Crème bronchique apaisante pour très jeune tousseuse…

Publié le 12 Octobre 2009


La tousseuse a deux ans à peine… et elle toussait, probablement en réaction allergique. En raison de l'âge, j'ai banni le recours aux huiles essentielles pour lui préparer une crème pas trop grasse à appliquer sur le haut des bronches. J'ai attendu les résultats avant de publier la recette: elle marche, la toux s'est apaisée en trois jours.


Ayant personnellement testé les effets très positifs de l'encens sur les problèmes bronchiques allergiques, j'ai choisi d'en mettre dans la formule; j'ai privilégié la forme teinture car j'ai pu la réduire pour éliminer l'alcool. J'ai également employé de la teinture de périlla (maison) car l'huile essentielle de périlla est recommandée pour les terrains allergiques et je reconnais avoir fait une extrapolation pour la teinture. Très riche en oméga 3, l'huile végétale de la même plante a des propriétés anti inflammatoires en interne. J'ai fait le pari qu'elle agissait aussi en externe. J'ai par ailleurs décliné la matricaire en hydrolat et en macérat, car elle est très douce pour les enfants et j'ai souvent vérifié sa force calmante anti allergique. L'hydrolat de myrte commun a également des vertus anti histaminiques et Lydia Bosson ( in : l'hydrothérapie, ed. Amyris) le recommande en cas de bronchite ou d'asthme. Pour les proportions, j'ai joué la prudence, en respectant les indications de Suzanne Cathy à propos des petits enfants (in Hydrosols, the next aromatherapy, healing arts press ed.). J'ai dilué le mélange hydrolats+teintures réduites avec le double d'eau. 

 J'ai choisi le simulgel comme émulsiifant pour tout préparer à froid.




Crème bronchique apaisante pour très jeune tousseuse
 

11g hydrolat de camomille  allemande 

11g hydrolat de myrte commun 

4g obtenus par  réduction de 10g teinture d'encens +10g teinture de  périlla 

52g eau de source 

Geogard 15gtes

 

5g huile de périlla 

1g huile de tamanu (ce qui me restait, on pourrait en mettre plus… ) 

15g huile de jojoba 

10g macérat matricaire/rose dans tournesol oléique

Simulgel 4g

 


Mode de préparation


http://mamidoo.free.fr/html/gifs/feu/allumettes_02.gif*Faire réduire les teintures sur feu assez vif tout en les flambant à plusieurs reprises pour éliminer un maximum d'alcool. J'ai arrété quand, en approchant du liquide chaud la flamme d'une allumette, il n'a plus pris feu.


* Dans un récipient stérilisé, commencer par préparer la phase aqueuse et y diluer le conservateur


* Ajouter la phase huileuse`


* Ajouter le simulgel


* Bien touiller, voire secouer si on a fait la préparation dans un pot avec couvercle.  C'est tout, c'est pret.


*Mettre en pot stérilisé.


Passer cette crème en onction deux fois par jour me parait suffisant.


 

Rédigé par venezia

Publié dans #enfants

Repost 0
Commenter cet article

Nansou 06/11/2009 15:29


OK, merci beaucoup  ! Et tu fais des cures sur combien de temps ? Un mois environ ?


Nansou 06/11/2009 15:03


Je reviens encore sur l'huile de périlla... j'aimerais tenter en voie interne. saurais-u où je pourrais trouver la posologie recommandée (toujours dans l'optique d'une prévention des allergies) ?


06/11/2009 15:26


Nansou,

Personnellement, j'en prends 500mg par jour car par ailleurs, je mange pas mal de poissons gras (deux fois par semaine environ,  hareng, anchois, saumon ou sardine… j'adore ça) + des noix. On
peut prendre 1g.
Certaines marques recommandent plus, je ne suis pas sûre que ce soit nécessaire d'autant qu' il faut équilibrer tous les omégas (3, 6 et 9) .

Mieux vaut la prendre le soir au cours du repas, c'est ainsi qu'elle est la plus digeste.


