Baume vert anti inflammatoire encens, thé vert, consoude

Publié le 29 Mars 2010



J'avais utilisé cet été un baume qui avait enchanté mes pieds, à tel point que je l'avais baptisé le baume rouge pour pieds aîlés!  J'ai cherché à fignoler la formule. J'ai  aussi changé de couleur. C'est le printemps, le nouveau baume est vert, j'ai tout fait pour.

J'ai gardé les éléments qui me semblaient les plus forts dans la recette initiale: huile de calophylle, teinture d'encens réduite, solution de sang de dragon (un cadeau de Malégria), une résine recommandée notamment pour la cicatrisation (voir ici) et vétiver.

Puis j'ai gambergé… et peaufiné.

*J'ai décidé d'incorporer un macérat de thé vert-consoude (anti inflammatoire, cicatrisant) fait dans de l'huile d'olive, très concentré, d'un vert émeraude somptueux

*J'ai ajouté du beurre karité/chanvre vert recommandé pour améliorer la circulation veineuse

*J'ai utilisé l'une de mes armes favorites pour obtenir des baumes très confortables: le mélange huile de coco/GMS, (j'en fabrique d'avance), que j'ai déjà évoqué ici en donnant des recettes. Pour la formule de Michèle qui m'a inspirée, c'est ici.

La texture finale met une bonne semaine à prendre, mais c'est un pur délice.

*Pour corser le ton, j'ai aussi choisi d'ajouter un peu d'HE de ruh khus, une spécialité indienne, un vétiver (khus) sauvage distillé théoriquement à basse température et en chaudron de cuivre, d'un vert profond (Voir ici quelques explications par exemple). Je trouve le vétiver à la fois intéressant pour "enraciner" (pour les pieds, ça tombe bien!) et pour apaiser les douleurs articulaires (en tout cas, sur moi, ça marche très bien).


DSCN8686.jpgJ'ai essayé de restituer sur la photo l'onctuosité de la texture



Baume vert anti inflammatoire encens, thé vert, consoude, sang de dragon


10 g de macérat thé vert/consoude dans olive

15g huile de calophylle

15g huile de sésame

15g huile de noyau d'abricot

5g beurre karité/chanvre

vit E

6g cire de soja

6g coco/GMS

15 gtes EPP (en raison d'une mini phase aqueuse avec la teinture réduite et les gouttes de sang de dragon)

1g de double teinture d'encens réduite par chauffage en partant de 20g

40gtes solution de sang de dragon

15gtes HE vétiver (Bio Mada, parfum magnifique)

15gtes He ruh khus indien


*Réduire la teinture dans un récipient pas trop petit (soit au bain marie soit même directement)


*Faire fondre beurre et huiles au bain marie avec une bonne dose de vitamine E puis verser le tout sur la teinture réduite


*Touiller vivement


*Attendre un peu le refoidissement puis incorporer les HE, le sang de dragon et l'EPP.


*Bien remuer, y compris quand on verse dans les pots car le sang de dragon est une solution aqueuse.  D'ailleurs, comme on le voit sur la photo, elle aurait tendance à migrer au fond du pot (léger reflet rouge) malgré un touillage des plus énergiques.

 

Ce baume est d'abord destiné aux pieds, surtout l'été quand on peut avoir des petits bobos en marchant en sandales et/ou  qu'on souffre de la chaleur mais on peut en appliquer ailleurs, bien sûr.




Rédigé par venezia

Publié dans #Tout baume

Repost 0
Commenter cet article

cosmejane 01/12/2010 12:35



Merci pour cette recette qui me donne encore plus d'idées pour ma crème anti-inflammatoire que je n'ai  pas encore fait (eh oui je suis longue lol), j'ai une question pour la teinture
d'encens pourquoi faut-il la réduire ?



venezia 01/12/2010 18:32



Si tu réduis la teinture, tu peux introduire plus de pirncipes actifs sous un plus petit volume, ce qui est très interessant pour un baume qui accepte très peu de phase aqueuse.



Kat 05/04/2010 14:06



Quel régal pour les yeux tes baumes...et quand on a la chance d'en recevoir, quel régal pour la peau !


Aujourd'hui, je retiens de ma leçon les teintures réduites 2 fois.



venezia 07/04/2010 11:06



Kat, je fais vraiment les teinutres au nez; tant que le parfum me semble trop faible, je m'obstine



michele 01/04/2010 21:34



Testé deux fois sur des dos en compote la semaine dernière et mercredi sur un de mes sportifs au pied douloureux.


Soulagements, soupirs d'aise, odeur confortable et soignante avec une dominance du ruh khus.


