Lait pour le corps très réparateur

Publié le 27 Janvier 2008




Michèle m'avait offert l'été dernier une crème pour le corps dont elle a mis la formule sur Potions et chaudron. Elle a eu l'effet inattendu, outre le délicieux confort cosmétique qu'elle procurait, de guérir sur une jambe une plaque d'eczéma des plus récalcitrantes (aux ordonnances de deux dermato et à la cortisone). Je l'indique ici car
cette formule fait partie de mes favorites et je m'en suis inspirée à plusieurs reprises, en la modifiant bien sûr.

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin28.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. L'hydratant poivré amazonien de Michèle


- Phase grasse

10% beurre de coco bio
4% squalane d'olive
3.5% alcool cétéarylique
3% huile d'andiroba
2% beurre de karité
1.5% cétéaryl glucose (végétal de Bilby)
0.1% anti-oxydant aox-cos (pour protéger les HV avant le chauffage)


- Phase aqueuse

54.7 eau de source
10% silicium organique (Bilby)
3% glycérine végétale
1% allantoïne
0.3% benzoate de sodium
0.2% gomme xanthane


- Troisième phase

2% aloe vera conc. x40
1% NFF
1% mixed tocopherol (pour un effet anti-oxydant sur la peau)
1% sea silk
1% HE (poivre noir, orange douce, lavande off., ylang extra, patchouli)
0.5% arrow root
0.2% EPP concentré (Bilby)

Acide lactique pour ajuster le pH.


L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin28.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Mon interprétation favorite:


 
Lait réparateur  pour le corps aux quatre hydrolats

(Pour 400g de produit fini environ)

-Phase huileuse
40g beurre cacao
9g squalane
9g huile inca inchi
8g alcool cetylique
4 g acide stéarique
12g cétéaryl glucoside
2g amidon de riz
40gouttes antiox

-Phase aqueuse
45g hydrolat ylang
45g hydrolat achillée
45g hydrolat lavande
45g hydrolat sauge sclarée
40g silicium organique
12g glycérine
2 g allantoine
4g Teinture Mère de rosa damascena
0,8g gomme xanthane

-3° phase
8g aloe concentré
4g NFF
40 gouttes EPP
10 gouttes elixir calling all angels
8g huile d'andiroba
6g huile d'inca inchi
20 gtes HE (huile essentielle) poivre noir
5gtes HE girofle
90gtes HE ylang ylang
10 gtes HE géranium bourbon
15 gtes HE néroli
40 gtes extrait CO2 calendula
40gtes macération de rocou dans jojoba, un cadeau de Michèle que j'utilise pour sa couleur et son pouvoir anti oxydant.


L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin28.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Mes variations par rapport à la recette initiale

*J'ai incorporé l'huile d'andiroba (et un supplément d'huile d'inca inchi) en troisième phase, sans chauffer donc, pour renforcer leurs propriétés curatives.
*J'ai fait un cocktail d'hydrolats anti inflammatoires et/ou apaisants. (Même si l'émulsion finale se fait à chaud, j'espère qu'ils n'ont pas perdu  toutes leurs propriétés).
*Je n'ai pas mis de karité pour pouvoir ajouter d'autres huiles
*j'ai préféré ajouter l'amidon en phase huileuse comme je le fais toujours (au fond du récipient, beurre et huiles par dessus). Je trouve que de cette manière, il s'incorpore très bien.
*Comme j'ai de l'alcool cétylique et non cetearylique, j'ai rajouté de l'acide stéarique.

*J'ai également ajouté:
-de l'extrait CO2 de calendula
-de la teinture mère de rosa damascena
-de l'elixir calling all angels, trois éléments apaisants à titre matériel… ou spiritu
el
-et j'ai bien sûr choisi les HE pour des raisons à la fois thérapeutiques et olfactives.
 
*Enfin, j'utilise le pépin de pamplemousse comme conservateur.

L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin28.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Ce lait fabriqué depuis plus de trois mois n'a pas bronché (j'avais conservé ce qui me restait au froid). Je viens de ressortir le dernier tube pour soigner la plaque d'eczema qui a réapparue (après immersion dans  un bain de pétales de rose … non bio, histoire insolite un peu compliquée à détailler ici… et dont je montrerai seulement une photo).



