Ce que j'ai appris en cosmeto en 2011. 1. matières premières

Publié le 10 Janvier 2012

 

Faire un bilan est un exercice parfois contraignant: on s'oblige à regarder en arrière… L'avantage: on se persuade qu'on a (un peu) progressé…


 

Il ne suffit pas de découvrir un nouvel ingrédient ou une matière première inédite, encore faut-il l'apprivoiser…

 

1. végétaux

 

*En 2011, j'ai plus que sympathisé avec le ciste.

 

Comme l'an dernier, j'en avais cueilli en Grèce avant de le transformer en teinture. Ayant constaté son incroyable pouvoir cicatrisant alors que je le préparais, j'ai testé la teinture -et non l'HE- dans un baume: Banco! Comme je n'avais pas une grande quantité de teinture de ciste sous la main, j'ai décidé de la couper avec de la teinture de labdanum faite à partir de la résine extraite du ciste (je n'ai pas testé à partir de l'absolue) re-banco! J'ai obtenu un baume qui cicatrise à la vitesse de l'éclair; j'en ai donc fait, refait, re-refait, etc.  et offert. Le baume renferme aussi (sauf une série) une macération huileuse au lys, particulièrement efficace. AZ en propose, mais ayant réussi à dégotter des fleurs de lys séchées ici (ce ne fut pas une mince affaire d'en trouver… ) je préfère la mienne, qui me semble plus concentrée.


*J'ai continué à apprivoiser la rose:


-grâce à une teinture spagirique particulièrement odorante (et efficace) de rose de Provins d'Elixalp. Spagirique signifie qu'on a incorporé le totum de la plante jusqu'à ses cendres calcinées, comme dans une préparation alchimique.


-grâce à un voyage en Turquie où j'ai appris que les absolues de rose, fragiles, se conservaient mieux au froid.

 

*J'ai trouvé pour l'aloes une forme galénique très pratique:

 

-le jus bio en ampoule, sans conservateur. Il est particulièrement apaisant; si on veut l'utiliser pur, il suffit d'ajouter un conservateur pour préparer un mélange qui se garde. Mon cocktail favori (dont j'avais déjà donné une première version ici) qui calme les démangeaisons, les petites plaques d'eczema, etc. Son avantage premier: il n'est pas gras, pas de risque de macération:


mélange calmant anti démangeaisons

2 ampoules jus d'aloes bio (30g)

1gte elixir d'hematite

8gtes CO2 camomille matricaire

6gtes HE ciste

14X4 gtes solubol

3gtes Epp

3gtes geogard

 

 

-le karité nilotica

 

Employé avec des HE trop rares pour en perdre un atome, il permet de réaliser des baumes précieux en one pot, complètement à froid. C'est ici

je redonne la formule générale, très utile:

 

81% de karité nilotica

5% d'IPP (à défaut une huile fine comme la coco fractionnée)

1,5 % d'HE (et jusqu'à 5% au moins pour un baume thérapeutique en diminuant la quantité d'huile d'autant)

12,5% huile ou macérat huileux

 

-et le cacao,


testé dans du chocolat blanc utilisé comme un beurre, sous la forme de cacao cru, etc;

 

P1230214.jpgDes yuzus (un précieux cadeau venu de là… ) dans la baignoire…pour barboter dans le parfum des agrumes


 

Ce que j'ai déjà testé mais dont je n'ai pas parlé sur le blog en 2011

 

-la réglisse: son extrait est un agent anti-tâches que l'on trouve dans de nombreuses formules. Je teste dans ma crème de jour, et ça me semble pas mal du tout. Ce que j'utilise:  extrait stabilisé dans de la glycérine d'origine végétale (Phytostandard).

 

-le citron, en elixir (laboratoire Deva) pour nettoyer (les mauvaises ondes, la fatigue, etc) clarifier; impeccable. 

 

2 Les produits de la ruche

 

Ils restent mes chouchous. J'ai utilisé la gelée royale dans les sérums avec grande satisfation, fabriqué des plaquettes de cire odorantes à suspendre avec de la cire d'abeille blanche, mis du miel dans des baumes à lèvres, utilisé des élixirs de la ruche (Ballot Flurin) etc

 

Je trouve l'association gelée royale-ciste particulièrement tonifiante pour la peau.

