Bilan 2009: 1. soins visage

Publié le 4 Janvier 2010


Il me semble que c'est Malégria qui apprécie ce genre d'exercices, je lui dédie donc cet article.

http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange.gif Ce n'est pas tout de fabriquer ou de tester, encore faut-il faire le point de temps en temps. Je prends dont le prétexte du changement d'année pour m'y coller.

Pour le visage, même si je teste avec le plus grand plaisir (et une irrépressible curiosité) toutes les créations inspirées voire audacieuses des copines (je rigole quand je lis dans la presse que la cosmétique maison est basique!), je m'en tiens au quotidien
-très prudemment- au cérat-crème, dont j'ai déjà donné des formules ici et . Je le modifie imperceptiblement au fil des mois. Voici la formule d'une nouvelle mouture, particulièrement hydratante.

http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange.gif Cérat crème 


Phase aqueuse: 27g


22g  eau de source

2g  eau d’or (très apaisante, Catalyons)

1g phytolate de roses (merci Irène)

2g  glycérine

3gtes elixir de chrysoprase (harmonisant)

 

Phase huileuse: 23g


9g squalane

2g phytostérols d'avocat

2g huile d'argan

1g huile de jojoba

1g huile de sesame blanc

2g substitut de lanoline

3g complexe d'orchidée

3g cire d’abeille fine en feuilles

3gtes vit E

 

Troisième phase


4gtes EPP

1gte HE géranium rosat

2gtes HE rose bulgare (hevea)

1gte  extrait co2 camomille romaine

1gte extrait co2 rose musquée

2gtes  extrait co2 carotte

1gtes  extrait co2 grenade

7gtes extrait bio de gingko


*Depuis quelques mois, j'introduis des phytostérols d'avocat à la place d'huile d'avocat. Comme leur point de fusion est élevé (80°), je les liquéfie  avant d'ajouter le reste de la phase huileuse; ils sont plutôt récalcitrants. Aroma zone qui décrit leurs propriétés anti oxydantes et apaisantes, conseille d'en intégrer entre 0,5 et 5%. Ici, ils sont présents à hauteur de 4% environ. Par ailleurs, ils se comporteraient également en co-émulsifiant, mais je ne trouve pas que la texture du cérat ait beaucoup été modifiée depuis que j'en utilise. 


* Je varie d'une fois à l'autre les extraits CO2, mais conserve le duo d'HE rose-géranium rosat qui me convient bien et sent délicieusement bon. Au fil du temps, j'ai augmenté la dose de rose, pour le plaisir.


* nouveautés: -le phytolate de rose (the Herbarie) offert par Irène. INCI: eaux de rose et de lavande, glycérine et extraits de rose et de feuilles de violette. Hydratant et anti-age pour peaux sèches et matures. A utiliser de 2 à 10%. Ici, j'ai choisi 2%.


-l'extrait bio de gingko (lotioncrafter). INCI: glycerine, eau, extrait de feuilles de gingko, benzoate de sodium, sorbate de potassium. (Les conservateurs ne sont pas indiqués sur le flacon mais sur le site uniquement!); comme dirait Michèle c'est spécial "anti décrépitude". Conseillé de 0,1% à 3% . Ici, présent à hauteur de 0,5% environ.


http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange.gif Autres crèmes et sérums


J'utilise aussi avec bonheur la crème aux Simples virtuose d'Irène, dont la formule est sur Potions et Chaudron, et de temps à autre, de façon homéopathique, un délicieux élixir -sérum de nuit imaginé par Michèle ainsi qu'un sérum bi-phasé offert par Irène.

J'ai testé l'irrésistible crème ultra roses de Malégria, - et dont la recette est un pur enchantement-, mais  je ne peux l'employer que de façon très sporadique hélàs.


On m'a donné deux produits "tout faits",  une lotion et un sérum à base de concombre (Mario Badescu) très bien supportés (à petites doses bien sur… ) , peut être en raison de l'ultra minimalisme de leurs formules… et/ou de la présence de concombre, particulièrement adoucissant. J'ai eu droit dans ma jeunesse, à des rondelles de concombre disposées artistiquement sur le visage après avoir pris des coups de soleil…

Lotion: aqua, isopropyl alcohol, sodium sulfate, cucumber fruit extract. Elle est théoriquement conseillée aux peaux grasses!