L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin28.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. C'est d'ailleurs en constatant à nouveau l'efficacité de ce lait que j'ai décidé d'indiquer sa formule: la plaque s'est déjà presque résorbée. Je suppose que son succès est lié à la conjugaison de nombreux ingrédients à visée anti inflammatoire ou réparatrice comme l'huile d'andiroba, l'allantoine, le silicium, l'extrait de calendula, etc.
Donc, une fois de plus, un grand merci Michèle, initiatrice de la formule.

Rédigé par venezia

Publié dans #laits - beurres - crèmes corporels

Repost 0
Commenter cet article

manoo 10/02/2008 21:47

Oh!  une dernière chose! (je sais j\\\'ai beaucoup de choses à demander): quelles études avez-vous fait? Etes vous une autodidacte?
Encore merci ; )

venezia 22/02/2008 08:27

j'ai fait des études d'économie, de sociologie et d'histoire… donc, dans le domaine de la cosmétique bio, je suis une autodidacte.

manoo 10/02/2008 21:43

Bonjour venezia
Je suis une élève de première S. J\\\'étudie la cosmétique bio dans le cadre des TPE (travaux personnels encadrés). . Moi et mes cooéquipières avons essayé quelques recettes de cosmétiques bio, notamment le savon au chocolat de Hooly, mais malheureusement, le résultat n\\\'a pas vraiment été à la hauteur de nos attentes. Je voulais vous remercier pour ce très joli site! Les recettes donnent vraiment envie, et sont le parfait contre-exemple de notre échec en matière de cosmétique faite-maison. L\\\'oral approche à grand pas, j\\\'aurais aimé savoir si les débuts sont toujours aussi difficiles. Comment est née cette passion pour la cosmétique faite maison chez vous? Depuis combien de temps fabriquez- vous vos cosmétiques? Les créez-vous de toute part, ou sont -elles issues de recettes bien précises? Et enfin (désolée pour ce roman), pourquoi préférez vous fabriquer des cosmétiques vous-même plutôt que de les acheter dans la filière bio, qui connait en ce moment un véritable essor?
Merci de votre attention
 

venezia 22/02/2008 08:26

que de questions de curieuse… -j'ai commencé d'abord par m'interesser aux plantes il y a bien longtemps (j'ai bien plus du double de votre age) puis aux huiles essentielles. -j'ai une peau particulièrement fragile et la plupart des cosmétiques tout faits (y commpris bio) sont bien trop décapants pour moi, donc je préfère les fabriquer moi meme. Par ailleurs, je peux ainsi choisir de très bons ingrédients. -j'aime beaucoup faire la cuisine et pour moi, la cosmétique bio est une autre façon de cuisiner. -je fabrique des produits depuis longtemps, mais comme on ne trouvait pas (ou difficilement) un certain nombre d'ingrédients, il s'agissait plus de macérations , de masques, de fumigations etc. , on trouve mainteant très facilmeent des ingrédients qui permettent de beaucoup sophistiquer les choses; donc depuis trois-quatre ans, je suis passée à la vitesse supérieure; Grâce à internet et aux forums, j'ai aussi eu la possibilité de rencontrer d'autres touilleuses acharnées, ce qui permet d'échanger et d'enrichir nos expériences;

malegria 30/01/2008 04:44

Très interessante cette formule soignant l'eczema. Je remarque une phase huileuse pas trop importante (en fait classique) je me posais justement la question pour l'eczema, tes tests tombent à pic, merci.
Je remarque aussi que tu inclus souvent une touche de girofle dans tes préparations, pour l'odeur probablement. Tu oses avec succès ce que je ne saurais faire, même en petite quantité.
PS: je suis ravie de voir que tu uses et semble apprécier l'inca inchi.

venezia 31/01/2008 17:51

Je trouve que la girofle à très petites doses donne un accent épicé très interessant sans qu'on puisse deviner ce que c'est. j'apprécie beaucoup l'inca inchi, malégria, encore merci pour cette découverte.

michele 28/01/2008 21:10

Un bain avec des pétales de roses qui t'ont fait du mal. Ce devait vraiment être des roses maltraitées ou mal traitées...

