Crème à la vanille… pour la peau (cire saponifiée+lysolécithine)

Publié le 7 Septembre 2011

J'ai reçu en cadeau des émulsifants maison à base de cire d'abeille et malgé un emploi du temps chargé, j'ai entamé des tests.

 

 

Ma fournisseuse attitrée en baies de sureau fraîches (mille mercis, Christine) avait aussi, entre autres surprises, glissé dans le paquet deux de ses émusifiants maison:

-de la cire d'abeille saponifiée

-un beurre dur d'abeille.

 

J'ai commencé par celui qui m'intrigue le plus: la cire d'abeille saponifée. Je m'y intéresse depuis fort longtemps car sa présence sur les INCI de Weleda me titillait mes méninges à  une époque où je ne savonnais pas encore.

J'ai eu le bonheur de tester les apimulse de Lolitarose, où sa cire d'abeille saponifiée maison donne beaucoup de rondeur à la série de crèmes qu'elle avait tentée.

 

Je voulais essayer autre chose: un démaquillant par exemple, où l'utilisation d'un émulsionnant facilite le nettoyage de la peau.

 

 En cherchant avec quoi Weleda couplait sa cire saponifiée, j'ai découvert que dans certains produits, il y avait aussi de la lysolécithine, ce qui m'intéressait beaucoup dans une formule démaquillante douce car elle a des propriétés apaisantes.

 

Finalement j'ai imaginé une formule avec assez peu d'ingrédients: de l'huile de sésame très utile pour nettoyer une peau sèche, un HG pour l'hydratation, un soupçon de teinture de ciste comme cicatrisant (idem pour le choix de la consoude en macérat), de l'argan pour l'effet régénérant, du jojoba pour sa polyvalence, et des HE et CO2 simples et très douces pour le visage. On pourrait même simplifier encore en supprimant la teinture et en utilisant une seule huile (même si mélanger les huiles est vraiment un plus en cosméto pour varier l'apport des acides gras).

 

  (en g ou %)

 

Crème à la vanille pour la peau

 

 phase 1

3 g cire d’abeille saponifiée

10g juile de jojoba bio

8g huile de sésame bio désodorisée

 

phase 2

1g teinture de ciste

46g eau de glacier

10g HG maison de vanille (dans hydrolat de rose)

xanthane non pesée

 

phase 3

2gtes elixir d’hématite

0,7g géogard

 

phase 4

5g huile d'argan bio

2g macérat de feuilles de consoude dans sésame désodorisé bio

3g  lysolécithine

6 gtes CO2 camomille matricaire

1gte HE carotte bio

1gte HE géranium bio

1gte HE rose bio

 

acide lactique

 

Prévoir trois récipients stérilisés.

 

Dans le premier:


Faire fondre la phase 1 au bain-marie bouillant, la cire saponifiée fond à assez haute température, plus que la simple cire m'a t'il semblé.

 

Dans le deuxième récipient:


Diluer eau et teinture de ciste, saupoudrer de xanthane,  chauffer, ajouter l’HEG vanille

 

Fouetter au fouet magique puis au fouet à capuccino la phase 2 versée peu à peu sur la phase 1 fondue

 

Ajouter la phase 3

 

Dans le troisième récipient:


Verser le reste des huiles: argan, sésame à la consoude+ CO2 et He, ajouter la lysolécithine  et touiller au fouet magique.

 

Verser peu à peu cette phase 4 sur le mélange précédent (1+2+3)en fouettant au fouet magique.

 

 

Rectifier le pH (trop basique pour la peau en raison de la présence de la cire saponifiée) avec de l’acide lactique au goutte à goutte.


 

P1220862.jpg

 

La texture et la couleur sont exactement celles d'une crème anglaise… et les 10% d'HG de vanille font qu'elle a tout d'une crème anglaise à la vanille.

 

Je la teste en démaquillant, et comme elle sent très bon, je m'en tartine les mains et les bras, elle est très vite absorbée et ne laisse pas de trace blanche. Pour hydrater, je dirais que c'est parfait en demi-saison. 


Pour se nettoyer le soir, ça fonctionne. Comme pour tous les démaquillants que j'utilise, j'essuie, puis je rince à l'eau ensuite. Avec cette technique, on peut avoir une sensation passagère de tiraillement, mais la peau se refait très vite. 

 


Rédigé par venezia

Publié dans #laits - beurres - crèmes corporels

Repost 0
Commenter cet article

sylvie 28/09/2011 15:51



bonjour venezia,j ai tente ton lait avec mes moyens :j ai pris du beurre dur et comme co emulsifiant de l olivem maison ,de l hydrolat de menthe ,teinture ,macerat de ciste ,l emulsion a pris
tres rapidement et on dirait un lait epais mais leger ,quand on l applique il est tres frais et penetre rapidement ,destine à mon mari il l a adopte pour le soir .je pense que le fait de mettre
les deux emulsifiants à faible dose rend la preparation legere .merci bises.



venezia 30/09/2011 11:37



Merci pour ton retour, Sylvie,


combiner les émulsifiants amélirore très souvent le rendu final



lolitarose 24/09/2011 18:11



Le hic c'est que dans le "grand chambardement" post-déménagement j'ai perdu le carton qui contenait mes essentiels cosméto, dont mon apimulse, la balance de précision, la cuillère magique, la
glycérine et toutes mes HE ! tout ça va bien finir par réapparaître, mais pour l'instant jesuis "privée" d'apimulse. snif !



venezia 25/09/2011 17:22



Ouh la, l'affaire est grave! Dis nous si tu ne trovuespas grand chose pour t'approvisionner à Rome…



lolitarose 22/09/2011 21:09



Ta formule est vraiment intéressante et tu sembles avoir parfaitement réussi la texture, d'une fluidité juste parfaite pour un démaquillant ou un soin hydratant d'été. Dès que je remets la main
sur mon apimulse, il faut que je poursuives mes expérimentations avec des % plus faibles, comme toi, pour voir le résultat obtenu. Comme ma méthode de saponification est différente de celle de
Cristine, le résultat aussi devrait l'être. C'est interessant de pouvoir comparer.


