Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des plantes au parfum, des voyages, des inspirations culinaires ou botaniques

Baume au néroli et à la teinture de jasmin

 

Pour tester le parfum de la teinture de jasmin réalisée cet été en Grèce, j'ai réalisé un baume avec 10% de teinture.

 

 

J'ai déjà donné une formule avec teinture ici, mais en moindre quantité (10g de teinture pour 172g de gras).

L'idée des nouvelles proportions ? Elle vient de la recette d'un baume thérapeutique affichée sur un délicieux blog anglais récemment mis en lien dans mes préférés: whispering earth.

 

Les quantités données ici par Lucinda mélangent ml et g.


75-80ml d'huiles infusées

10g de cire d'abeille

10ml de teinture de plante

2 à 5ml HE.


Pratiquant la cire d'abeille depuis longtemps, je ne voulais pas courir le risque d'un relargage de la teinture; je lui ai substitué du céralan, - cire d'abeille estérifiée- meilleur émulsifiant, en conservant à peu près le % anglais.  

 

Comme dans mon essai précédent, j'ai aussi misé par prudence sur deux ingrédients qui boostent le pouvoir émulsifiant des cires:

- le cetyl palmitate

-le substitut de lanoline 

 

J'ai également ajouté un peu de beurre (bien moins que la première fois néanmoins) pour ne pas avoir un baume trop mou, surtout en été.

 

Le procédé est très simple. 

 

On fait tout fondre ensemble au bain marie, sauf les HE, l'EPP et la teinture.

 

Quand tous les corps gras sont liquéfiés, on laisse dans le bain marie et on ajoute peu à peu la teinture (pesée au préalable et gardée dans un récipient avec bec verseur) en fouettant.  Elle s'intègre vite. On sort du feu. 

 

On laisse un peu baisser la température et on ajoute les HE, l'EPP, puis on conditionne; c'est tout. 

 

Ce baume a une texture merveilleusement fondante, mais qui reste ferme dans le pot. 

 

Les proportions

 

10% beurres

64% d'huiles

10% céralan

2% cetyl palmitate

2% substitut de lanoline

10% teinture de plantes

2% HE

 

J'ai décliné la formule sur le mode apaisant… et parfumé.


 

P1220690.jpg


Baume au néroli et à la teinture de jasmin

 

10g beurre d’avocat (merci Moune, j'adore la couleur et la texture) 


64g huiles:

15g macérat de fleurs d’oranger dans coco fract (merci Mlk, la virtuose des mélanges)

9g macérat plante mystérieuse de Chabou (marjolaine je crois) dans huile à la  grenade Weleda

20g huile Davines aux agrumes

20g huile jojoba


2 cetyl palmitate

2 substitut de lanoline AZ

10 céralan

10 teinture de jasmin de Fourni

2gtes EPP

1gte HE mandarine

2g HE néroli (60gtes)

 

DSCN7348.jpgMontagnes de fleurs de jasmin avant leur enfleurage à la main à Grasse (j'avais rephotographié une photo du Musée de la parfumerie). J'en ai utilisé nettement moins pour ma teinture… 

 

A l'application c'est le néroli qui s'impose, mais le jasmin vient ensuite. C'est assez grisant.

 

Comme j'ai trouvé la texture vraiment intéressante, j'ai retesté avec une autre déclinaison, et en utilisant du céralan maison.

 

Affaire à suivre donc…

 

PS l'association jasmin-néroli m'évoque la Méditerranée et je l'utilise souvent… Mais je pense aussi que la crème récemment postée par Michèle sur Potions ici, également avec jasmin et néroli, a joué -de façon plus ou moins subliminale- sur mon inspiration…

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
venezia


Voir le profil de venezia sur le portail Overblog

Commenter cet article
S

En effet, l'idée était bonne et le résultat est parfait ;)
Répondre
V






S

N'ayant pas de céralan... pensez-vous qu'un mélange de cire d'abeille et de cire émulsifiante (olivem 1000, c'est la seule que j'ai sous la main) ferait l'affaire?  Sachant que je ne compte
pas mettre de phase aqueuse, mais seulement cire + beurre de karité + huile de jojoba (ainsi que he et teinture de benjoin). Je pense faire un essai ce soir, j'espère qu'il sera concluant...
Répondre
V


C'est une bonne idée



M


Quelques cinés et un petit voyage plus tard... je l'ai essayé et effectivement le néroli est là, arrondi par les autres parfums.


Je trouve souvent le jasmin lourd et difficile à faire oublier mais dans ce baume,  en teinture, il est très bien.


L'EPP est-il mis là pour l'action anti-oxydante?


 


En tous cas, la couleur claire est surprenante au vu de la présence d'huiles et beurres relativement colorés. Un succès encore!


 



Répondre
S


Michèle, par habitude (à cause es cérats!)  j'ajotue toujours de l'EPP quand il y a une phase aquesue dans un baume.


Et puis je t'ai lu et découvert que l'EPP a aussi une action anti-oxydante!


La teinture de jasmin est déilcieuse et plus légère que l'absolue de jasmin mais je trouve qu'elle vieillit vite en perdant son coté aérien.



L


Jasmin-néroli ! tout un programme olfactif ! c'est parmi mes associations préférées avec rose-encens ou encore rose-néroli. Le néroli est une vraie petite merveille et je m'en shooterais
volontiers !



Répondre
V


Je suis tombée dans le néroli en ce oement, que je trouve très euphorisant



F


Un baume qui fait rêver.... le parfum doit être une vrai merveille


 



Répondre
V


Bonsoir Flocréa, un parfum pour l'été (bon pour le moral  quand le ciel est sombre!!)



M


Je reviens . Là l'heure du ciné a sonné!



Répondre
V






I


La reine des baumes a encore frappé, pour notre plus grand plaisir !


 


Je me souviens avoir mis une teinture dans un baume et cela vait fort bien fonctionné.


Merci de cette belle recette, délicieuse - si, si, je la sens même à trvers l'écran - et les liens.


 



Répondre
V


je suis contente de la formule, car 10%c'est quand même pas mal.



L


L'odeur et la texture doivent être de vraies merveilles. Un nouveau baume venezien à tester!!



Répondre
V


Vraiment Lys blanc, ça vaut le coup d'essayer … même avec d'autres parfums!



C


Venezia, magnifique recette de baume ! Bravo !


 


Néroli/jasmin, un mélange d'odeurs que j'adore pour un baume au visuel plus que parfait.



Répondre
V


Merci Colchique, comme les savons, les baumes osnt une addiction…



N

Hum.. un baume fondant et délicieusement odorant... ça me fait penser que ça fait un bon moment que je n'ai pas réalisé un baume... tu me donnes très envie de m'y remettre !


Répondre
V


Nansou, je te conseille vraiment de tester cette formule, particulièrement fonfante-mais ferme.