venezia 28/01/2008 23:58

roses de fleuriste…je l'ai appris après le bain;

michele 28/01/2008 21:08

Si je le pouvais, j'en rougirais, de ce vibrant hommage.Je suis toujours si heureuse de voir les variations de créations. C'est une manière pour moi d'ouvrir la porte, d'avancer un peu plus, ce que j'ai vraiment la sensation de faire depuis que je fréquente ces blogs et forums de cosmétique naturelle.Les émulsions que tu fabriques ont un je ne sais quoi de poétique ou  de décalé, dans le bon sens du terme.L'hydrolat de sauge sclarée. Pourquoi?Je réalise que je n'utilise presque jamais le beurre de cacao dans les crèmes. Je ne sais pas pourquoi alors que je viens de m'en procurer du superbe, non bio chez mon chocolatier confiseur.Existe t-il une cure de désintox au karité?Le ping pong entre toi et moi n'est pas fini, je cogite sur quelque chose mais je n'arrive pas encore à finaliser la formule...Merci!

venezia 28/01/2008 23:57

La sauge sclarée est un merveilleux hydrolat. Rele a des propriétés anti -inflammatoires, … et euphorisantes; elle fait partie de ces hydrolats dont le parfum varie vraiment selon sa dilution.

miss lollipop 27/01/2008 22:53

Ah te revoilà ! enfin^^ la pro de la cosméto...quel talent ! bisous

venezia 28/01/2008 23:54

pro de la cosmeto, n'exagérons pas… merci miss lollipop

Reo 27/01/2008 22:46

Deux belles recettes, vous avez le don de vous inspirer l'une de l'autre, et de créer des recettes originales, et efficace !!
Qu'est ce que je donnerai pour mettre mon nez, et mes doigts je l'avoue dans ce lait !!!
Je suis conquise !!
 
Bizzzzz
 

venezia 28/01/2008 23:53

a partir de la recette de Michèle, on peut vraiment varier les plaisirs;

patte 27/01/2008 20:12

Oupps ! bien sûr, chapeau bas à Michele pour sa recette originale !
 

venezia 28/01/2008 23:52

voui;

patte 27/01/2008 20:11

Au début, j'ai cru que tu avais amélioré cette recette :http://princesseaupetitpois.over-blog.com/article-2929846.html
La senteur poivrée vous parle !
J'aime beaucoup le principe d'intégrer l'hv  d'andiroba et d'inca inchi comme des actifs en 3ème phase (ce que Blue m'a appris avec l'hv d'argousier)
L'odeur d'ha de ylang + sauge sclarée...hummm ! Et l'he de Néroli....No comment. L'odeur de ton lait doit être formidable (en plus vu la concentration d'he de ylang)
faudra que je tente l'he de poivre en parfum.
J'ai eu des résultats très intéressants avec le silicium organiquesur des plaques d'eczéma. Tu l'achètes où le tien ? (en évitant la polémique )
Contente de te retrouver Princesse pour des nouvelles aventures pleines de découvertes

venezia 28/01/2008 23:52

c'est très interessant d'incorporer certaines huiles (surtout celles qui s'oxydent vite et supportent donc mal la chaleur) en troisième phase. a petites doses, l'He de poivre st un vrai bonheur;

MLK 27/01/2008 19:03

Coucou, Venezia
je suis hors sujet....mais comme tu voyages au coeur des plus improbables coins de la terre et en ramènes toujours des enseignements, j'aimerai savoir si tu connais les produits Mymouné naturels et artisanaux du Liban et ce que tu en penses car j'ai trouvé dans cette marque,une "eau de fleurs d'oranger,100% naturel, je ne l'ai pas ouverte(je dois finir une autre)... donc je ne peux pas me fier à mon nez...non bio mais distillée par un maître distillateur
J'ai dans cette marque un vinaigre de raisin de très bonne qualité que l'on trouve dans les épiceries indiennes de la rue Cail...Sinon, j'ai profité des bienfaits de la crème anti syndrome de Raynaud de Michèle et l'en ai remercié via ton blog en commentaire...durant tes vacances je me suis éparpillée et c'est trop fatiguant pour moi. A bientôt

venezia 28/01/2008 23:50

Il y a une vraie tradition de distillation de la rose pour obtenir de l'hydrolat au Moyen Orient, Donc si c'est écrit que c'est de l'eau de rose, à mon avis, pas de souci…