Mao 06/11/2009 08:46


Bonjour,
Au vu de vos différents articles et commentaires ici et ailleurs sur les Hydrolats, je me doutais un peu de votre réponse, voila c'est confirmé!
Concernant les résines, je n'avais apparemment pas si bien cherché...
Merci d'avoir pris le temps de me répondre


venezia 06/11/2009 15:34


En fait les hydrolats, c'est un vaste sujet , qui reste peu étudié scientifiquement car il y a peu d'analyse sérieuse sur leur composition avant et après chauffage; par ailleurs, on trouve des
hydrolats de toutes les qualités, certains très concentrés et très interessants, d'autres de la lavasse. 


Mao 05/11/2009 11:53


Bonjour Venezia,
cette formule tombe très bien.
Après quelques recherches, j'ai pu réunir la plupart des ingrédients ou leur substitut, j'ai cependant deux petites questions:
Dans le cadre d'une teinture réalisée avec un HA, leurs principes actifs sont-ils préservés après la réduction?
Pourriez-vous conseiller un site où acheter des résines (notamment du boswellia carterii), j'ai un peu de mal à faire le tri...
D'avance merci de vos réponses


venezia 05/11/2009 12:16


Mao,

je pense que des hydrolats longuement chauffés perdent pas mal de leurs vertus. je fais mes teintures avec hydrolat aussi pour parfumer (dans ce cas je ne chauffe pas)

pour la résine, j'achète la mienne en Grece car on utilise beaucoup d'cncens dans la liturgie orthodoxe. Vous pouvez en trouver sur aroma-zone, en petite quantié. Voir ici:
www.aroma-zone.com/aroma/resines.asp

Il y en a également chez Alternative nature


Loulotte 23/10/2009 15:10


Bonjour,

je viens de découvrir ce site et je le trouve génial.
je suis novice dans la confection et ma question va peut être vous paraître bête mais comment faites vous pour conserver cette crème/pommade contre la toux des petits ? au frigo ? température
ambiante ? combien de temps est-elle valable ?
je suis preneuse de pleins de conseils.
Merci beaucoup


venezia 24/10/2009 09:02


Bonjour Loulotte,

Dans la liste des iingrédients que j'indique, il y a du geogard (appelé parfois natragard) qui est un bon conservateur, agréé par Ecocert. On en
trouve mainteanat sur de nombreux sites qui proposent des ingrédients cosmétiques. Il faut respecter les dosages indiqus.
Bien conservée, (et fabriquée après avoir stérilisé récipients et ustensiles) cettr crème peut se conderver de trois à six mois à température ambiante.



Lyjazz 18/10/2009 12:17


Je comprends mieux la démarche si la teinture est plus efficace encore après réduction.

Et si le simulgel a fait ses preuves sur vos peaux intolérantes, il y a effectivement fort à parier que ce soit bon pour un petit.

Oui, le baume à l'achillée de Michèle m'interrogeait aussi.

Loin de moi l'idée que tu donnes des leçons !
Ton site et tes démarches sont très intéressantes. La preuve : j'apprends beaucoup de ces échanges!
Mes procédés sont différents et je n'aurai pas pensé à utiliser les tiens puisque nos chemins de réflexions ne sont pas les mêmes.
C'est pour cela que je pose des questions.
Et merci de tes réponses !
Maintenant je peux inclure tes procédés, en conscience.... j'avais besoin de comprendre....


venezia 18/10/2009 23:08


Lyjazz,

c'es toujours le souci quand on tient  un blog: jusqu'où doit on expliquer sans lasser les lecteurs? Les questions -et les réponses- aident donc à compléter.


Lyjazz 18/10/2009 11:02


Je comprends qu'on reste prudent, surtout quand ce ne sont pas ses propres enfants.
Les miens sont habitués aux HE et aux HA, au point qu'ils sont incommodés chaque fois qu'ils sentent des parfums chimiques.

J'ai une autre question : est-ce que la puissance d'une teinture n'est pas complètement cramée une fois qu'on a réduit sur le feu, en enlevant tout l'alcool à la flamme ?
Et pourquoi le faire ?
Je veux dire que la dose d'alcool est si minime dans la crème que très peu va stagner sur la peau, non ?