Sérum: propylène glycol (pas top, je sais) acide ascorbique, cucumber fruit extract, panax ginseng root extract, aloe barbadensis leaf juice, collagen, hyaluraunic acid, lavender flower extract. Sur le site de la marque, on parle d'huile et non d'extrait de lavande. L'acide ascorbique est à hauteur de 7,5%.

Je me promets vraiment de m'en inspirer le moment venu. 


http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange.gif Démaquillant


Pour l'automne et l'hiver, je refais un démaquillant aux huiles testé cet été, qui marche bien avec la variante suivante où j'ai augmenté la dose de tensio actif, qui passe sans souci. A secouer avant l'emploi. 

55g huile de sesame

6g  mousse babassu

6g  squalane

5g coco fractionné

10 g macérat lavande (le gatillier, très parfumé)

4g papaye

6g jojoba

20 gtes co2 cassis

10gtes co2 argousier

7 gtes Epp

4 gtes vit E

De temps à autre, j'utilise un merveilleux démaquillant au rhassoul offert un jour par Michèle (la formule n'est pas celle du gel au rhassoul donnée sur Potions,  je l'avais mais n'arrive plus à mettre la main dessus… )


J'emploie aussi parfois de l'eau de peau pour parachever le démaquillage et velouter.

http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-orange.gif Yeux et lèvres


Je teste avec parcimonie les contours pour les yeux (comme la création si raffinée de Lolitarose par exemple, d'une texture incroyablement fine) ou même d'autres, car très souvent, au bout de quelques jours, cela déclenche l'apparition d'un orgelet.


Utilisant un rouge à lèvres gras tous les jours, je n'ai pas trop de souci. L'hiver, j'ajoute un baume comme celui fait cette année, et le soir, pour le plaisir, un baume vanille-café by Michèle, vrai délice gourmand.



 

 

 

 

 

Rédigé par venezia

Publié dans #cremes - serums - etc…pour le visage

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

michele 06/01/2010 21:43


Comme tu as raison Mlk on s'y connait en M


venezia 07/01/2010 08:27





mlk 06/01/2010 21:03


Sur les 365 écoulés, tous les jours(je suis poète) tu as mis des mots d'amoureuse sur nos maux et pour te remercier de tant d'attentions, nos mots se sont bousculés et transcendés
Au bout de cette année, nous avons un peu plus de mots pour te dire combien ce blog nous est cher et toi qui le fait jubiler en cuisine , en patisserie, en cosméto, en baumes en plaisir surtoute
l'année
Je m'en délecte les papilles, et c'est une bonne raison de se lever tous les matins
Ta maison c'est miammiam hum!hum!amma!maman,mam
Que des M 


venezia 07/01/2010 08:27


Mlk, c'est toi qui nous donne des ailes avec tes commentaires!


patte 06/01/2010 01:52


J'aime ces rétrospectives sous forme de bilan qui permettent de prendre du recul par rapport aux nombreuses recettes
Très contente que tu nous donnes une nouvelle "mouture" de ton cérat crème. Je suis justement allée à nouveau revoir la recette initiale ce week end en vue de le Il m'avait bcp plus la fois où tu
m'en avais envoyé pour tester. Mais, c'est le baume de Michele très cacao qui m'y a refait pensé. En effet, ma peau est très sèche et irritable. Le baume de Michele appliqué dans la journée sur ma
crème de jour, soulage les tiraillements. Du coup, je me dis que ton cérat apporterait en plus du soin nourrissant, la touche hydratation


J'aime à penser que toute formule est basique dans son "squelette". C'est nous qui selon nos besoins, nos possibilités, constuisons des recettes plus élaborées avec l'intégrations d'une synergie d'
actifs. Dans la façon dont tu fais évoluer tes formules, on le perçoit très bien (Michele le fait  aussi avec des "formules générales"
associées à chacune de ses recettes plus ou moins complexes)

Merci Vénézia


venezia 06/01/2010 09:39


Patte,

c'est exactement pour ça que je vais ces récapitulations qui m'obligent à prendre du recul par rapport à ce que je fabrique (ou reçois). Avec ce nouveau cerat-crème, je constate qu'il y a vraiment
un mieux dans la qualité de l'hydratation. j'avais eu tendance à diminuer le % de squalane, à tort je crois. dans cette formule, il y en a plus que dans mes précédentes compositions.


