Cérat vert anti dartre

Publié le 16 Janvier 2010



Je ne pensais pas poster cette recette simple, mais ce cérat s'est avéré efficace sur les dartres or c'est un bobo de peau de saison.

http://mamidoo.free.fr/html/gifs/fetes/noel/traineau/rennes_01.gifLe scénario en bref

Les dartres ont probablement fait leur apparition quand un empressé a pioché dans la réserve aux savons un exemplaire encore adolescent, en pleine cure de saponification. Le temps que je m'en aperçoive, l'empressé avait déjà pris sa douche. Résultat, deux jours plus tard, il avait une dartre à chaque bras. J'ai un peu trainé avant de préparer quoi que ce soit, comptant sur des vacances en Bretagne où l'eau est très douce  pour une réparation. Pas du tout, rien n'a pas passé. Interrogée, Michèle-de-très-bon-conseil m'a dit: "pourquoi ne ferais-tu pas un cérat?"

J'ai donc gambergé une formule simple, en employant des ingrédients anti inflammatoires, apaisants ou cicatrisants que je connais très bien.

J'ai modifié légèrement la recette habituelle, en diminuant la quantité de cire d'abeille pour intégrer un peu de substitut de lanoline qui donne un toucher plus onctueux et légèrement moins gras. Je trouve la lavande particulièrement intéressante non seulement pour réparer les bobos mais aussi pour harmoniser une formule; elle est donc présente à la fois en macérat et modestement en huile essentielle. J'ai préféré en effet rester très prudente avec les HE:  si une peau boude, mieux vaut ne pas la titiller trop fort.


DSCN8141.jpgLe cérat vert bien entamé



cérat vert anti-dartre


Phase huileuse


*12g macérat de thé vert et de feuilles de consoude dans olive bio (anti inflammatoire)

*12g macérat de lavande dans olive bio

*3g huile de perilla bio -j'avais prévu d'en mettre 2g seulement, j'ai versé trop vite-, (pour sa richesse en oméga 3, anti inflammatoire et anti  peau sèche))

*9g huile de jojoba bio

*7g cire d'abeille en feuille

*3g substitut de lanoline (AZ)

*anti ox aox (pour bien protéger l'huile de périlla)


Phase aqueuse


*1Og hydrolat bio d'achillée (anti inflammatoire)

*5g hydrolat bio de géranium (régénérant)


3° phase


*2gtes EPP

* 2gtes HE bio lavande d'altitude

(les CO2 sont bio également):

*1gte CO2 camomille matricaire (anti inflammatoire)

*1gte CO2 carotte (régénérant)

*1gte CO2 argousier (cicatrisant)


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/fetes/noel/traineau/rennes_01.gif*Bien stériliser les ustensiles et les récipients 10mn à l'eau bouillante vinaigrée.


*Je travaille sur un torchon fraîchement repassé et j'utilise un fouet à capuccino pour réaliser les cérats. 


*Faire chauffer la phase aqueuse et la phase huileuse dans un même bain marie ( chacune dans son récipient)


*Quand la phase huileuse est liquéfiée, sortir les deux récipients et les poser sur le torchon. Attendre quelques minutes que la température redescende un peu (j'ai remarqué que l'émulsion prenait ensuite très facilement)


*Verser la phase aqueuse sur la huileuse en trois fois, en fouettant après chaque ajout. Mixer jusqu'à la prise en frottant bien les bords du récipient où le cérat fige d'abord


*Laisser refroidir légèrement (je tâte les parois) avant d'incorporer la 3° phase, en ajoutant en dernier le CO2 d'argousier très coloré, ce qui permet de vérifier qu'on a bien touillé (la couleur du cérat doit être bien uniforme)


*Mettre rapidement en pots, laisser refroidir avant de fermer. Etiqueter


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/fetes/noel/traineau/rennes_01.gifSubstituts possibles


Si  on n'a pas d'hydrolat anti inflammatoire (on aurait pu utiliser de la camomille mais je la trouve un peu asséchante), on peut remplacer par une eau peu minéralisée.


On peut remplacer l'huile de perilla parfois difficile à trouver par une autre huile riche en oméga 3 (chanvre par exemple ou cameline) à condition de bien la protéger par un anti oxydant; les huiles très polyinsaturées sont à priori fragiles.


Pour les extraits CO2, j'ai employé ceux que j'utilise le plus souvent car je les trouve très performants, on peut en choisir d'autres comme le calendula.


Mieux vaut  ne pas trop charger en HE. Une dartre est une zone fragilisée.


Si on n'a pas de consoude, on peut se contenter de thé vert. Ce macérat donne un belle couleur vert pâle au cérat.


Pendant une semaine, appliquer plusieurs fois par jour un  peu de cérat sur la dartre en massant légèrement.


PS: je l'ai composé pour le corps et pour l'appliquer sur des endroits spécifiques et non pour l'étaler sur de grandes surfaces. Si on veut tester sur le visage, mieux vaut agir de même et rmettre du cérat uniquement sur la dartre.


Rédigé par venezia

Publié dans #Cérats

Repost 0
Commenter cet article

Bbuissonnière 26/01/2010 20:54


Ca me fascine les gens qui font leurs produits eux memes... je reviendrai vous voir.... je vous ai fiché !


venezia 29/01/2010 10:36


je suis allée voir votre blog : belle surprise, il est breton!