Ensuite, ce qui me gène, c'est l'utilisation du simulgel, un produit pas très naturel. ça j'aurais des scrupules à le mettre sur une peau d'enfant. Je comprends ton désir de l'utiliser pour faire
une émulsion à froid pour utiliser les HA. Mais les HA peuvent aussi être pris en interne dans de l'eau, et c'est bon à boire donc facile pour une petite de 2 ans; ou en vaporisation tout autour de
l'enfant....
Bon, c'était peut-être aussi une demande expresse d'un produit à étaler, ce que je peux comprendre aussi, hein ?


venezia 18/10/2009 12:05


Lyjazz, la réduction d'une teinture est un très vieux procédé pour conserver les principes actifs tout en ôtant l'alcool. (on fait ça en cuisine aussi… ) L'avantage, non négligeable, est de pouvoir
in troduire bien plus de principes actifs sous un petit volume. Par exemple, pour la griffe du chat, on sait meme que la réduction en chauffant active les principes actifs. Sur le blog de potions
et chaudron tu as la recette d'un baume à l'extrait d''achillée réduit réalisé par Michèle qui évoque aussi cette méthode.
http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/12/16/11767374.html
Pour le simulgel, je t'explique pourquoi je le choisis: je suis intolérante à à peu près tous les émulsifiants, sauf le simulgel… donc je fais la déduction -peut être erronée- qu'il est
particulièrement facile à tolérer. Quand on est très fragile, le synthétique est parfois le seul recours!

Et effectivement, c'était une demande express de la maman: produit non gras à étaler facilement. or le simulgel donne un toucher quasi gélifié très
agréable. je fais toutes mes cremes thérapeutiques ainsi, dont une pour ma mère, hyper allergique. Elle en utilise depuis deux-trois ans tous les jours sans souci.

j'espère avoir répondu à tes  interrogations. Mes recettes racontent mes expériences, je ne prétend pas donner de leçons …


Lyjazz 17/10/2009 16:59


Je trouve de l'huile de perilla dans mon épicerie bio.
On peut aussi la prendre en interne, pour l'oméga 3.
Cette recette a l'air bien chouette....

Mais je m'étonne que Suzanne Cathy interdise certains hydrolats pour les enfants, quand Lydia Bosson dit qu'ils sont sans danger pour enfants et femmes enceintes.

Ensuite, certaines HE sont permises pour les enfants : lavande, eucalyptus radiata pour la toux.
J'en utilise pour les miens. En massages dans de l'huile. Ou même pour la nuit, 1 ou 2 gouttes sur l'épaule du pyjama pour permettre de mieux respirer.
Mon cadet (4 ans) a un problème en ce moment et notre médecin lui a fait préparer à la pharmacie des suppo contenant de l'HE de lavande, eucalyptus radiata et hysope.
D'autres médicaments pour enfants contiennent des HE.
A donner après conseil médical cependant.


venezia 17/10/2009 22:17


Hello, Lyjazz, la périlla, j'en prends

Ce qu'écrit Suzanne Cathy sur les hydrolats et les  (très petis) enfants est fort interessant, elle souligne leur sensibilité olfactive et dit qu'on peut presque employer les hydrolats à dose
homéo, quitte à  augmenter progressivement les doses.

cette recette s'adresse à un enfant de moins deux ans; Quatre, c'est déjà le double. je suis restée prudente… Je pense que si on peut soigner sans HE, c'est mieux car elles sont quand meme très
concentrées et on peut parfois faire aussi bien avec moins…


lolitarose 15/10/2009 21:34


J'ai encore un fond de peau d'une crème anti-douleur que tu avais réalisée selon le même principe pour un grand enfant : Michèle a raison, les textures au simulgel sont idéales pour les
récalcitrants au gras. Celle-ci pourrait être adaptée à une dame âgée aux bronches fragiles de ma connaissance. Me reste à trouver l'huile de périlla que je n'ai encore jamais utilisée
jusqu'ici.
Merci de cette recette, Princesse. 


venezia 16/10/2009 14:35


Comme je l'ai dit plus haut, tu peux remplacer perilla par cameline. Sinon, Melvita en propose maintenant


capu 14/10/2009 19:04



Merci pour cette recette !!!! Crois bien que je vais la tenter pour mes p'tits loups !!! Merci encore !



venezia 14/10/2009 22:13


merci pour ton message Capu, j'espère que tu n'auras pas grop à te servir de cette crème.