PS. à une foire aux plantes dans les jardins de Villa Borghese, j'ai trouvé du ciste de Crète et zhom en a acheté un pied que nous planterons à la campagne.



venezia 24/09/2011 16:10



Coucou Lolitarose,


 


je pensais que le ciste n'était qu'un sauvage: c'est super que tu en aies trouvé à replanter!


J'avais adoré les textures onctueuses de tes cremes à l'apimulse, ici aussi j'ai obtenu -mais soius forme de lait- une grande onctuosité. il faut donc continuer sur cvette piste… A l'usage, je
préfère ce lait en produit corporel qu'en démaquillant, un peu trop doux par temps chaud.



siwi 21/09/2011 08:14



oui j'ai mis effectivement 8% de cire, je vais essayer avec moins et un coémulsifiant. merci du conseil !



venezia 21/09/2011 23:08







siwi 19/09/2011 16:08



bonjour, je viens du blog de Cristinou qui me parle de ton démaquillant. j'ai fait une crème avec la cire d'abeille saponifiée (sa recette) mais elle colle ! je viens juste te demander si en
rinçant comme tu le fais, ça colle encore ! merci pour la réponse !



venezia 20/09/2011 20:23



Bonjour Siwi,


 


ce démaquillant se rince parfaitement, mais je peux aussi l'oter sans souci avec un kleenex. Il ne laisse pas de sensation collante.


Je pense qu'un co-émulsifiant (ici la lysio-lécithine) permet d'alléger la sensation collante liée à l'utilisation de la seule cire d'abeille (meme saponifiée). Par ailleurs, je n'ai utilisé que
3% de cire d'abeille saponifiée, toi je suppose dans les 8% environ, ce qui donne un résultat plus riche, donc un produit plus diffiicle à ôter; peuit etre faut-il que tu l'appliques sur peau
humidifée et que tu masses longuement pour bien émulsionner les impuretés avant d'enlever le tout avec une lingette ou un kleenex.



sylvie 11/09/2011 20:32



dans ma region j ai beaucoup de ciste :de montpellier (ladanifere )et du cotonneux ,j en fait des macerat et EG,mais jamais en teinture !merci pour ta reponse et ton site .



venezia 20/09/2011 20:31



bonne teinture alors, car c'est un produit d'une efficacité radicale.



sylvie 10/09/2011 08:04



bonjour ,la texture est superbe ,je decouvre ton blog qui me plait bien ,je pense que c est une formule qui conviendrait à ma peau ,comment fais tu la teinture de ciste?merci .faire ses
emulsifiants est tres valorisant.



venezia 11/09/2011 14:34



Je fabrique la tienture de ciste… avec du ciste, une plante méditerranéenne qui pousse à l'état sauvage., en Andaoulise notamment, grande région pour le csite ladanifère; Il suffit de mettre des
branchettes de csite dans de l'alcool, comme pour n'importe quelel teinture; On attend quelques jours  puis on flitre.Je ne sais pas si on trouve du ciste en herboristerie.


 


Mais pour cette formule, on peut se passer de cette teinture ou en fabriquer à partir  de l'absolue  ou de la résine de labdanum, facile à trouver. Lle labdanum est la résine extraite
du ciste ladanifère.



cosmetiquesbio 09/09/2011 17:11



C'est une très belle trouvaille. Et c'est appetissant...



venezia 11/09/2011 14:30



Je crois que le parfum -qu'on ne se sent pas hélas sur écran!- rend vraiment le résultat appetissant



Colchique 08/09/2011 23:14



Venezia, je trouve que le savon a un pouvoir émulsifiant extrêmement puissant et qu'il préfère les phases aqueuses même si j'ai remarqué qu'il aimait aussi les phases huileuses.


 


J'ai également remarqué, que plus on l'acidifie et plus son pouvoir émulsifiant augmente. Normalement, tu devrais avoir remarqué qu'au fur et à mesure que tu baissais le pH de ta préparation,
elle épaississait.


 


A un pH acide, j'ai pu également constater que le savon perdait son pouvoir lavant pour se transformer en une matière cireuse.


 


J'aime de plus en plus utiliser le savon associé à un autre émulsifiant dans mes crèmes.



venezia 11/09/2011 14:29



merci pour toutes tes précieuses remarques, Colchique, quand j'ai baissé le pH, je ne l'ai fait qu'en deux fois, et la texture en a été peu modifiée, mais je n'avais pas utilisé du savon pur.



Irène 08/09/2011 13:38



Pour parodier ma parigote, enfin du testes la lysolécithine !


Dis donc, du cumules : démaquillant, crème hydratnte légère. Et une belle, très belle inventivité dans la formulation odorante.


 


Merci.



venezia 08/09/2011 23:05



Irène,


 


C'est vrai que j'utilise prudemment souvent les mêmes émulsifiants, là, je voulais élargir la palette. Mlk est bien plus une aventurière de l'émulsification, j'aodre ses assemblages


cet HG de vanille est un pur bonheur, je vais en refaire.