 

Un sérum que je n'avais pas posté, pourtant l'un de mes préférés de la série 2011 avec du ciste en hydrolat, teinture et HE

 

Pour environ 60g

 

1g gelée royale lyophilisée diluée dans 12g d’eau

7 jus d’aloe

6 quinton

5 hydrolat de ciste

5 hydrolat menthe poivrée

3 hydrolat de chanvre

2 teinture de ciste maison

1 teinture jasmin maison

15gtes elixir saphir

2gtes elixir sueur de ciel (ballot Flurin)

15gtes hyalomuco

2g hydratant miel

3g relax rides

Amigel saupoudré

 IPP 1

Bisabolol 1,5

Squalane 4

macérat huile d'olive au thym grec 1

huile de tomate 1

huile de concombre 1

CO2 grenade 0,5

CO2 carotte O,5

Qqqs gtes HG hibiscus

HE ciste 1gte

Jasmin bio 1gte

Rose geranium 1gte

Geogard 16gtes

Simulgel 2

 

P1230864.jpgPetits romarins taillés en arbres de Noël, New York dec 2011 Whole foods market

 

-Ce que j'ai testé et adopté mais dont je n'ai parlé sur le blog en 2011

 

-le miel à la gelée royale (Ballot flurin) un mélange très efficace pour se requinquer en cure de 3 semaines à raison d'une cuillérée à café à faire fondre sous la langue à jeun le matin, et merveilleux en masque (à faire l'avant-veille du jour où l'on veut paraitre plus jeune de… disons X ans!)

 

-le miel dans un bain: une grosse cuillérée à soupe suffit à faire la peau très douce

 

3. Pierres et minéraux

 

-J'ai appris à faire de l'ocre, en pilant, tamisant, lavant, filtrant… ici

 

-j'ai utilisé du charbon activé à raison de 1% dans les baumes pour leur donner un magnifique ton noir… qui ne tache pas voir ici


-j'ai découvert l'elixir d'hématite que j'ajoute comme cicatrisant dans les préparations cosmétiques, je trouve que ça marhe mieux avec que sans.

 

Je n'en ai pas encore parlé mais j'ai déjà testé

 

… et j'y reviendrai sans doute plus longuement:

 

la shungite, aux propriétés très particulières, découverte dans une nouvelle boutique consacrée aux pierres (avec des heures d'ouverture hélàs très restreintes) et tenue par une Italienne qui a du caractère .

La spécificité géologique de la shungite: c'est un carbone né de sédimentations de plancton, avec une structure atomique en forme de "ballon de foot".  

J'ai testé et préparé de l'eau de shungite, pour une lotion que j'utilise le matin et qui  fait le teint  bien net:


50% eau d'or (Catalyons)

50% eau de shungite maison

EPP

 

4 Emulsifiants et co-émulsifiants maison

 

-Sur les blogs, 2011 a été l'année des émulsifiants faits maison, je me suis contentée de  suivre la tendance pour faire

 

-du céralan maison, qui marche vraiment bien dans les baumes, je ne cesse d'en fabriquer… 

 

-du beurre de chanvre et d'avocat maison grâce à des beurres offerts par Moune et qui m'avaient enchantée; je me permets de remettre sa formule: 

 

 Beurre de chanvre maison

 58g acide stéarique

25g alcool cetylique

166g huile de chanvre (c'est à dire le double du mélange acide stéarique+acool cetylique)

3 gelules vit E

 

 Faire fondre alcool+acide,

 

ajouter vit E dans huile,

verser huile dans mélange fondu

touiller vivement

mettre en pot

 

 

5 Et le reste

 

-L'emu L que j'apprécie tant pour faire des laits fluides corporels, voir ici pour quelques exemples  

 

- la lysolécithine couplée à de la cire saponifiée (un cadeau de Christine) pour faire des laits très agréables. Mlk, voici la formule du lait que tu avais bien aimé: 


Lait néroli-rose (300g)

 

1.

9g cire saponifiée Christine

30g huile jojoba

24 huile sésame desodorisée

 

2.

3 teinture à la rose de Provins Elixalp

87 eau de glacier

38 eau de rose marocaine

12g silicium

30HG:

4 HG violette

11yuzu

15 fleurs d’oranger

1g xanthane

 

3

1g elixir d’hématite

2,1g xanthane

 

4.

7 huile de massage au lotus Kneipp

4 macérat chevrefeuille/tournesol Irène

10 dicapranol

9 lysolecithine

 

1g HE géranium heliocosm

1g absolue de rose bio

2g néroli bio

un peu de girofle

 

-et surtout la xanthane pour confectionner des gelées vinaigrées très pratiques, qu'elles soient pour les cheveux ou anti-inflammatoires… 

 

Une recette de gelée anti-inflammatoire qui vient de bien me servir sur la main:

 

 14g jus d’aloes

16g hydrolat helichryse

10g hydrolat menthe poivrée

6  à 7g teintures: 2g consoude, 3g mastic, 2g achillée pour diluer  5gtes HE helichryse

 

