Fluide visage solaire au P3R et au tosolin

Publié le 10 Avril 2011

 

Je ne prétends par qu'il protège des forts soleils, mais j'ai utilisé ce fluide visage pendant mon voyage en Inde, ajoutant une protection solaire par dessus dans la journée. Je continue de m'en servir de retour à Paris. Et j'en suis plutôt contente. C'est toujours une texture un peu P3R, mais fluide et qui pénètre vite.

 

 


 

Je pense qu'il doit faire dans les 5-6 sur l'échelle de la protection, voire un peu plus. Si on crapahute, comme je l'ai fait le premier jour à Ahmedabad plusieurs heures d'affilée sous un allègre soleil tropical, on rougit … et on n'oublie pas de sortir l'artillerie lourde le lendemain (si on peut dire: je n'avais que du 20 sous la main, ça a suffi néanmoins, posé sur ce fluide pendant le  reste du voyage).

 

Le pourquoi de la  formule 

 

Avant de me lancer, j'avais relu les réflexions de Malégria sur le sujet: ici. Elle est bien placée pour tester ce style de produits  sous le soleil de Lima (coucou Malegria, que deviens-tu?)


J'ai notamment retenu son choix d'huiles: sésame, aguaje (buriti), jojoba, Plus un cocktail d'extraits CO2 anti oxydants. J'ai préféré l'allantoine à l'urée qu'elle emploie, ne sachant si je supporterais bien cette dernière sur le visage. Pour avoir une texture assez légère (malgré le P3R) j'ai préféré l'oléine de karité au karité de la formule de Malégria. 



Pour la texture elle même, j'ai lu et relu la formule au P3R de Mlk voir ici, particulièrement réussie.J'ai donc supprimé le céralan, ajouté de l'amigel et du gelisucre pour alléger.

 

 

Du choix de quelques ingrédients 

 

L'huile de cameline

 

Elle appartient au groupe restreint des huiles végétales riches en omégas 3, acides gras très bénéfiques aux peaux sensibles et sèches.Elle est fragile à la chaleur, mais comme il y a beaucoup de substances anti oxydantes protectrices dans ce fluide, j'ai choisi d'en mettre.

A  l'exception de la cameline, tous les autres composés huileux de la formule résistent bien à l'oxydation.

 

L'huile de son de riz

 

(Merci Michèle) Elle contient des caroténoïdes, de la vitamine E, intéressants pour la protection solaire, elle est peu oxydable et ne laisse pas un toucher gras. 

 

Le macérat maison (dans huile d'olive) carotte/tomate/urucum 

 

Très riche en pigments anti oxydants protecteurs.

 

Les huiles d'argousier  et de buriti

 

En plus de leurs vertus cosmétiques, -elles sont toutes deux riches en caroténoides - et de leur stabilité, elles donnent bonne mine à l'application car elles sont colorées. 


Le tosolin

 

A base de sucres (très à la mode en cosméto de pointe) et d'un sel de l'acide hyaluronique: voir ici, il renforce la résistance de la peau au soleil (effet immédiat et effet retard).


Le phytolate de rose 

 

Composé d'extraits et/ou d'hydrolats de rose, violette et lavande. Effets hydratants sur peau sèche et mature. J'en mets dans tous mes produits visage (merci Irène) ou presque, comme l'eau d'or, aux effets anti allergiques.

 

L'huile essentielle de géranium

 

Pour sa puissance cicatrisante. Si je ne gardais qu'une huile essentielle pour les produits visage, ce serait  peut être elle.


 

P1210936.jpgC'est une assiette de dinette… le fluide est conditionné en mini pot pour l'avion. J'en ai un plus grand flacon airless dans le sac.

 


Crème visage au P3R et au tosolin 

 

(en g ou en%, on n'arrive pas à 100% pile, mini-marge en raison du flou de ma balance pour les chiffres après la virgule… )


 

Phase aqueuse


Eau de source 57,3

Tosolin 3

Sulfate de mg 0,7

Eau d’or 3,5

Phytolate de rose 2

Elixir carotte/elixir emeraude: 0,5

Amigel 0,5

Allantoine  1

 

 Phase huileuse


Jojoba 4

Gelisucre 1,5


Oleine karité3

Argousier1

Buriti 1

Sesame 3

Son de riz 2

Cameline 2

Squalane 5

macérat carotte/tomate/urucum  dans olive 1

P3R 4

 

Phase 3

 

1,5 fucogel

1 hyalomuco

0,5 geogard

3 gtes He geranium

extraits co2:  2 grosses gouttes de chaque: carotte, chia, grenade


 

P1210937.jpgLa texture fluide mais comme comme  ripolinée typique des fluides au P3R.

 

 

Procédé

 

 

*Tiédir légèrement la phase aqueuse pour diluer plus facilement l'allantoine. Puis ajouter l'amigel en dispersion à la surface et laisser de côté. Ne pas oublier de remuer ensuite avant emploi.

 

*Mélanger d'abord jojoba et gelisucre en touillant vivement. Puis ajouter les autres ingrédients en terminant par le P3R. Bien remuer à la cuillère magique.

 

* Incorporer la phase aqueuse  bien homogénéisée dans le mélange huileux en touillant vigoureusement à la cuillère magique.

 

*Ajouter les ingrédients de la  phase 3.

 

Conditionner.

