce que là, je patauge...

venezia 26/03/2008 11:07


ce qui est important pour les beurres, c'est de connaitre leur point de fusion. Quand je suis en manque d'un beurre, j'essaie d'en trouver un autre avec un point de fusion qui soit le plus proche
possible du beurre manquant.
par ailleurs, l'huile de coco  apporte un magnifique  "toucher" cosmétique. je ne sais si tu le retrouveras si tu n'en mets pas du tout. Fais peut être un essai avec une toute petite
quantité.


mlk 14/03/2008 12:25

Bonjour,Princesse
J'adore positivement ces baumes,qui se bonifient encore avec le temps,texture moelleuse,parfums encore présents,toucher non gras, j'ai gâté mes amis et ma famille et sans risques...J'ai quand même eu un peu peur car ils étaient très durs au réfrigérateur mais à température ambiante lisses et moelleux
plein de remerciements à toi

venezia 17/03/2008 08:27

J'ai aussi remarqué la variablité des  textures selon la température (plus peut être qu'avec la cire d'abeille). Dans les pays chauds, ils se ramolissent, quand il fait froid, ils deviennent plus rigides… mais je les trouve néanmoins particulièrement stables.

Catherine 13/01/2008 02:34

Je ne me lasse pas de lire et relire tes merveilleuses recettes ainsi que les commentaires qu'elles suscitent, que du bonheur...Je ne connaissais pas l'huile essentielle de fragonia, il me tarde de l'essayer, je vais essayer d'en commander lors de ma prochaine commande en Australie.Merci Venezia pour toutes ces informations.

venezia 13/01/2008 21:11

Ça m'interesserait beaucoup, Catherine, de savoir si toi aussi tu vas avoir des rêves  surprenants…

MLK 12/01/2008 20:46

Bonjour,Venezia
j'ai fait un baume pour ma fille en respectant tes proportions de rêve avec hv macérée de mélisse et hv macérée de camomille-lavande et la texture et ma synergie adaptée à ses petits soucis lui plaisent "d'enfer" alors grand merci de tes trouvailles
et pour changer j'ai fait en cire coiffante enfin c'est ce que je voulais(karité+tout kokum+sésame+ricin+acide stéarique+cire d'abeille et he adaptée...texture béton à voir à l'usage à bientôt Mlk

venezia 13/01/2008 21:10

je suppose que ta cire coiffante est bien plus ferme?