5gtes elixir ailes d’abeilles (Ballot Flurin)

5gtes elixir calling all angels

15 gtes elixir d'hematite

36g vinaigre anti inflammatoire

15 g vinaigre à la rose (Irène)

16gtes geogard

2g xanthane

 

La suite au prochain numéro…

 


Rédigé par venezia

Publié dans #green cosmétique

Repost 0
Commenter cet article

jp 22/01/2012 09:53


tu peux le dire ta pomade au ciste est très effice


(en ce moment grosse prériode de taille, sécateurs en plein travail...)


et avec tous ces yuzus dans ton bain  tu n'auras aucune douleur articulaire cette année

venezia 22/01/2012 20:59



Je n'avais pas mémorisé l'effet sur les articulations… en tout cas, j'avais bien fait joujou dans le bain. Encore mille mercis.



Loulou 16/01/2012 16:12


J'ai mis le lien ds mes favoris cuisine!

venezia 20/01/2012 21:55



Tu ne seras jamais déçue par les recettes!



emadra 15/01/2012 18:47


Marina chez Bilby, conserve les CO2 au froid.


J'ai pris cette même habitude

venezia 15/01/2012 22:40



Je vais aviser alors, merci Emadra



Loulou 15/01/2012 18:21


Encore un gros merci Vénézia pour ce formidable travail de récapitulation.


ESt-ce que la teinture de ciste dégage la même odeur que l'HE?


L'HE de ciste est vraiment trèèèèèèèèès efficace pour les cicatrisations d'épisiotomies.


Tes yuzus ds le bain sont bien rigolos.


Je suis allée sur le site de réf. et je vais essayer le beurre au citron... huuuuuum!


 

venezia 15/01/2012 22:37



Loulou, la teinture de ciste est plus "boisée" que l'He que je trouve un peu rude. Le donateur des yuzus poste de merveilleuses recettes sur son blog



Ariaga 14/01/2012 16:11


En ce début d'année, une pensée pour toi et pour ton oeuvre digne des anciens alchimistes.

venezia 15/01/2012 18:14



Merci de ta visite, Ariaga. c'est vrai que parfums et alchimie cheminent sur un meme chemin…



emadra 14/01/2012 12:16


Ok merci Venezia, pour les infos sur la conservation.


Comme également les Co2.

venezia 15/01/2012 18:14



Je ne garde pas mes CO2 au froid! J'ai peut être tort.



Colchique 13/01/2012 19:35


Venezia, super ce récapitulatif ! Merci beaucoup !


 


J'adore les romarins taillés comme des sapins de Noël.


 


 

venezia 14/01/2012 09:59



Cochique, moi aussi ces petits romarins m 'avaient emballée…mmais difficile de rapporter ça dans sa valise!



emadra 13/01/2012 18:37


Quel magnifique récapitulaif tu nous livres ici.


Des mercis +++ pour tant de déouvertes et de partages.


Puis-je ajouter tes sublimissimes brumes maison réalisées sans HE mais avec des plantes, épices ...


Je m'en inspire pour mes futures bougies.


Apprendre, apprivoiser et progresser sont notre chemin insatiable de savoir.


Tu m'intrigues avec l'absolue de rose qui se conserverait mieux au froid.


C'est à dire au réfrigérateur ?


Encore merci 

venezia 14/01/2012 09:58



Coucou emadra, je n'ai pas parlé de la brume de maison car j'en fais depuis des années…


Pur 'absolue de rose, oui, je la garde au frigo, comme les essences d'agrumes



michele 13/01/2012 15:56


Venezia quand tu dis "moyen" pour le parfum du glycériné de pépins de yuzu que veux-tu dire? Mauvais ou faible?


Je me tatais our en faire.

venezia 14/01/2012 09:57



Moyen au nez, Michèle



sylvie 13/01/2012 14:19


vraiment je suis bluffée !!tu as beaucoup appris et tu partages !j  ai toujours des questions:comme toi j ai un faible pour le ciste ,comment fais tu pour faire la teinture de labdanum?ou le
trouves tu? j ai essaye plusieurs fois tes baumes ,je tenterai celui au ceralan ,c est bien pratique ces baumes et on peut les adapter à ces besoins sans trop de difficultes .bonne journée .et
encore merci.


 

venezia 14/01/2012 09:57



Pour le ciste en plante, je le ramasse en Grèce, pour la résine, je l'ai achetée dans une herboristerie à Athènes. Michèle en avait trouvé aussi à la droguerie du Lion à Bruxelles. I suffit de
mettre de la résine dans de l'alcool (entre 60 et 80°) et d'attendre. Le liquide est pret quznd il est bien sombre (et ça se sent aussi… )