Du coup la calophylle est sur mon bureau. J'en ai de deux provenances Mada et Vanuatu aux odeurs différentes. Je m'en masse les mains.


Inutile de te redire combien je trouve ces teintures réduites efficaces.


Merci pour la douceur de la texture aussi. Bises!


 



venezia 03/04/2010 09:02



Je vais regarder e plus prés la provenance de la calophylle



Irene 31/03/2010 13:30



Une bien belle et efficace recette Princesse avec des trésors ... sang de dragon, encens, consoude.


Hildegarde de Bingen utilisait la racine, Maria Treben la racine en macération et teinture mais également les feuilles en compresse. Donc, les feuilles sont également thérapeutiques.


A mon humble avis, c'est un trio indispensable dans tout soin anti inflammatoire.


Ton vert est magnifique et se marie merveilleusement avec le vétiver.


La reine des baumes, c'est bien toi !


 


 



venezia 01/04/2010 20:05



Effectivement, j'ai constaté l'efficacite du macérat huileux des feuilles e consoude, avec le thé vert, ça booste davantage encore



eau de rose 30/03/2010 17:47



Merci pour tes réponses Vénézia.


J'ai fait sur ce principe une teinture de badiane et une de cannelle.


Je n'ai pas noté ma source d'info, j'ai juste imprimé le passage.



venezia 01/04/2010 20:02



avec les épices, les teintures sont formidables. j'en ai fait au poivrepar exemple



eau de rose 30/03/2010 17:01



Utilises-tu la racine de consoude ou les feuilles pour ton macérat ? J'ai trouvé des infos sur le net et dans des livres des recettes utilisant tantôt l'un tantôt l'autre sans autres explications
sur le choix.


Je zieute dangereusement sur mon pied de consoude qui sort de son hibernation !!! je ne sais pas si je vais pouvoir l'utiliser cette année ou devoir attendre une année de plus.


qu'entends-tu par double teinture d'encens ?


en tout cas ce baume est très vert printanier.



venezia 30/03/2010 17:37



Pour ce macérat, j'ai utilisé des feuilles uniquement car je n'avais pas de racines. Je pense que les racines sont plus actives.


 


je viens d'acheter une teinture bio de consoude faite avec la plante entière d'une marque très interessante dont j'ai rencontré l'un des créateurs à Grasse; (laboratoire acanthis, ligne
Herbiolys).


 


pour la double teinture, il s'agit d'une macération en deux fois, pour extraire au maxium les principes actifs. On fait une première macération, on fltre; sur le même encens on reverse de
l'alcool, on attend et on refiltre, puis on mélange les deux solutions. j'ai du en parler déjà quelque part sur le blog, mais où?



mlk 30/03/2010 15:51



C'est fort possible PPP, ma vue m'a trompé mais ni mon nez et mon corps très reconnaissants


Cath! oui, c'est l'orgie de baumes Veneziens chez moi, tous entamés ou presque


me servent à tout, essentiellement à me faire du bien et aussi pour mes 2 benêts ih!hi


 



venezia 30/03/2010 17:30



Mlk heureusement que ton nez ne se trompe pas



Catherine 30/03/2010 13:50


Venezia, dans tes "baumes parfumés calmants" dont tu donnes le lien au début de cet article.

Bon, MLK a tellement de baumes dans ses placards qu'elle se "vautre" dedans sans même savoir dans quoi elle se couche, tellement ils sont agréables... hihi..


venezia 30/03/2010 17:29



Oups, merci pour le rappel Catherine



mlk 30/03/2010 13:05


J'adore câliner mes pieds!!! mais avec ce baume très parfumé, j'ai le sentiment de me retrouver un soir d'été forcément langoureux sous un nuage de fleurs et plantes
Alors avec ce baume, je masse mon torse, mes bras et mes poignets et m'endors
dans le bruissement des fleurs envoûtantes
et attention! je n'en rajoute pas, il a une onctuosité totalement "indécente"
Moi aussi j'ai fait et refait des baumes au VE à la texture très onctueuse, suite justement à ton article au gms, je crois avoir posté sur potions
Bref, je me suis quasiment jeté sur ce baume éminent attractif aussi de par sa belle couleur pour grenouille


venezia 30/03/2010 13:43


hum mlk,

eJ te soupçonne d'avoir confondu les pots, car tu as un autre baume, vert également et particulièrement fleuri qui ressemble à ta desciription (dont je n'ai pas donné la formule sur le blog, il
contient  notamment de l'HE de tagete, très photosensibilisante; donc à ne pas mettre au soleil) ) , et un autre (plus petit) à l'odeur  très vetiver, dont je parle ici.


moune 30/03/2010 10:43


ha! merci , vénézia; je retourne voir le lien .