Au pays des roses turques (1)

Publié le 13 Juin 2011

 

 

 

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nature/fleurs/rose/rose_04.gifJ'ai eu récemment la chance de voyager au pays des roses turques, dans la région d'Isparta, près des monts Taurus.


 

P1220097On y cultive à grande échelle des roses de Damas, très parfumées, utilisées pour produire huile essentielle, absolue et hydrolat.

 

Avant de raconter ce que j'ai appris des techniques d'extraction du parfum, un petit tour dans la ville d'Isparta, qui voit vraiment la vie en rose.

 


 

P1220124.jpgLa ville croûle en effet de boutiques qui déclinent la rose de toutes les manières…


 

 

P1220127.jpgLotions et crèmes réunies en paquets cadeaux sont présentés dans des nuages de tulle… rose bien sûr

 


 

P1220166Il y a des produits miracle en solde (sur fond de confiture de rose)

 

 


 

P1220154.jpgOn a vraiment l'embarras du choix: des vitrines comme celles-là, on en découvre des dizaines



 

 

P1220156.jpgEt même les patisseries jouent le jeu du rose ( bonnes idées pour des savons kitsch?  )

 


 

P1220169.jpgJe n'ai pas eu le temps d'y goûter…

Rédigé par venezia

Publié dans #en balade… naturelle ou botanique

Repost 0
Commenter cet article

Kat 19/06/2011 09:59



...Venezia au pays des roses ! Joli roman que tu vas sans aucun doute nous raconter....



venezia 23/06/2011 22:47



je me suis régalée



Irène 15/06/2011 14:03



C'est impressionnant tout ce rose !


Tes retours de voyage sont toujours passionnants, merci !



venezia 15/06/2011 23:20



Irèe, c'était du rose bonbon à saturation.



michele 14/06/2011 22:17



Effectivement plus kitsch, tu meurs ... mais c'est certainement trop rose pour être honnête.


 


Il y a même un vaporisateur pour les vitres à la rose. Peut-être que ça lave bien les vitres un hydrolat de rose, c'est acide (?).


 


J'attend la suite avec impatience. Et je hume le flacon d'absolue ;)


Merci.



venezia 15/06/2011 09:00



Cette avalanche de produits m'a épatée… au début meme je pensais qu'il s'agissait d'une seule marque avec plein de succursales tant les flacons se ressemblaient , eh bien non…



nathalie 14/06/2011 16:48



Magnifique, ce gâteau est superbe, j'aurais pris le temps d'y goûter ! Quelle chance, de ce que je lis, la rose de damas a l'air de faire des
miracles dans les soins du visage. Tu as du trouver des HE de qualités...a bientot



venezia 15/06/2011 08:58



Coucou Nathalie,


 


Je suis contente de te lire. Ces boutiques vendaient aussi de l'He de rose, mais difficile de savoir si elle éatit vraiment pure, les étiquetages étaient succints. J'ai heureusement pu visiter
une distillerie



Loulou 14/06/2011 15:02



Moi aussi, j'ai bien hâte de lire la suite. 



venezia 15/06/2011 08:56







Colchique 14/06/2011 13:16



Venezia, Ouh ! la ! la ! Que j'aime cet article autour de reine des fleurs à l'odeur sublime !


 


J'ai tout de suite penser à la fabrication de pâtissavonneries en voyant ces magnifiques gâteaux.


 


Est ce que tu as pu trouver de l'huile essentielle de rose à un prix plus abordable qu'en France ?



venezia 15/06/2011 08:56



L'He de rose est à peine moins chère qu'en France et celle de rose turque n'a pas ma préférence. j'en parlerai dans un prochain article



mlk 14/06/2011 11:17



J'adorerai me rouler dans ce monceau si aérien de pétales de roses


C'est drôle comme dans des pays ou l'homme est rude de par les dures conditions de vie, on y aime le kitch et les froufrouteries et voir la vie en rose


Je pense que tu ne passeras pas à côté de l'essai savon tout rose et chargé


Je hume avec délice les flacons que tu as donné, pour l'instant et songe à bien les ouvrager


La suite, va aussi nous captiver, j'aime tes retours de voyage le nez au vent et chercheur



venezia 15/06/2011 08:55



Mlk, jecm'y suis roulée, j'ai meme mis une photo pour toi



nansou 14/06/2011 07:59


Je crois que je serais devenue folle d'excitation là-bas !!!


venezia 14/06/2011 08:24



Nansou,


 


je suis restée très peu de temps sur place, et les produits vendus dans les boutiques sont en fait très conventionnels, c'est l'effet de masse (il y en avait partout) qui était le plus
saisissant… ainsi que la viste des lieux de production dont je reparlerai.