Loulou 23/01/2010 04:11


Merci pour cette info Vénézia.


Loulou 18/01/2010 21:59


Quelle magnifique couleur! Merci Vénézia pour le truc de la température!


venezia 19/01/2010 19:30


Je fais ça aussi pour les cérats-crème, Loulou.


michele 18/01/2010 21:57


Le cérat vert pas gras pour les hommes qui n'aiment pas le gras est fait!
Tu en auras un peu jeudi

Il faudra adapter pour le côté traitant mais j'aime assez.


venezia 19/01/2010 19:29


Tu m'intrigues follement Michèle… ilo va falloir que je tienne jusqu'à jeudi!


lolitarose 17/01/2010 21:49


moi aussi figure-toi je réfléchi à un nouveau sweet-emuls plus doux à intégrer dans des crèmes visage très légère... mais il faut que je fasse divers essais d'abord. Ah ! on n'est pas sorties de
l'auberge cosméto !


venezia 18/01/2010 21:29


… c'est bien ça le truc, ce n'est jamais fini… surtout quand les copines nourrisent l'inspiration!


lolitarose 17/01/2010 19:29


Oui j'ai fait un baume-cérat (je l'appelle baume à cause de la texture qui me semble plus proche de celle d'un baume) avec des gras, des HA et de l'acide stéarique ; ça donne une texture moins
grasse qu'un baume traditionnel mais qui permet de masser très longuement si on en a besoin et ça ne laisse pas de sensation de gras (juste un petit peu). Zhom, qui est comme ton "dartré" très
anti-gras l'adore. 


venezia 17/01/2010 20:10


Je suis aussitôt allée lire ta formule qui m'avait complètement échappée. Elle est très inspirante. Ah Lolitarose, tu ne m'aides pas!Moi qui voulais lever le pied sur les popottes maison à cause du boulot… je gamberge déjà sur un sweet émulse à ma façon…


lolitarose 17/01/2010 18:34


J'avais des dartres tous les hivers avant de passer à la cosmétique naturelle (et surtout un nettoyage moins décapant), sur les joues et en particulier près de la bouche. Et plus j'utilisais des
crèmes mâtifiantes et plus j'avais des dartres impressionnants. Pour une amie très sujette au problème , j'avais réalisé une trituration au karité, c-à-d karité + huile+ un peu d'eau et elle trouve
ça très efficace. Nul doute qu'un cérat fonctionne très bien. Pour atténuer l'effet gras que ces messieurs n'aiment pas - j'en sais quelque chose - je trouve que l'acide stéarique remplace
avantageusement la cire. Si on masse bien, ça ne laisse quasiment aucune sensation de gras. C'est sur cette base que j'avais réalisé des baumes-cérats de massage pour Zhom.
Je savais l'eau parisienne épouvantable, mais je n'imaginais pas que le ph était de 10 ! pas étonnant qu'on ait la peau qui tiraille et les cheveux tout moches ! Chaque fois que je vais chez ma
belle soeur, mes cheveux sont doux, brillants et un shampooing par semaine est quasi suffisant alors qu'ici c'est shampooing tous les 2 jours pour un résultat médiocre.
Je retiens la recette de ton cérat en tout cas car je n'ai pas encore utilisé ma consoude et je suis sûre que ce cérat peut être utilisé toute l'année sur les zones très sèches. 


venezia 17/01/2010 19:01


je pense qu'un cérat convient bien mieux qu'un baume pour une dartre, en raison de la présence de la phase aqueuse, même discrète.  Ta trituration est également une excellente idée… mais un
cérat, c'est plus vite fait (et oui, je peux être flemmarde… !)

Tu veux dire que tu fais un cérat à l'acide stéarique?

je fais parfois des baumes karité+acide stéarique sans cire d'abeille.


LAETITIA 17/01/2010 16:23


Bonjour, j'adore ton blog. Je te mets donc en lien sur mon petit blog.
Cette recette de cérat est simple et j'en suis sure très efficace.
Bonne journée


venezia 17/01/2010 17:13


Merci, Laetita


chabou 17/01/2010 16:00



J'ai dit le contraire, tu as compris : les palques disparaissent l'été. Je viens d'en parler avec ma fille, elle a bien l'impression que c'est une grande sécheresse de la peau. Je mets en route
le macérêt de consoude...



venezia 17/01/2010 17:13


Chabou, j'avais pigé

Je te conseille de mélanger consoude et thé vert (si tu en as bien sûr) car le thé vert rst vraiment un formidbale anti inflammatoire


chabou 17/01/2010 14:21


Question très idiote : comment distingue-t'on les dartres d'autre chose ? (à moins d'aller chez le docteur, bien sur) Ma fille a tous les hivers des plaques vers les coudes, qui ne démangent pas,
ne font rien sauf d'être là et disparaissent l'hiver. Je lui donne des baumes pour graisser mais je pourrai lui faire ton cérat (superbe couleur), non ? J'aime beaucoup les cérats, plus complets
que les baumes.


venezia 17/01/2010 14:29


Chabou, il y a de fortes chances que ce soient des dartres, surtout si ça vient l'hiver. Pour que ça parte, il faut être assidu et se tartiner régulèrement. Ce que personnellement, j'ai eu du mal à
imposer…

Le gras pur ne marche pas ou mal. il faut aussi des savons très surgraissés (et qui ont bien vieilli), ce que tu sais faire parfaitement!