Irene 05/01/2010 18:42


J'aime beaucoup cet article.
Il est vrai que nous trouvons maintenant des huiles vraiment merveilleuses, des extraits botaniques délicats, bien pensés et efficaces, des macérâts comme celui de gaillet ou de semences
d'églantier d'une belle efficacité.
Tout est possible, comme le précise si bien Michèle, quand on a appris les bases.
Regarde, la lotion bi-phasée dont tu fais l'honneur de parler (tu sais que je l'ai nommée "Lazare" ...) est simple, mais c'est un produit  très pur et puissant.
Ce que tu m'as apporté de plus marquant - en dehors du virus des élixirs - est cette crème-cérat qui m'inspire énormèment, que je décline avec plaisir.
Sans compter le "bonheur des baumes" !
Merci Princesse.


venezia 06/01/2010 09:35


Irène,
je n'ai pas encore utilisé mon nouveau macérat de gaillet faute de temps, mais comme toi, je crois beaucoup à l'efficacité des principes actifs végétaux, surtout quand ils sont  ien traités…
ce que tu fais dans tes crèmes ébouriffantes. je reconnais que pour le visage, j'avais tenance à eviter les macérats huileux en raison d'une possible oxydation, mais je vais peut être 
retenter.


michele 05/01/2010 14:59


Plus qu'un bilan, c'est un hommage aux cosmétiques des copines

La cosmétique maison peut être basique, je ne trouve pas que c'est un gros mot.
Je le revendique même!
Basique mais pas bête!

Je le prend à la lettre, "qui donne des bases": si on n'a pas appris ce que sont un cérat, une huile de soin, un baume pour lèvres, si l'on ne connait pas le minimum basique, on ne peut rien
faire.
Si on n'a pas appris l'alphabet, on ne peut pas lire un mot mais si on vous l'a appris, on peut même lire des mots d'une langue étrangère que l'on ne comprend pas.
Et si ça sonne bien on peut avoir envie d'apprendre cette langue étrangère.

Ensuite, on peut choisir de mettre du lait (pourquoi pas?) sur sa peau ou de l'acide lactique (hydratant entre autres)  dans une magnifique crème qu'on a écrite pour soi et fabriquée pour
soi.
Il faut partir du lait pour comprendre ce qu'est l'acide lactique et à quoi il sert. C'est basique mais pas bête.

C'est pour cela que je milite pour donner les bases, les bases rien que les bases et montrer qu'à partir de ça, on ne risque que ... la liberté
Même celle de se faire des crèmes pleines d'ingrédients...

J'adore tes récap, le reste suit?


venezia 05/01/2010 16:01


Michèle,

pour toi, le mot basique n'est pas injurieux, je pense qu'il est méprisant sous la plume de certaines… Grâce à toi notamment, mais aussi au partage des informations, j'ai beaucoup appris et fait
plein de progrès…  donc  parler des créations des copines, ça fait partie de l'histoire.

La suite va venir.



Catherine 05/01/2010 12:11


J'aime bien tes bilans et tes récap Venezia... bises


venezia 05/01/2010 15:56


Ça me parait utile de savoir où on en est… surtout avec la profusion d'ingrédients qu'on a maintenant sous la main. Quand je remonte ne serait-ce qu'on début de ce blog, il y a trois ans et demi,
je réalise combien c'est plus facile maintenant de cosméter. Il faut dire aussi que nous avons de bons profs…


Nansou 05/01/2010 07:52


Tu remplaces l'HV avocat par des phytostérols pour un effet moins gras ?


venezia 05/01/2010 15:53


Pas spécialement, Nausou, les phytostérols sont plus riches en principes actifs que l'hile; par ailleurs, la creme que j'utilisais avant quand rien n'allait plus (effadiane) renfermait des
phytostérols d'avocat; je n'en trouvais pas jusqu'à ce qu'AZ en propose


Loulou 05/01/2010 05:12


Merci pour ce bilan. J'adore ce genre d'exercice que tu nous offres. Je vais aller me refaire un petit cérat pour aider ma peua a subir les grands froids. C'est grâce à toi que j'en utilise qq
semaines par an pour hydrater un max le bout de mon nez!


venezia 05/01/2010 15:52


On se gèle à Paris, mais ma peau  supporte bien  le froid grâce au cérat.