 


Rédigé par venezia

Publié dans #cremes - serums - etc…pour le visage

Repost 0
Commenter cet article

mlk 20/04/2011 10:55



Pas du tout adepte de la texture des crèmes au P3R, je dois tout de même admettre que la couleur , le parfum me plaisent énormement, mais surtout malgré un glissé étrange, cette crème pénétre
très vite et est très, très efficace


C'est celle que j'utilise ces jours aussi, après avoir éclusé la api3 de Lolitarose et testé l'une des miennes à l'émuls maison


La peau est nettement repulpée et les dessous de paupières moins fripés secs


 



venezia 20/04/2011 23:06



Mlk,


 


j'ai quand meme bien scruté tes  formules avant d'imaginer cette composition que je voulais plus légère que les précédentes à cause de la chaleur.



michele 20/04/2011 10:13



Je viens seulement de la tester pour te dire.


Elle sent le géranium sur la peau alors que dans le pot c'est la cameline qui me vient en premier, pénètre très vite, n'accroche pas trop comme souvent avec le P3R.


 


L'aspect en mini pot est plus opaque que sur ta photo et il suinte légèrement. Je l'ai mis dans la voture pour un petit tour en Bretagne et c'est peut-être trop chaud pour la texture alors que tu
l'as trimbalé en Inde sans souci.


La stabilité des émulsions est encore un mystère.


 


Pour répondre à Kat, le sulfate de Mg est du sel d'epsom.


Il stabilise les émulsions eau dans huiles. Je trouve utile d'en mettre même avec l'olivem 900 (cire protection d'Aroma zone) par sécurité pour éviter le relargage d'huiles au long cours.


J'en parle ici:


http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/09/03/18968559.html


 


Ces émulsifiants sont encore à tester. Merci Venezia!


 


 



venezia 20/04/2011 23:00



Je suis en train de finir ce fluide et epuis deux o utrois jours, j'ai vu uapparaître ne petite ligne de "démarcation", alors que le flacon n'avait pas bronché en Inde (où les bagaes ont parfois
aattendu sous un soleil de plomb)



Irène 15/04/2011 10:33



Ma chère Venezia, je ne saurai en aucune façon te contrarier sur la composition de cette crème car j'en approuve tout !


Je vois que nous avons toutes- enfin celles qui s'y sont consacrées - maté les formulations avec le P3R pour en tirer le partir de ce qu'il apporte de façon unique : l'hydratation soutenue.


 


Et c'est quand même une belle victoire !


 


La seule recette que j'ai formulé relativement au soleil (protection et soin apaisement) et qui a des effets certains car je l'ai vu calmer très vite des coups de soleil est le "lait doré glacé"
qu'il faudrait que j'épure dans sa formulation. Et elle contenait également du biosolin.


Tu as fait le maximum avec des ingrédients bien ciblés et ... le P3R !


De même que toi, s'il n'y en avait qu'une pour les soins de la peau, je choisirais l'HE de géranium. Je l'utilise également pour les soins cheveux.


 


Je suis également bien d'accord sur le fait d'utiliser à part, à froid, afin de préserver les huiles mais on peut faire les deux : une partie à chaud et une partie à froid. Je l'ai fait dans je
ne sais quelle recette et cela marche très bien.


 


Respect Princesse ! Et dore toi bien au soleil de la vie !



venezia 17/04/2011 00:21



Irène,


 


je suis ravie d'apprendre que le géranium est aussi ton copain. C'est une He presque si banale qu'on en oublierait parfois son efficacité; A une époque où ma peau ne supportait plus rien, je
faisais un mlange géranium, lavande (en micro doses bien sûr- jopoba que j'appliquais sur les bobos… et ça calmait.



Catherine 13/04/2011 07:23



Jolie recette ; ça sent les beaux jours ensoleillés...



venezia 17/04/2011 00:15



j'en mets même par mauvais temps!



ariaga 12/04/2011 15:09



Cela me semble excellent mais je crois que je demanderai à une amie plus compétente de faire la préparation ... Amitiés.



venezia 17/04/2011 00:14



ce n'est pas la recette avec le moins d'ingrédients!…



vert.citron 11/04/2011 18:20



tu m'as appris un mot! je ne connaissais pas le tosolin!!!



venezia 11/04/2011 20:25







Kat 11/04/2011 10:43



J'ai commencé à la tester, surtout ces jours-ci, elle tombait à point !


La texture est fine, souple, agréable et j'en aime aussi le parfum. Elle s'étale très bien, pénètre vite. C'est tout à fait le genre de produit qui me va : finesse et légèreté.


Coïncidence, comme je te l'ai dit, une amie m'a demandé de lui faire ce type de produit que je vais pouvoir concocter grâce à toi ! Merci ! Plus de tosolin (Biosoline de Copaïba) chez Cosmévert
(qui ne fait plus que des produits tout faits si je ne me trompe) et commander chez Copaïba s'avère difficile vu les fdp, le virement etc.. !


J'ai une question : pourquoi le sulfate de magnésium ?


J'ai commencé des recherches sur les huiles/beurres qui apportent une protection anti UV (bien qu'il soit impossible de revendiquer un quelconque SFP, faute d'études). J'aime bien l'idée de faire
une crème de ce type avec émulsifiant à froid afin de préserver au mieux les huiles.



venezia 11/04/2011 20:25



Le sulfate de mg s'utilise avec le P3R, c'est une recommandation du fabricant; Mlk le remplace par des sels d'epsom



nansou 11/04/2011 07:22



La voilà donc la formule de ta crème ! Je suis en train de la tester, le soleil tape vite ici, et j'aimerais faire des produits pour se protéger du soleil !



venezia 11/04/2011 20:24



Tu me diras si ça te va?



Colchique 10/04/2011 19:40



Venezia, ta préparation a une très belle consistance sérum.


 


Magnifique couleur ! Bravo !



venezia 11/04/2011 20:23



merci Colchique. Je réalise que je fais souvent des crèmes jaunes…